20/09/2014

Sur tes lèvres

Sur tes lèvres

il y avait comme cette fièvre

et cet arc-en-ciel s'étirant

vers mon cœur en sang

 

Sur tes lèvres

j'y ai vu courir ce lièvre

qui mit à feu et à sang

notre amour déroutant

 

Sur tes lèvres

il y avait toutes mes lettres

et puis tes mots volés au vent

finissant au-delà du temps

 

Sur tes lèvres

ma poudre aux yeux

s'enflammait comme le feu

en nage sur tes petites lèvres

 

Sur tes lèvres

je jouerai maintenant l'orfèvre

ce solitaire chercheur d'or

devenu fou d'abandonner tes trésors

 

19/09/2014

Le Bon Roi Montabert

Le bon roi Montabert
Chassait dans la plaine d'Anvers ;
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi !
Votre Majesté
Est bien essoufflée.
C'est vrai, lui dit le roi,
Un musulman chassait après moi.


Le bon roi Montabert
Allait à la chasse au pivert ;
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi !
La chasse aux coucous
Vaudrait mieux pour vous.
Eh bien, lui dit le roi,
Je vais tirer, prends garde à toi.


Le bon roi Montabert
Avait un grand sabre de fer ;
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi !
Votre Majesté
Pourrait se blesser.
C'est vrai, lui dit le roi,
Qu'on me donne un sabre de bois.


Les chiens de Montabert
Étaient de gale tout couverts ;
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi !
Pour les nettoyer
Faudrait les noyer.
Eh bien, lui dit le roi,
Va-t-en les noyer avec toi.


Le bon roi Montabert
Se battait à tort, à travers ;
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi !
Votre Majesté
Se fera tuer.
C'est vrai, lui dit le roi,
Mets-toi bien vite devant moi.


Le bon roi Montabert
Voulait conquérir l'univers ;
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi !
Voyager si loin
Donne du tintouin.
C'est vrai, lui dit le roi,
Il vaudrait mieux rester chez soi.


Le roi faisait la guerre
Mais il la faisait en hiver ;
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi !
Votre Majesté
Se fera geler.
C'est vrai, lui dit le roi,
Je m'en vais retourner chez moi.


Le bon roi Dagobert

Lisait son Coran à l'envers.

Le grand Saint Eloi

Lui dit : Ô mon roi

Vous lisez fort de travers.

Mais non lui dit le roi

tu es plus bête que moi.

Le bon roi Montabert

Faisait du musulman son affaire.

Le grand Saint Eloi

lui dit ô mon roi

votre Majesté

se fera trucider.

Eh bien lui dit le roi,

tu te feras empaler pour moi.



14/09/2014

David Haines en guerre contre le Goliath de la Haine religieuse

Il n'est plus de ce monde mais le monde ne l'oubliera pas dans l'Histoire.

Le « fou écossais » était d'abord un type tout simple qui aimait donner de son temps à des gens dans la souffrance et soumis à des situations de guerre. Il ne faisait pas la différence entre les peuples et les catégories sociales. Il était simplement la différence, de celle qui permet à un autre monde d'advenir malgré les menaces d'apocalypse bien réelle. Ces trois hommes décapités par des fous de religion font penser aux premiers martyrs chrétiens. Ils ne se battent pas pour un homme ou une femme en particulier. Ils ne mettent aucun homme ou aucune femme au-dessus de sa condition humaine. Ils se battent au nom d'un idéal démocratique, de liberté pour tous, en faveur de la progression des droits humains démocratiques partout sur la Terre,

David est un des êtres humains qui fait la Différence au nom de toute l'Humanité, de son avenir encore réalisable, de nos rêves non encore réalisés. La victoire appartient à celles et ceux qui agissent en justice et en conformité avec des convictions humaines autrement plus divines que des des convictions religieuses qui font le lit de la Haine, du Meurtre, de la Destruction globale de notre monde.

http://www.lefigaro.fr/international/2014/09/14/01003-201...

