18/08/2009

La bombe A d'Hannibal

 

picture048_11.jpg

 

Cyclone nucléaire sur la Suisse

 

Ainsi donc, les Kadhafi ont la haine de la Suisse. Ainsi donc, ils en veulent à mort à un Etat démocratique qui fait de tous ses citoyennes et citoyens des êtres autonomes, indépendants, responsables, libres, débarrassés des idéologies des grandes dictatures et de leurs prédateurs.

 

 

picture008_1888.jpg

 

Delémont après l'explosion de la bombe A

 

Ainsi donc, comme un microbe résistant à toutes les situations, j'ai survécu à l'holocauste nucléaire des Kadhafi. Ainsi donc, je veux rencontrer cette famille et lui dire en face qu'elle vient de rayer de la planète sept millions d'individus de tous âges, confessions, nationalités, races, habitants en paix et en harmonie dans ce pays de montagnes, de lacs, et de liberté.

 

 

picture05111.JPG

 

 

 

picture05111111.JPG

 

 

 

picture051111.JPG

 

photos exclusives de Delémont prises

par notre intrépide photographe

DJ Dracula pendant les orages magnétiques

provoqués par la terrible explosion nucléaire.

 

Ainsi donc, l'Iran menace de rayer Israël de la Terre et la communauté internationale s'en émeut à juste titre. Ainsi donc, la Suisse est menacée d'être rayée de la carte par la Libye et dans le monde entier, tout le monde s'en fout.

 

 

picture008_18888.JPG

 

Les maisons irradiée deviennent couleur de craie

avant de s'effondrer sur elles-mêmes

 

Ainsi donc, ceux qui se taisent seraient-ils complice de 7 millions de vies disparues et ne valant pas tripette à côté de leurs majestés royales qui veulent régner sur l'Afrique et sur le monde entier sans doute.

Ainsi donc, est-ce la haine d'un petit peuple qui réussit grâce à son génie collectif et à sa solide société multiculturelle ou la peur de la Libye qui rend muettes les démocraties du monde? Vouloir la destruction de la Suisse, n'est-ce pas vouloir la mort des démocraties?

 

 

picture005_44.jpg

 

Dernière image de Delémont

prise par notre photographe radioactif

avant sa propre disparition

 

 

 

 

 

 

16:08 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (29)

Commentaires

"débarrassés des idéologies des grandes dictatures et de leurs prédateurs"

Pas forcément d'accord avec vous, bien que les écolos ces derniers se calment un peu et deviennent plus contructif. Ils se rendent compte que les gens ne polluent pas pour le plaisir de polluer...
bref passons...

Pour ce qui est du tout le monde s'en fou de la Suisse. Il ne faut pas oublié que la Suisse était le seul pays à écouter le président Irannien insulté les Israelien.
A partir il ne faut pas non plus s'étonner de ne pas se sentir soutenu.
C'est comme avec le ministres brésilien qui allait faire appelle à l'ONU contre la SUisse quand sa fille s'est automutilée... il n'y a pas eu d'excuse non plus.

Raison pour laquelle, il ne faut pas non plus lancer des louanges aux européens plus qu'aux américains. Et qu'il ne faut pas cracher sur les pays dès qu'ils commettent des erreurs. Avec ces 8 denières années d'anti-américainsime notoire, il ne faut pas s'attendre non plus à ce qu'ils prennent notre partis.

Mais personnellement, je félicite le calme du gouvernement suisse qui ne s'abaisse pas à la mentalité du bigornaux.

Écrit par : DdDnews | 18/08/2009

@ DdD, excellent commentaire que j'approuve quand aux grandes dictatures et leurs predateurs, prenons garde des fois qu'ils changent de noms tel que bourgeoisie et banquier ??


bonne journee

Écrit par : 100blagues | 18/08/2009

Mr. DdDnews, permettez-moi de saluer ici la constance votre incessante campagne d'analphabètisation.

