13/01/2008

Drame devant l'Ambassade russe à Genève

 

Garde suisse du XXIème siècle

entouré de deux kamikazettes

avec fusil chargé et cartouchières

(in Shooting News, 13.01.08)

 

 

La Suisse vit en ce moment une révolution. Suite à l'ordre donné récemment par Samuel Messerschmitt, Conseiller fédéral chargé de la défense national, qui exige de la part de ses hommes de veiller sur les Ambassades étrangères l'arme chargée et prête à tirer sur tout ce qui bouge après simple sommation, un soldat a tiré, dans la nuit du 7 janvier, devant le Consulat russe à Genève sur la chargée d'affaires Irina Touchnikova qui semblait se jeter sur lui à travers ses yeux provoquants.

Suite à ce drame, la blonde de Tbilissi a du être emmenée d'urgence à l'hôpital cantonale où les médecins n'ont pu que constater qu'elle était enceinte.

D'autre part, nous apprenons que « Shooting News » aurait recueilli les propos du soldat suisse juste avant l'agression de la kamikazette. « My gode! » aurait hurlé celui-ci avant d'ajouter: « Les Russes approchent, elles entrent, nous allons cesser nos missions. »

La justice devra maintenant se prononcer sur une éventuelle préméditation de l'attaque et les pensions alimentaires sus dues à Mme Touchnikova, pensions qui pourraient bien être versée par la Confédération suite à la plainte déposée par le soldat contre elle qui n'a fait qu'obéir aux ordres du ministre Messerschmitt.

Celui-ci, selon des paparazis, se serait rendu au chevet d'Irina Touchnikova accompagné par des pompiers de la caserne genevoise des fleurs pleins les bras.

InfoXpress ATS


 

Le Président suisse Pascal Couchepin:

« Samuel n'a jamais visionné Emmanuelle.

Il imagine nos soldats en danger immédiat. »

 

 

Les commentaires sont fermés.