30/04/2010

Zahia Dehar et l'esthétique du beau

 

« Baudelaire, c'est le Marc Dorcel du XIXème siècle ». Selon Kamel Toe, un jeune étudiant de 23 ans en Science Po, assez marrant par ailleurs, qui se lance dans la révision des artistes célèbres, Baudelaire aurait tout raté comme le magnat européen du X qui veut engager Zahia pour un porno à deux balles, des cannes en érection, et une cane qui couine ardemment sous la couette avec sa cousine en attendant de recevoir dans ses goals plusieurs giclées de ballons...(voir l'énergumène sur le site de TF1)

Avant le prétendu match, Zahia semble pourtant un peu déboussolée. Elle déclare: « Les gars, je me sens un peu perdue, je l'avoue. Vous feriez quoi à ma place? ». Elle dit aussi qu'elle est escort girl et non prostituée car elle ne pratique pas le métier dans la rue ou du haut d'un tabouret de bar... quoique, en n'y réfléchissant bien, je ne resterais sans doute pas de marbre rose si je l'a trouvais là, esseulée sur son tabouret de bar au coin de la Rue du Jardin des Délices...

 

 

Photos-0049_11.jpg

Mademoiselle D attendant Monsieur Baudelaire

au Jardin des Délices.

Enfin passons...Zahia aime coucher pour obtenir de petits cadeaux préférentiels. Alors disons simplement et pudiquement que Mademoiselle D pratique des performances artistiques comme toute artiste qui se respecte. Et en fonction de la valeur de ses toiles, qui ne sont pas des croûtes mais des croupes à la Picasso ou des délires à la Dali, voir des soleils à la Van Gogh, la demoiselle mérite ses gains. Sauf que vous n'emporterez pas sa toile à votre domicile (privilège de quelques-uns seulement et seulement pour une nuit ou deux) mais que vous en garderez un souvenir inoubliable. Sauf que vous ne pourrez pas revendre sa performance aux enchères mais que vous garderez son tatoo dans vos chairs. Alors 1'000 euros, voir 10'000 euros, c'est quoi finalement pour se faire un énorme plaisir. Et même pas besoin de safe dans une banque et d'une assurance vol d'art. L'oeuvre se dérobe sitôt l'acte consommé et la performance accomplie.

Mademoiselle D est une artiste itinérante, une intermittente de jeux érotiques. Comme ça, cela me va déjà mieux. Plus de prostitution, plus de trottoir, plus de putain, plus de salope, plus de garce, plus de traînée. Non. Une artiste, une très grande artiste qui vous offre tous ses talents et ses dons artistiques l'espace d'une seule nuit... ou de plusieurs si vous êtes l'heureux élu, voir très heureux, Mr Baudelaire.

Car franchement Zahia. Monsieur Baudelaire vous attend avec son carnet de chèques hyper bien rempli. Et il a besoin de vous pour vous placer au pinacle de son chef-d'oeuvre « Art et Création ».

Je serais vous, je dirais oui. Mais attention, chère Zahia Dehar. Ne vous trompez pas de Monsieur Baudelaire. Un, le faussaire, est entouré de belles filles et de grosses voitures. L'autre, le vrai Monsieur Baudelaire, vit dans un misérable studio, croule sous les dettes, et laissera un héritage en poésie. A vous de choisir le risque: être payée tout de suite et niquée ensuite ou niquée à bâbord et être payée à tribord sur l'héritage pour assurer vos vieux jours...

Alors, chère Zahia, vous optez pour qui? Un investissement immédiat qui vous rapportera un gain immédiat ou un investissement à long terme qui vous permettra de sortir avec le plus grand poète de son époque et de devenir aussi célébrissime que lui.