Écrit par : Azrael | 18/08/2009

Merci Azrael. ET moi de saluer l'extraordinaire travail de la partie droite de votre cerveau qui a réussi à comprendre mon texte selon un context défini :-)

Écrit par : dddnews | 18/08/2009

ah Azrael... vous avez oublier un mot entre "constance" et "votre"... mais la partie droite à résussit à interpreter votre text pour y comprendre le message.

Mais ca ne m'offusque pas plus que ca, je ne m'arrête pas à votre capacité orthographique. La personne, par contre, m'interresse plus :-)
Et à propos du text, vous y pensez quoi?

Écrit par : dddnews | 18/08/2009

ah Azrael... vous avez oublier un mot entre "constance" et "votre"... mais la partie droite à résussit à interpreter votre text pour y comprendre le message.

Mais ca ne m'offusque pas plus que ca, je ne m'arrête pas à votre capacité orthographique. La personne, par contre, m'interresse plus :-)
Et à propos du text, vous y pensez quoi?

Écrit par : dddnews | 18/08/2009

oups désolé pour le doublon...
@100blagues, pour ma part les banquier ne m'ont pas piqué mon argent, je ne leur fait pas assez confiance, donc dans mon quotidien, il ne me dérange absolument pas ;-)

Écrit par : dddnews | 18/08/2009

Pourtant moi je suis comme Hannibal: j'adore quand un plan se déroule sans accroc. ;D

Ok, je sors..

Écrit par : Fufus | 19/08/2009

Teufel! U.S COME HOME! Strange days! J'en perds mon deutschlatin brinquebalant, et par l'anneau de Mobius, revient en quatre-vingt et quelques... Humanisme et empathie, tommage qu'ils les aient râtés!

Écrit par : Redbaron | 19/08/2009

Srange days, Redbaron. Effectivement. Nous avons connu une Genève internationale, aimée et fréquentée par les riches représentants des pays du Golfe. Les Kadhafi eux-mêmes ont apprécié la Suisse, jadis. Le problème, avec les dictatures, c'est qu'aussi longtemps que le tapis rouge leurs est déroulé, tout se passe excellemment bien. Ces gens ont aussi de bonnes manières quand il s'agit de s'adresser à certaines personnes. Mais comme le tyran domestique, ces bons princes oublient aussitôt d'être les mêmes personnes sitôt de retour auprès de leur chaumière. C'est en cela que Hannibal s'est senti humilié. Pris sur le fait, le fils à papa n'a pas voulu reconnaître qu'il y avait des dysfonctionnements humanitaires dans son comportement. En dictature, pas de problème. Le chef a toujours raison même quand il a largement tort. En démocratie, c'est le bug. Et comme les Kadhafi n'ont pas compris que la meilleure pub qu'ils puissent avoir c'est de se faire bons princes et prêts à faire les réformes démocratiques nécessaires sur leur propre territoire, ils s'enferrent dans une défense stérile et menaçante qui les rendent de plus en plus antipathiques aux yeux des Suisses. C'est très dommageable pour tout le monde. Et pour le Colonel Kadhafi qui tente de se racheter une virginité planétaire après ses fréquentations terroristes de jadis, c'est un désastre. Peut-être la vraie raison de la rage libyenne. En attendant, il est temps pour les Kadhafi de faire la paix en faisant un vrai geste de prince envers une institution des droits de l'enfance et en libérant les deux otages suisses. Sinon, leur image ne finira plus de se dégrader et la crispation deviendra impossible à gérer. Nos deux compatriotes ne vont quand même rester otages jusqu'à la fin de leurs jours! La Suisse doit chercher à éviter le rapport de force et travailler sur l'émotionnel plutôt que sur l'(ir)rationnel comme il a été dit sur les ondes de la radio. Les Kadhafi aiment la prestance, les honneurs, les démonstrations affectives. Qu'on leurs offre cela tout en leurs glissant dans l'oreille que l'esclavage et les domestiques ont disparu du vocabulaire démocratique. Humanisme et empathie, cher Baron, c'est quand même pas du Broulisschweizerdütch incompatible avec les règles diplomatiques. Non?