David Haines et sa fille

http://www.express.co.uk/news/world/510698/UK-hostage-Dav...

 

 

 

 

 

Mettre fin à la dégénération spirituelle des fous d'Allah

Troisième décapitation d'un otage occidental par les égorgeurs du Daech. Rien ne ramènera à la vie ces trois personnes qui avaient toutes un idéal élevé de la destinée humaine. Toutes trois ont pris des risques pour témoigner et porter secours aux populations civiles syriennes et irakiennes. Toutes trois ont payé de leur vie.

Il n'y a pas photo. D'un côtés, trois personnes pétries d'humanité. De l'autre, des exécuteurs glaciaux, cruels, et cyniques. La force spirituelle est du côté des égorgés. La force diabolique est du côté des égorgeurs. Tout musulman qui se respecte ne peut donner aux fous d'Allah une quelconque crédibilité spirituelle. Ce sont des tueurs, des bouchers, des criminels, des personnes ayant perdu leur humanité et donc perdu leur âme pour une idéologie de la mort et de la destruction.

13/09/2014

Là où la propagande djihadiste passe, la démocratie trépasse

« Si tu tues ma femme, ma fille, et mon fils dans un bombardement aveugle tu ne seras jamais mon ami. Si tu donnes plus de malheur à mon malheur, je me jetterai sur le premier venu qui m'apportera un peu de réconfort et me débarrassera de toi. »

Dans le monde arabe, et sans doute un peu partout sur la Terre, la loi du sang, le meurtre non compensé par une justice humaine digne se perpétue par le meurtre de celui qui a commis un crime atroce.

Je ne sais pas comment résoudre les guerres actuelles dans le monde. Seulement je sais que les guerres sont faites au nom d'intérêts financiers, de territoires, de soumission à l'autre et à son idéologie forcenée. Donc pour des intérêts liés aux forces du Mal.

Comment la France, la Grande-Bretagne, l'Europe en général, et l'Amérique peuvent-elle continuer à faire alliance avec les pires propagandistes d'une charia pure et dure qui sévit dans les pays du Golfe ? Comment toutes ses nations peuvent-elles faire alliance avec ceux qui donnent l'argent et les armes aux terroristes de l'Etat islamique ?

Et de l'autre, comment la Russie peut-elle s'acoquiner avec les pires dictateurs pour faire barrage à la démocratie ?

Toutes les guerres que nous préparons, nous allons le payer cash de retour. Nous ne pouvons pas détruire les fous si nous tuons de simples innocents qui vivent tranquillement dans leur village, de simples gens dont les maisons ont été détruites ou pillées, les filles et les femmes violées et réduites à l'esclavage, les maris torturés et décapités. Nous ne pouvons pas rajouter du malheur au malheur pour tous ces gens en les bombardant, pris entre deux feux monstrueux. Sans aller sur le terrain, en tirant aveuglément depuis le ciel, en apportant aucun secours, nous nous ferons encore bien plus d'ennemis. Comme en Syrie.

Et pour que le but soit atteint selon les désirs démocrates et qu'ils puissent être accomplis un jour sur cette Terre comme au Ciel, les nations civilisées du monde doivent être unies et non se faire la guerre. Elles doivent partir ensemble sur le terrain pour changer la donne et protéger les populations massacrées. Elles doivent toute avoir le même but : la survie de notre Humanité et la continuité de l'Histoire par la démocratie et les droits de l'homme. Pour cela, les états de l'islam doivent impérativement souhaiter la démocratie et non l'imposition de la charia sur leur sol. Pour cela, les états d'Occident doivent aider le monde islamique à faire sa révolution des lumières. Sinon tout sera perdu et nous serons tous perdants. Sauf à croire qu'Allah veut la destruction de sa créature, l'Humanité se damnera par sa propre faute et sa propre Erreur de jugement.