19/03/2010

Accusations graves d'Hannibal contre Calmy-Rey

« Jetez-la dans le lac! » Le moins que l'on puisse dire c'est qu'Hannibal ne pourra plus jamais traiter affaires avec notre Ministre des Affaires étrangères.

Simples allégations gratuites de la part de l'enfant terrible du régime Kadhafi? Quoi qu'il en soit, le doute est jeté sur le tapis vert du poker menteur. Nous nous retrouvons à Beyrouth dans les années 80 sauf que cette fois ce n'est pas la France et son combat gauche-droite qui empêche une libération plus rapide des otages (voir sous wikipédia « otages français du Liban) qui a fait une victime en la personne de Michel Seurat mort en mars 1986 pour soins non reçus à temps.

Non. Nous sommes dans un combat des chefs entre Micheline Calmy-Rey et Hans-Rudolf Merz. Hallucinations de Hannibal? Ou début de vérité? Comment croire Hannibal? Mais pourquoi pas le croire non plus? Aucune preuve vient infirmer ses accusations puisque la police genevoise est incapable de trouver le « donneur » ou la « donneuse » des photos.

Le drame politique intérieur est lancé pour les élections fédérales de 2011. Hannibal doit bien connaître notre système helvétique. Il sait aussi que l'UDC est aux aguets des faux pas des autres partis et de leurs dirigeants. Il nous bouscule, il sème le doute et le vent. Qu'il fasse attention. Qui sème le vent récolte le tempo, chante le rappeur français Mc Solaar. On ne déstabilise pas la Suisse, on ne lui jette pas la bombe atomique des mensonges d'Etat sans retour de balancier, de métronome plutôt. Alors Hannibal, je vous conseille de trouver les preuves de vos accusations. Sinon c'est l'Europe qui vous jettera au lac. Et là, quand notre otage, Monsieur Max Göldi, sera enfin libre, libéré immédiatement par vous et votre père, et non après 4 mois de détention ou plus (car rien n'est jamais sûr chez vous), je vous réserve la chanson qui me trotte dans la tête depuis bientôt 1 mois... en guise de remerciement pour votre geste libérateur... et en préparation du procès international que vous intentez à la Suisse entière.

En attendant, qui sème le vent...

 

 

14:32 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |

Commentaires

En fait c'est le papier W.C. qui se moque de la crotte!

J'entendais une ancien journaliste expliquer que la Suisse n'a jamais eu de grands politiciens, mais je pense que les nôtres sont vraiment très petits!

Le père Kadhafi est le dictateur qui a, d'après une journaliste entendu à la radio l'autre jour, le plus volé son peuple.

Essayons ne ne pas baisser notre culotte devant ça

Écrit par : dominiquedegooumois | 19/03/2010

J'aimais seulement les filles de la vidéo :)

Écrit par : Marine | 19/03/2010

cette affaire commence à me taper sur le système. le fils délire comme le père, il fait dans la provoc.Tel père tel fils, le proverbe dit vrai.

Ils profitent du fait que certaines personnes ne se gênent pas de critiquer ouvertement le gouvernement suisse. Ils ont trouvé la faille malheureusement.

Comment oser prétendre que c'est Madame Calmerey qui est derrière la publication? C'est très grave comme accusation!!

Écrit par : Fatima_la Franchise | 20/03/2010

Oui, Fatima, mais ce n'est pas une Calmerey ou une Palmeraie, même si Burki l'a coulé dans le Bleu Léman sous des nénuphars, notre chère Ministre:)). C'est une Calmy-Rey qui doit avoir une sacrée zénitude en ce moment pour tenir le coup face aux coups de ses ennemis de l'intérieur et de l'extérieur. Si un jour, l'Histoire refait toute cette histoire, nous aurons sans doute pas mal de surprises encore. Le temps n'effacera pas tout. Loin s'en faut. En attendant, nous pouvons nous faire bp de mauvais sang pour notre otage. Cette fois, l'heure n'est plus à un millième de seconde de sa libération. La fenêtre s'est refermée, et comme avec le métronome, il faudra voir l'aiguille filée à l'Est et attendre qu'elle revienne au point zéro pour saisir enfin la porte des oiseaux à Max Göldi. Vraiment une sinistre histoire...

Écrit par : pachakmac | 20/03/2010

Les commentaires sont fermés.