08/06/2008

Les bras de BHO pour l'Amérique; le cerveau froid d'Hillary pour l'Everest

1359617745.2.jpg


L'œil de tigre du Couturier américain


353777876.jpg


Livre ouvert sur le début de Civilisation

du IIIème millénaire. Obama-Clinton for President


1926454028.jpg


Katoucha accueillant YSL

dans une robe-fleur

(création "Children Collection")


2024538676.jpg


Le Nu américain à deux visages selon Saint-Laurent


895787833.jpg


Roger Federer "smoking on the american court"

17:52 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

UDC, un virage politique décisif sinon rien

L'UDC n'a plus le choix. Ou elle réinvente le corpus vivendi qui la relie à l'Helvétie ou elle ira d'échec en échec dans le futur. Les Suisses, dans leur grande majorité, ont compris que le message blochérien n'a plus d'avenir ou alors que marginalement comme avec Le Pen en France.

L'Europe nous appelle chaque jour un peu plus. Nous ne pouvons pas rester en marge de notre propre histoire continentale. Contre vents et marées, malgré l'exclusion pour l'une ou la mise à l'écart pour l'autre, Eveline Widmer-Schlumpf et Samuel Schmid continuent de dire qu'ils sont UDC. Est-ce alors un divorce, un simulacre de divorce, ou alors un retour aux sources spirituelles de ce grand parti?

Adolf Ogi, notre beau sapin, roi et prof de ch'tis, aimerait sans doute croire à la sagesse des chefs UDC et pouvoir hisser la bannière olympique confédérale. Il y a, en Suisse, une formule magique à sauver. A l'image de notre équipe de football, ce sont les complémentarités qui soudent notre Gouvernement. Mme Schlumpf et Mr Schmid l'ont bien compris. Ils craignent tous les deux un gouvernement exclusivement composé de forces de gauche ou de droite. Ce n'est ni dans les traditions ni dans le respect de l'identité suisse.

La formule magique n'explosera pas. Ou alors, un scénario catastrophe à la Belge avec une Romandie plutôt à gauche et une Suisse alémanique plutôt à droite exacerberaient les tensions entre régions. Les Suisses ne veulent ni d'un bloc rose-vert ni d'un bloc bleu-orange qui dirigeraient le pays peut-être en alternance, mais ce n'est pas sûr du tout, la droite étant perpétuellement majoritaire en Suisse. Ils désirent toujours le maintien durable de l'arc-en-ciel.

Mr Blocher, après avoir été son chef charismatique, est aujourd'hui le fossoyeur de son parti. Il ne faudrait pas qu'il devienne le fossoyeur du pays tout entier par son entêtement et son maintien au sommet de l'UDC. A qui les Suisses font-ils confiance désormais? A Mr Blocher, hors du gouvernement? Ou à Mme Widmer-Schlumpf et Mr Schmid, au sommet du pays?

Comme lors d'un divorce, les membres de l'UDC doivent choisir entre les guerriers qui cherchent toujours la guerre ou les guerriers révolutionnaires qui cherchent la paix. A notre avis, les adhérants de l'UDC feraient mieux d'envisager la paix. La guerre a déjà suffisamment fait de dégâts en vingt ans de conflits ouverts. Nos enfants n'ont pas tous reçu une image positive de l'Europe et du monde. Pour la Suisse, ce sont des dégâts collatéraux qui peuvent coûter très chers au pays sur le moyen et long terme. Les tribus d'Indiens suisses devraient savoir que hors la Réserve, point de salut si en plus on devient l'ennemi de nos amis. Mr Blocher n'a pas vraiment la figure idéale de l'ami de l'Europe et de la planète. On est très loin d'un seigneur de guerre international et respecté tel que Nelson Mandela.


P.S. Les garçons, si vous voulez aller en quart de final, imaginez Mandela, pas Blocher, en développant votre jeu. Vous allez le faire pour la Suisse, pour Köbi, pour Alex, pour tous les autres blessés, pour vos compagnes, vos enfants et pour vous. "Sans la nommer", on a envie de la suivre jusqu'au bout de la nuit… (G. Moustaki – Cali dans l'oreille, la révolution permanente vous tend ses bras jusqu'à la finale. Pour gagner la Coupe d'Europe et chopper la niaque au vol, il faut avoir la mentalité anti-apartheid d'un membre à part entière du club. HOP SUISSE!

