17/03/2010

Jésus et nous

Excellent article ce matin sur la vie de « Jésus » écrit sur le blog « Vu de la place Victor Hugo »de Monsieur Pierre Hemerhach.

Je reprends ici juste un passage clef:

« Ensuite intervint, selon Baeck, un sérieux changement de perspective dans la littérature évangélique : de la religion de Jésus on est imperceptiblement poussé vers la religion autour de Jésus, de la foi de Jésus vers la foi en Jésus. Ce qui fait alors des récits évangéliques non point un document historique mais une histoire sainte :

Ce n'est plus l'enseignement de Jésus mais un enseignement sur lui, ce n'est pas la foi qu'il a porté en lui et irradié sur ses disciples, mais la foi en lui, qui occupent tout l'espace. On n'a plus affaire au commandement et à la consolation que Jésus adressait aux opprimés, aux égarés et aux souffrants mais au sacrement qui est dévotement reçu en son nom, il ne s'agit plus ici de sa vie, de son action ni de ce qu'il a enduré, mais de son incarnation, de sa mort et de sa résurrection, on ne lit pus rien sur sa prière adressée à l'homme, sa proclamation du royaume de Dieu, mais de son salut accordé à celui qui croit en lui, il n'est plus question ici de devoir et de confiance mais d'une grâce accomplie, d'une doctrine de la rédemption qui occupe une positon centrale et détermine absolument tout.  (L’Evangile, une source juive) »

Ce passage est extrêmement important pour comprendre comment l'on passe de la spiritualité individuelle d'un être humain à une spiritualité collective construite sur la base d'une philosophie à l'origine individuelle et unique. Ce passage nous éclaire et nous apprend combien il est important de conserver son sens critique envers les Eglises du monde et toutes les religions. Nous avons sans doute le même basculement de l'enseignement spirituel d'un homme en ce qui concerne Mahomet.

Ce passage nous dit enfin la vérité sur la façon dont on apprend à construire une religion dans un contexte politique, économique, sociale, et culturel. Cela ne remet pas en question l'importance de Jésus ou de Mahomet. Cela remet par contre en question nos attitudes fanatiques, dogmatiques, et totalitaires du monde.

Lire l'article de Mr Pierre Hemerhach pour toutes celles et tous ceux à qui la spiritualité est importante dans leur vie.

 

Commentaires

Bonjour mon cher pachakmac

Vous citez l'importance du passage ci-dessus qui n'est en fin de compte qu'une interprétation parmi tant d'autres ! J'aurais voulu connaitre votre propre avis et interprétation sur vos lectures approfondies et complètes (et pas seulement des livres écrits par des orientalistes,cela va sans dire!) de la Bible, du Coran ainsi que celles des biographies des prophètes Jésus et Mohammad. Citer celui-ci ou celui-là peut être intéressant mais aller soi-même aux sources et se forger sa propre opinion est certainement mieux, n'est-ce pas ? Cela demande beaucoup de temps, de la patience et de l'objectivité.

Bien à vous,

Écrit par : Zakia | 17/03/2010

Chère Zakia, oui, bien sûr, plonger au fond des choses, de la source comme vous dites est primordial et essentiel pour s'imbiber d'une spiritualité. Comme je l'ai écrit ci-dessus, je n'attaque pas la pratique d'une religion en tant que telle, j'attaque ses dérives totalitaires. Vous pouvez prier au nom d'Allah, cela ne me perturbe nullement. Je pourrais même le faire avec vous si vous m'acceptez dans votre prière. J'ai prié le "Grand Esprit" avec des chefs Sioux et un chef Palestinien (!), dont j'ai hélas perdu le nom, dans une sweet lounge indienne (genre de tente circulaire avec un foyer circulaire où vous placez 28 pierres chauffées à blanc représentant le cycle menstruel de la femme et la lune, et sur lesquelles le Chef de Cérémonie, Russel Means ce jour-là, grand Chef de la nation Sioux, verse de l'eau). Vous êtes nus, les femmes ne sont pas autorisées à la pratique simplement parce que c'est une séance de purification pour l'homme et que les femmes se purifient naturellement, Vous prenez la position en tailleur et vous récitez vos prières avec le Chef. Votre peau est brûlée par les vapeurs d'eau, vous suffoquez un peu, voir beaucoup. Et à chaque ronde, si vous n'en pouvez plus, vous pouvez quitter le lieux, et vous plongez dans la rivière. J'ai frisé l'évanouissement ce jour-là et je m'en souviens comme si c'était hier.
Zakia, ne vous sentez en aucun cas menacée dans votre religion par mes mots. Je crois à la spiritualité tout comme vous. J'ai juste adapté mes pratiques personnelles à ma façon de penser en toute liberté de conscience. C'est aussi pour cela que je m'avance vers les gens, les ethnies, les communautés, sans aucun préjugé. D'abord la relation entre nous, ensuite nos convictions individuelles et collectives. Bonne journée à vous. il fait beau aujourd'hui. Profitez bien de votre journée.