Allons, rions. Tout cela n'est pas sérieux. Faites-vous plaisir, Zahia, et devenez une belle personne. C'est tout ce que j'attends de vous en tant que blogueur m'inspirant de votre parcours assez original. Naïve, vous? Si oui. Alors vous avez la naïveté de Mihaela de l'Ange, une autre artiste qui vous a précédé sur les terrains de foot. Vous avez un avantage sur elle: celui d'avoir balancé les balles de ces Bleus dans vos 16 mètres pour obtenir des penalties et des goals médiatiques que normalement ces derniers n'offrent jamais aux artistes de la balle...

Pour cela, je vous aime, Zahia. Car Monsieur Baudelaire, lui n'ont plus, n'hésitait pas à balancer l'hypocrisie aux visages des hypocrites.

 

 

Photos-0053_11.jpg

La pêche à l'Escort-Girl en Louisiane

par le célèbre chalutier « Le Baudelaire »

Avril 2010

29/04/2010

Zahia Dehar: Alain Souchon noie le bouchon

 

« C'est normal pour un homme d'aller une fois aux putes dans sa vie ». « J'espère que Madame Ribéry pardonnera à son mari ».

Telles sont les paroles d'évangiles de notre grand poète Alain Souchon prononcées aujourd'hui sur RMC dans l'Emission "Les Grandes Gueules" et vu sur le site internet de Closer. Mesdames, il faudra vous y faire. Les hommes vont aux putes...et pas seulement qu'une fois. Allez-vous imposer le préservatif à votre mari? Allez-vous arrêter de lui faire des sucettes de peur d'attraper le HIV ou la syphilis? Allez-vous le cocufier pour vous venger ou pour vous libérer de la tutelle affective de votre mari? Finalement allez-vous rester en couple amoureux?

Bon. C'est vrai, les hommes ont des tentations et des désirs inavoués. Les femmes aussi, d'ailleurs. Faut-il pourtant banaliser une tromperie à ce point d'insouciance? Si un couple veut des enfants, l'homme prendra-t-il encore le risque d'espérer conduire sa famille jusqu'à l'âge adulte de ses enfants si d'avance Madame s'imagine que son mari ira forcément aux putes? Si tel était le cas, je n'aurais jamais eu d'enfants. D'imaginer les perdre automatiquement un jour suite à des tromperies réciproques et répétitives entre mari et femme m'aurait trop déprimé pour fonder une famille.

Alain, j'aime beaucoup vos textes et vos chansons. J'aime la vie et les femmes. Mais quand je suis amoureux, j'ai envie de construire une relation. Et si d'emblée, ma copine me dit qu'elle va voir ailleurs, je n'arrive pas imaginer qu'elle sera pour de vrai et durablement mon amoureuse... Ou alors je fais seulement semblant d'y croire parce que je crois aux contes de fée, à la liberté sexuelle... C'est aussi ça être poète...


Plateforme: Tchernobyl II, version pétrole?

Au large de La Louisane, une plate-forme pétrolière a explosé. On ne sait pas comment refermer le puits qui risque à son tour d'exploser et de produire le plus gigantesque désastre écologique provoqué des mains de l'homme. Ou plutôt si. On a peut-être une solution pour dans deux ou trois mois! Un couvercle de béton tout au fond du forage, là où la nappe de pétrole se situe. Cela nous rappelle Tchernobyl et son sarcophage... Des milliers d'êtres humains morts ou handicapés par ce fléau de la radioactivité, des animaux et des plantes contaminés pour des siècles.

Après ce désastre nucléaire majeur, le désastre pétrolier majeur. Et pendant ce temps, nos enfants mineurs se prostituent pour s'acheter des produits à base de pétrole...

Ni voyez aucune démagogie mais plutôt un constat triste pour notre société de consommation. Il faudra réapprendre la sagesse après le Grand Désastre. Car jusque-là, je pense que la majorité des habitants de cette planète continueront à être des personnes mineures en capacités cérébrales.

