18/03/2009

Delaware, une autre Suisse qui a tout à gagner

Les femmes ont connu les soirées Tupperware. Elles connaissent aujourd'hui leurs soirées Fuckerware. Elles auront bientôt leurs années Delaware. Pourquoi? Parce qu'elles sont beaucoup plus réalistes et ouvertes que les hommes, qu'elles savent prendre le gode par les cornes durant les temps de crise, qu'elles adorent échanger les idées avant de prendre une décision judicieuse, et qu'elles vont désormais s'intéresser à l'économie de tout près car, comme en matière sexuelle, elles aimeraient connaître leur jouissance personnelle. Dès qu'une invention est arrivée pour les libérer du joug du ménage et des hommes, elles ont bondi dessus. Comme je crois connaître assez bien ma petite amie, qu'elle a le vent en poupe, et que je vois que l'économie de ses moyens l'intéresse bien davantage que le premier idiot du village qui pointe son regard vicieux sur elle, j'imagine que les soirées Delaware ne sont plus très loin. La banque verte à domicile? Et pourquoi pas? Au lieu de placer dans des assurances IIIème pilier, on pourrait imaginer un house green banking et des conseillers(ères) bancaires formé(e)s pour proposer des actions provenant de l'économie verte et qui allumeront dans les cheminées des foyers le bout de leur soleil financier plutôt que le bout pétrolé de leurs queues de blaireaux qui ne font plus la distinction intelligente entre une poupée mécanique et une belle fille saine et rusée, libre comme l'air.

Et pourquoi Delaware? Parce que comme pour les produits IIIème pilier, l'investissement vert ne serait pas ou très peu taxé comme au Delaware ( on peut imaginer un forfait annuel maximum par tranche d'impôt sur le revenu qui ne soit pas soumis à impôts s'il est investi dans un produit reconnu vert). Les Suisses sont peut-être des Indiens. Mais ce sont des Indiens qui sont aussi malins et libres que les cow-boys d'Amérique quand ils se décident. Alors inventons les soirées Delaware pour dire à l'Allemagne et à l'Amérique qu'on n'a jamais eu de pétrole mais de la matière grise. Le secret bancaire n'a pas été une institution durable pour rien dans notre pays. Le vert était dans la pomme. Il suffisait de le voir et savoir.

On ne détruit pas un Suisse comme ça. Aussi vivant qu'il est, même s'il tombe dans une crevasse, il cherchera à trouver sa ligne de crête personnel car c'est à Lui qu'appartiennent son Cervin viril, son Mont Rose, lupanar virginal à ciel ouvert, sa pointe Dufour pirolyse, et sa Jungfrau high tech pour des siècles et des siècles, et que c'est dans ce pays que les guides ont inventé le métier d'alpinistes. Vive les soirées Delaware! Amen.

picture024.jpg

 

Savoir jouer de son sex appeal

c'est savoir jouer avec le parfum économique

23:10 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.