07/07/2008

E(u)rofoot 2008 (post-scriptum)

E(u)rofoot 2008 (post-scriptum) 

Et maintenant, quoi? Les matchs sont joués. Il est toujours cinq heures du matin à mon réveil. Soit Paris se lève à temps pour travailler mieux en équipe et gagner plus, soit elle se couche pour toujours avec son comte Dracula dans un linceul rouge romantique en continuant son baise-surfing loin de l'actu de son chéri. Adieu l'entraîneuse, je t'aimais trop? Ou bonjour ma Dame. As-tu bien dormi cette nuit, mon amour? Les Roumaines? Méfiance, méfiance? "Mademoiselle, combien votre miche de pain?". "Mille francs la mie, Monsieur Morisod". Vision bien helvétique du monde. Une belle Roumaine qui réussit dans la musique de rue en capturant les subprime des Helvètes plus ou moins riches est-elle si moche et marginale que ça?. "Nos grands-parents n'avaient pas de voitures, nos parents non plus, et nous les jeunes, combien de temps devrons-nous encore attendre?" C'est depuis Bucarest que les jeunes d'aujourd'hui donne un peu raison à la vie tapageuse de Milky.

 

Lolita, Mirouna, vous autres, de "Drôles d'histoires", tous et toutes, je vous en prie, dites que je suis quelqu'un à ma chérie ainsi qu'à vos auditeurs, que ma vie change, que je puisse retrouver un statut social honorable afin qu'elle ose risquer l'aventure avec moi. Faut pas qu'elle s'en aille. Faut plus qu'elle ait peur de risquer la pauvreté avec un failli, mais qu'elle puisse compter sur moi, mon énergie, mes idées, mon partage d'écriture qui deviennent maintenant un gagne pain quotidien au service de l'humanité. Elle n'attend que le feu vert de vous tous, notre public. Sinon, elle n'y croira plus jamais à son Comte Dracula... Manager à domicile, je la prends demain chez moi. Entraîneuse au bordel, je n'en peux plus de l'accompagner dans ses glauques chemins semés d'ornières et d'oseille. Mon fils a rempli son cahier Panini en un temps record, cette année. Moi aussi, j'aimerais remplir mon carnet de nouvelles adresses et le compléter de quelques personnalités aimables et bienveillantes. Un homme a besoin de vous, chers journalistes, de vous, de votre liberté de parler à cet "infréquentable" que vous avez décidé de rejeter à la rue pour cause d'incompatibilité avec les règles de jeu traditionnelles, vos règles du jeu. Et si on supprimait la règle du hors-jeu comme l'a proposé le cycliste Frédéric Chassot à "Qu'est-ce qu'elle foot"?

 

La pire ombre d'un joueur, c'est quand il ne croit plus assez en lui, qu'on le siffle perpétuellement, et qu'il en vient à rater tous ses débordements sur le gazon vert. Haï! haï! haï! Mihaela! On est devant. On avance. Nous allons gagner! Les journalistes vont se mobiliser. "Yellow Submarine", "Hé June", "Imagine" au M*** après le match perdu par la Roumanie contre les Oranje, c'était un oracle des Beatles pour nous. Manquait Michelle, ma belle, sont des mots qui vont si bien ensembles, si bien ensembles… Mais oui, Milky, j'ai réalisé cette chevauchée fantastique, finale comprise, pour nous deux. A eux de nous donner le soutien nécessaire ou de renvoyer notre amour au désert des licornes littéraires. On est resté ensemble jusqu'au bout parce que les belles histoires d'amour refuseront toujours de se coucher devant l'arbitraire et l'injustice. Les étoiles déchues refusent de s'éteindre et mourir dans l'indifférence du monde. Elles se font supernovella si personne ne veut les apercevoir dans la foule. L'amour est plus fort que l'argent. Il est même capable de faire beaucoup d'argent avec l'amour de la vie.

 

Rouge, on se couche. Orange, on se lève. Vert, on avance. Hup! Hup! Hup! Haï! haï! haï! A table! Nous avons faim de vivre, comme vous, les merveilleux Bataves qui ont su créer ce charivari comme personne ne l'avait fait en Suisse avant vous. Les Pays-Bas n'ont pas été des foudres de guerre contre les Russes? Les entraîneuses ne devraient jamais exercer leurs talents érotiques sur les footballeurs durant un Championnat d'Europe. Où alors les aimer chacun individuellement d'amour unique pour les pousser jusqu'au bout de leur révolution rouge-orange… Hup! Hup! Hup! Nederland! Fin de la scoumoune, début de la banane. J'étais sur son terrain durant ces trois semaines d'Eurofoot mais je n'ai pas arrosé sa pelouse. Un tabou, une croyance de sportif et de sportive qui s'aiment et se respectent au-delà du désir sexuel. Son eau me manque mais sa Coupe d'Euros se profile, grosse comme une timbale d'eau douce. L'abstinence mène à Dieu, la jouissance vient de Dieu.

 

Un miracle vient de s'accomplir en Colombie avec la libération surprise, et sans violence, de quinze otages dont Ingrid Betancourt. Il faut un bouquet varié d'activisme militant, des fleurs de toutes les couleurs, y compris sorties du fumier, pour libérer la parole des prisonniers de l'injustice, pour sauver quelqu'un d'une mort absurde et pris au piège d'une sale histoire. On peut reprocher à certains acteurs d'avoir été mauvais communicateurs, incompétents en certaines circonstances, pathétiques, ridicules, voir méritants leur sort tragique. On ne peut pas les condamner une vie entière à la clandestinité sous prétexte qu'ils ne font aucun efforts pour remonter à la surface alors qu'ils donnent un maximum d'énergie et de visibilité à leur combat. A moins d'être un monstre sanguinaire ou tortionnaire d'enfants, je ne vois pas quel crime peut condamner à vie, au bunker et au silence, un être humain qui s'est battu pour sa dignité et son droit de citoyen à rejoindre la communauté humaine.

 

"Merci Amour!

Je veux que Nederland soit champion.

Mais dans la grande finale, c'est nous qu'on va gagner.

Tu me manques, comme le soleil me manque.

Bisou."

sms, Milky, 21 juin 2008, 15h.56,

sept heures avant l'élimination des Oranje…

 

picture030.jpg

 

"Les femmes ont peut-être inventé l'amour

pour montrer aux hommes qu'il y a autre chose

que la guerre, le sexe et le football."

La Librairie francophone, RSR1, 17 heures, 21 juin 2008

 

"Tout à l'horizontal

nos amours, nos héros.

Je t'ai manqué. Pourquoi?

tu me disais.

Tout est brutal, botté en touche."

Alain Bashung

 

picture008.jpg

 

Milky au Bolchoï

"Je t'aime comme un dingue, ma petite frapadingue"

 

"Une nuit de tango sur le lido;

La peur d'être amoureuse d'un rigolo, voir d'un gigolo;

Elle aimerait gagner toute l'Espagne au loto;

Je n'ai que mes mots,

Mes attitudes de Roméo,

Pour déclencher sa libido

et notre victoire sur ma malvie de clodo.

 

De l'autre côté de l'écran, toi l'inconnu(e)

qui se demande qui est ce blogueur qui se tut

dans le passé sous son ver à soi mis à nu,

je te donne la vraie réponse de la rue:

 

"C'est un homme, juste un homme

qui veut rester dignement un homme,

juste un homme."

 

As-tu envie de parler à cet homme?

Ou vas-tu rejeter cette éponge marine

au fond de son océan de beauté?"

J.E.

"Etre un arbre à l'intérieur

et laisser mes fruits à disposition."

K

 

picture038.jpg

 

"Opération Dragon Dollars" réussie.

 

La Côte d'azur et vingt millions de dollars

pour ses chefs tortionnaires. Comme en amour,

la vérité du monde est moins belle

que ce que la réalité semble nous donner à voir.

Combien de criminels profitent des plages et des belles filles

dans ce monde d'apparences impeccables?

 

"Le retour vers la lumière"

Le Temps, 4 juillet 2008

 

"Maintenant que je suis libre,

je vais coller mes enfants comme du chewing-gum.