Une photo et une belle chanson pour nous, tous les gens qui refusons cette catastrophe inéluctable et qui écorchons et saignons notre écorce d'arbre humain à chaque nouvelle tragédie. Un arbre a un besoin vital de se protéger pour continuer à vivre. Mais un arbre exposé aux machettes des fous n'a aucune chance de résister dans le temps pour montrer l'exemple de résistance à la forêt entière.

 

Photos-00533.jpg

 

Zahia Dehar: des mots tabous...

Si plus personne n'a de doute sur le métier pratiqué par Zahia Dahar, la fille du désert de Californication, il y a des mots filtrés sur Google qui empêchent la sélection d'articles pour les blogs!

Et un des mots filtrés, ou ex-filtré, du vocabulaire du moteur de recherche, c'est précisément le mot « porno ». Sur la Toile, sous Zahia Dehar, Zahia ou Zahia Blog, vous ne trouverez pas de titres d'articles comportant le mot « PORNO ».

Plus curieux encore, si vous cherchez Mademoiselle Dehar associée au mot « PORNO », vous trouverez les articles qui comportent ce mot. Par contre, vous ne trouverez pas mon dernier billet sur la demoiselle...sauf en sous-titre sous l'article consacré à « Marc Dorcel. Art et Création ». A moins qu'on l'aie relégué dans les oubliettes du Web... Bizarre, bizarre. Enfin, vous trouverez « la chose » sous 4 mots clefs « Zahia Dehar porno rap ».

Ouf! Je croyais que la censure chinoise avait passé par chez nous... Google fait des sélections pour le moins étrange. Dix fois on vous signale, une fois on vous oublie sciemment... Sans mettre en doute les personnes responsables qui sélectionnent les pages Web, un sentiment d'interdit plane sur certaines manières fortes de s'exprimer...

On finit par la classe d'un grand poète. Juste pour se faire un vrai plaisir.

28/04/2010

Marc Dorcel. Vidéo Art et Création

 

Dans la vie, l'important c'est les diplômes...et les films X. Marc Dorcel, grand mania de l'industrie du X, producteur de X , et tenanciers de Sex Shops aime la vie et les belles filles.

Il enrobe le tout dans un paquet cadeau tout bleu  qui a pour nom « Art et Création ». Pourquoi pas. Le X est créatif et jouissif. Ce qui est dérangeant, par contre, c'est que lorsqu'on regarde du X, on ne pense jamais à l'art mais au cochon ou à la cochonne qui sommeille en nous. Si des filles passent du côté X, c'est qu'elles y prennent un certain plaisir. Certes. Sans compter que l'argent gagné est nettement plus vite gagné et plus attractif qu'en faisant caissière à la Migros. Pourtant notre homme parle bien de réussite sociale autrement.

Notre homme ne parle-t-il pas de diplômes? Oui. Ils parlent bien de diplômes dans la vidéo ci-dessous. Mais quand avec des diplômes universitaires on gagne 1'000 euros par mois et qu'avec une seule passe, on en gagne autant voir plus, il y a comme dirait l'autre un sérieux malaise. Et le malaise s'amplifie quand on imagine aisément que les patrons qui se font des couilles en or sur le dos des diplômés universitaires s'envoient peut-être en l'air avec les mêmes filles diplômées qui sont bien obligées d'assurer leurs fins de mois difficiles et de s'offrir de temps à autres un petit sac Dior pour être au niveau de leurs études. Histoire d'être au standing des maîtres...

Alors, Monsieur Marc Dorcel, sans m' acharner sur vous, que souhaitez-vous vraiment aux jeunes? D'être bien payés grâce à leurs diplômes ou d'être mal rétribués pour pouvoir les engager dans vos jolis petits films féériques qui nous excitent tous...et qui vous procure beaucoup de plaisir et d'argent? Of course...

Message aux jeunes de Marc Dorcel:

 


Marc Dorcel
envoyé par hugobatt. - Futurs lauréats du Sundance.

 



Le Porno au JT de 20h - pornocratie
envoyé par Dailygratuit. - L'info internationale vidéo.