05/05/2009

Joëlle Bouvier, une danseuse dans les étoiles

 

Regardez ce petit bout de femme. C'est une des plus belles histoires d'amour de l'Helvétie actuelle. Et j'ai eu la chance, si je ne suis pas trop gaga, de l'avoir eu comme camarade de classe quand j'étais enfant.

 

De souvenirs, pas beaucoup. Une image plutôt. Une fille aux boutons de rousseur et à la coupe garçon manqué qu'elle a toujours aujourd'hui à cinquante ans. Par contre, quand je lis ce qu'elle raconte aujourd'hui, alors là, j'ai l'impression qu'on a évolué sur des chemins parallèles, en des lieux de villégiature artistique commun et pourtant si différents. Elle danse, proche de la perfection. J'écris, en boitant. Mais parfois, je crois que je danse aussi.

 

Chère Joëlle, en souvenir de pas de souvenirs précis, je vous envoie un pas de danse obsédé par l'amour.

 

picture008.jpg

 

Si la lune était femme

les marées seraient alors des jouissances

avec leurs flux et reflux en cadence

 

17:16 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.