21/05/2009

Perversion catholique irlandaise

On connaissait les dérives de certains membres du clergé. On ne pensait quand même pas que durant tout le XXème siècle, le viol comme les sévices corporelles et psychologiques étaient systématiques pratiqués sur de jeunes victimes masculines comme féminines et couvert par le silence de l'Etat.

 

Mais comment tomber si bas dans les désordres humains au sein même du temple de Dieu? Les Eglises, et le pape en premier, doivent absolument prendre la mesure de ce nouveau tremblement de terre. Les institutions religieuses ne peuvent plus être le refuge aux pervers et pédophiles. Pourquoi tant de scandales chez les catholiques? Sans doute à cause de leur approche perverse du sexe. Condamner ce que Dieu a donné de plus sacré et de plus émouvant au corps humain a fait de cette religion un lieu ou la honte, le silence, la complicité, la non assistance à personne en danger ont atteint un degré d'abjection si élevé qu'on peut comparer l'Eglise catholique irlandaise à une armée de Satan qui se prenait pour l'armée du bon Dieu composés de soldats psychiquement malades et de généraux dépravés couverts par les plus hautes autorités du pays.

 

Quelle tristesse et quelle défaite pour l'humanité! C'est l'Ascension, aujourd'hui. Jésus a gravi les montagnes de l'humanité. Il a inventé les chemins démocratiques, ouvert des faces nord dans la noirceur des âmes qui ont amené tous les saints de son Eglise à la Lumière. Faire tant de mal à cet homme après l'avoir crucifié et cela sous le couvert de la parole biblique, quel déshonneur et quel crime pour ces prêtres! « Ce que vous ferez à plus petit et plus faible que moi, c'est à moi que vous le ferez ». Les murs de l'Eglise catholique peuvent trembler jusqu'au Vatican. L'Eglise catholique a de moins en moins de crédibilité, et ne pas être plus énergique que ça au Vatican dans cette affaire sordide, est un scandale. Il y a des personnes encore vivantes qui doivent être punies civilement et religieusement. Et l'Eglise doit absolument repenser sa manière d'aborder la sexualité. Donner la liberté pour les prêtres d'avoir des relations sexuelles saines et majeures ainsi qu'ouvrir la porte au droit au mariage serait une décision pleine de sagesse divine.

 

Sinon l'Eglise n'apprendra jamais rien de ses erreurs les plus graves.

 

Commentaires

Rien n'a jamais été dit de l'imposition du célibat dans la bible. L'ancien testament était plus réaliste que le nouveau, on y forniquait ferme, même les grands rois à la sagesse salomonesque ! Dans le nouveau, la disciple du Christ la mieux informée était Marie-Madeleine, et la plus proche du maître ... On a oublié tout cela, simplement. Blanc plus blanc que neige, ça n'est pas bon.

Écrit par : Joel Bonjour | 22/05/2009

Les gens d'église ne sont ni pires ni meilleurs que les autres. Le vrai problème, c'est qu'ils peuvent plus facilement rester à l'abri du secret.

Écrit par : Sylvan | 22/05/2009

Les commentaires sont fermés.