La stratégie du Poisson Rouge*

à la place de la tactique du Requin


1171008388.jpg

(remix de Chappatte paru dans Le Temps)


Le ballon est exigeant, capricieux, déroutant,

vicieux, vertueux, rebelle, libre, aérien,

mystérieux, sensuel, voyageur, infidèle.

Mais comme une femme, il revient toujours

au centre du foyer

lorsqu'un goal a été marqué.

Et il faut le jouer, le rejouer encore

pour le séduire à soi.

Viser son cœur et ses rondeurs

et l'emmener au sommet, tout au sommet.


Révolution permanente,

telle le cœur d'un amante.


215477523.jpg
"A Los Angeles, je suis comme un poisson dans l'eau,
portée par mes rêves."
L'ange: Lauriane Gill 


*Le poisson rouge passe les mailles du filet et gagne les paradis exotiques. Le requin reste coincé, attiré par un leurre, et meurt terrassé dans son rideau de fer…

17:49 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (15)

La virginité, une valeur féminine ou une violence masculine?

En France, un tribunal a annulé un mariage entre musulmans sur demande du mari pour cause de mensonge de madame sur sa chasteté. Faut-il en conclure que, dans le futur, les hommes pourront à nouveau faire pression sur les filles afin qu'elles restent "vierges" jusqu'au mariage?

Les filles de confession musulmane ont une parade à cette comédie: la sodomie, par ailleurs diabolisée par leur religion, sans compter la fellation, également condamnée d'elle. Sans compter non plus sur les nombreuses demoiselles qui se font recoudre l'hymen avant le mariage. Tout cela pour l'honneur de Monsieur? Allons, allons. On veut continuer à humilier le sexe féminin, lui signifier son impureté, sa fâcheuse tendance à regarder l'herbe verte du champ d'à côté malgré la religion des hommes qui l'exhorte de rester fidèle.

Dans cette affaire, le mensonge de Madame sur sa chasteté n'est en fait que la réponse attendue donnée à un homme qui exige que sa future épouse soit vierge. Il ressemble à tous ces mensonges que l'on voit en politique qui exige, en général, une ligne de conduite stricte, virginale, sans ambiguïtés possible. On peut sniffer de la coke mais ne jamais être pris dans la tourmente médiatique de la vérité si l'on défend une politique restrictive en matière de stupéfiants. Une fille peut faire les quatre cents coups en cachette pourvu que devant la société et son futur mari, elle représente la pureté d'une vestale. La ruse du renard à chaque fois…

Arrêtez cette hypocrite comédie, Mesdames et Messieurs. Nous sommes des femmes et des hommes qui avons le droit de vivre en liberté, de commettre des erreurs et des dérapages par rapport à nos normes ou alors, si l'on veut tout briser à chaque fois que l'autre apporte la preuve volontaire ou involontaire qu'il ne garantit pas à 100% sa ligne écolo, qu'on demande aux fous, aux hitlériens de prendre le pouvoir en éliminant la racaille de nos cœurs. C'est bien, hélas, ce qui arrive quand un(e) dogmatique décide par pureté et idéologie personnelle (qu'il / qu'elle ne s'applique pas forcément à lui-même / elle-même) décide de répudier qui un mari, qui une femme pour cause de tromperie…

Tomber dans les mêmes schémas de vie, c'est à chaque fois reproduire ce que nos grands-parents faisaient. La virginité, c'est avant tout le regard amoureux sans cesse renouvelé posé sur une personne que l'on admire, respecte et désire au-delà de nos propres aspirations. Laisser la liberté à son partenaire en lui signifiant nos joies comme nos souffrances tout en lui rappelant combien il/elle compte pour nous, est sans doute la meilleure façon d'unir un couple sur la distance. Si votre partenaire ne saisit pas ou plus la chance qu'il a de vous connaître, c'est qu'il n'était pas le bon partenaire pour continuer la route avec vous.

Combien de siècles faudra-t-il à l'être humain, qui use et abuse des masques, pour devenir un peu plus conscient et transparent avec son intelligence complexe, sa sensualité multiple, ses libertés pas toujours conformes aux normes qu'ils s'imposent par ailleurs pour survivre à un monde qui préfère souvent les barrières idéologiques aux champs nuptiaux de liberté?

17:45 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)