Écrit par : pachakmac | 19/08/2009

Une démocratie, la Suisse ? Non. Un pays pauvre qui se la pète devant le reste du monde, mais où la vie quotidienne est de plus en plus difficile. Où il faut environ un an avant de trouver un appartement, minuscule et cher, sauf si on est sponsorisé par la FAREAS. Où le citoyen paie des sommes faramineuses à sa caisse-maladie pour être soigné souvent moins bien que dans un dispensaire de brousse. Où son médecin est souvent méprisant envers lui et préfère attendre patiemment la sonnerie du tiroir-caisse plutôt que de chercher de quoi souffre son patient. Un pays où le citoyen paie d'énormes frais de succession, qui lui bouffent le petit capital soigneusement amassé par son père ou son grand-père, qui ne voulait pas le laisser dans la misère qui l'attend. Des impôts faramineux qui lui mangent la dernière partie de son salaire. L'assitance publique pour celui qui est malade et dont l'AI, par pricipe, va refuser le dossier en le culpabilisant. Des votations influencées par l'Etat et ses campagnes mensongères, qui font croire à une démocratie directe qui n'en est pas une. C'est ça, la Suisse au quotidien. Effectivement, M. Kadhafi a 100% raison. Sauf que ce n'est absolument pas une inutile guerre nucléaire ni des millions de morts qu'il faut à la Suisse, mais des changements en profondeur, beaucoup plus de modestie, d'humanité et de joie de vivre, de positivisme. Voilà ce qu'il faut à ce triste, très triste pays, afin qu'il devienne vivable.

Écrit par : jeviensdusud | 19/08/2009

@jeviensdusud, vous avez vécu dans le canton de Vaud ou de Genève?

Écrit par : DdDnews | 19/08/2009

Jeviensdusud et j'y retourne chaque jour, jeune homme... ou jeune fille. Je connais la situation. Je la vis comme vous. N'empêche. La Suisse a un taux de criminalité et de tranquillité que peu de pays au monde peuvent nous envier. Je pense tous les jours partir au sud, car vivre pauvre parmi les pauvres est préférable à vivre pauvre parmi les riches... Ne serait-ce que pour garder un amour dans sa vie. Ce qui me retient? Mes enfants, ma famille. Pour le reste, je suis près au grand voyage. Jeviensdusud, votre comm est plein de de pertinence. Mais en ce qui concerne la démocratie, je préfère la Suisse à la Libye. Là-bas, pauvre comme je suis, sans être accepté par le clan, je ne pourrais que fermer ma bouche ou mourir sous les coups. Mes enfants, et la société, ne pourraient alors jamais avoir témoignage vivant de leur père et de ce citoyen. C'est déjà ça,le luxe démocratique, non? Vous ne trouvez pas?

Écrit par : pachakmac | 19/08/2009

Cela dit, j'imagine que jeviensdusud à vécu sur Vaud comme il parle de Fareas... Dans ce cas, je comprends partiellement son avis.

Cependant "jeviensdusud", la Suisse ne se limite heureusement pas à ce canton. Il y'a d'autre canton qui tente de mettre des priorité qui limite l'aide social aux personnes qui en ont vraiment besoin.

Par exemple jeviensdusud, il n'y a pas de frais de successionen Valais, ca c'est typiquement socialo-genèvo-vaudois où les partis socialistes à pris exemple sur les socialistes francais...