La jungle, c'était pas de soleil, pas de ciel, un plafond vert,

un chapeau jusqu'aux oreilles et des gants,

des animaux sauvages dont le plus dangereux de tous

est l'homme,

des tortures, des vexations, des humiliations.

Mais lorsque j'ai pris cet hélicoptère et que

je me suis élevée au-dessus de cette jungle,

je me suis dit à moi-même que ces détails sordides

ne devaient pas être portés à la connaissance du public."

I.Betancourt

 

Jungle urbaine, jungle amazonienne, même combat.

Quand tu perds tes soutiens extérieurs,

tu te perds toi-même. Risque de devenir ton propre otage

dans un monde indifférent à ta souffrance,

risque de construire ta propre geôle.

Ton intériorité ne peut pas seule te sauver.

Besoin des Autres.

 

L'Europe ne peut plus fonctionner sans l'adhésion de son cœur, la Suisse. Comme être humain et citoyen Suisse, je ne peux plus fonctionner dans cette société sans mon amour, Mihaela, la Roumaine. Les bilatérales ne sont qu'un processus d'approche entre deux partenaires faits l'un pour l'autre. Son extension aussi. Renoncer à aller plus loin reviendrait à avorter à la fois du rêve européen et de mon rêve amoureux. Nicholas de Pflue, à vous de favoriser une nouvelle sorte de miracle médiatique pour que la Suisse devienne bientôt cet organe du cœur, cette présence indispensable et permanente au sein d'une Europe qui rêve et se bat pour réussir à construire un monde meilleur… Nous serons beaucoup plus efficaces à 28 qu'à 27 car sans son gardien de but , le numéro 1, chœur du temple, et son numéro 9, le centre-avant, une équipe d'Espagne ne peut pas devenir championne d'Europe ni même se qualifier pour une phase finale.

 

picture022.jpg

 

in Le Matin Orange 25 juin 2008

 

picture044.jpg

 

John-John, mon poisson rouge de 12 ans:

"Mon épouvantable papa vous invite à son domicile.

Prenez une lance incendie et votre mousse carbonique, s.v.p.

Il est chaud-bouillant, mon papa!" !Rec!

 

Avant de retrouver un homme incendié,

il reste toujours une possibilité de l'aimer

ou, au minimum, lui parler.

 

E(u)ro foot 2008 - 29 juin

Dimanche 29 juin: "Aimer c'est partir. Mais partir avant la fin c'est jouer à l'aigrefin qui fait un drôle de bras d'honneur à celui qui l'a nourri durant des années. Le luxe, je croyais que c'était autre chose de plus classe, une sorte de monde parfait blessé par l'abjection du monde, et créant la perfection en guise de protestation contre l'horreur et la laideur du monde. Le luxe m'a déçu. Il est resté si discret que je ne l'ai même pas aperçu." J.E.

 

Dimance 29 juin: "Le foot est d'abord freudien même que la psychanalyse j'y connais que Dalle, Béatrice je veux dire. C'est clair. Mais aussi jungien avec les potes, et freudien en compagnie des filles. Avec une fille, tu joues ta vie, ta carrière. C'est très sérieux et ludique à la fois, le foot. Avec les garçons, tu joues la nationalité, l'honneur et la frime. L'Invincible Armada a gagné sur un but extraordinaire de Fernando Torres. Bravo l'Espagne! La perfection. But extraordinaire, je le répète, à la 33ème minutes! Jésus le Miraculé, dont les parties de jambes en l'air enragent en même temps tous les intellectuels trop bien éduqués au rationalisme et au négationisme spirituel, et les curés qui n'ont pas envie d'un remake du Christ bouffeur de lois religieuses désuètes. On s'en fout! Dieu est génial! Il joue aussi au foot et il baise…comme un dieu. Que demande le peuple?.

