30/09/2014

Elena Shumilova, si notre vie ressemblait à un art permanent

Pouvons-nous arrêter de parler des gens qui ne savent ni aimer ni imaginer autre choses que tueries, viols, et autre brigandages criminels ? Est-ce que nos médias ont tellement envie de faire des reportages sur les célèbres barbares qui posent des bombes, décapitent des êtres humains, fracassent la vie des autres au lieu de les bannir et de les laisser au fond de leurs cages et cloaques anonymes, lieux qu'ils méritent amplement puisqu'ils ont fait le choix de la pire sauvagerie au lieu de renoncer à leurs plans diaboliques et de faire de leur vie autre chose qu'une ténébreuse œuvre de crimes de sang volé à toutes ces populations innocentes ?

Nos médias n'en peuvent plus de se délecter de reportages sur les pires salauds de l'Humanité. Leurs journaux télévisés ressemblent de plus en plus à une tribune permanente pour criminels confirmés et pour ceux, en herbe, prêts à commettre leurs premières atrocités pour que l'on parle d'eux à la télévision comme leurs frères et sœurs en ordures humaines.

Pendant ce temps, vous ne connaissez sans doute pas Elena Shumilova, une Russe qui vit dans sa ferme avec ses deux enfants et qui produit des œuvres photographiques de toute beauté. Pour elle, pas de reportage des grands médias russes et autres, pas de célébrité au-delà de celles et ceux qui trouvent exceptionnel son œil magique et amoureux sur la nature et sa petite famille.

Alors si vous ne supportez plus que l'on vous parle à longueurs de journées des identités des décapiteurs de têtes, de leur parcours sanguinaire, de leur bassesse, de leur nullité artistique et humaine, allez un petit moment découvrir ce site où des images proches de la poésie la plus pure et authentique vous laisseront sans doute plein de bonheur d'appartenir au genre humain, celui capable de choses exceptionnelles qui nous permet encore de croire que notre Humanité survivra à celles et ceux qui l'ont déshumanisé et qui ont décidé d'en finir avec elle.

C'est ici :

http://www.boredpanda.com/animal-children-photography-ele...

28/09/2014

"Autel OAS" tombé comme pile poil dans notre époque décapitée

Sacrée Niki de Saint Phalle. De loin pas aussi vénérée qu'Andy Warhol et pourtant sans doute plus vraie et plus prémonitoire encore que l'artiste qui s'arrache à coups de millions dans les ventes aux enchères.

Niki de Saint Phalle, c'est à n'en pas douter à coup de revolver ou de carabine artistique qu'elle nous fait regarder le monde. Malgré ses rondeurs et ses couleurs engageantes. Un engagement avant tout féminin et féministe avant d'appartenir au monde médiatique et son commerce vénal. Niki de Saint Phalle, sans doute une des rares artistes qui restera dans le siècle et même au-delà du demi-millénaire si l'Humanité réchappe à sa grande catastrophe annoncée.

Il faut apprendre à connaître cette femme qui a fait de sa vie un acte artistique permanent, une volonté de vivre au-delà des conventions, davantage qu'une volonté, même une rage déraisonnable de créer pour éviter de tomber dans la délinquance et cette nécessité de tuer pour de vrai quand l'autre devient trop ignomineux. Permis de créer pour survivre au lieu de permis de tuer. Une femme dans son temps et dans le futur, dynamitant tous les codes et l'art snob des bourgeois.

Voici Autel OAS et son regard évident de lucidité sur la violence terroriste de notre époque malgré les soi-disant religions de paix et d'amour qui devraient toutes nous mener à un monde pacifiste où la violence serait bannie de notre langage et remplacée par l'art, priorité de l'âme humaine pour endiguer nos démons et nos envies de tuer...parfois celles et ceux qui nous dérangent et nous font trop de mal.

"Autel OAS", 1961

 

http://www.actuart.org/2014/09/expo-retrospective-contemp...

C'est cadeau pour Elle,

Niki de Saint Phalle,

quelque part tireuse élite d'Eternité

 

L'étrange nature fabuleuse de Loola

20140927_0114444.JPG

Pile ou...

20140927_011729.JPG

Face d'une créature métallique inexistante...

20140927_011444444.JPG

D'où vient l'art ?

Et qui tire sur l'art?

***********************

La décapitation volontaire de LooL

ou la vie des artistes triomphera de la mort de Dieu

2014-09-27 00.50.30000000000.PNG

 

2014-09-27 00.50.300000000.PNG

26/09/2014

Place de la République, Paris, ce 28 septembre 2014

Un appel à la grande fraternité humaine entre tous les peuples de la Terre. Ce dimanche 28 septembre 2014 à 14h.30, rendez-vous à Paris.

C'est vital pour former tous ensemble les anticorps sociaux face au virus mortel de l'intégrisme idéologique de quelque bord qu'il provienne. De cœur et d'esprit je serai présent à Paris ce 28 septembre pour dire non au nihilisme des terroristes qui désirent la perte de toute l'Humanité en prétextant faussement une issue heureuse et élitiste dans l'au-delà dont Allah détiendrait en Vérité les clefs de leurs crimes, de leurs génocides, de leur forfaiture divine, de leur inhumanité inouïe.

