07/07/2008

E(u)rofoot 2008 (post-scriptum)

E(u)rofoot 2008 (post-scriptum) 

Et maintenant, quoi? Les matchs sont joués. Il est toujours cinq heures du matin à mon réveil. Soit Paris se lève à temps pour travailler mieux en équipe et gagner plus, soit elle se couche pour toujours avec son comte Dracula dans un linceul rouge romantique en continuant son baise-surfing loin de l'actu de son chéri. Adieu l'entraîneuse, je t'aimais trop? Ou bonjour ma Dame. As-tu bien dormi cette nuit, mon amour? Les Roumaines? Méfiance, méfiance? "Mademoiselle, combien votre miche de pain?". "Mille francs la mie, Monsieur Morisod". Vision bien helvétique du monde. Une belle Roumaine qui réussit dans la musique de rue en capturant les subprime des Helvètes plus ou moins riches est-elle si moche et marginale que ça?. "Nos grands-parents n'avaient pas de voitures, nos parents non plus, et nous les jeunes, combien de temps devrons-nous encore attendre?" C'est depuis Bucarest que les jeunes d'aujourd'hui donne un peu raison à la vie tapageuse de Milky.

 

Lolita, Mirouna, vous autres, de "Drôles d'histoires", tous et toutes, je vous en prie, dites que je suis quelqu'un à ma chérie ainsi qu'à vos auditeurs, que ma vie change, que je puisse retrouver un statut social honorable afin qu'elle ose risquer l'aventure avec moi. Faut pas qu'elle s'en aille. Faut plus qu'elle ait peur de risquer la pauvreté avec un failli, mais qu'elle puisse compter sur moi, mon énergie, mes idées, mon partage d'écriture qui deviennent maintenant un gagne pain quotidien au service de l'humanité. Elle n'attend que le feu vert de vous tous, notre public. Sinon, elle n'y croira plus jamais à son Comte Dracula... Manager à domicile, je la prends demain chez moi. Entraîneuse au bordel, je n'en peux plus de l'accompagner dans ses glauques chemins semés d'ornières et d'oseille. Mon fils a rempli son cahier Panini en un temps record, cette année. Moi aussi, j'aimerais remplir mon carnet de nouvelles adresses et le compléter de quelques personnalités aimables et bienveillantes. Un homme a besoin de vous, chers journalistes, de vous, de votre liberté de parler à cet "infréquentable" que vous avez décidé de rejeter à la rue pour cause d'incompatibilité avec les règles de jeu traditionnelles, vos règles du jeu. Et si on supprimait la règle du hors-jeu comme l'a proposé le cycliste Frédéric Chassot à "Qu'est-ce qu'elle foot"?

 

La pire ombre d'un joueur, c'est quand il ne croit plus assez en lui, qu'on le siffle perpétuellement, et qu'il en vient à rater tous ses débordements sur le gazon vert. Haï! haï! haï! Mihaela! On est devant. On avance. Nous allons gagner! Les journalistes vont se mobiliser. "Yellow Submarine", "Hé June", "Imagine" au M*** après le match perdu par la Roumanie contre les Oranje, c'était un oracle des Beatles pour nous. Manquait Michelle, ma belle, sont des mots qui vont si bien ensembles, si bien ensembles… Mais oui, Milky, j'ai réalisé cette chevauchée fantastique, finale comprise, pour nous deux. A eux de nous donner le soutien nécessaire ou de renvoyer notre amour au désert des licornes littéraires. On est resté ensemble jusqu'au bout parce que les belles histoires d'amour refuseront toujours de se coucher devant l'arbitraire et l'injustice. Les étoiles déchues refusent de s'éteindre et mourir dans l'indifférence du monde. Elles se font supernovella si personne ne veut les apercevoir dans la foule. L'amour est plus fort que l'argent. Il est même capable de faire beaucoup d'argent avec l'amour de la vie.

 

Rouge, on se couche. Orange, on se lève. Vert, on avance. Hup! Hup! Hup! Haï! haï! haï! A table! Nous avons faim de vivre, comme vous, les merveilleux Bataves qui ont su créer ce charivari comme personne ne l'avait fait en Suisse avant vous. Les Pays-Bas n'ont pas été des foudres de guerre contre les Russes? Les entraîneuses ne devraient jamais exercer leurs talents érotiques sur les footballeurs durant un Championnat d'Europe. Où alors les aimer chacun individuellement d'amour unique pour les pousser jusqu'au bout de leur révolution rouge-orange… Hup! Hup! Hup! Nederland! Fin de la scoumoune, début de la banane. J'étais sur son terrain durant ces trois semaines d'Eurofoot mais je n'ai pas arrosé sa pelouse. Un tabou, une croyance de sportif et de sportive qui s'aiment et se respectent au-delà du désir sexuel. Son eau me manque mais sa Coupe d'Euros se profile, grosse comme une timbale d'eau douce. L'abstinence mène à Dieu, la jouissance vient de Dieu.

