21/10/2009

Le médecin généraliste s'est déclaré

Le médecin qui a interpellé l'écrivain Jacques Chessex juste avant son décès subite a parlé au quotidien 24 Heures restant abrité dans l'anonymat.

Il dit être bouleversé et regretter son intervention face à l'écrivain. Personne ne peut prévoir la mort de quelqu'un suite à une forte émotion. Le médecin n'est donc pas responsable du décès de Jacques Chessex. D'avoir parlé à un quotidien doit soulager sa conscience, et c'est tant mieux pour lui comme pour nous tous qui avons été frappés par cette disparition.

Le médecin a aussi fait le choix de garder son anonymat, pour lui, sa famille, et son cabinet médical. Personne ne va lui reprocher cela... à moins de ne pas saisir sa position délicate et de vouloir le pourchasser à son tour de sa haine ou de son mépris.

Maintenant qu'il s'est expliqué, nous pouvons accepter son indignation devant les propos de Jacques Chessex dans l'affaire Polanski. Chacun et chacune réagit à sa façon devant cette sale histoire de viol et de pédophilie. Un médecin généraliste, père de famille de surcroît, a le droit d'imaginer que cela aurait pu aussi arriver à un de ses enfants.

 

 

picture034.4jpg.jpg

 

du sang, du sperme, et des larmes sur la voie ferrée

 

Il a refermé ses fenêtres cristallines

qui scrutaient le ciel derrière les collines.

 

Un Autre venait de lui signifier:

« Qui soutient un pédophile n'est pas digne

de son rôle d'écrivain et de personnage public. »

 

Lui aurait voulu peut-être répondre:

« Monsieur, que celui qui n'a jamais péché

me jette la première pierre.

Je ne fais que mon travail, rien que mon travail.

Mais mon travail se nourrit aussi de l'ordure. »

 

Et l'Autre aurait pu rétorquer:

« Mais tout de même. Vous êtes dans l'erreur.

Un viol sur une gamine est inadmissible

et condamnable même trente ans plus tard. »

 

Et Lui aurait peut-être répondu avec sa dignité:

« Oui. Vous avez sans doute raison, Monsieur.

Mais trente ans plus tard,

la pluie a passé par là

et le soleil a redonné des couleurs à la gamine.

Jeter ce vieil homme en prison,

c'est replongé la gamine dans l'horreur vécue

et condamner deux autres enfants

à ne plus avoir de père à la maison

et une épouse portant le deuil.

Pour enchaîner... »

 

Ô innocents du monde!

Une femme et deux enfants portent aujourd'hui le deuil

d'un homme qui a défendu jusqu'au bout un homme

qui risque de ne plus voir sa femme et ses deux enfants

en étant jeté en prison.

 

 

 

Commentaires

A noter que polanski n'a reconnu que le rapport intime avec la victime et nier le reste!

la personnalite du juge americain est plus que prejudiciable a l'accuse dans cette histoire, les magistrats americains sont tente de faire un show lorsque leur carriere est en jeux ce qui est le cas dans cette affaire!

pour l'accuse sa fuite de la justice, legitime les accusations portees contre-lui il n'y a pas de prescription, donc il doit absolument faire face a la justice! ses recours nous laisse croire que malheureusement ce dernier est coupable!

Écrit par : 100blagues | 21/10/2009

Mr Polanski, aux dernières nouvelles, va se rendre aux Etats-Unis de son propre chef pour rendre compte de ses actes. Il semble avoir compris que la meilleure manière de rester une personnalité de premier plan qui ne fuit plus devant un acte horrible est de préparer une défense qui tienne compte de tous les paramètres. J'ai appris ce matin quelque chose d'assez effroyable qui rend bien compte de notre partialité en fonction de notre place dans la société ou de nos rapports aux êtres humains proches, éloignés, ou inexistants à nos yeux. Nadine Trintignant, la maman de Marie qui a été tuée par Bertrand Cantat le chanteur de l'excellent groupe Noir Désir, a signé la pétition pour la libération immédiate de Roman Polanski. S'il y avait une femme qui n'aurait pas du signer cette pétition, c'est bien elle, elle qui a fustigé du haut de de son immense douleur, la monstruosité de Bertrand lors de ses disputes avec Marie. Oui, 100blagues, on le voit, l'injustice est difficile à combattre et la justice encore plus difficile à rendre. Le manque de cohérence est plus fréquent que l'on croit. Et cela nous touche tous. Du plus simple au plus riche en passant par le plus cultivé. C'est un des mystères de l'être humain.

Écrit par : pachakmac | 22/10/2009

"l'injustice est difficile à combattre et la justice encore plus difficile à rendre".Oui, Nadine Trintignant a connu et exprimé sa haine sans mesure contre le moment de folie de Cantin. A l'époque, j'avais été frappée par l'humilité de Cantin et l'acceptation des conséquences.

Écrit par : cmj | 22/10/2009

Cantat, chère Soeur, Cantat. Quand on connaît un peu sa musique et ses chansons, on sait un peu de son âme profonde. Il a commis un crime de la jalousie avec alcool et drogue en soutien. C'est terrifiant mais personne n'est à l'abri de ce genre de monstruosité. J'ai failli mourir sous la jalousie de mon ex-épouse. Ce n'était pas 100% de sa faute. J'ai sans doute eu des comportements qui l'ont poussé à sa peur extrême de me perdre, sa folie passagère en un mot. Face à cela, on ne peut que ressentir une immense humilité. Que dire si même la personne qui nous est le plus proche à envie de nous tuer? Que faire? Comment s'en sortir sur le long terme? Par une séparation qui évite le pire d'arriver à un moment ou un autre. C'est la voie de la sagesse dans ces moments-là. Bertrand et Marie n'ont pas eu le temps d'arriver à cette sagesse-là. C'est trop tard maintenant. Il faut laisser au temps faire réparation de la faute. Bertrand s'y attelle. J'en suis persuadé. Bonne soirée, ma Soeur.

Écrit par : pachakmac | 22/10/2009

Les commentaires sont fermés.