29/03/2017

Valls mortel autour du cercueil socialiste

C'est acté. Valls rejoint les Hollandais pour soutenir...Macron.

Il est grand, il est noble, il est extraordinaire le PS... Il organise sa primaire, les soutiens du PS élisent le candidat qui prône l'aile gauche et non ultralibérale...et les salauds à la tête du PS rejoignent la Macron Party.

PS, Parti Salaud. Et oui. Au contraire des mots truqués de Manuel Valls qui dit rejoindre à regret Macron pour sauver la France d'un vote Le Pen, c'est exactement ce qu'il prépare pour la France. Parce que la Gauche, celle qui se sent dans la raison et le devoir moral de voter pour un candidat intègre qui fera une vraie politique de gauche, n'a désormais qu'une solution catastrophe si le duel de 2ème tour Macron-Le Pen a lieu: s'abstenir. Et s'abstenir dans les conditions actuelles c'est donné une chance inespérée au Front National de prendre le pouvoir.

Mais que fait Hamon? Il reste avec ce PS pitoyable ou bien il se décide à casser la vaisselle et à rejoindre Mélenchon? Est-il cynique ou naïf? S'il est cynique et tacticien jusqu'au bout en pensant à sa situation, il pourrait au final obtenir une récompense chez Macron pour avoir joué le candidat qui a éliminé la France insoumise. Horreur du social-traître qui ira jusqu'à rejoindre les mêmes rangs que ceux qui le trahissent aujourd'hui et le font perdre tout crédit présidentiel? Certains croient à cela dans les commentaires lus sur Médiapart. Mais alors si cela est vrai, que ses potentiels votants et votantes le laissent tomber comme une femme bafouée qui jette les valises de mots infidèles par la fenêtre du mari qui a honteusement abusé d'elles en lui mentant effrontément.

Si Hamon est naïf qu'il ouvre une bonne fois pour toute les yeux et que dans la défaite et la désillusion de sa candidature rejoigne avec cran et noblesse les rangs de la France insoumise en entraînant ses partisans et partisanes avec lui. 

Finir à 4% ou 5% serait un terrible aveu d'échec personnel pour Hamon et la mort sans gloire du Parti des Salauds doublé d'un rejet total par la France insoumise qui, obtenant peut-être les 18% 20% au premier tour échouerait pour le second tour derrière Macron et Le Pen en dépassant Fillon au final. Mais pour quoi faire? Pour ne jamais gouverner? Pour ne jamais réussir la Révolution? Parce qu'après, ce sera quoi? De nouveau les manifs, les violences policières, et finalement la guerre civile où les fascistes du Front National tenteront un coup d'Etat à leur façon?

Putain la France! Réveille-toi et vous, Monsieur Hamon, le premier. S'il manque au final 2% ou 3% à la France insoumise, soyez certain que vous n'aurez que la porte très déshonorante pour vous de rejoindre le vote Macron et la fenêtre de la Gauche fermée à vie pour votre futur.

Monsieur Benoît Hamon, c'est maintenant qu'il faut prendre la décision courageuse qui s'impose d'une manière flagrante avec ce Valls qui complète le tableau dans cette explosion de caca du PS.

 

 

 

28/03/2017

Le voltigeur d'argent et sa boîte à musique

Mon brocanteur préféré m'a déniché il y a quelques temps un ancien système suisse breveté de pesage de la monnaie argent suisse.

D'une précision infaillible, il pèse aussi bien qu'une balance moderne à pile, la perfection de la physique mécanique et l'écologie en plus, toutes les pièces en argent des années 1850 à 1967, année ultime de la monnaie en argent en Suisse. Après, c'était 68 et les métaux moins nobles...avec la libération, la perversion, et la débauche dans tous les sens du terme.

