31/05/2010

Blogs en deuil

19 morts dans l'attaque israélienne contre la flottille pour la liberté "Free Gaza". Israël n'a plus de limite dans ses interventions. Carnassière, décidée à garder son autorité sur tous les territoires palestiniens sans céder aux droits démocratiques des arabes vivant sur son territoire, Israël agit illégalement et sans discernement. Ces bateaux n'ont même pas jeté une seule pierre sur les navires de guerre israéliens et ils ont été agressés à l'aube hors des eaux territoriales!

C'est una acte de guerre et de barbarie d'Etat lancé contre un groupe civil composé de citoyens et citoyennes de nombreuses nationalités.

Nous reviendrons plus tard sur cet acte affreux d'Israël qui peu à peu perd toute crédibilité sur le plan international. Les israéliens doivent se réveiller et tenter de résister à son Gouvernement en pleine dérive sécuritaire. Le monde entier ne peut plus accepter tout et n'importe quoi de cet Etat tout en faisant la leçon aux dictatures et aux régimes islamiques.

Pour exprimer notre écoeurement, ce blog se solidarise du blog de Haykel "Planète Photo" afin de lancer une chaîne de solidarité entre blogueurs et blogueuses durant 24 HEURES. Faites preuve d'imagination culturelle pour poser une ou des photos, des vidéos, pour exprimer votre désaprobation et rejoignez-nous dans le titre "blogs en deuil" de votre billet. Merci à tous. Nous devons bouger même le cul assis sur nos chaises et devant notre ordinateur.

 

picture012.jpg

picture054.jpg

14:45 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (22) |

Commentaires

Très bonne initiative Jean-Marie. Et pour ceux qui sont sur Genève je vous rappelle la manifestation de ce soir à 18h30 sur la Place des Nations pour condamner les agissement criminels d'Israel.

Écrit par : Haykel | 31/05/2010

"C'est una acte de guerre et de barbarie d'Etat lancé contre un groupe civil composé de citoyens et citoyennes de nombreuses nationalités."
Pourquoi faut-il donc que vous tombiez dans tous les pièges, Gumy ? Diriez-vous du Hamas qu'il est composé de la société civile, selon la terminologie des idiots utiles aux causes les plus extrémistes ? Qui sont les morts ? Des
soldats israéliens qui se sont fait voler leurs armes par des fous furieux ?

Essayez de comprendre cela : les Israéliens sont des connards insupportables, mais ils sont des nôtres.
Les Palestiniens sont des connards insupportables, mais ils ne sont pas des nôtres.
Cela vous fait hurler ? Dans dix ans, cela paraîtra évident à tout le monde.
Bien à vous, cher idiot utile (à tout le monde...)

Écrit par : Géo | 31/05/2010

@Géo

Bien compris cher connard à peine supportable !

Signé : un citoyen humain qui n'a que faire des idiots, utiles ou inutiles.

Écrit par : lappal | 31/05/2010

Je crois que vous avez parfaitement explicité ce que je voulais dire. Vu mon pseudo, auquel je tiens tant (cf. "Pseudo" de Romain Gary, un livre que devrait lire ce pauvre Laufer...), vous avez probablement compris que je suis géologue. Pour nous, la dimension du temps doit être intégrée dans nos têtes le plus vite possible et elle ne correspond pas à celle de l'humain ordinaire. Ce qui, au delà de toutes considérations géo-POLITIQUES, fonde mon pessimisme, je l'ai déjà exprimé : dessinez une courbe temps/quantité avec 50'000 il y a 100'000 ans, 1 million il y a 10'000 ans, 5 millions en l'an mille, 4 milliards en l'an 1950, 7 milliards aujourd'hui. Regardez-la bien : c'est la croissance de la population humaine. Les morts de 14-18 et ceux de 39-45 y sont invisibles.
Demain, nous serons tellement nombreux qu'il y aura une nouvelle épidémie du genre sida par mois/semaine/jour et une guerre mondiale avec en prime..

Écrit par : Géo | 31/05/2010

Mille merci Pacha pour ton initiative! J'ai la gorge nouée! Je ne peux rien ajouter de plus! Je reviendrai un peu plus tard

Écrit par : zakia | 31/05/2010

Les "nôtres", comme vous dites cher Géo, ce sont les victimes. Même si parfois les victimes d'hier sont aujourd'hui les bourreaux. Si nous suivons votre raisonnement, les "nôtres", en 1940, auraient été les Allemands.

Écrit par : Zorg | 31/05/2010

Ce sera un deuil sans moi. Quand des activistes pro-palestiniens tirent en premier sur l'armée Israëlienne, faut pas être étonné que cette dernière riposte à juste titre pour se défendre.

http://leblogdjetliberte.blog.tdg.ch/archive/2010/05/31/le-coup-monte-de-la-flottille-pour-gaza.html

D.J

Écrit par : D.J | 31/05/2010

D.J.,

restez dans votre blog pour défendre votre cause et laissez nous en paix ici. Arrêtez maintenant, ce n'est pas le moment. Ayez un peu de décence à la fin. N'avez vous pas un peu de considération pour la perte de personnes civiles?