Dans l'emballage finale, il reste deux équipes, deux camps qui s'affrontent. Forcément un gagnant, un perdant. Les supporters des uns, les supporters des autres. Parfois la haine, parfois les injures chez les fanatiques, mais surtout la joie, l'amitié naissante et partagée entre vainqueurs et vaincus. J'espère juste être dans le camp des vainqueurs médiatiques pour la première fois de ma vie. J'ai fait tout cela pour nous. Pour nous unir un jour dans la réalité, elle et moi. C'est au public de répondre présent. Sans elle, mon "trophée" fait femme ne restera qu'un trophée morbide sur le mur de mes souvenirs au lieu de devenir cette présence féminine vivante, affirmée, une compagne exigeante qui saura faire encore grandir un homme enfant ayant remporté une sacrée victoire humaine au quotidien d'une vie ordinaire difficile. Merci à toutes les équipes. Merci aux amoureux. Merci à la fête et merde au bonheur. Merci à vous tous d'avoir suivi une partie de foot décalé sur notre cargo "Le PachaKmac" et sur nos autres sites. On espère que ce renversement du système de jeu par un mari(n) en chambre et mac à la rue aura su vous divertir et vous faire grincer de rire. Prochaine étape: le retour de l'enfant prodigue au Pays d'en Haut et l'échange avec les médias et le public? …Puis mariage avec elle? …Ou un pouce baissé par les journalistes sur cette arène qui puise dans la vie et les arts sans demander autorisation à personne? Rideau… Je veux réussir ma "dominique". C'est-à-dire perdre ma virginité people et gagner mon parachute d'or, Hot Chocolate Milky Way, la fille si légère qu'elle ne coupe pas mon zizi. On vous réserve peut-être une surprise, bonne, voir excellente, voir mauvaise ou horrible suivant le déroulement des opérations de renflouage du sous-marin jaune. Les actes réussis ou manqués au théâtre de la vie seront les témoins de cette incroyable histoire de fou rire qui dure depuis quinze ans!…Quinze ans de solitude!…Dont quatre avec elle… A devenir cinglé et bon pour l'asile psychiatrique. N'envoyez jamais de courriers ou de photos non sollicités à un journal même, voir surtout, si vous trouvez ça génial et spontané. Il pourrait tout balancer à la poubelle et ne jamais vous en parler. A moins que vous soyez assez fou et que vous décidiez de devenir un jour Champion d'Europe de littérature fantastique…Au départ, on m'aurait expliqué les règles du jeu, j'aurais renoncé absolument devant toutes les pertes amoureuses à venir. Mais les champs de bataille de l'amour et les meurtres sentimentaux ne font-ils pas les plus belles mélopées humaines, pour ceux qui lisent, et le plus cruel des cauchemars pour l'écrivain désillusionné qui ose mettre en scène sa propre vie? J.E.

 

picture013.jpg

 

 

Génération alpha, Milky, la Roumaine d'Espagne

&

Charlotte Roche, l'Allemande.

 

"Bâle, la ville des artistes saltimbanques qui s'offraient des contes en banque"

 

picture005.jpg

 

"Under-Standing Culture"

Bern-Gare, le Sous-Sol, Tournesols de Vincent,

Place fédérale, New Guillaume Tell Oranje, 17 juin 2008,

Merci la Suisse. C'était super!

 

K (centre-avant du chœur de l'équipe Suisse)

"Faire l'amour dans la rue, avec toi"

sur niaque media à écouter sans explication de texte

 

picture066.jpg

 

"L'Equipe des Morts-Vivants,

championne d'Europe de littérature fantastique.

33ème minute, le 9 de Pâque, Fernando Torres, El Ni?o,

crucifie l'Allemagne

d'un coup de reins christique.

17ème but avec la Roja, pour l'ange blond,

et 2ème but au Championnat d'Europe

06/07/2008

E(u)ro foot 2008 - 28 juin

Samedi 28 juin: "Donne à manger de l'estragon au dragon Aragonés, tu pénétreras son feu; joue au tennis comme Vladimir Nabokov dans Lolita, tu mettras ta main au feu, et Godot arrivera dans ses godillots du Temps."

