08/10/2009

Si Dieu...(dédicace à Scipion)

Hors donc, il était aux alentours des 19 heures ce mercredi soir 7 octobre d'un été indien mémorable (29, 7 degrés aux Grisons). J'étais dans ma cuisine et je repensais au petit mot du Sieur Scipion, célèbre commentateur de blogs en tous genre dont la spécialité préférée est d'empêcher les internautes de bloguer en rond. Dans un de ses messages du 7, le Sieur Scipion m'apostrophait de cette façon. « On dirait que vous êtes Dieu le Père ». Sur le moment, j'ai bien rigolé. Puis plus tard, dans ma cuisine, j'avais envie de préparer un billet humoristique autour de ce thème: Dieu le Père.

Je réfléchissais donc à la façon de faire ce billet quand l'équipe de la Stamm m'appela pour boire un verre avec eux. A la table, saucisse sèche de cheval et lard sec. « Eh bien bon appétit! » dis-je. Didier, un habitué de la Stamm répondit: « J'ai rien mangé de la journée. ». Avec le sourire, j'ai renvoyé: « Alors, tu as fait ramadan comme les musulmans? ». Réponse de l'intéressé sur un ton mi-sérieux, mi-vexé: « Ne me traite plus jamais de musulman! »

J'étais dans mon blues et en train de le rassurer en lui disant qu'il était un bon Suisse quand le Bévi me dit: « Regarde ici, ex futur beau papa. La page du Quotidien Jurassien ».

Je pris le journal. Et voici ce que je découvris:

 

picture050_99.jpg

 

 

picture058_133.jpg

 

 

picture034_366.jpg

 

 

« Le Chat ». Fantastique et génial « Le Chat ». Grand rire général, cher Scipion. Mais quand même le hasard...fait bien Dieu. Quand à moi, petit, petit homme qui va qui vient dans mon no'man's land, je suis bien le dernier à me prendre pour Dieu. Deux divorces, deux faillites commerciales, ça vous replace un homme dans sa vraie situation, sa vraie dimension humaine et ses difficultés personnelles. Le monde parfait n'existe pas et n'existera jamais. Mais je crois au monde perfectible et surtout au monde qui prend ses responsabilités dans ses libertés individuelles et collectives.

 

 

 

picture058_414.jpg

 

 

P.S. Le ministre de la culture française, Frédéric Mitterand a écrit un livre il y a 4 ans en mentionnant ses ébats sexuels avec de jeunes garçons lors de tourisme sexuel en Thaïlande. Cela ne l'a jamais empêché de rester au sommet des gens respectés et entourés de sa cour. Un autre, qui n'avait ni nom, ni argent, ni pouvoir, a été exclu de ses capacités journalistiques potentielles des années durant pour un petit film porno de rien du tout, où il n'était qu'acteur et non réalisateur, petit film de X-shopping tourné sur le Bleu Léman entre adultes amateurs consentants. Si j'étais Dieu, je ne me serais jamais laissé faire pareillement, cher Scipion. « Single Room » est-ce un film que vous connaissez? Non? Moi non plus. Mais c'est l'histoire réelle que j'ai vécue pendant des années à la suite de ce tournage X sur ce beau lac. Si l'autre film était tourné, film de la série Z, c'est comme cela qu'il faudrait l'intituler. « Single Room ». Bonne journée à vous, Scipion. La vie continue.

Allô Radio Traban, c'est quand le bonheur?

