12/05/2009

Madoff et Ben Laden ne font pas bon ménage

Les titres de la presse sont parfois ravageurs d'idées inconscientes qui voltigent dans l'air. Madoff est sans doute l'escroc du siècle. Qu'il soit juif ou chrétien ou musulman ou sans confession, on s'en fout. Il a escroqué comme beaucoup de toutes nationalités et religions.

 

Ben Laden, c'est autre chose. C'est un homme de l'anticivilisation, un chevalier noir de l'apocalypse, un sombre prophète qui a usé et abusé de la perversion et de la haine envers l'Occident. Pourquoi mettre en lien les deux personnages?

 

Le raccourci serait de dire que Madoff, par son péché, fait tomber les tours de Sodome et Gomorrhe du capitalisme sauvage et sans limites. Image pieuse et religieuse. Ben Laden, lui, aurait voulu faire tomber la Civilisation occidentale pour privilégier la lecture littérale du Coran (il faut détruire les chiens d'infidèles).

 

Tous deux sont dans l'erreur philosophique. L'un par cupidité, l'autre par complexe de supériorité religieuse.

 

On voit que comparer les deux ne tient pas la route. En plus de la honte, le Matin Bleu mérite un avertissement des organes de la presse, et une rectification imposée de ce titre horrible.

 

17:28 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.