 

Samedi 28 juin: "Putain! Il a passé où Steph! C'est bien beau de prétendre détester le foot, de lui préférer la planète mode, le luxe et les paillettes mondaines. Mais on abandonne pas un enfant suisse qu'on a accepté implicitement de prendre par la main postale, comme ça, en pleine nature journalistique, sans savoir ce qu'il deviendra, sans prendre de ses nouvelles, sans lui avoir dit pourquoi sa main de noyé qui dépassait encore à la surface de l'eau, il ne l'a pas prise dans l'urgence il y a quatre ans. Maintenant, il nage sous l'eau comme un poisson dans l'eau, Servan Tess. Depuis 4 ans, ou 24 ans, ou 44 ans, il ne sait plus. Il y a si longtemps…Il envoie ses poissons rouges transpercer le mur d'indifférence du grand public. Il fait même des bulles dans un journal genevois ( = infidélité par dépit amoureux) et il attend au fond de l'eau comme le sous-marin jaune. Il attend le succès, l'énorme succès d'une victoire sur lui-même. Il attend son public, ses admirateurs et admiratrices, ses lecteurs et lectrices. Et il remonte à la surface comme un poisson rouge échappé du solarium Bâlois. Et il s'envole comme un oiseau bleu. Et il retombe dans l'assiette du chat médiatique…mort et froid comme un garçon-fille sur papier glacé… Entendu dans les coulisses de la rue: "Tu sais pourquoi la Hollande a perdu contre la Russie?" "Non," a répondu l'autre. "Parce que la Vague Orange ne pouvait exister et circuler qu'en Suisse, à Berne et à Bâle, là où Milky jouait l'entraîneuse ses deux derniers mois." "Et toi, tu sais pourquoi ce sont les Russes qui ont éliminé la Hollande?" Oui," répond l'autre. "Parce que Gousse Ail Drink est le plus grand vampire de tulipes hollandaises." Et maintenant tu sais pourquoi l'Armada Invincible a avalé les Russes?" "Oui. Parce que les moules espagnoles ont bouffé des gousses d'ail en guise de cérémonie chamanique". "Et maintenant, tu sais qui va gagner la finale?". "Je ne dis plus rien parce que je me suis planté tout le temps dans ce Championnat surprenant. Une chose est sûre. Je mise sur l'Espagne." "Pourquoi?" La réponse, je l'ai trouvé chez Santi Cazorla, le joueur. "On était tous très heureux d'atteindre la finale. On a fêté ça mais on est resté calmes. Car il y a maintenant un match à jouer dimanche." Il paraît que les supporters allemands ont aussi la victoire silencieuse. Moi, je les ai vu les Allemands. Des voitures qui font crisser leurs pneus, des odeurs de caoutchouc brûlé plein la rue, des cris teutons. Nos Allemands à nous sont peut-être d'une race mutante, ils expriment leur joie. Cela va leurs coûter très cher en final. L'odeur du préservatif cramé, ça signifie qu'ils se sont permis des excès de vitesse avec les putes. Les villes sont comme des femmes passionnées qui s'enflamment en fonction des hommes qui les habitent. Aucune ne se ressemble mais toutes elles s'assemblent et embrassent dans la nuit. Qui des Espagnols ou des Allemands auront le plus embrassé de filles la veille de la finale?

