22/11/2017

S'arracher à la toute-puissance d'une vision prophétique

Un prophète reste un prophète. Il n'a ni la science infuse et encore moins la légitimité de représenter la Création universelle à lui tout seul.

Un prophète qui se présenterait aujourd'hui comme l'unique détenteur de la vérité divine passerait au mieux pour un inoffensif cinglé qui devrait se faire soigner; au pire pour un dangereux gourou qui est en train de créer une secte apocalyptique, surtout si le discours de son gourou insiste sur le fait que la vie sur Terre n'est qu'un passage imposé et qu'il faut satisfaire entièrement aux paroles de Dieu (celles du gourou), préféré la mort à la vie et se préparer sans cesse à celle-ci pour connaître le paradis dont les autres, celles et ceux qui n'ont pas adhéré de gré ou de force à la secte, seront irrémédiablement pourchassés sur Terre et au Ciel en connaissant d'une part l'enfer terrestre à travers des menaces de morts, insultes, viols, violences physiques et psychiques, discrimination, exclusion, ou exécution sur ordre d'une fatwa du prophète en question et, d'autre part, l'enfer céleste pour l'éternité qui sera d'une dureté inouïe avec les ennemis de la secte...

J'ai entendu le prêche d'un gourou en libre accès sur la Tribune de Genève. Il n'est pas le prophète en question mais son représentant parce que, hélas pour le prophète, Dieu a oublié de le faire éternel dans sa grande Bonté. Le prêche de l'homme peut circuler sans problème dans un grand média parce que, entre temps, le nombre de gourous et d'adeptes a fait du prophète et ses divines paroles un homme intouchable, inabordable, qui a justement obtenu la science infuse d'Allah et obtenu désormais la légitimité mondiale d'être l'unique Prophète de tous les temps qui délivre la Vérité aux hommes et aux femmes de la Terre. Le nombre d'adeptes, la masse médiatique comme on pourrait aussi l'écrire, a fait de la secte, et de ses sous-sectes très nombreuses sur la planète,  une réalité incontournable même si certains écrits aujourd'hui semblent totalement absurdes, dépassés, tenant de la superstition et de la magie, de la manipulation des foules et de la toute-puissance d'un seul homme irradiant de sa personnalité ses fidèles soumis et soumises à sa loi divine...

Il faut le dire et l'écrire au risque de perdre sa vie. Muhammed, partant de rien aujourd'hui, rentrant à dos de chameau du désert et délivrant son Coran, nouvelle lumière céleste, sur la place public de Tunis ou dans les restaurants sympa de La Marsa ne connaîtrait certainement pas le succès escompté à l'heure d'Internet et son Coran ne trouverait pas un seul éditeur du moment qu'il le ferait passer pour la parole de Dieu et non pour un texte faisant penser à un conte écrit par un illuminé revenant d'un ermitage voulu au fin fond de la solitude désertique. 1'300 ans entre son discours et ses visions divines et nos moeurs d'aujourd'hui  feraient passer ce brave homme pour un doux personnage ayant reçu quelques coups de soleil sur le crâne qui lui auraient frappé durement l'esprit. Tant qu'il n'entraînerait pas des troubles à l'ordre public et qu'il n'aurait pas trouvé de nombreux adeptes prêts à commettre des dérives satanistes genre assassinats ciblés sur des personnalités ennemies du prophète d'Allah auto-proclamé, attentats à la bombe dans les magasins, métros, et restaurants, viols communs sur des femmes considérées comme esclaves parce que non adhérentes aux croyances de la secte, actes répétés de pédophilie sur gamines de 9 ans et jeunes filles en début de puberté, l'homme pourrait se balader librement et faire rire les badauds avec son prêche et ses paroles divines... Un petit joint et un peu de reggae en lisant les sourates pourraient fort bien donner de la joie à une population qui le prendrait pour un gentil bouffon déclamant un slam tantôt sado-maso tantôt érotique, tantôt menaçant... L'opium du peuple, quand il fait rire Voltaire et Molière, cela peut encore passer la rampe. Mais quand il se met à massacrer pour de vrai et à créer des guerres sans fin au nom de Dieu Tout-Puissant, là, ça devient nettement plus délicat et problématique à traiter.

Bref. Vous m'avez compris, celles et ceux qui veulent bien me comprendre. Soit Muhammed passerait pour un doux dingue et un poète marrant qui débiterait pas mal de conneries prophétiques en restant à sa place de doux dingue soit il se prendrait très au sérieux, lui et ses adeptes, en commettant quelques horribles crimes, et la sécurité publique voudrait qu'on l'enferma pour le restant de ses jours.