Écrit par : dddnews | 19/08/2009

Les mêmes qui nous disaient il y a quelques mois qi'il n'était pas question de baisser la culotte devant Khadaffi, se relaient aujourd'hui pour blâmer MCR et encenser Merz.
La réalité est là tangible même si, engoncés dans notre provincialisme nombriliste de petits suisses, nous refusons de l'admettre: à l'écart de la grande aventure européenne, poussée aux antipodes à cause de l'inadéquation de la neutralité avec la mondialisation, éclaboussée par le scandale UBS et l'inscription sur la liste des paradis fiscaux, la Suisse ne représente plus rien sur la scène internationale à part pour quelques fraudeurs de fisc.
Khadaffi et les siens l'ont bien compris qui profitent allègrement de l'isolement de notre pays. Vous vous rendez compte, Le Luxembourg et le Costa Rica ne sont plus sur la liste grise des paradis fiscaux alors que la Suisse y est toujours. Les libyens menacent de nous rayer de la carte ou de démanteler notre pays devant des dirigeants européens et personne n'a moufté. Imaginez une seconde la même affirmation à l'égard d'Israël et le tollé que cela pourrait susciter. Pour la petite Suisse, RAS.
Alors au lieu de blâmer tel ou tel conseiller fédéral, osons-nous regarder en face et nous demander où nous voulons aller collectivement. Le monde a changé...ou on s'adapte ou on subit. Don't blame the payer, blame the game.

Écrit par : Kimora | 21/08/2009

Kimora je partage partiellement votre avis.
Partiellement car je suis d'accord avec vous sur certains conseillé fédéraux. Pour ma part je félicite Merz d'avoir pris la honte sur lui en allant baiser les pieds du "rois des rois", à cause d'un idéaliste qui n'a aucune idée de ce que signifie le mot "dimplomatie" et que par un exès d'ambition personnel, il a mis le pays dans l'ambara.

La Suisse se ferme toutes seul depuis près de 10 ans à force de se lamenter sur elle même. D'entendre la gauche metre le poids de tous les malheur du monde sur nos épaules. Notre pays a eu le courage de se remmettre en question, c'est très bien. Mais nous sommes les seules à l'avoir fait. Nous ne sommes même plus capable de nous défendre.

Oui nos banque ne sont pas honorable mais elles ont leur réputations qu'elles non pas parce qu'elle n'0ont pas de moral mais parce que les suisses sont les seules à oser parler de vives voix et non pas parce que les autres banque font mieux.

Dans ce panier de requin qu'est la communauté international, quand il voit qu'un pays s'auto-insulte, il ne va pas l'aider, il va lui donner quoi alimenter encore plus sa moral. Eux rigole bien, font la même chose.

On est tout juste devenu incapable de nous défendre parce que nous avons une moral "trop bonne" et les autres en profite pour ramasser les morceau qui tombent.

Écrit par : DdDnews | 21/08/2009

"Oui nos banques ne sont pas honorables ........."!

Mais bon sang! alors pourquoi autant de clients y sont venus déposer leur argent et prendre conseil....????? avec signature pour accord à la clé!?!?!

Les premiers qui doivent maintenant se remettre en question c'est les états et leurs minables dirigeants:
"Pourquoi nos contribuables ont besoin de polluer et prendre l'avion ou leur bagnoles et filer en Swiss pour y planquer leur fric?!?!?!
"Pourquoi les plus riches de nos contribuables, s'en vont vivre dans ce petit pays miséreux, avec des contours partout et des xénéphobes tous les 2 millimètres?

Et nous maintenant il faut mettre au pouvoir des gens qui ont du cran, de la répartie, de la stratégie, de bons Entrepreneurs....quoi! Fini ces minables d'avocats, juristes, et autres administrateurs...voir pasteur!

Écrit par : Corélande | 21/08/2009

"Mais bon sang! alors pourquoi autant de clients y sont venus déposer leur argent et prendre conseil....????? avec signature pour accord à la clé!?!?!"

mais parce que cette histoire n'est que Jalousie, et que le pire de tout ca, ceux qui alimente cette jalousie, ce sont nos amis socialistes d'ici qui remettent en question tout un établissement, juste pour un seul détail! Pour une simple question de moral mal placée. Et qui encourage le monde entier à nous tapper sur les doigts.