Les pièces de 50 centimes, 1, 2, et 5 francs ne peuvent pas tricher devant la justice de la balance parfaite. 1 seul gramme de moins ou en plus, et pouic, c'est sûr, une fausse monnaie a été échangée pour une vraie par un miston anar ou alors vendue par une multinationale du crime économique qui fabrique en direct de la monnaie sans risquer la prison...

Cette petite balance, je ne l'ai trouvée nulle part sur Internet, cela malgré son identification parfaite. Sans doute, a-t-elle disparue de la circulation après la mise au point des balances à piles qui ont volé sa place sur le marché.

Quel dommage! Regardez bien cet outil de manufacture de précision dont les fentes ont été étudiées au millimètre pour peser les 5 catégories de pièces. Les 5? Et oui, parce que pour celles et ceux qui ne le savent pas, la thune, celle qui porte aujourd'hui l'image de Guillaume Tell, était plus large et plus lourde avant 1922, et qu'il en existe deux variantes: dame assise avec arrière fond sur les Alpes dans les année 1850 jusqu'aux années 1880 et tête d'Helvétia avec couronne de gentiane à partir de la toute fin du XIXème siècle.

Comme je veux finir en poésie photographique ce petit billet sur les pièces en argent helvétiques, j'ai profité de ma dernière trouvaille pour faire quelques photos de cette balance avec des pièces représentant chacune des valeurs et le voltigeur d'argent qui garde précieusement ce petit trésor de balance capable de s'accorder avec le stylo Caran d'Ache de mon enfance, stylo dont l'épaisseur passe à la raclette sous le contre-poids quand la pièce se révèle authentique et permet l'équilibre exact. Bon, il y a beaucoup d'autres façons de savoir qu'une pièce est fausse en dehors de son poids précis. L'observation attentive d'une vraie et d'une fausse pièce permet le jeu des différences. 

Dans les pièces ci-dessous, une fausse pièce de frs.2.-- de 1906 sortie sans doute d'un atelier clandestin s'est glissée sur la balance. Observez sa couleur. Elle est plus grise que les autres et pèse deux grammes de moins qu'une pièce de fr.2-- authentique. Et beaucoup de détails montrent que c'est une fausse pièce...sauf si vous ne la regardez pas et que vous la refilez dans un bar sans y être attentif. C'est comme de regarder une fille dans l'indifférence générale ou faire la différence avec elle. Et cela fait finalement toute la différence entre quelqu'un d'attentif et quelqu'un qui reste très superficiel dans ses rapports humains et sexuels.

A propos de Caran d'Ache, on utilisait l'expression "mettre un Caran d'Ache à quelqu'un" quand, enfants, nous bottions les fesses d'un camarade de récréation. Allez! Tous les faux-monnayeurs candidats et candidate à la présidence française, je ne vous dis pas: "Dégage!" mais "Caran d'Ache!"

Photos et boîte à musique, maintenant. Le personnage, vis dans la tête, est sans doute rescapé du déluge de la rivière magique et faisait probablement partie d'un projet de boîte à musique très en vogue dans le Jura avant de tomber en obsolescence. Il a fini sa vie à la rivière et ressuscite maintenant sous vos yeux.

 

 

20170328_091830.JPG

 

20170328_092048.JPG

 

 

20170328_092152.JPG

 

20170328_09204888.jpg

 

 

 

 

"Pourrir les débats du dimanche"

Dimanche passé, ça a bien pourri par la tête du poisson socialiste.

Note que la Ministre du temps libre qui coûte rien du tout à la population française, c'est un trans Suisse qui prend son pied en franchissant la frontière sans demander l'autorisation à Méluche s'i peut dire que la France est à la Suisse ce que la frontière française est à la banque suisse soit une passoire ou un chinois en cuisine qui trafique sa poésie du Cervin au Vercors en passant par Montmartre pour en faire un rêve français en direct.