J'ai fait un rêve étrange, dimanche après-midi pendant la sieste, jour de la finale. Il y avait pleins de filles en rouge et blanc dans un port. Et puis je suis rentré dans une église, une sorte de cathédrale, peut-être celle de Gaudi à Barcelone, la Sagrada Familia, avec un gros bouquet de lavande à la main. Et puis, il y avait un petit groupe de gens assis sur les bancs. Et puis, il y avait une mariée dont je n'apercevais que le voile. Et puis, moi, j'étais en jeans et T-shirt bleu, comme un touriste qui se demandait ce qu'il foutait là. Et puis une dame m'a parlé et m'a dit: "Mais vous êtes en retard, cher Monsieur. Nous avions fixé l'heure et la date l'année dernière." Estomaqué, j'ai bredouillé: "Ah bon? Mais on avait décidé de quoi?" Je n'ai point eu ma réponse. Je me suis réveillé. J'ai pensé à Milky. Je me suis dit que j'étais le témoin de son mariage dans ce rêve. Mais plus son amoureux. Je l'ai tout de suite appelée. Je ne lui ai rien dit de ce rêve, juste que je préparais mes derniers articles de blog et que si cette fois, ça ne marchait toujours pas, c'était foutu pour nous. Elle m'a répondu. "Moi, je t'attendrai toute la vie, à condition que tu ne sois pas trop vieux." Je suis ému. J'imagine que je suis son mari au T-shirt bleu qui refuse d'enfiler sa tenue d'assaut pour la lune de miel. C'est la première fois que je rêve en couleur de ma vie. Et c'est totalement vrai ce que j'écris là. Et c'est totalement fou, parce que quand l'Espagne à remporter son titre d'Europe la première fois en 64, la télévision était en noir et blanc! Alors que dimanche soir, la finale se passera en couleur. Personne ne me croira. Je m'en fous. Moi je sais ce que j'ai rêvé ce dimanche après-midi et je sais aussi que l'Espagne gagnera ce soir. Je crois que K a raison quand il dit à la radio: "Fais-toi un cadre, imagine très fort ce que tu veux y mettre à l'intérieur, et ton rêve se réalisera." J.E.

 

 

picture046.jpg

 

 

"Le Chat de la Méditerranée, Balthus, 1949

E(u)ro foot 2008 - 27 juin

(6ème match, finale chez Mozart)

 

Vendredi 27 juin: "Dernier footoir, ô rage, ô défouloir! Gueuloir, crachoir, dévaloir, contre-pouvoir, espèce de Köbi notoire! De quoi parlera le peuple ces prochains soirs? Fouteurs de footoirs, au revoir!"

 

Vendredi 27 juin: "Ce n'est pas qu'un au revoir, ô mon frère! C'est une grande marée orange qui prend congé du monde! Equipe nationale, équipe de club et transferts de saison. On peut changer de club comme on change de copine, sans trop de dégâts, sans trop d'états d'âmes, en choisir une plus belle, une plus intelligente, une plus présente, une plus motivée au lit, etc. On ne change pas d'équipe nationale comme on ne prend pas une autre épouse facilement. Les traces restent, durables, parfois pour la vie entière. On peut s'inventer des entraîneuses quand notre épouse nous déçoit ou démissionne. On peut rater mille finales avec elle et toujours revenir à elle. On ne sait pas pourquoi. On ne saura jamais pourquoi. L'amour, c'est comme le foot. Il faut le pratiquer tous les jours pour être en forme au moment des matchs décisifs. Ces derniers mois, j'ai pratiqué un peu l'amour de clubs à défaut d'être mieux exploité par ma dream team nationale, j'ai nommé Einamour, l'entraîneuse roumaine qui construit ses châteaux en Espagne. Mais j'aurais tellement préféré jouer régulièrement l'amour avec elle au lieu de rester sur son banc de touche à astiquer, au mieux, ma planche à billets nettoyée à sec à chaque fin de mois ou, au pire, à quitter le banc de touche et la perdre pour toujours. Ce que Milky aime faire passer mon salaire à notre chimique, quand même! C'est une maladie moderne des gonzesses de poutzer à blanc les poches des mecs. Avec cette tune, elle devrait produire un hymne érotique rien qu'à nous deux pour des années et des années lumières. Et le faire passer sur RSR1. "La chasteté te mène à la victoire! Haï! Haï! Haï! Go! Go! Go! Servan Tess" Ce tube plairait sans doute aux islamiques d'Islamabad. Moi, il me laisse pantois et sur ma faim de loup. Mais je pense qu'elle veut aussi dire: "Je suis la banque. Comme cela, t'es quitte de te rouler dans la fange avec une de ses putes de planches à repasser des salons de massage. Si tu merdes, tes avoirs restent dans mon coffre." Quand est-ce qu'elle viendra à la maison, constater que même sans un solide porte-monnaie, j'ai beaucoup de beauté et de fragilité à lui offrir et énormément à apprendre d'elle? Les filles sont-elles toujours à la recherche du grand champion, de l'homme d'exception qui fait rêver les foules ou du riche homme d'affaires plutôt que du joli poisson rouge ibérique (faut bien un ban de poissons rouges d'accueil pour héberger un Suisse en déshérance, ndlr) qui frétille de bonheur comme un enfant se protégeant du monde entier sous les draps de lit en satin des filles?