Ici quand on a problème et tenter de le régler dans l'objectivité, de manière discrète, non nos socialiste le gueule haut et fort à tout le monde, comme ca, pendant que les projecteurs sont braqués sur nous, eux règles tranquillement leur problème de manière tout à fait discrète pour nous dire ensuite "vous êtes mauvais".

Ils parlent de solidarité mais ils sont surtout solidaire d'eux même... Capable d'aider les pays les plus lointin mais incapable d'aider leur voisin de pallier. A chaque fois ils ont l'impression qu'il faut faire un scandale pour régler les problèmes.

"Fini ces minables d'avocats, juristes, et autres administrateurs...voir pasteur!"

Mais c'est ce que je ne cesse de répéter. Il faut arrêter de croire ceux qui se prennent plus intelligent avec les meilleures réponse parce qu'ils ont fait quelque études. Les gens doivent reprendre un peu confiance en eux et arrêter de s'auto-flageoler parce qu'on fait un truc pas tout à fait moralement juste.

Écrit par : DdDnews | 21/08/2009

Excusez moi je précise:

"Ici quand on a problème et tenter de le régler dans l'objectivité, de manière discrète, non nos socialiste le gueule haut et fort à tout le monde, comme ca, pendant que les projecteurs sont braqués sur nous, eux règles tranquillement leur problème de manière tout à fait discrète pour nous dire ensuite "vous êtes mauvais"."

Le "eux règles tranquillement" parle des pays qui nous font la moral et non pas des socialistes d'ici. ;-)

Écrit par : DdDnews | 21/08/2009

........donc nous aurions dû nous élever et manifester contre cette bande de Nullâtres qui ont évincé Monsieur Christoph Blocher du Gouvernement.
Pas difficile d'imaginer que l'on aurait été bien mieux défendu avec lui en tant que Président de la Confédération en 2009.

Petite méditation:
Lors de l'accident cardiaque de Monsieur Hans-Rudolph Merz, je me suis demandé pourquoi? (je pense que la vie nous donne tous les signaux nécessaires pour le juste comportement à avoir).
Je ne comprenais pas, car si je trouvais cette homme très discret, je le croyais assez capable comme Conseiller Fédéral.
Aujourd'hui j'ai ma réponse:
son accident lui est arrivé après son "élection" et avant l'entrée en fonction.
Il n'était pas à sa place, puisque cela aurait été celle de Monsieur Blocher.
En son for intérieur, il le savait, et je pense que si il a fait -tout de travers- depuis sa présidence, c'est justement parce qu'il n'est pas à sa juste place...!
Voilà la vie serait plus simple.......avec chacun sa dose d'humilité.
Et là avec les EGOS-surdimensionnés qui sont en place, à l'échelle mondiale, et bien on est pas au bout de nos peines.

Écrit par : Corélande | 21/08/2009

"donc nous aurions dû nous élever et manifester contre cette bande de Nullâtres qui ont évincé Monsieur Christoph Blocher du Gouvernement."

Encore une fois, c'est ce que j'ai toujours dit, ce n'est qu'une aile politique qui a le caractère à vouloir descendre dans la rue exrpimer son mécontentment (plutot que d'accepter la démocratie...). Et de ce fait, comme elle est la seule à paraitre, elle croit que c'est la seule aile qui pense n'être pas d'accord.
Alors comme l'autre aile ne descend pas dans la rue mais qu'elle accepte la défaite, la gauche interpète ca ca par: "comme personne ne se plainds, cela veut dire que nous avons raison". Hors ce n'est pas forcéement le cas.


Par contre votre théorie sur l'accident cardiaque de M. Mertz, vous m'excuserez mais je n'y adhère vraiment pas. Je ne vois pas le rapport. C'est comme de se dire "c'est dieu/la nature qui le puni", très peu pour moi.
Bien que je ne soutienne pas particulièrement CB, il représentait une partie du peuple qui en avait un peu marre du "conglomérat" de politicien qui disait "oui, oui" devant le peuple et faisant l'inverse par derrière. Alors bien, je comprends que ca ait agacé une certaine gauche qui avait trouvé la parade pour ne plus rien demander au peuple et jouait sur l'émotionnel.

