18/03/2009

Besoin de ton taxi, ce soir

Dans la file du bar,

Défilé de jambes nues provisoires.

Descendre de la gare,

perdre mon chemin dans ce noir.

 

Bachi-bouzouk

bâché soldat Bashung

trouva l'Orient dans ce souk

 

Help Taxi!

Besoin de ton taxi, ce soir.

 

Nuits bleues ensemencées de sperme.

Odeurs glauques de biture et cloaques.

Impression fétide de batterie à la ferme

où les poules donnent chairs à claques.

 

"Madame Rêve"

 

Bachi-bouzouk

encensé soldat Bashung

trouva l'Orient dans ce souk

 

Help Taxi!

Besoin de ton taxi, ce soir.

 

Dans l'enfilade du bar,

étoiles enfileuses enfilent

leur coton de Zizibar

pour trois cents dollars.

 

Bachi-bouzouk

insensé soldat Bashung

trouva l'Orient dans ce souk

 

Help Taxi!

Besoin de ton taxi, ce soir.

 

Sur la piste néon du lupanar

défile son corps haute-couture.

Essaye divers mâles costards,

ne trouve pas l'été sur mesure.

 

"Madame Rêve."

 

Bachi-bouzouk

décédé soldat Bashung

trouva l'Orient dans ce souk

 

Help Taxi!

Besoin de ton taxi, ce soir.

 

Plus envie te voir traîner dans les bars;

Entraîneuse descendue du ciel, amoureuse.

Plus envie de ce trop long roman de gare;

Désire mon traîneau pour entraîneuse.

 

"Monsieur Rêve"

 

Bachi-bouzouk

décoré soldat Bashung

trouva l'Orient dans ce souk.

 

Help Taxi!

Chauffeur, c'est Noël.

Please, 17 Avenue du Paradis.

 

picture021.jpg

 

entraîneuse, muse, coach des poètes bashungiens

23:18 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.