Servan Tess, c'est un beau nom de footballeur. Je l'aime depuis mon premier blog. Mais je ne l'ai plus utilisé depuis l'élimination de la Suisse aux championnat du monde en Allemagne. Alors disons que si l'Espagne gagne, je le garderai pour l'art footballistique quand j'écrirai pour de vrai, donc rénuméré, dans un grand journal de presse romande. Je ferai alors pousser de belles asperges vertes "Dollars", pour Milky, sur la planète rouge en nouveau magicien martien des médias.

Servan Tess dans le rond central. Il tergiverse. Non! Il passe en profondeur à Milky Way dans le dos de la défense bétonnée d'Edipresse. Tacling à la limite de la régularité de Jacques Pilet. L'arbitre hésite à donner du sifflet. Milky Way passe quand même. Lamunière tente de s'interposer sans succès. Elle s'enfonce dans les seize mètres, roulette roumaine à la GodedaVinci, petit pont entre les jambes de Jean-Jacques Roth. Double une deux avec Servan Tess. Stéphane Bonvin n'y voit que du feu. Retour à Servan Tess qui arme son pied pour un missile solaire. La balle fuse vers la lucarne droite défendue par Jean-Claude Péclet. ça sent le gazputin pour l'équipe d'Edipresse. Le stade retient son souffle. Mais la balle reste suspendue en l'air comme par enchantement. On ne peut pas vous en dire plus pour le moment car parfois le temps se fige dans l'espace comme sur l'écran de télévision depuis que les communications sont assurées par des satellites géostationnaires. On ne sait pas trop pourquoi. Ce sont apparemment les lois de la physique médiatique qui empêchent la balle de progresser vers le but. Un psychiatre savant est en train de se pencher sur le sujet pour savoir si le ballon pourra quand même pénétrer dans les filets ou pas…Nous n'avons jamais vu cela sur un terrain de football. C'est aussi cela le progrès technologique et humain. On peut empêcher des types de marquer alors qu'ils sont théoriquement des champions sur le terrain. J.E.

E(u)ro foot 2008 - 26 juin

Jeudi 26 juin: "Ils portent des tatouages pour croire à leur courage, sinon devant la cage, ils n'auraient pas la rage ni les cuissettes en nage." S.B.

 

Jeudi 26 juin: "Si le chat avale son poisson rouge, la chatte lui lapera son lait pour le ramener à la vie. Les formes de la jouissance sur cette Terre sont nombreuses. Les formes de l'échec et de l'élimination aussi. Les petites amies des footballeurs sont comme d'innocents losanges cotonneux offerts par le ciel. Un cerf-volant qui s'envole rappelle à l'homme défait dirigeant son regard vers le sol, que tout là-haut, vers le soleil brûlant, une femme enfant, une lolita, dans l'attitude de l'amour, le consolera bientôt de son immense douleur, croira en lui, et lui fera relever la tête. Love make a winner!

 

"Bonjour amour. Demain, pour la grande finale. Hai Romanîa! Je suis impatiente de te voir comme une gamine qui attend papa Noël. J'ai envie de faire l'amour avec papa Jean-MarieJ ."

sms Michaela, 16h.56, 16 juin 08.

 

Les femmes d'affaires ont souvent des cœurs cachés de petite fille. "Quand j'aime, je suis comme une petite fille, une rêveuse." Michelle Hunziker, ex d'Eros.