Charles Manson et sa Manson Family, un cousin moderne du grand prophète Muhammed? Une question grave que les musulmanes et musulmans devraient se poser pour s'arracher à la toute-puissance d'une vision prophétique vieille de 1'300 ans et qui comporte des passages honteux de haine et d'avilissement des êtres humains, de violence, d'esclavage sexuelle, et de non reconnaissance des femmes violées...

Vapoter le Coran plutôt que le fumer à haute dose de nicotine cancérigène et criminogène serait la recommandation d'un prophète vraiment moderne qui est, par ailleurs, très peu recommandé médiatiquement... Faute de la masse média critique nécessaire?

 

21/11/2017

Henda Ayari sous protection policière

La femme qui a été la première a porté plainte pour avoir subi un viol de la part de Tariq Ramadan subit moult injures et menaces de mort.

Les attaques qu'elle subit par Internet interposé sont extrêmement graves et les mots sont d'une obscénité extrêmes. Lire ici:

http://www.leparisien.fr/faits-divers/insultee-et-menacee...

Tariq Ramadan, pas plus que son frère Hani, n'ont hélas tenté de calmer leurs ouailles. Au contraire, tous les deux ont rajouté du feu, le premier en niant effrontément la réalité de ce qu'il a fait subir à cette femme et en disant d'elle qu'elle est faible d'esprit et déséquilibrée, le second dans un prêche enflammé s'en prenant aux femmes dénonciatrices et à leurs soutiens, personnes qui seront gravement punies par Allah de leur vivant ici même sur Terre et dans l'Au-delà... 

Ces positions radicales des deux frères, qui n'ont à aucun moment cherché à apaiser les esprits et à accepter le procès démocratique en se référant instantanément à la charia et en exigeant la présentation immédiates des quatre témoins visuels du prétendu viol qui confirmeraient l'acte illicite selon le Coran, ne sont pas celles que nous pouvions attendre de la part de musulmans prétendument modernes et adeptes des lois démocratiques d'autant que Tariq Ramadan a porté plainte pour calomnie immédiatement après la plainte pour viol et que son frère a confirmé dans son prêche, qui fera date et témoignage, de leur volonté d'exercer une pression maximale sur les juges afin d'invalider les accusations de viol et de punir ainsi de sextuple façons les victimes des viols présumés.

1) Par les violences et les actes sexuels dégradants qu'elles ont du subir et le long silence qui s'en est suivi.

2) Par la non reconnaissance de ses actes illicites de la part du violeur présumé.

3) Par la volonté définitive du violeur présumé que la plainte en calomnie et propos diffamatoire qu'il a porté devant un Tribunal l'emporte finalement sur l'accusation de viol auprès des juges.

4) Par la propagation faramineuse de violence verbale, de menaces de mort envers les victimes de Tariq Ramadan

5) Par l'obligation de se mettre désormais sous protection policière, avec tous les désagréments et l'insécurité inadmissible provoquée par le reniement total de l'auteur des viols présumés, pour elles et leurs proches (enfants menacés de morts par le présumé violeur lui-même selon les dires de Madame Ayari).

6) Par le risque d'absolument tout perdre, y compris la vie, sans avoir obtenu justice de la part d'une justice libre et démocratique non soumise à la charia islamique.

Cela fait beaucoup trop. Il serait temps que Tariq Ramadan exprime un minimum de compassion et de bonté pour ses accusatrices soumises à tant de haines de la communauté musulmane pratiquante et un rejet invraisemblable de celle-ci. Quel groupement d'hommes et de femmes musulmans pratiquants de la religion d'Allah soutien-il, en France comme en Suisse, les présumées victimes? A ma connaissance et à ce jour, aucun! C'est proprement hallucinant. Tandis que Tariq Ramadan a reçu de très larges soutiens de certaines franges de la communauté.

Est-ce que les victimes de Weinstein subissent-elles pareil traitement haineux de la part d'extrémistes de la communauté juive? A ma connaissance, non. Et pourtant, il n'y avait certainement pas 4 témoins dans le bureau du producteur quand l'homme a abusé de ses pouvoirs pour se faire turlupiner l'attribut masculin par les actrices stars promues au rang de prostituées occasionnelles par le système honteux des pouvoirs masculins hollywoodiens.

Billet à méditer avec Barbara pour tous les musulmans et musulmanes honnêtes devant Allah...mais surtout honnêtes devant nos lois démocratiques sous lesquelles ils et elles vivent désormais.

 

Tariq Ramadan: Nadia Karmous a reçu des menaces de mort

La musulmane neuchâteloise qui s'est déclarée soutenir Tariq Ramadan, victime selon elle d'injustice, a reçu des menaces de mort.