N.B. Avec Oskar Freysinger ce matin sur RSR1, je rigole doucement. A quoi ça sert d'interdire une affiche qui se voit absolument partout et dont j'ai été un des premiers véhiculaires? Il vaut mieux débattre avec , qu'abattre un parti (l'UDC ici) qui va obtenir probablement l'approbation de plus d'un million de concitoyens et concitoyennes sur le sujet des minarets. Ce parti a une légitimité dans ce pays. Ce pays est représenté par des gens de sensibilité nationaliste qui ont aussi un certain bon sens de la démocratie. Leurs affiches sont mauvaises. Elles attisent la peur et la haine dans les deux camps. Un peu comme les fan's club ultra des équipes de foot. Certes. Il suffit de leurs dire notre point de vue. Ensuite débattre des choses vraiment sérieuses. Soit l'intégration des musulmans dans nos démocraties et le respect de l' Etat de Droit par toutes les personnes qui habitent notre (leur pays d'intégration) pays. Quand nous fautons, nous Suisses, acceptons ou contestons la décision du juge. En tous les cas, nous nous soumettons dans l'immense majorité à la décision finale d'un juge de l'Etat de Droit et non en contestant la décision sur un Livre saint comme la Bible, par exemple.

 

 

 

 

 

 

 

 

08:38 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (10) |

Commentaires

"Dans un de ses messages du 7, le Sieur Scipion m'apostrophait de cette façon. « On dirait que vous êtes Dieu le Père »."

Je crains que vous n'ayez été victime d'un imitateur - la gloire, pour moi :o) - ou que vous m'ayez mal interprété.

Écrit par : Scipion | 08/10/2009

Tout ça pour ça! Pas belle la vie quand on est nul et qu'on s'en vante!

Cette affiche me parle.....en la bâillonnant on démontre son mépris de son autre; le concitoyen de son propre pays: C'est magnifique! C'est dire à vous je peux, mais pour l'étranger surtout ne lui faites pas d'interdits.....mon image vous comprenez!
Je comprends que le bout d'étoffe pour le bâillon va devenir grand. Grâce à vous, et dès lors que je ne veux pas ressembler, à cause de vous, à cette femme que vous avez déjà voilée cette première fois et lorsque vous laisserez tomber le rideau sur sa face, comme sur celle de la démocratie, pour vous réajuster dans le miroir de votre propre honte!

Scipion, bien à vous.....et merci d'ête un homme, un vrai!

Écrit par : Corélande | 08/10/2009

Heuu, Corélande, je ne crois pas m'être prononcé pour l'interdit de cette affiche. J'ai juste dit qu'elle était mauvaise, porteuse de peur et de haine. Me suis expliqué longuement dans un autre article où vous avez eu le bon goût d'intervenir, Corélande. Mais bon. On ne parle décemment pas la même langue vous et moi. Tant pis. Les intelligences ne sont parfois pas capables de s'entendre. C'est la vie.

Écrit par : pachakmac | 08/10/2009

"était mauvaise, porteuse de peur et de haine"

Oui elle est porteuse de la peur de femme de chez nous, je peux vous dire de celles qui ont voulu croire le contraire, en épousant un musulman justement et qui aujourd'hui se reconnaissent déjà sur l'image de cette affiche.

Alors pensez aussi dans ce sens-là.

Vous avez été le premier à tirer à boulets rouges sur cette affiche, alors que très peu l'avait vue. Même Scipion vous a dit ne pas comprendre à quelle affiche vous faisiez allusion. Vous porter donc une responsabilité dans ce lever de bouclier interdisant la pose de cette affiche dans certaine ville.

vos propos ci-dessous rapportés et vous n'appelez pas ça de l'interdit?
"Cependant, elle a été admise dans certains encarts publicitaires de la presse romande. Une Rédaction n'a-t-elle pas le devoir de filtrer la valeur informative de ses annonceurs? Ne peut-elle pas tout simplement refuser un texte et une image qui paraissent trop portés à polémique?"

Votre mauvaise foi est immonde et je veux bien être la plus bécasse des femmes contre votre intelligence!

