06/07/2008

E(u)ro foot 2008 - 19 juin

(4ème match, ¼ de final)

 

Jeudi 19 juin: "Le coup de pied est le propre de l'âne. Le coup de tête celui du mangeur de bananes. Au diable cet Euro de pétomanes!" S.B.

 

Jeudi 19 juin: "Le football est irrationnel". Dit et signé: Michel Platini. Pourquoi alors le monde entier aime tant le football, fait des tonnes d'argent et offre la gloire alors que la littérature irrationnelle fait, elle, un flop total? Mystère. Les héros sont fatigués. Beaucoup d'éliminer, peu d'élus et malheureusement pas la Suisse ni la Roumanie. En plus, le temps c'est la mer orange à boire cette année. Je reste le seul dans la course. C'est un miracle. Je sais qu'elle m'aime comme un homme en sursis dans son coma. J'imagine qu'elle portera dans son ventre notre joli ballon rouge. Comment l'appeler: Vénus? Tu te rends comptes. Elle sera tante avant même de naître, cette fille! Léger décrassage avant le petit déjeuner et prise de notre jus batave. Quatre ans que nous nous entraînons pour cette victoire, elle et moi. Et toujours aucun humain pour soutenir notre vague orange. C'est surnaturel de croire à nos chances dans ses conditions. Mais Bonnie & Clyde étaient eux aussi métaphysiques. Tueurs virtuels et baiseurs patentés, le couple parfait pour réussir le gros truc érotomane. J'aime les ânes. Ils sont bien bâtis, eux. Ils avancent seulement quand le terrain est propice à leur liberté, quels que soient les coups de bâtons donnés par leur maître. Ce sont eux qui montrent le chemin à suivre et les précipices à éviter. Hier soir, l'entraîneur des Français a inventé une nouvelle figure footballistique: "la domenech". Se dit d'un coach qui fait perdre son équipe et qui est éliminé de la compétition tout en s'octroyant un somptueux parachute doré. Mister Domaine Echec veut son Estelle comme canapé. En voilà un de plus qui n'a pas froid aux yeux. Espérons que le Domaine ne tombera pas à la mer avec son parachute doré. Il lui faudrait alors trouver une bouée de secours pour se sortir du pétrin. Elisabeth Teissier, où êtes-vous? Les femmes, ça peut parfois être plus difficile à gérer qu'une équipe de foot. Bonne route, Raymond. Ne te retrouves pas SDF (Sans Domicile Femme). Dans la rue sentimentale, tu te dégrades vite et à notre âge, on a vite fait de passer pour un porte-monnaie ambulant auprès des nanas qui font le footoir. Dans la rue, on peut toucher l'enfant de la balle et former une équipe d'amateurs prête à battre la meilleure équipe professionnelle. Mais faut pas rêver. Sur le vrai terrain des champions, tu es à ban et interdit de jouer. Ce soir, l'Allemagne élimine le Portugal dans une pure logique de rigueur et de réalisme. Milky m'a dit qu'elle a commandé sa Rado avec mes petits coups de pouce cumulés. Joli manière de marquer mon heure sur elle et un statut social d'aristo sur sa peau. C'est une façon un peu dérisoire de l'accompagner partout. Mais le foot n'est-il pas aussi une compétition dérisoire qui apporte beaucoup de bonheur aux gens? Milky est réaliste. Elle aime palper tout ce qui sonne et fait trébucher les mecs. Je m'envole, en ce moment, aussi bien qu'une vodka Red Bull avalée sur le pouce. J.E.

Les commentaires sont fermés.