Écrit par : DdDnews | 21/08/2009

Vous voyez Corélande. La Lybie accueil en Héro Al-Megrahi. Les Anglais maintenant qui sont concerné se permettent de dire:

"Il est très important que la Libye sache (...) que le comportement du gouvernement libyen dans les prochains jours (...) sera capital dans la manière dont le monde considèrera le retour de la Libye dans la communauté civilisée des nations"

Pourtant quand la lybie a parlé de foutre une bombe nucléaire sur la Suisse, l'Angleterre n'a pas dit "le monde blablabla..." contre la lybie. L'angletterre s'approprie "le monde" un peu facilement.

Et après il y'a ces rigolos qui viennent vous dire que l'évasion fiscal c'est pas bien et vous (enfin... certains) y croyez!?!

Écrit par : DdDnews | 21/08/2009

Nous ne sommes pas d'accord en ce qui concerne Mr Blocher, Corélande. Je ne pense pas qu'il aurait pu faire mieux que Mr Merz. Il est tout aussi sensible à la primauté de l'économie sur toute autre considération éthique ou humaine, voir plus encore que Mr Merz. Notre problème é tous, c'est notre panique quasi générale devant la peur de se retrouver sans pétrole, sans travail, sans échanges économiques. C'est absolument stupide. Nos entreprises sont saines, dirigées par des gens responsables. Les employés sont souvent d'excellents inventeurs ou simples travailleurs appliqués à la tâche, soucieux de la qualité des produits. Nous avons des génies dans le perfectionnement des énergies renouvelables. Tout ce discours autour de la Libye, de sa place stratégique dans notre économie suisse ne tient pas debout. Nous pouvons faire sans la Libye. Je crois plutôt que c'est la crainte des représailles par les pays du Golfe qui a fait le poids dans la stratégie employée par la Confédération. Nous ne voulons pas nous mettre à dos les pays musulmans. C'est normal. Mais je suis convaincu que l'on pouvait faire mieux et autrement. Les Kadhafi ne sont pas le nombril du monde... Et ils ne détiennent pas la bombe atomique. Nous devions soutenir absolument nos deux otages mais pas s'étaler sur la moquette comme ça sans aucune garantie. Vous imaginez la honte pour la Suisse et la risée du monde si d'ici le 1er septembre nos otages ne sont pas libres de rentrer en Suisse? On fera quoi, alors? Nous enverrons un commando de barbouzes à Tripoli?

Écrit par : pachakmac | 21/08/2009

Il y a longtemps j'ai cotoyé un officier britannique de la seconde guerre mondiale qui disait pour battre son ennemi il faut connaitre ses armes et les retourner contre lui. C'est ce qu'ont fait Kadhafi, Oubama (exprès le u), Stienbruck et ceux à venir; le canada qui s'annonce....!
Notre gouvernement est trop "lisible", la presse souvent le piège et il se dévoile et nous partons sur la pente savonneuse!
Monsieur Christoph Blocher est un stratège, à mon sens, de grande envergure, et il a cette force de s'opposer, (il l'a parfaitement démontré, puisqu'on l'a viré) tout en sachant pertinement que le commerce et l'argent sont le nerf de la guerre! Il a progressé continuellement dans sa vie professionnelle, mais il n'a jamais perdu sa foi en ses valeurs fondamentales et patriotiques.(c'est de loin pas la majorité des "Richtos" de chez nous, à les voir tous courrir dans les cantons favorables aux contribuables riches). Il n'a peut être pas la manière, mais il a une vision de la Suisse, de son commerce, de sa politique....et surtout de son avenir! C'est là l'essentiel, et ne me dites pas que ceux qui nous gouvernent en ce moment ont la moindre vision de notre avenir!
Oui je suis une "Blochérienne" convaincue, mais j'ai pris le temps pour l'être.

