18/05/2009

Tennis, le toréro Federer achève le taureau Nadal

Le Federer nouveau est arrivé. Tout le monde le voyait à jamais relégué au deuxième rang mondial de la hiérarchie...ou pire encore.

 

Que les gens vautrés dans leurs coussins sont exigeants avec leurs champions. Rien que numéro 2, notre champion. Vous imaginez, quelle misère! Federer n'était plus qu'un tennisman quasi perdu. Mirka? Surtout pas la bonne compagne de vie. Il devait s'en séparer. Sa manière de réagir après la défaite? Catastrophique. Il devait voir un psy. Prendre un coach? Mais c'est évident, mon cher Watson.

 

Ben non. Federer se connaît. Federer a un coach en développement personnel: son épouse Mirka et le bébé qu'elle attend de lui. Federer n'a qu'une seule parole: je joue pour la gagne même quand je perd. C'est le plus grand champion sportif que la Suisse ait connu. Et avec ça modeste mais tout à fait sûr de ses capacités tennistiques. Et avec ça cool avec certains journalistes qui le massacrent psychologiquement.

 

Merci Roger. Merci Rafa. On vous aime, nous vos vrais supporters qui se taisons et vous laissons travailler quand vous perdez vos matchs. On s'énerve, on hurle notre dépit quand c'est Nadal qui embroche Federer. On hurle, on saute de joie sur le canapé quand c'est le taureau Rafael qui prend la poussière devant le danseur de l'arène Roger.

 

Olé! Et en plus, c'était à Madrid! O crime de lèse majesté. Magique et magnifique. Dommage que je n'ai pas pu voir le match.

 

08:40 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Bravo pour la rectification. La presse d'aujourd'hui est uniquement une affaire financière et les articles publiés sont à cette image. De rapporter un évènement dans sa réalité avec une analyse correcte et impartiale (bon ou mauvais) doit irriter et fatiguer le journaliste...... moyen ! Par maque d'habitude !!

Écrit par : Philippe | 18/05/2009

Bravo!!! Bravo!!! Bravo!!! Roger Federer !.

Écrit par : Jean-Louis Ouellette | 19/05/2009

Les commentaires sont fermés.