Donc ni Français ni Suisse mais humain quand même, il joue le citoyen transgenre. Il s'occupe un peu du Valais, une de ses patries, pour faire retourner Oskar à la rue, histoire qu'il écrive de la poésie définitive, sans obtenir du cinéma français l'oscar de la meilleure mise en scène (il est du genre Coluche comme la Méluche) et beaucoup de l'Hexagone parce que mathématiquement il a six sommets, six côtés, six démons, à non seulement trois qui font figuration (Macron, Fillon, Hamon) et un qui fait Président et rentre dans le cadre pour faire le chiffre magique du démon: 666.

Ma soeur, qui est fasciste, mais avec qui je peux encore rigoler parce que c'est ma soeur et qu'on n'a pas besoin de sortir les flingues pour se tuer entre frère et soeur, me dit: " Mais arrête avec ta politique et ton Mélenchon. Merde à la fin! Y'en a marre. On veut manger tranquille et parler de bouffe, de vin, de plaisir". Et moi je lui réponds les oeufs dans le plat avec les pieds sales sur la table: "Et quand tout sautera, tu diras merci aux fascistes pour avoir écrasé les anarchistes et que ton frère devra monter aux barricades se faire dézinguer par les milices de Le Pen?"

Enfin bon. Les dimanche en Suisse, c'est barbecue et joie de vivre. La politique, c'est pas la tasse de thé des familles mi-ouvrières mi-cultivées. Le week-end, ils achètent leurs côtes de boeuf, merguez, saucisses de veau au lard, côtelettes d'agneau, saucisson neuchâtelois cuit à la braise, et ils font bombance et la bombe entre amis, regardent Federer et Wawrinka à la téloche ou le FC Barcelone une bière ou un verre de blanc à la main. Ils ont la rage pour leurs petits chouchous sportifs mais trop pour faire la révolution. Je l'écris de façon gentille. Ils ont une vie meilleure que la mienne et je crois que c'est bien de chercher la belle vie même si c'est assez égoïste et qu'il y a toujours un con de frangin pour ramener la Syrie ou Trump ou Poutine...ou la France sur la table entre une grillade et un apéro. Et comme elle, dit elle: "Y'en a marre. On peut jamais manger tranquille avec toi". "Jeu, set, et match, Rodgeur nous fait le come back du siècle". C'est le commentateur de la téloche suisse romande qui vient de couper court au pourrissement par la tête du poisson.

Je crois que ma mère m'a laissé tombé dans le chaudron de la politique qu'en j'étais bébé et que, comme Obélix, je suis interdit de potion magique. C'est pourquoi, je fais de la politique muette en chambre, couché sur mon lit, à poil, et que vaguement je crois qu'on me lit suffisamment pour remuer le coeur politique français ou helvète. Mais ça doit être mon ego surdimensionné XXL à l'image des costumes de Fillon qui me font oublier toutes mes casseroles m'empêchant de faire de la real politik en direct sur les plateaux télé, avec veste de cuistot pour faire bouillir mes adversaires aux petits oignons.

Voilà. C'était un petit billet entre parenthèses pour vous dire que je refuse de pourrir par la queue parce qu'elle veut encore frétiller jusqu'à ma mort, et que ma petite amie me manque terriblement. Elle et moi, je crois que nous formons un très beau tandem mais hélas un failli plus une fille de joie, pour le peuple, ça fait vraiment un peu trop.

Je termine avec le Docteur Anar, j'ai écrit Renaud.

 

27/03/2017

Benoît Hamon va se faire griller par l'appareil PS

Il ne veut rien voir venir. Fort de ses soutiens populaire qui lui ont donné la légitimité de se présenter à la présidence sous l'étiquette PS, il persiste et signe.

Erreur politique intégrale, d'autant qu'il commence par dire qu'il sera vainqueur sur Marine Le Pen au second tour sans imaginer une seule seconde qu'il n'a plus aucune chance de passer le premier tour dépassé en plus sur sa gauche par la France insoumise qui a le vent en poupe.