Écrit par : Corélande | 22/08/2009

DdDnews, il y a un livre très intéressant, voire parlant, qui mérite qu'au moins une fois dans sa vie on le tienne entre ses mains : "Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi" de Michel Odoul.
Et cela n'a rien à voir avec du mystique ou un Dieu qui punit, même si pour moi ce livre est une bible! :-)))))

Écrit par : Corélande | 22/08/2009

Intéressant votre réflexion, Corélande. Mais franchement Mr Blocher faisait tache parmi nos autres ministres. Patriote, sûr qu'il l'était, et plutôt deux fois qu'une. Chef d'entreprise compétant, il l'a prouvé. C'est clair. Mais en politique, il avait le défaut de toutes ses qualités. Il était bétonné sur ses concepts, il serait parti en Libye comme Mr Merz. Avec la certitude d'être au bon endroit, au bon moment, alors que ses edelweiss sur ses bretelles de vieux Suisse aurait pâli au fur et à mesure des coups retors des représentants libyens bien décidés à bouffer du Suisse pour laver l'humiliation du fils de leur leader. La seule question en fait importante: aurait-il eu plus de caractère que Mr Merz et aurait-il pris illico presto l'avion de retour si on l'avait informé que Mr Kadhafi préférait sa sieste à le rencontrer pour régler une fois pour toute le conflit entre les deux pays. Cela, on ne le saura jamais.

Écrit par : pachakmac | 22/08/2009

@Pachakmac.

Ce qui a fait la réputation de la Suisse dans le monde, c'est sa diplomatie et non pas d'imposer sa raison!

Aujourd'hui balance d'un seul revers de main, des année de diplomatie, des années de travail pour amener pacifiquement une once de dialogue.

Quand le monde sera aussi démocratique que la Suisse, je vous donnerai raison. Mais en attendant que des pays n'auront pas et sans doute jamais la même démocratie qu'en Suisse, il faudra faire avec. Tant que le continuera a se butter à lui imposer notre démocratie, ca n'amènera rien et surtout pas la paix (tant prônée par les pacifistes...).

Certains n'ont pas compris. Dialoguer avec un pays étranger en commencant par "j'ai raison, vous avez tort" est l'exacte contraire de la diplomatie et c'est sur qu'à 99% ont aboutira jamais à rien. Le dernier 1% restant est si l'on considère que l'on puisse s'imposer avec son armée...

Écrit par : dddnews | 22/08/2009

dddnews. Vous avez raison en matière de realpolitik. Certes. Nous savons tous très bien que le monde fonctionne comme cela et que nos démocraties usent (abusent) de cette politique. Mais justement, là ça va trop loin. Des excuses, des otages, et puis quoi, la prochaine fois... Un Suisse condamné à mort sur territoire libyen pour détention et consommation d'alcool? Et une Suisse diplomatique qui devra batailler comme une dingue pour sauver ce brave gars ou cette brave fille? On ne peut pas se faire mener par le bout du nez sous prétexte que nous sommes une démocratie libérale où tout serait permis et admissible. Le relativisme connaît ses propres limites. Et dans l'affaire Hannibal Kadhafi, nous atteignons les limites de l'acceptable. C'est pourquoi il y a tant de tensions autour de cette affaire. J'accepte la démarche de Mr Merz mais je trouve qu'elle fait un peu boy-scout qui se jette dans la gueule du loup. Je le redis ici. Hitler est arrivé tout en haut parce que les démocraties ont été trop faibles dans des situations cruciales qui auraient pu être modifiées avec un peu moins de mollesse et de laisser-faire démocratique.
On évite des guerres si on se fait respecter. Pas si on se laisse dominer lamentablement. Le faible se fera toujours taper par le fort s'il n'emploie pas les arguments du roseau contre ceux du chêne.

Écrit par : pachakmac | 24/08/2009

Je vivais dans le canton de Vaud, mais j'ai quitté la Suisse.

Écrit par : jeviensdusud | 30/08/2009

Les commentaires sont fermés.