Non et non. Une religion centrée sur notre condition humaine ne peut et ne doit pas être une religion du crime et de la crapulerie.

Les jeunes djihadiste qui pensent suivre leurs aînés sur la voie la plus radicale afin d'obtenir les faveurs d'Allah en massacrant des innocents n'obtiendront en réalité que les affres de l'enfer et des ténèbres pour avoir obscurci leur cœur et leur âme jusqu'à la haine la plus infecte, la plus dévorante, et la plus purulente.

Jeunesses musulmanes, éloignez-vous immédiatement des sites Internet les plus barbares et les plus obscurantistes. Ils ne vous apportent que le malheur et la désintégration de vos existences. Protégez votre communauté religieuse en vous protégeant des pires extrémistes. Protégez vos valeurs en vous ouvrant aux valeurs des autres. Défendez un islam des lumières et non un islam des catacombes et de l'apocalypse.

Ce dimanche, jeunesses musulmanes et jeunesses du monde, rendez-vous à Paris pour dire NON à la dérive nazie des consciences.

http://www.liberation.fr/monde/2014/09/26/assassinat-d-herve-gourdel-les-jihadistes-ne-nous-diviseront-pas_1109033?xtor=rss-450

 

 

Notre décision à tous

Choisir entre démocratie et liberté ou dictature et barbarie. On peut retourner dans tous les sens le question de conscience que nous pose indirectement l'assassinat sauvage d'Hervé Gourdel et de tous les innocents qui se font lâchement décapités et assassinés par des néonazis qui se revendiquent d'une idéologie athée ou religieuse quelconque. Anders Behring Breivik ou Daesh, même combat pour une descente aux enfers sans retour possible.

Car oui, la vraie question n'est pas directement de savoir si les musulmans du monde entier doivent prendre position sur ces crimes abjectes sans nom. C'est nous tous qui devons prendre position sur nos choix d'existence. Pureté de la race ou mixité des comportements ? Ethnie purifiée ou multiculturalité des populations ? Dogmatisme de nos croyances individuelles ou ouverture sur l'autre et le monde ? Liberté pour tous ou seulement pour celles et ceux qui détiennent les pouvoirs et profitent de leur situation pour avilir, humilier, asservir, contraindre, torturer, violer, assassiner les populations minorisés et considérées comme résiduelles, impures, et expulsée de leur propre droit à leur humanité par des barbares à l'idéologie totalitaire qui veulent dominer le monde par la race et la néantisation des populations considérées comme impures ?

Quant aux musulmans, ils ont une question toute simple à résoudre : lire le Coran strictement à la lettre avec tout le dogmatisme et l'idolâtrie que cela imposent, ce qui fait d'eux non plus des musulmans libres et ouverts sur le monde mais de potentiels purificateurs ethniques propageant une foi néonazie voulant imposée la même loi « divine » à tous. Ou alors lire le Coran avec un certain détachement, gardant leur libre arbitre toujours en éveil, prenant le risque de leur propre liberté spirituelle, de leur droit à l'erreur ordinaire et à l'infidélité dans le texte et les actes. Désobéissance à Allah ou foi aveugle, il faut choisir le moindre mal. Mais il est clair que celui et celle qui choisit la foi aveugle est non plus dans la petite erreur humaine et pardonnable mais dans l'Erreur totalitaire et inexcusable. Suivre un guide spirituel est une chose. Penser le suivre jusque dans le crime, l'extermination, le génocide, et le nihilisme en est une autre.

Hervé Gourdel, bien que non musulman, était un guide de montagne bien plus proche d'Allah que les fous qui ont osé l'ignoble acte de le décapiter et qui se revendiquent d'Allah à longueur de prières et d'actes barbares.

25/09/2014

Approche cosmique de l'existence

2014-09-25 01.14.55.png

 

2014-09-25 01.15.46.png

 

2014-09-25 01.17.23.png

 

2014-09-25 01.18.57.png

 

2014-09-25 01.19.59.png

 

2014-09-25 01.04.466.png

BIG  BANG  RUPESTRE  AU  FOND  D'UNE  CAVITÉ  FÉMININE

 

2014-09-25 01.04.4666.png

 

2014-09-25 01.12.499.PNG

CRABE  TERRORISTE  DÉVORANT  LA VIE  DES  AUTRES

 

2014-09-25 01.12.4999.PNG

PERSONNIFICATION  DU  CRIME  DJIHADISTE

 

2014-09-25 01.07.0999.PNG

 

2014-09-25 01.12.49999.PNG

ALLAH  EST  TON  DOUBLE INVERSÉ.

AGIS  DANS  LA  LUMIÈRE ET  TU  CONNAÎTRAS  LA  LUMIÈRE;

AGIS  DANS  LES  TÉNÈBRES  ET  TU  CONNAÎTRAS  LES  TÉNÈBRES.

 

Cette chanson de Georges Brassens a été mise en ligne il y a quelques mois sur le mur Facebook d'Hervé Gourdel. Paix à son âme.