Seconde erreur politique capitale: il fera perdre la Gauche s'il persiste et la Gauche ne le lui pardonnera jamais. Imaginons le scénario ou Jean-Luc Mélenchon se serait présenté à la primaire socialiste (scénario impossible en réalité mais c'est juste pour illustrer l'erreur capitale de Hamon). Premier scénario: Mélenchon et Hamon se disputent les votes de la Gauche gauche et c'est Valls qui passe. Que fait Hamon? Il soutient Valls? Second scénario. Mélenchon obtient l'investiture socialiste. Que fait Hamon? Il soutient Mélenchon ou choisit de le trahir en rejoignant Macron? Et c'est Mélenchon qui se retrouve dans la situation actuelle de Hamon avec son immense perte de crédibilité à Gauche et son impossibilité d'être soutenu des Valls, Hollande, etc. qui le considèrent comme un homme à éliminer sitôt le premier tour passé et perdu par Méluche...

Hamon a encore le soutien de ses électeurs et électrices. Mais il n'a qu'un soutien de façade de quelques membres du PS qui le laisseront tomber sitôt la défaite consommée du premier tour. Hamon n'aura été qu'un jouet aux mains des faux amis de la Gauche qui rejoindront Macron comme un seul homme. Le soutien populaire dont Hamon bénéficie le temps d'un premier tour retombera  comme un soufflé une fois la défaite confirmée. Et si finalement Hamon en appelle à voter Macron au second tour il aura démontré à quel point sa campagne aura été nuisible à la Gauche.

Benoît Hamon s'enfonce en jouant la victime qui reçoit des coups de poignards (tellement prévisible de ces hypocrites de de cette gauche-là) dans le dos. Il refuse d'être conscient qu'il n'est qu'un jouet bien pratique pour les Hollande, Valls, et compagnie qui n'attendent que sa défaite. Il est le maillon faible du PS alors qu'il se croit fort de ses soutiens populaires. Mais s'il faisait plutôt confiance à ses soutiens populaires plutôt qu'à son parti, il jouerait la partition de l'insoumis et romprait avec l'aile perdue du PS pour créer une vraie dynamique de Gauche avec le mouvement l'Avenir en commun et l'emporter au premier tour...puis au second tour...avec Mélenchon.

Hamon veut-il jouer les croque-morts de la Révolution? Si oui, alors il n'y aura pas de pitié. Sa carrière politique sera morte. Sa seule responsabilité capitale est de rejoindre les rangs de la France insoumise en signant une union des Gauches.

Un iguane, un big one, en Guyane. C'est ce mantra surréaliste que je me répétais sans cesse sur les routes d'Amérique du Nord pour qu'un poids lourd s'arrête et nous prenne en stop moi et ma petite amie qui deviendra plus tard ma première épouse.

La Nuit de l'Iguane c'est maintenant. Il faut sortir du bordel PS et rejoindre la nature, Monsieur Benoît Hamon. Sinon, vous êtes un homme mort politiquement.

"Combien de temps onze punaises d'un collège baptiste peuvent-elles tenir dans un car arrêté en plein soleil par 40° à l'ombre ? "

Vous remplacez collège baptiste par parti socialiste et vous philosophez en silence.

Cette interrogation est tirée de la pièce de théâtre de Tennessee Williams de la bouche de Larry Shannon, révérend défroqué, quand il s'arrête, dans une vision surréaliste inventée tout exprès, devant l'état miteux de l'hôtel mexicain, le Costa Verde. Un ex-révérend qui propose des voyages touristiques à son groupe avec des méthodes douteuses et mensongères va commettre de nouveaux péchés en cherchant l'appui de la tenancière du bordel...pardon de l'hôtel. Toute ressemblance avec l'état délabré et calamiteux du PS français est exclue...sauf si personnellement vous trouvez des ressemblances.