Écrit par : Fatima | 31/05/2010

Les gens d’ici sont tellement habitués à des gouvernements d’efféminés, que quand un pays se défend pour de bon, certains considèrent cela comme une monstruosité..

Écrit par : Scipion | 31/05/2010

Ces gens de Gaza, il n'y a qu'à les laisser crever. Ils ne méritent que ce qu'ils ont.

Écrit par : Géo | 31/05/2010

Cher Pacha.
Avant de vous saluer...
Je dois vous remercier pour cet esprit humanitaire qui caractérise les thèmes de vos billets.
Pour les Palestiniens, Les campagnes similaires leur donnent le sentiment qu'il y a encore dans le monde des gens qui se soucient de leur situation, malgré la distance...

Cordialement.
M.FTELINA.

Écrit par : Mohamed Ftelina | 31/05/2010

@ Fatima,

Des civiles armés ne sont plus des civiles et qui plus est, quand ils tirent les premiers sur des soldats israëliens.

D.J

Écrit par : D.J | 31/05/2010

D.j,

foutez moi la paix pour le moment, je n'ai pas envie de rentrer dans une discussion avec vous. Vous m'avez déjà montré votre niveau.

Écrit par : Fatima | 31/05/2010

@ Fatima,

Faire l'autruche ne vous servira à rien. Les images de la TSR montrent bien qui a commencés les hostilités. La réponse? des vrais pacifistes armés de barres de fer, d'armes à feux et d'armes blanches.

D.J

Écrit par : D.J | 31/05/2010

"Si nous suivons votre raisonnement, les "nôtres", en 1940, auraient été les Allemands."
Ceci devrait être développé. En l'état, c'est simplement incompréhensible ou incohérent. Je pense pour ma part qu'en 1940, en Suisse, les nôtres c'est justement les ennemis des Allemands. Vous, Zorg, auriez-vous été intoxiqué à ce point par les escrocs de la commission Bergier ?
J'avais une plus haute idée de vous.

Écrit par : Géo | 31/05/2010

Cher pacha

Je viens de publier ce message sur un autre blog

"Ce qui est réellement choquant, honteux et inadmissible c'est : l'incompétence des dirigeants de la planète entière à trouver une solution à un conflit crée par l'Occident! Ces hommes ainsi que certains politiciens (les têtes changent mais le fond reste le même!) se réunissent depuis "un siècle" aux frais de leurs contribuables, pour boire, manger et passer du bon temps ensembles! Ils ne font strictement Rien pour régler ce problème! Ce ne sont pas leurs enfants qui vivent dans la misère et la peur jour après jour, alors pourquoi s'en faire?!

STOP à l'hypocrisie des dirigeants malhonnêtes arabes, occidentaux, juifs et tous les autres! Ce sont eux qu'il faut incriminer! Et dire qu'ils sont sensés représenter l'élite de leurs pays respectifs!!! Il ne faut pas s'étonner dès lors de voir le peuple se défouler à qui mieux-mieux! Je suis vraiment dégoûtée!"

Écrit par : Zakia | 31/05/2010

D.J,

Réponse que j'ai posté sur un autre blog aussi au cas où

Attendons l'enquête d'abord. De plus, je ne vous ai jamais entendu parler de paix, de dire assez, on en a assez des attaques des deux côtés. Il faut que ça s'arrête.

les peuples palestiniens et israéliens ont le droit à un répit. vous êtes comme toutes les personnes belliqueuses, entrain de semer la zizanie dans votre confort ici en Suisse.

Pourquoi ne pas dire que c'est un incident de trop et causons de PAIX comme il se doit. il est temps de vivre en harmonie.Toujours à attiser le feu.

Écrit par : Fatima | 31/05/2010

Etre dans l'air du temps peut rendre aimable, mais ne devrait pas entraîner trop de légèreté et de précipitation dans l'appréciation de situations complexes et tragiques.
A moins, bien sûr, que l'on ait définitivement choisi un camp et que l'on se s'autorise ainsi à préjuger en toutes circonstances.

Écrit par : Mère-Grand | 31/05/2010

Bonsoir à tous. Je voulais garder un jour de non-agression verbale envers les victimes de cette attaque (des deux camps, je précise, même si l'agresseur est connu). Mais je ne peux pas. Géo et Scipion me bouffent les tripes. Pourquoi "eux" seraient-ils de l'autre bord, Messieurs les idiots fasco ou fiasco, c'est selon? Sommes-nous en guerre avec nos amis arabes? Les musulmans de Suisse sont-il nos ennemis à abattre? