23/10/2009

Requiem pour un minaret

Début novembre 2009. Quelque part dans le vieux Berne, une passionnée d'art a ouvert le Musée Couchepin en mémoire de son poste de Ministre de la Culture au sein du Conseil fédéral.

Lors de son inauguration, Pascal Couchepiu, nom du Ministre en Roumain, commente allègrement les tableaux exposés devant Oskar Freysinger et Dominique Baettig, les deux comiques les plus en vue de la troupe UDC:

Premier tableau:

 

picture037_2221.jpg

 

« La danseuse du ventre en or »

 

« Oeuvre originale envoyée à la famille Kadhafi

en échange de nos otages

et en remerciement des efforts entrepris

pour des réformes démocratiques en Libye.

J'ai dit à Micheline et Hans-Ruedi: Mouammar a été votre cauchemar.

Mais la coupe de cheveux de la fille te ressemble un peu, Micheline.

J'ai dit à Mouammar. Voici le deal.

Cette oeuvre qui vaudra 50 millions de dollars

d'ici à 500 jours en échange des otages.

Ils ont dit oui. Tu vois, c'est facile avec moi, Hans-Ruedi »

 

 

Deuxième tableau:

 

Photos-00598.jpg

 

« Je le jure! »

 

« Heuuu. Hemm. Moi le Grand Pascal Crapin

(contraction de crapaud et lapin inventée par un journaliste de la TSR),

j'ai dit, « Je le jure! »

lors de mon élection au Conseil fédéral.

on m'y reprendra plus. »

 

Troisième tableau:

 

Photos-00577.jpg

 

« Sex tape, Minarets en folie »

avec en Guest Stars:

 

« Oskar Freysinger le Censuçé

dans sa campagne pornographique

anti-minatet

&

Dominique Baettig le Circonciseur

dans le rôle de Darwin

et les espèces invasives. »

 

Quatrième tableau:

 

3.JPG

 

« La danseuse du ventre en bleu »

 

« Heuuu. Hemmm. L'original, je le conserve en Valais,

dans ma maison de Martigny.

Ça marche beaucoup mieux que le Viagra

mais c'est pas remboursable par le Groupe Mutuel.

Bon. Bon. Oskar et Dominique,

il est temps que je m'en aille.

Avec toute cette racaille UDC,

même plus le droit pour mon minaret

de rêver de toutes les couleurs. »

 

Cinquième tableau:

 

picture034_3433.jpg

 

« Stand by me, baby »

 

 

 

 

16:31 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.