Personne n'a le droit de menacer autrui de la mort. La ou les personnes qui font ça sont des lâches qui sont aussi fascistes que les terroristes islamistes. Je ne soutiens pas Madame Karmous pour son secours et son appui téméraire à Tariq Ramadan. Elle connaît l'intellectuel sous son meilleur visage pour elle, un homme qui défend le Coran de façon très conservative afin de ne pas laisser se corrompre le message du Prophète Muhammed - Allah, selon les "vrais" croyants et croyantes persuadés que le Coran est le Livre de Dieu à l'exception de toutes les autres créations littéraires ou religieuses...

Je ne prends sa défense que dans l'injustice, celle-ci bien réelle, qu'elle subit actuellement. Recevoir des menaces de mort met en danger non seulement l'intégrité et la vie de la personne concernée mais celle aussi de son entourage direct. Psychiquement, c'est extrêmement pénible à supporter surtout si la personne est mère de famille et à charge d'enfants.

La ou les personnes haineuses qui ont agi ainsi envers cette femme musulmane ne sont pas plus fréquentables et aimables que les terroristes islamistes. Et elles le sont d'autant moins qu'elles pourraient bien être des personnes d'un certain âge qui ne sont pas des jeunes écervelés de banlieues se sentant rejetés de la société et subissant exclusion et xénophobie dans leur vie de tous les jours.

Le fascisme d'extrême-droite ou d'extrême gauche n'a pas sa place dans nos sociétés démocratiques et ouvertes. Celles et ceux qui pensent détenir la pensée pure, la vérité pure, et tous les schémas d'une philosophie fermée et auto-centrée sur leur nationalisme, leur idéologie, ou leur religion ne doivent pas s'attendre à être soutenus des gens extérieurs à l'islam ou musulmans et musulmanes qui soutiennent sincèrement les victimes présumées de Tariq Ramadan.

Nadia Karmous a mon soutien en rapport à ces menaces de mort totalement inadmissible qu'elle reçoit. Et elle a parfaitement raison d'avoir porté plainte contre X.

http://www.arcinfo.ch/articles/regions/canton/insultee-et...

Ils ne seront jamais des héros de la paix

Syrie. Un pays détruit. Peut-être 400'000 morts ou plus encore, des centaines de milliers de blessés et de torturés, 12 millions de personnes forcées à l'exil, des centaines de milliers d'écoliers et d'écolières, d'étudiants et et d'étudiantes, de jeunes en formation exclus de leur formation prioritairement vitale pour leur avenir, souffrant d'une éducation et d'une instruction absente, une jeunesse entourée de violence et de haine, de crimes abjectes et de viols par dizaines ou centaines de milliers...

Non, Monsieur Bachar el Assad vous ne serez jamais un héros de la paix. Pas plus que Monsieur Vladimir Poutine qui a tout fait pour empêcher la Syrie de se doter d'un régime futur démocratique qui aurait pu et su juger le despote sur ses responsabilités personnelles dans le déclenchement de la guerre.

Certes. Le terrorisme djihadiste a perdu la guerre en perdant son état islamique auto-proclamé. Daech ne réalisera pas la prophétie d'un état islamiste mondial. Mais c'est le terrorisme d'Etat de Bachar el Assad qui triomphe. Pas de quoi s'en féliciter dans les officines diplomatiques.

Pas de quoi non plus espérer des miracles de réussite pour une paix qui n'est pas encore signée entre toutes les parties plus ou moins légitimées à défaut d'être réellement légitimes. Ce sont les salauds qui encore une fois triomphent de tout. Vladimir devrait s'en rappeler quand il sert la main sanguinaire de son cher homologue syrien et filleul dans l'alliance, Bachar le Sanguinaire...

L'Occident a perdu plus qu'une bataille diplomatique et une guerre. Elle a perdu son aura de respectabilité démocratique auprès des Syriens et Syriennes qui croyaient, à tort, que le miracle démocratique pourrait s'imposer en Syrie une fois le clan Assad exclu du pouvoir. 

En espérant que Bachar El Assad ne viendra jamais plus à Paris resserrer la main d'un président français et donc, maintenant, d'Emmanuel Macron pour des raisons purement et cyniquement commerciales.

Un demi-millions de disparus, 12 millions de réfugiés, un pays détruit devraient suffire à la France de garder un minimum de décence et de respect vis-à-vis des femmes et des hommes morts, des familles décimées et divisées pour la liberté de leur pays, lors d'une reconstruction de la Syrie qui sera sûrement très longue et chaotique, semés d'attentats à la bombe, tant le mal est fait, la haine omniprésente, et le terrorisme installé dans les coeurs des survivants et survivantes.

 

A cette Syrie martyrisée et martyre des guerres géopolitiques et géostratégiques, je ne peux que rendre quelques notes de piano jouées par une fée de la paix et de l'amour. Une héroïne de la paix qui n'a pas fait grand chose pour la Syrie mais qui fait en sorte que dans sa vie, la laideur de la terreur et de la dictature soient éloignées à tout jamais de son existence.

