14/12/2008

La fille alibi

La fille alibi


La fille alibi qu'on déshabille

quand on vire de bord

quand on chavire loin du port

La fille alibi a emporté ma vie.


Monsieur le Commissaire

je n'ai pas commis de crime.

Monsieur le Père missionnaire

je n'étais pas sur le lieu du crime.


J'avais juste envie d'un ice-cream


Mais la fille alibi qu'on déshabille

celle qui nous fait virer de bord

quand on délire loin du port

la fille alibi a emporté ma vie.


Madame le Juge assesseur

je n'ai pas laissé tomber ma femme

Monsieur le Procureur

je ne suis pas infâme.


J'avais juste envie de ce lance-flammes


Mais la fille alibi qu'on déshabille

celle qui fait virer les chèques au porteur

sur un livre blanc à compte d'auteur

la fille alibi a emporté ma vie


J'avais trouvé mon parfait alibi pour écrire

mon histoire et mes crimes.

Un bel alibi enveloppé d'un joli bikini.

Une fille qu'on déshabille un soir de pluie

et qu'on croit prendre avec soin sur son bateau.


Dans les faits, Madame le Juge,

c'est elle qui m'a mené en bateau vers Bonne-Aventure.

Dans les actes, Madame le Juge,

c'était mon seul et unique alibi d'écriture.


Madame l'Avocate,

Je demande la mise au bénéfice du doute,

l'acquittement pour cette fille de diplomate,

ingénieur en génie automate.

Et pour moi, la réhabilitation et la grâce

devant cette fille alibi tombée du ciel tout en glace.


Monsieur le Juge, répond le Procureur,

je demande la peine capitale

pour ce petit délinquant du Capital.

Et pour cette fille alibi qui a "aimé" ce déserteur

une expulsion définitive de territoire

pour arnaque aux sentiments dérisoires.


Mesdames et Messieurs les Jurés citoyens

à vous maintenant de faire vos délibérations

au plus profond de votre conscience et de vos opinions.


Répondre à ces questions:


  1. Monsieur l'Espion est-il un mythomane?

  2. Monsieur l'Espion est-il un érotomane?

  3. Monsieur l'Espion est-il un pyromane?

  4. Monsieur l'Espion a-t-il aimé une nymphomane?

  5. Monsieur l'Espion a-t-il aimé la fille alibi pour casser le Rideau de Fer?

Si je dis nègre

Si je dis nègre

cela peut faire penser à la pègre


Alors voilà ma concordance

sur la corde qui se balance


Je suis né dans un pays

qui fabrique des montres et des baillis,

du chocolat et des vaches d'armaillis.


J'ai grandi dans ce pays

endimanché et en souliers vernis.

Famille, religion, patrie.


Je suis devenu Indien

sans en connaître le sens freudien

mais déjà considéré au pays comme bon à rien.


J'avais choisi déserteur et objecteur.

Comme on dit voleur, violeur ou tueur.


J'ai aimé des filles venues de l'Océan

et je leurs ai fait, à certaines, des enfants.

Car j'avais pris l'air de leur temps.


Et puis en homme je suis tombé.

Et en homme je me suis relevé.

Avec amour. Mais de chaque femme, abandonné.


J'étais trop rêveur.


Le ciel est gris sur mon pays.

Il neige de rage et d'oubli.

Ils ont voté à une voix près pour le repli.


Au pays de la concordance,

les révolutions passent à la potence.


Je reste raccord avec ma vie

Mais en parfait désaccord avec ce pays.


Il faudra donc faire ses valises

et finir sa vie en Afrique ou à Venise.


La seule révolution verte de ce pays

aura été l'œuvre de la xénophobie,

du rejet de l'Autre, du mépris,

celle de la meilleure armée du monde

celle qui ne veut pas d'un autre monde,

celle de la peste brune immonde,

celle des filles sexy maintenues en idiotie et infécondes

juste assez connes pour baiser en comptant les secondes.


Merci mon pays.

10 décembre 2008.

Un mercredi noir pour ma vie.

Perdu mon grand amour de Roumanie.

Le génie du système, Mme Calmy-Rey,

personne ne m'en a jamais fait profiter.

La caméra ne s'est pas arrêtée sur moi.

Le 8 février, les gens du voyage

regarderont-ils ce pays comme un mirage?


Si oui, alors on se souviendra de ce 10 décembre noir.


Ne me dites plus jamais que je vis

au pays de l'égalité des chances et des échanges.

Dites seulement que les anges

n'ont pas su tenir leur place au pays des diamants

et que les diables les ont, en finale, ridiculisés en ricanant.


A Dieu je remets mon futur

car les humains ne visitent pas mon esprit

et me prennent simplement pour un con ou un fou.


En tout bien tout honneur

j'espérais mieux de ma bonne humeur

et de mon écriture de ramoneur.


Jeu de l'Oie


La place financière est devenue une oie de luxure.

Plus on la gave, moins elle estime l'air pur.

Plus son arrogance, sa prétention, sa mauvaise foi

s'étendent dans les esprits calculateurs,

moins elle fait de bons choix.


Il ne restera plus que son bleu pétrole

engluant toutes les plages de l'île d'Eole.