Écrit par : Corélande | 08/10/2009

Non. Corélande, vous n'êtes pas une bécasse. Nous ne nous comprenons pas. C'est tout. Vous me faites penser à mon ex-épouse dans nos dernières années de vie commune. C'était exactement ce genre d'incompréhension terrifiante entre elle et moi. Je cherchais à la comprendre, je crois qu'elle faisait aussi l'effort. Mais non. On y arrivait pas. C'était désespérant et tragique, totalement tragique, digne d'une tragédie grecque. Bien à vous. Je pense que vous n'apprécierai pas du tout ma nouvelle campagne d'affichage... Et pourtant, je ne me considère pas en guerre contre vous ni contre l'UDC. Juste en paix avec mon intimité. Si je ne le fais pas, je vais contre ma vision du monde, contre mes idées, donc contre ma personnalité. Bonne journée. Essayer d'en rire comme je ris parfois avec Oskar Freysinger, Scipion, et Vous, Corélande.

Écrit par : pachakmac | 09/10/2009

Pachakmac, vous manquez d'esprit, voire de dérision c'est peut-être là vos gros problèmes de communication et compréhension. Je me permets cette réflexion car vous me comparez à votre ex-épouse.
Vous n'avez pas compris le sens donné à ma dernière phrase et je m'absteindrai de vous faire part ici du fond de ma pensée actuelle..........!

Écrit par : Corélande | 09/10/2009

Hello Corelande , juste une note allez faire un tour sur le blog de D,Laufer la femme a la burqua?? il y a matiere, et comme d'habitude l"UDC est a l'index!

Pour l'affiche l'important c'est qu'on en parle et je crois que le but est ateint!

Écrit par : 100blagues | 09/10/2009

J'ai relu, Corélande. En fait c'est de mauvaise foi chrétienne dont vous voulez m'affubler. En voulant bien être considérée comme la "Bécasse qui se dresse contre mon intelligence" vous défendez la pureté chrétienne contre le charivari des libéraux. D'accord, je ne peux qu'accepter votre conception du monde qui tient la route...dans une époque dépassée. Ce n'est pas une Bécasse qui pense comme ça. C'est une dame bien éduquée dans un monde assez restreint qui a de la peine à ouvrir ses volets. Mais une contradiction me saute aux yeux. Vous supportez de me lire. C'est donc que l'espace entre vous et moi est ouvert à la discussion... Bonne après-midi, Bécassine.

Écrit par : pachakmac | 09/10/2009

Justement je viens de lire le dernier sur Diam's et j'ai compris le personnage qui se cache en vous!
Une girouette qui aime faire tourner les autres en bourrique! Merci j'ai donné, ça suffit!

Écrit par : Corélande | 09/10/2009

Non. Non. Pas du tout, Diam's. Je tente juste d'explorer les univers des gens dans leurs situations à elles et mettre la mienne en perspective avec eux. C'est la démocratie qui m'intéresse. Pas d'avoir raison ou tort. Une fille comme Diam's est très attachée à l'amour passion, l'amour unique et durable, Je l'aime dans sa sincérité. je ne dis pas que sa position reflète la vérité, rien que la vérité. J'accepte simplement que c'est sa vérité à elle et qu'elle le dit avec des mots et une musique très forts. Ensuite, je peux regarder une prostituée et chercher à comprendre pourquoi elle aime ou déteste son métier, pourquoi elle a commencé, les évènements de sa vie qui ont provoqué sa situation. Und so wie so. Chaque être humain est une complexité de réseaux à lui tout seul. Unique. Nous sommes tous uniques, Corélande. Et l'unique peut faire peur à l'Autre qui vit dans un univers très différent. Si en plus l'unique ne cherche pas à s'ouvrir sur l'Autre, il s'empêtre sur ses propres vérités en dénigrant et rejetant l'Autre. C'est pourquoi je tiens à l'accueil et l'intégration des étrangers. tout le monde doit faire un effort de compréhension vers l'Autre. Des fois, c'est impossible sur le moment puis peu à peu la situation fait que ça devient possible. On appelle ça la diplomatie ou intelligence des esprits. Corélande, je ne veux surtout pas vous faire tourner en bourrique. Juste échanger avec vous et vous laissez votre liberté de penser et d'agir. Bonne journée à vous.

Écrit par : pachakmac | 10/10/2009

Les commentaires sont fermés.