27/08/2009

Une vraie présidence pour la Suisse

"Tout est pour le mieux dans le meilleurs des mondes". Ainsi parlait Candide Merz, il y a quelques jours à peine, en parlant de son annus horribilis présidentielle!

Certains ont prétendu que notre Président n'était pas un grand naïf. Archi faux. C'est le président le plus candide que la Suisse ait connu. Et dire que l'année prochaine, ce sera au tour de Doris, notre si douce Doris... Ne faut-il pas trouver un(e) vrai (e) Président(e), solide et rusé(e), qui représente notre Gouvernement et son collège gouvvernemntal à l'extérieur sur plusieurs années. L'idée vient de Jacques-Simon Eggly, le libéral genevois. Je pense que cela est une très bonne idée. Car actuellement notre présidence nationale est non seulement fantômatique, voir inexistante (on se souvient de Chirac ne sachant pas qui était Cotti, rappel venu du même Eggly), elle est en plus, par l'effet des tables tournantes, occupées par des gens parfois naïfs, sans grand feeling et posture internationale, qui ridiculisent l'image de notre pays à l'extérieur.

En foot, quand Sion joue mal à l'extérieur, Constantin occupe le terrain pour rendre du sérieux et de la fierté à son équipe. Suivons l'exemple Constantin, Tintin pour ses intimes, pour notre pays.

09:16 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

"En foot, quand Sion joue mal à l'extérieur, Constantin occupe le terrain pour rendre du sérieux et de la fierté à son équipe. Suivons l'exemple Constantin, Tintin pour ses intimes, pour notre pays."

Ca me rappelle à un certaine période où les équipe virait leur entraineur à partir de la 7 ème place.
Quand 10 équipes jouent, il n'y a pas 10 1ère place. DOnc même en ayant les meilleurs entraineur du monde dans ces 10 équipe, il y'aura quand même une dixième position.

Cela juste pour dire que M. Mertz n'a pas à être le n° 1 et qu'au lieu de trouve 1 seul bon joueur (qui est le président) il faut trouver 7 bon conseillés fédéraux.

Et en premier lieu, il faut arrêter les même annerie que font tout le mondeà savoir une personne toujours de plus en plus compétente qui est compplètement décallé avec le reste. Pour ma part, je préfère avoir 7 "sages" qu'un seul gourou.

Écrit par : DdDnews | 27/08/2009

Ô miracle! je suis d'accord avec DdDnews. Champagne!

Écrit par : Azrael | 27/08/2009

@Azrael! Ah ben vous voyez que rien n'est impossible et que si non n'avons que (très) rarement les point de vue, ca ne veut pas dire que l'un est "meilleure" que l'autre ;-)
Mais fêtons ca alors :-D

Écrit par : DdDNews | 27/08/2009

Vous n'avez pas très bien saisi le sens de mes mots. Il n'est pas question de diminuer la force 7 du Conseil fédéral pour la réduire à force 1. Non. C'est juste que pour la représentation extérieure, il nous faut un homme ou une femme de charisme qui représente le Collège et, au contraire de Mr Merz qui s'est écarté de la collégialité en décidant des choses imprévues par le Conseil des Sages, qui suive les décisions prises par les sept avec une force de caractère et de volonté qui ne cède pas aux exigences de la partie adverse aussi naïvement. Voilà. Il n'est pas question d'avoir un dictateur en Suisse. Je suis bien d'accord avec vous.

Écrit par : pachakmac | 28/08/2009

On est bien d'accord ;-)

Cependant pour ma part, le fait que le président soit un des conseillers fédéraux et que cela se passe en tournus ca me va très bien. De plus, ce n'est pas parce qu'une personne n'a pas de Charsime qu'elle est incompétente. De plus, le président n'est pas en mesure de prendre des décision.

Non franchement je ne pense pas qu'une personne de charisme soit necessaire, pourvu qu'elle soit compétente.

Écrit par : DdDNews | 28/08/2009

Les commentaires sont fermés.