 

26/03/2017

Jugement de Salomon entre Mélenchon et Hamon

La Gauche va crever au premier tour! Le bel enfant né de la France insoumise et revendiqué par la partie Gauche du PS ne passera pas au second tour faute d'une union entre celui qui ne veut pas quitter Pharaon et celui qui est le paon de sa cour de gazelles mais qui reste le seul à vraiment provoquer la rupture réelle d'avec le néolibéralisme.

A l'heure des responsabilités, il est aussi l'heure de croire au miracle et à cette Mer Rouge, la Mer Mélenchon, qui s'ouvre pour la Gauche et se refermera sur les requins de la haute finance française et mondiale.

Si Dieu n'est pas de ce monde, Mélenchon, lui, est bien parmi nous. Si Moïse Hamon a été élevé à la Cour de Pharaon, il doit aussi savoir reconnaître son peuple de Gauche et prendre cette décision capitale de rompre avec la Droite du PS en rejoignant le bouillonnement de l'avenir en commun.

Gérard Filoche et quelques manifestant et manifestantes se sont rendus au QG de Hamon et de Mélenchon pour réclamer l'union.

Qui veut la mort de l'enfant né de la Gauche? Des manifs subies sous gaz lacrymos et grenades de désencerclement durant près de 2 ans? De la mort, une seconde fois, de Rémy Fraisse et de tous les blessés de notre guerre pour la liberté et la 6ème République lors de nos rassemblements contre le gouvernement Hollande durant nos Nuits debout? Des embastillés et amendés pour avoir osé sauvegarder et protéger la vie des migrants et migrantes? Des femmes qui réclament un salaire égal et un droit absolu à la liberté de conscience personnelle en cas d'avortement volontaire? Des ouvriers et ouvrières qui n'en peuvent plus d'assister à la perte de leur pouvoir d'achat écrasés qu'ils sont par des patrons de plus en plus arrogants et tout-puissants? De nos animaux qui souffrent de mauvais traitements? De notre planète qui subit tant de mauvais traitements? De la suffocation polluante des habitants et habitantes et de leur exclusion de plus en plus massive de leur lieu de vie avec exil forcé et déportation vers des terres pas forcément bien accueillantes? Et encore de nos enfants qui n'auront pas d'avenir en commun si nous échouons sur nos divisions et nos différences de points de vue?

Si j'étais Salomon, j'entendrais le cri du coeur de Mélenchon et je dirais qu'il est le père naturel de la Gauche d'aujourd'hui. Mais j'entendrais aussi celui de Hamon déchiré entre son devoir de loyauté envers son parti (qui le trompe énormément et le trahit et finira par le jeter dehors) et cette France insoumise rebelle qui lui plaît mais qui l'effraie en même temps dans ses intransigeances et sa défiance définitive envers le néolibéralisme.

Si j'étais Salomon, je demanderais à Hamon et Mélenchon d'aller au-delà du pacte de non-agression et de traverser ensemble les turbulences et les vagues de la Mer Rouge. Parce que si j'étais Salomon, j'aurais la foi de montrer le chemin pour abattre Pharaon et changer de Civilisation.

Hamon doit lâcher la partie PS qui le trahit de façon éhontée. Mélenchon doit obtenir de ses sauvageons et sauvageonnes qu'ils et elles accueillent dans leurs rangs, sans discrimination ni mauvais jugement, les filles et les garçons qui vont venir du PS libéré avec des idées et des propositions à peine différentes mais subtiles pour faire fonctionner la 6ème République de façon optimale.

Personne ne trahira la cause parce que tous nous avons soif de justice et de paix. Un pacte entre révolutionnaires a construit un pays comme la Suisse. La France est à l'aube d'une Révolution. Elle peut réussir sa nouvelle révolution en signant ce pacte indispensable et entraîné le monde dans cette nouvelle Civilisation à construire.

Le moment est historique. Allons-nous le gâcher parce que Mélenchon a un fichu caractère et qu'Hamon n'arrive pas à se défaire de ses fers?

Ou sommes-nous bien plus grands que cela tous ensemble?