Écrit par : pachakmac | 17/03/2010

...et un franc merci pour votre sympathie. J'aime bien votre façon de vous exprimez comme celle de Fatima, d'ailleurs. Nous allons changer le monde. Et ce ne sera pas pour le pire. Un peu d'utopie, beaucoup d'amour, et nous réussirons là où le cynisme échoue perpétuellement.

Écrit par : pachakmac | 17/03/2010

Cher Pachakmac

Je ne me sens nullement attaquée ni menacée par vous car je trouve que vous êtes une personne respectueuse des différences, chose que j'apprécie énormément chez mes soeurs et frères les humains ! J'espère que vous, vous ne vous sentez pas agressé par mes propos assez directes, je le concède. Au fait, je ne me sens pas non plus menacée dans ma religion par les autres, mais plutôt très choquée par le mensonge et la haine de certains !

Dans mon précédent message je ne voulais que vous inciter à ouvrir toujours plus largement votre horizon pour essayer d'aller toujours plus au fond des choses et vous faire votre propre opinion, surtout sur un sujet tel que la religion - sujet Ô combien sensible, polémique et qui a fait, qui fait et qui fera toujours couler beaucoup d'encre et de sang, malheureusement!-

Au fait, j'incite toutes mes connaissances à lire toujours et encore et ne se fier qu'à leur raison - un don inestimable dont Dieu a doté les humains ! - faut-il encore qu'elle ne soit pas corrompue par une quelconque haine ou autre pathologie! Seule la raison peut amener au discernement et enfin à la vérité, sa vérité propre ! Je sais que Fatima et moi passons pour des islamistes pures et dures, et même des propagandistes acharnées, mais nous ne pouvons continuer à laisser les autres le soin de déformer notre religion, à sortir certains versets du Coran et paroles prophétiques de leur contextes historiques et leur donner des interprétations tendancieuses enrobés d'une pseudo érudition qui peine à cacher leurs vraies motivations ! Nous ne craignons aucunement pour notre religion, car elle sera encore là lorsque nous disparaitrons, tel sera aussi le cas pour les autres croyances, cela fait parti du Dessein de Dieu, mais nous ne pouvons pas ne pas être choquées par tant de haine suscitée à l'encontre de tous les musulmans sans distinction, même si de cela aussi, Dieu nous a mis en garde ! Notre objectif est d'éclairer les gens sur notre croyance, à eux d'en faire ce qu'ils veulent. Nous savons pertinemment que nous ne plairons pas à tous, mais si nous arrivons à faire changer ne serait-ce que d'un iota l'image abominable qu'on les gens sur l'Islam et la femme, nous en serions très contentes, mais le chemin est long et semé d'embûches, et il faudra beaucoup de zen-attitude, chose qui me manque parfois, malheureusement! Ma foi, je suis un être humain avec ses imperfections !

Écrit par : zakia | 17/03/2010

Désolée, j'ai envoyé sans les salutations d'usages !

Amicalement et très bonne soirée,

Écrit par : zakia | 17/03/2010

Merci Zakia. Oui, un jour, quand j'aurai soit gagné à la loterie (je plaisante) soit refait autrement le (petit) trou financier que j'ai laissé derrière moi, j'arrêterai mon job de cuisinier pour me lancer dans de grandes recherches sur le Coran. J'ai envie d'en savoir plus. Mais je veux le faire très sérieusement. Pas juste une lecture rapide de quelques versets. J'ai posé un commentaire chez Sami en rapport à son hypersensibilité antireligieuse et sa comparaison au nazisme. Ce n'est pas acceptable. On ne peut pas comparer les grandes religions à la pensée nazie. Vous pouvez lire mon com sous son dernier billet. Bonne soirée à vous. On va être d'une prudence douce. On va cependant écrire ce soir qu'à Pâques, un lapin libyen va nous ramener notre compatriote Max Göldi.

Écrit par : pachakmac | 17/03/2010

Les commentaires sont fermés.