Me revoilà plongé dans Nabokov! Et dans de drôles de draps cinématographiques entre une fée roumaine qui joue les nymphettes et moi ce pseudo père de remplacement qui doit jouer le rôle de Servan Tess, mécène généreux et conquistador de jeunes femmes…Quelle incongruité!. Hé Milky. Faut pas trop boire de champagne, et produire de la littérature de gamine. On n'a rien fait du tout d'incestueux ni de pédophile le jour de ton anniversaire. Tu étais stress, la Roumanie a perdu et nous avec elle, le gateau tu l'as mangé à l'office avec tes copines par crainte de ton boss sur qui tu portais toujours ton regard, et nous, nous avons perdu notre aura, notre bulle romantique, dans ce M*** qui porte si mal son nom de Sauveur de l'humanité et qui réussit sans doute mieux aux footballeurs pleins aux as qu'aux poètes redresseurs de torts qui n'ont plus fait l'amour depuis un mois avec leur entraîneuse. Plus d'espoir, plus de Lolita de rêve. Dure loi du sport et de la vie. J'ai mon sexe en berne à côté de la place fédérale mais je vais devoir jouer Don Quichotte pour notre public. Sans le jeu médiatique, elle et moi, c'est absolument impossible d'envisager le futur ensemble. Je te le jure, Milky, sur la tête de ma défunte maman qui doit s'enrager du Ciel contre ce fils prodigue: ton Papa Noël russe, Vlad Nabokov Dracula, dit le Saigneur, dit la salade ruse, va gagner sa liberté et devenir Servan Tess contre les Germaniques! L'Allemagne a rendu la monnaie de sa pièce à César Tarim à la dernière minute de jeu. Mais les Turcs auraient du avoir le culot de laisser les Allemands leur mettre un goal hygiénique en première mi-temps. Et puis tout donner à la fin comme des malades, en amoureux transi. Quels artistes minimalistes, ces Allemands! Une attaque de fille, un goal; trois tirs cadrés, trois goals. Je me demande si ma Roumaine n'est pas un peu germanique sur les bords. Cela me rappelle Boumboum Becker qui, d'un seul regard, engrossa une fille dans les W.C. d'un Mac Do. A la finale, Casillas devra poser des préservatifs dans sa cage comme grigri. En tout cas moi, comme gardien du Temple, je le ferais. Au fait, pourquoi suis-je amoureux d'une minimaliste qui a fait de sa vie une boîte aux lettres pour riches cadors? Parce que Milky est une commentatrice blonde et muette qui prend ma foudre en pleine figure et retourne mon tonnerre entre ses jambes? Un peu léger comme explication. je n'ai jamais fais si peu l'amour à une amoureuse officielle tout au long de ma vie. C'est exactement inversément proportionnel à ce que j'ai vécu avec mon ex. En tout cas, un qui a vu juste, c'est Buffon, pas gardien de l'Italie pour rien. Avant le match de poule contre la Roumanie, il a fait récupérer dans l'urgence son amulette, un collier de perle pas plus gros qu'une bague, qu'il avait égaré au pied du lit dans sa chambre d'hôtel. Il a bien fait de ne pas coucher avec Minamour et de garder son préservatif en souvenir. Il a pu ainsi retenir miraculeusement le penalty de Mutu qui en est resté bouche cousue. Dieu voit tout. Aux dernières nouvelles, la Roumanie a été l'équipe de marathon la plus coureuse des matchs de poules. Cela n'étonnera ni Dieu ni Personne…et surtout pas votre serviteur qui voit tout et pleure tout seul dans son coin comme un garçon punit par le maître d'école détestant ses perturbations permanentes." J.E.

 

picture059.jpg

 

"Thérèse rêvant", Balthus, 1938

"Quand une joueuse s'aperçoit que je mets

la main à la fesse,

elle sait que je vais avoir un problème."

remix Franck De Bleeckere, arbitre belge,

qui doit avoir lu Lolita pendant le match

Allemagne-Turquie

 

picture027.jpg

 

"J'ai bouffé Arshavin au poker, mon Servan Tess.

Comme les Bataves, les Russes sont devenus aussitôt statues de sel

devant l'Espagne.

Ta Trojka Lolita."

 

picture064.jpg

 

"Je regarde passer tes balles en attendant que tu viennes jouer

pour de vrai avec moi, ma Milky. N'oublie pas tes royalties

auprès de l'équipe d'Espagne.

Si tu couches, au moins que ça te rapporte gros."

Ton Servan Tess, remplaçant de luxe.