06/07/2008

E(u)ro foot 2008 - 12 juin

(2ème match de poule)

 

Jeudi 12 juin: "Plutôt finir seul mais anti-foot primaire qu'adopter leur patriotisme débonnaire. Comme disait Homère: Supporters sacs à bière." S.B.

 

Jeudi 12 juin: "Cette nuit, au "Selacçao Club", elle mate une fille. Désir de triangulation après l'intervention divine pour beurre de la veille. Dieu n'est pas avare dans ses miracles d'eau et pourtant toute l'équipe a fini en bière. Voilà ce que c'est de jouer comme des requins lourdos sur un terrain détrempé exprès par Sa Très Grande Majesté  pour la nage libre des poissons rouges. Elle me fait le coup du sombrero, facile, passe ses jambes en les frottant à mes cuisses par un grand pont, reprend la balle au rebond qui ne rebondit plus et marque en pleine lucarne. Les yeux de la fille, fixés en face des miens, s'illuminent d'extase. C'est si intense la foudre dans les prunelles des nanas. Eloges funèbres aux poissons rouges au mental de requin. La biodiversité ne désire pas la création de tels monstres inadaptés à notre monde. Dans son gazon gorgé d'O, il vaut mieux un petit rouge au naturel qui frétille qu'un gros requin artificiel bourré de fric qui pendouille grave dans sa flaque et qui meurt dans ses propres filets nationalistes. Les bilatérales ne risquent plus rien du tout et le libre-échangisme à vingt huit va triompher avec quelques jolies règles de conduite individuelles et collectives. Mais tout ce libertinage ne forme pas encore une vraie équipe "Europe" qui gagnerait ses galons sur les terrains du monde entier. "Mariez-vous!" à ordonner Dieu, de son coin de paradis perdu." J.E.

Les commentaires sont fermés.