 

Le musulman, la musulmane font partie d'une fresque, d'une mosaïque

Qui peut parler au nom du musulman ou de la musulmane?

 

La réponse est personne. Le musulman et la musulmane ont un lien unique et direct avec leur dieu, Allah. De ce fait, chaque croyant et croyante ont droit à leur libre arbitre et de vivre dans un monde où le voisin n'est pas l'ennemi juré mais l'ami toujours possible, la soeur ou le frère disponible pour créer un lien fraternel même si la croyance ou l'incroyance de mon voisin n'est pas la mienne mais Autre.

La loi civile démocratique moderne qui repose sur les droits humains est nettement supérieure à la loi divine antérieure sous le Prophète et qu'on appelle communément "charia". Un seul cerveau humain ne peut pas contenir toute la Vérité, fut-elle décrétée, par ce cerveau illuminé et investi d'une mission divine, qu'elle est l'unique Vérité et qu'il faut suivre le Prophète comme des vaches ou des moutons qui iraient fatalement se jeter au précipice si le Prophète l'avait voulu et monté une secte musulmane apocalyptique façon Luc Jouret et Joe Di Mambro les fameux prophètes de l'Ordre du Temple Solaire, alias OTS, qui ont précipité la petite communauté de fadas qui leur étaient devenus fidèles (fadas pour la plupart de grande instruction et cadres dans la société...) qui voulaient absolument leur transit vers Sirius pour vivre l'extase divine et qui ont brûlé vifs volontairement, ou alors assassinés par leurs deux gourous d'un coup de revolver dans la nuque...avant d'être brûlés dans un chalet ou dans la forêt... Si vous n'y voyez pas un lien de cause à effet entre ces personnes qui sont, mille fois hélas, entrées dans une secte créée très récemment puis décimée par leur propre apocalypse nuptiale et les sectaires de Muhammed qui lancent leurs attaques terroristes pour rejoindre le paradis honorés qu'ils seront, selon la parole de leur gourou, par Allah du cadeau de 72 vierges pour leur haut fait djihadiste réalisé sur Terre...

Donc j'y reviens. Chaque musulmane et musulman est libre devant la parole coranique. C'est à elle, c'est à lui, de faire l'effort de distanciation nécessaire entre l'époque du Prophète et notre époque. Aucun prédicateur n'a le droit de parler au nom du Coran en lançant des paroles de haine envers les infidèles et les femmes présumées bafouées, harcelées, et violées (comme l'a fait tout récemment Hani Ramadan devant les fidèles pour sauver son frère et entretenir un climat délétère avec l'Occident et entre les infidèles et les croyants en Allah) mais chaque musulmane et musulman a le devoir certain d'interroger le Livre et de le faire parler pour lui-même, pour sa propre vie, en fonction de son expérience humaine, sa propre évolution personnelle sur cette Terre. On oublie le Ciel, s'il vous plaît, puisque personne n'a jamais visité le paradis ou l'enfer et en est revenu pour nous raconter comment cela se passe Là-haut. Seules la poésie (également chez Muhammed), la science fiction, la musique et autres créations artistiques témoignent de l'aura divine et satanique.

Il nous faut vivre ici bas et c'est notre témoignage ici-bas qui compte pour l'Humanité toute entière. Si je fais le bien autour de moi, je donne satisfaction à Allah. Si je porte préjudice à mon entourage et aux autres membres de la communauté humaine, je salis mon image idéale de l'Au-delà et ma propre image.

Chaque musulmane, chaque musulman peut se libérer de la parole emprisonnée dans le Saint Coran à condition de faire encore mieux que la parole inscrite dans le Coran. Chaque croyant ou croyante peut se libérer de la haine et de la vengeance à condition de prier pour un Allah d'amour et de miséricorde. Chaque musulman, chaque musulmane développe son propre imaginaire et sa propre perception de l'islam et personne n'a le droit de lui dire qu'il ou qu'elle est un ou une mauvaise musulman(e) hérétique ou blasphématoire envers le texte sacré.

Les anathèmes, les excommunications, les appels à la haine et au meurtre devraient être haram dans un islam moderne qui s'est libéré de ses démons d'origine. Muhammed était un homme. Pas un dieu. Et si un homme peut devenir un jour un grand rêve d'amour pour l'Humanité entière alors oui, cet homme est peut-être bien l'Ange Gabriel voulu par Muhammed, le Christ et Moïse dans leurs illuminations respectives... Laissez vivre l'amour en liberté, soeurs et frères en islam. La haine ne vaut rien et nuit gravement à notre santé. L'amour vaut tout et lui seul sauvera l'Humanité de ses pires démons.