05/02/2010

Alinghi – Oracle: la course au scandale

Stupéfiant! Les télévisions, les journaux télévisés, les radios nous ont (et vont nous) gavé de cette soi-disant compétition sur les mers entre deux voiliers « haut de gamme » durant des mois et des mois. Et peut-être que même la compétition que vous suivrez ne sera en fait que du chiqué puisqu'un tribunal pourra éventuellement condamner et sanctionner Alinghi après le déroulement de la course. C'est-à-dire qu'en cas de victoire du bateau suisse, il pourrait très bien perdre le match sur le tapis vert avec à la clef une nouvelle humiliation venue d'ailleurs pour notre pays. Un peu comme si nous savions tous à l'avance qu'une finale de Champion's Ligue ou de Coupe du Monde de foot pouvait ne devoir compter que pour beurre... Vous voyez la déclaration de guerre poindre à l'horizon dans les pays concernés après le match... Je demande même à Madame Micheline Calmy-Rey d'intervenir directement dans cette affaire et d'obtenir les garanties des diplomates américains avant la course quant à la validité du résultat acquis sur mer. Il en dépend de la santé psychique de notre peuple de plus en plus mise à mal par toutes les attaques sur notre pays.

C'est se foutre de la gueule du monde, c'est nous faire perdre notre temps, si encore nous avions le moindre intérêt pour cette compétition qui a fait vibrer nos coeurs d'Helvètes, jadis.

Je demande aussi à la télévision romande de boycotter cette compétition tant que nous ne saurons pas si ce Tribunal a la capacité de nuisance d'annuler le résultat en cas de victoire d'Alinghi. C'est de la simple décence vis-à-vis de toutes celles et tous ceux qui s'investissent pour réussir à produire de belles choses non chiquées, non pourries par l'argent et les égos, et qui n'ont jamais les honneurs des télévisions.

Voilà. Alors je vous propose un match-racing d'une autre trempe avec cet appel au tam-tam en demandant à de gentils pirates virtuels ultra-sophistiqués de poser cette vidéo sur les chaînes de télévision en lieu et place de la « Course au Scandale ». Il y a des limites au foutage de gueule même pour des milliardaires qui peuvent tout se permettre.

 

08:21 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.