10/04/2010

De l'art de suspendre notre cochon d'Inde à un ordinateur

 

La dispute sur l'art et sa valeur marchande n'aura jamais de fin (lire le dernier billet de Hommelibre). Ci-dessous, je mets en interrogation notre addiction à l'Internet, et notre manière de sauter de l'avion en parachute quand nous n'arrivons plus décrocher de notre écran. Sorte de nuit et brouillard intime quand l'approche de l'aéroport familial nous devient quasi impossible et permanent...

Attention le crash! N'oublions pas la vraie vie, hommes et femmes libres...

Quatre tableaux qui attendent le nombre des années pour prendre de la valeur... Je partagerai les royalties avec vous, John:)))))

 

 

Photos-0040_22.jpg

Photos-0040_22222.JPG

Photos-0040_2222.JPG

Photos-0040_2222222.JPG
P O R T A B L E

E T

P R Ê T

A

P O R T E R   S E S   F R U I T S   E T   V I C T U A I L L E S ?

O U

I N S U P P O R T A B L E

E T

P R Ê T

A

D E T R U I R E   L E   F R U I T   D E   N O S   E N T R A I L L E S ?

 

17:03 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.