 

Un miracle vient de s'accomplir en Colombie avec la libération surprise, et sans violence, de quinze otages dont Ingrid Betancourt. Il faut un bouquet varié d'activisme militant, des fleurs de toutes les couleurs, y compris sorties du fumier, pour libérer la parole des prisonniers de l'injustice, pour sauver quelqu'un d'une mort absurde et pris au piège d'une sale histoire. On peut reprocher à certains acteurs d'avoir été mauvais communicateurs, incompétents en certaines circonstances, pathétiques, ridicules, voir méritants leur sort tragique. On ne peut pas les condamner une vie entière à la clandestinité sous prétexte qu'ils ne font aucun efforts pour remonter à la surface alors qu'ils donnent un maximum d'énergie et de visibilité à leur combat. A moins d'être un monstre sanguinaire ou tortionnaire d'enfants, je ne vois pas quel crime peut condamner à vie, au bunker et au silence, un être humain qui s'est battu pour sa dignité et son droit de citoyen à rejoindre la communauté humaine.

 

"Merci Amour!

Je veux que Nederland soit champion.

Mais dans la grande finale, c'est nous qu'on va gagner.

Tu me manques, comme le soleil me manque.

Bisou."

sms, Milky, 21 juin 2008, 15h.56,

sept heures avant l'élimination des Oranje…

 

picture030.jpg

 

"Les femmes ont peut-être inventé l'amour

pour montrer aux hommes qu'il y a autre chose

que la guerre, le sexe et le football."

La Librairie francophone, RSR1, 17 heures, 21 juin 2008

 

"Tout à l'horizontal

nos amours, nos héros.

Je t'ai manqué. Pourquoi?

tu me disais.

Tout est brutal, botté en touche."

Alain Bashung

 

picture008.jpg

 

Milky au Bolchoï

"Je t'aime comme un dingue, ma petite frapadingue"

 

"Une nuit de tango sur le lido;

La peur d'être amoureuse d'un rigolo, voir d'un gigolo;

Elle aimerait gagner toute l'Espagne au loto;

Je n'ai que mes mots,

Mes attitudes de Roméo,

Pour déclencher sa libido

et notre victoire sur ma malvie de clodo.

 

De l'autre côté de l'écran, toi l'inconnu(e)

qui se demande qui est ce blogueur qui se tut

dans le passé sous son ver à soi mis à nu,

je te donne la vraie réponse de la rue:

 

"C'est un homme, juste un homme

qui veut rester dignement un homme,

juste un homme."

 

As-tu envie de parler à cet homme?

Ou vas-tu rejeter cette éponge marine

au fond de son océan de beauté?"

J.E.

"Etre un arbre à l'intérieur

et laisser mes fruits à disposition."

K

 

picture038.jpg

 

"Opération Dragon Dollars" réussie.

 

La Côte d'azur et vingt millions de dollars

pour ses chefs tortionnaires. Comme en amour,

la vérité du monde est moins belle

que ce que la réalité semble nous donner à voir.

Combien de criminels profitent des plages et des belles filles

dans ce monde d'apparences impeccables?

 

"Le retour vers la lumière"

Le Temps, 4 juillet 2008

 

"Maintenant que je suis libre,

je vais coller mes enfants comme du chewing-gum.

La jungle, c'était pas de soleil, pas de ciel, un plafond vert,

un chapeau jusqu'aux oreilles et des gants,

des animaux sauvages dont le plus dangereux de tous

est l'homme,

des tortures, des vexations, des humiliations.

Mais lorsque j'ai pris cet hélicoptère et que

je me suis élevée au-dessus de cette jungle,

je me suis dit à moi-même que ces détails sordides

ne devaient pas être portés à la connaissance du public."

I.Betancourt

 

Jungle urbaine, jungle amazonienne, même combat.

Quand tu perds tes soutiens extérieurs,

tu te perds toi-même. Risque de devenir ton propre otage

dans un monde indifférent à ta souffrance,

risque de construire ta propre geôle.

Ton intériorité ne peut pas seule te sauver.

Besoin des Autres.

 

L'Europe ne peut plus fonctionner sans l'adhésion de son cœur, la Suisse. Comme être humain et citoyen Suisse, je ne peux plus fonctionner dans cette société sans mon amour, Mihaela, la Roumaine. Les bilatérales ne sont qu'un processus d'approche entre deux partenaires faits l'un pour l'autre. Son extension aussi. Renoncer à aller plus loin reviendrait à avorter à la fois du rêve européen et de mon rêve amoureux. Nicholas de Pflue, à vous de favoriser une nouvelle sorte de miracle médiatique pour que la Suisse devienne bientôt cet organe du cœur, cette présence indispensable et permanente au sein d'une Europe qui rêve et se bat pour réussir à construire un monde meilleur… Nous serons beaucoup plus efficaces à 28 qu'à 27 car sans son gardien de but , le numéro 1, chœur du temple, et son numéro 9, le centre-avant, une équipe d'Espagne ne peut pas devenir championne d'Europe ni même se qualifier pour une phase finale.

 

picture022.jpg

 

in Le Matin Orange 25 juin 2008

 

picture044.jpg

 

John-John, mon poisson rouge de 12 ans:

"Mon épouvantable papa vous invite à son domicile.

Prenez une lance incendie et votre mousse carbonique, s.v.p.

Il est chaud-bouillant, mon papa!" !Rec!

 

Avant de retrouver un homme incendié,

il reste toujours une possibilité de l'aimer

ou, au minimum, lui parler.

 

Commentaires

Beautiful poèmes romantiques. I liked it!

Écrit par : smoke detox products | 18/12/2008

Les commentaires sont fermés.