Quand le cerveau suisse devient à son tour écervelé,

c'est le triomphe de la révolution verte, versus Blocher,

et le citoyen organique, touché, coulé.


oie.jpg

Lupadollars, Mihaela et moi, c'est fini

Dimanche soir 7 décembre, grosse déprime. Partie de Black Jack au casino. 90 minutes pour retrouver mise de base. Pause. Bière au bar. Dernier sms à Mihaela. "Je sais peut-être pas t'aimer mais toi tu sais plus jouer avec moi. Tu te prends trop au sérieux, ma chérie. Tu sais même plus dire hola à Dracula". Retour à la table. En cinq minutes, je double mon capital de base. Ensuite, trois jeux demandés. 6 à la banque. 11 au premier. Je double. 20. Deux 7 au deuxième. Je switche. Troisième 7! Je switche encore. 20 – 18 – 20 . 19 au cinquième. Cinq gros jeux dont une mise doublée, presque parfaits pour le banco avec ce 6 à la banque. Douze jetons de 10 sur la table. La banque tire 10. Elle va sauter ou elle fera au mieux 20, mec. 5 en dernière carte. 21 pou elle! Je perds tout comme 3 x 7 font 21 et 8 et 8 font 16. Et 16 et 16 qu'est-ce qu'ils font. Ils ne font rien du tout, Prévert. Puis jeux maudits. Forts. Mais pas assez. Trente minutes plus tard, tout perdu. Deux cents francs. Une journée de travail. Résumé parfait du croupier de service: méchant le sabot. Et dire qu'en Grèce, il faut presque se prostituer pour obtenir un travail du matin au soir à 22heures pour 600 euros par mois, dit une étudiante à bout de nerfs… Milky, si tu imaginais le monde réel, tu penserais plus à l'amour, le vrai, et moins au pognon…

 

picture023.jpg

 

picture029.jpg

 

Voir mon amour tire-bouchonné dans le fer

 

Lire dans ses yeux le vin tiré rougir au fer

 

Boire en mer, rugir à terre, et pleurer comme du fer

 

Le regard amoureux a baissé son rideau de fer

 

 

Mihaela et moi, c'est fini.

C'est la faute aux subprimes

et plus assez de passion.

 

picture042.jpg

 

 

Mihaela et moi, c'est fini.

C'est la faute à sa vie touche pipi

et à beaucoup d'amants friqués sans intérêts.

 

Mihaela et moi, c'est fini.

C'est la faute à ma vie d'actifs pourris

et jamais de réussite sur le tapis vert.

 

Mihaela et moi, c'est fini.

C'est la faute aux journalistes

qui n'ont pas voulu ouvrir leur porte.

 

Mihaela et moi, c'est fini.

C'est la faute à mon désert d'écriture

qui n'a jamais trouvé ses lecteurs.

 

picture021.jpg

 

 

Mihaela et moi, c'est fini.

C'est la faute au rêve

qui n'a pas su rencontrer sa réalité.

 

Mihaela et moi, c'est fini.

Toujours plus d'argent, c'était écrit.

Toujours plus corps rompu à la compétition.

Cette fille ne reviendra pas dans un blog passion.

Cette fille n'aimera jamais un seul homme

pour autre chose que son pouvoir,

son succès, son argent.

 

Mihaela et moi, c'était un banc public,

une mise à ban, un tabou en blanc,

un interdit de société, un lupanar à ciel ouvert.

 

picture020.jpg

 

 

Mihaela, c'était la sirène fantôme roumaine

montée en sabots sur un paquebot en quarantaine

gouverné par un terrifiant vampire capitaine

désirant l'abandon de sa filouterie mondaine

pour une authentique romance africaine.

 

picture022.jpg

 

La souris Milky a quitté le pacha K mac de Mickey.

Le paquebot s'est sabordé

sans en faire tout un fromage d'eau salée.

 

picture018.jpg

 

 

Une plume d'encre plantée au désert

comme un volcan éteint

comme une passion perdue.

Combien d'années s'écouleront-elles

avant que le cratère et le cœur du Grand Cancre

renaissent de leurs cendres en faisant boum-boum?

 

picture024.jpg

 

 

picture007.jpg

 

 

J'avais placé toutes mes bonnes actions en Elle.

Elle les a transformées en avoirs toxiques

déposés à Jersey ou aux Caïmans.

Et maintenant que je me regarde nain de jardin en mon miroir,

y'aurait-il une gonzesse un peu canon et curieuse en ce monde

qui s'intéresse à ce putois sauteur tombé de Wall Street Girl?

 

picture031.jpg

 

 

K16, l'homme de Sudadera, épisode 1,

"Mille milliards de gonzesses perdues, une seule de retrouvée"

dans la série "Lost Troubled in Tenerif"

 

(merci à la boutique K16 Surf Shop)

 

picture039.jpg

 

 

10 décembre, "si je dis nègre"

J'ai des doutes sur le secret des banquises, Mr Bashung.

Un nègre blanc vaut-il encore moins aux enchères

qu'un nègre noir?

Je me déclare sans nationalité et sans patrie.

Mon pays n'a su ni me parler ni me rencontrer.

 

P.S. cuisinier nègre, pas au chômage, 4 enfants dont 3 hors du nid, 50 ans, en paraissant la moitié moins (menteur!), largué de son piano à queue par gonzesse mal lunée préférant son périphérique astral aux aurores boréales, cherche exploratrice d'or, sincère et pas trop tape à l'œil, ni toquée ni en toc, pour temps des cerises et partage fraternel de six milliards de francs suisses offert par Confédération généreuse à la suite de sa faillite personnelle à développement durable. Femme franchement intéressée s'abstenir. Femme rare et solaire prêt à voyager pour la lune et thé de Jersey en bonus, o.k.