06/02/2010

Fiscalisons le luxe plutôt que le revenu et la fortune

Mafia K1. Guerre. Pour combattre l'évasion fiscale, pour garder les avoirs des riches dans nos banques suisses ou ailleurs, la Suisse doit se battre à l'échelon mondial et européen (en s'arrimant enfin à l'Europe) pour une idée tout à fait simple et qui paraît si évidente. Une idée dont j'ai déjà fait mention dans un article précédant.

En taxant le luxe, en % toujours plus élevés et en fonction de la valeur marchande des produits, les riches passent obligatoirement à la caisse, ils placent leur argent où ils veulent sans contrainte fiscale excessivement élevées. Et surtout, mais alors surtout, l'Etat de Droit reprend ses droits, les banques fragilisées retrouvent la santé, et les réseaux mafieux perdent du pouvoir.

Car il ne faut pas se leurrer. La mafia internationale est prête à déchiqueter les restes de ce que les Etats démocratiques sont en train de faire comme énorme bêtise. Les fonds ne seront alors plus gérés par des banques qui paient leurs impôts mais par des réseaux mafieux de toutes sortes qui géreront les avoirs des riches. Les riches ne se laisseront jamais manger tout cru par l'Etat. Il faut bien se mettre cela dans nos tête de citoyennes et de citoyens responsables politiquement, économiquement, démocratiquement.

Ci-dessus une chanson de rap censurée par les chaînes de télévision. Attention! C'est assez violent. Les personnes à l'âme trop sensibles éviteront de regarder. Je la pose sur mon site car sa qualité de témoignage est excellent et la construction musicale comme visuelle est du même tonneau.

 

 

 

PS. 570 jours. Nos otages en Libye n'ont pas encore retrouvé la liberté. Pourtant, tout semble indiquer qu'une issue heureuse approche enfin. Aucun rapport avec le sujet ci-dessus, et pourtant. Le clan Kadhafi a d'abord commencé la guerre par le terrorisme pour aboutir aujourd'hui sur l'ouverture de plus en plus probable à la démocratie. Chaque être humain est capable de s'ouvrir à l'autre tant que son honneur n'a pas été détruit définitivement par l'arrogance des puissants. Il en va de même pour toute communauté humaine. Avec un peu moins de pharaons et un plus de pognon pour construire les cités du monde, les petits cons d'un jour se transforment plus tard en grand frère protecteur de la nation démocratique.

 

C'est le rêve auquel je crois et auquel j'adhère. Personne n'est définitivement sur la pente du Mal sauf les fous dictateurs comme Hitler ou Staline et quelques autres.

 

 

16:16 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Dans l'Europe au bord de la faillite, merci bien!
Mais demander aux Etats du monde de mettre en place une LBA(Loi sur le Blanchiment d'argent) et surtout de la faire APPLIQUER! Cela permettrait de supprimer les Hedges funds et tous ce qui est "dérivés" de manière contradictoires. (Investir sur des baisses et se couvrir des mêmes baisses).
(La Bourse Russe a triplé son indice ces douze derniers mois?!?!?)
Les Riches sont nécessaires à une économie, donc de vouloir les ponctionner à tout va n'est pas une bonne solution; ce n'est pas la classe moyenne qui investi!
Actuellement c'est plutôt "sauve qui peut la vie" et les dirigeants sont plus intéressés à leurs propres intérêts qu'à ceux de leurs cons-citoyens!
Il va donc falloir descendre à la porte de l'enfer, avant que la prise de conscience qu'un monde mondialisé a mis tout le monde dans le même bâteau et que si la proue s'enfonce, le reste suit!
L'Europe s'est construite à l'envers, la mondialisation aussi!

Écrit par : Corélande | 08/02/2010

Les commentaires sont fermés.