29/03/2008

Oskar Freysinger, l'UDC, et la culture tibétaine

D'abord, remercions Mr Freysinger pour son soutien inconditionnel à la cause tibétaine. De la part d'un membre de l'UDC, une position aussi généreuse et peu neutre est à relever. Il faut aussi dire que la Chine c'est communiste alors que si elle était fasciste, ce qui revient pourtant au même, Oskar prendrait peut-être les Tibétains pour des terroristes… Sa vision du monde serait-elle à géométrie variable suivant d'où souffle le vent de l'idéologie? Il a au moins un pur copain dans le même style politique: Jean Ziegler.

Ensuite, il faut se demander si ce politicien est assez naïf pour croire qu'il y a les bons peuples (les Suisses, les Tibétains, etc.) et les mauvais peuples (les Iraniens, les Irakiens, les Chinois, etc.). C'est le délire d'un membre du parti qui sait ce qui est éventuellement assimilable dans sa politique dominante et ce qui ne le sera jamais. Car, pour être honnête comme Freysinger, il y a soixante ans, c'était les Allemands qui représentaient Satan. Des Allemands chrétiens, démocrates et pas des Irakiens, des Iraniens ou les Chinois d'aujourd'hui.

L'idéologie mène la société par le bout du nez quand elle veut faire croire qu'elle est le bon pasteur du peuple. Avez-vous remarqué, Mr Freysinger, que Mme Widmer-Schlumpf est une femme absolument pacifique et même intelligente comme politicienne sachant ce qu'elle veut et ce qu'elle ne pourrait pas accomplir avec un parti unique au pouvoir. Pourquoi la rejeter de votre parti alors que votre parti, pour rester suisso-compatible avec la vieille formule magique, aurait tellement besoin de femmes et d'hommes d'envergure comme notre nouvelle Conseillère fédérale?

Nous pouvons lire l'avenir ainsi grâce à votre stratégie: demain, l'UDC tibétaine sortira du Gouvernement, Les Chinois seront tous les autres et Oskar Freysinger deviendra un moine tibétain du Valais qui réclamera "Free UDC" sur des banderoles verte pour chasser les Chinois du Gouvernement. Le problème, il est de taille, c'est que nous partageons réellement tous le même pays. Où se situe le Tibet UDC? Où se situe la Chine helvète? Alors, Oskar, s'il te plaît, préoccupe-toi de ta Chinoise, Mme Eveline Widmer-Schlumpf, et ne joue pas les Cohn-Bendit car en l'excluant vous allez foutre le bordel sur la place fédérale. Je n'aimerais pas voir refleurir à chaque printemps des temples UDC qui cherchent à prendre le pouvoir unique par tous les moyens de propagande et de mensonges. Car, autre problème pas mince à résoudre vu de Swiss Fiction, ce sont les Chinois qui semblent être le peuple ouvert sur le monde et les Tibétains les méchants ultra nationalistes qui font de l'apartheid et veulent former un pouvoir totalitaire. Mais ce n'est qu'un point de vue que j'aperçois du sommet de l'Everest de mon cerveau atteint par toutes sortes de perturbations mentales. Et oui, mon arrogance brûlante permet cela puisqu'elle correspond au silence glacial que je récolte depuis de nombreuses années. Il n'y a pas qu'au Tibet que la culture de certains est bafouée et méprisée…


572443327.jpg


"On vous souhaite tout le bonheur du monde,

que votre chemin évite les bombes

qu'il vous mène vers de calmes jardins."

L'UDC suisse repeint le diable dans les chiottes

et se dessine des Water Closed tout en vert de rose

dans des encarts publicitaires prolifiques

pour trouver de nouveaux moutons disciples.

L'argent n'a pas d'odeur…

"Quand tu respires le parfums des fleurs

en des lieux où la nature sent naturellement mauvais,

méfie-toi du parfumeur.

Il a beaucoup de choses à dissimuler."

Les commentaires sont fermés.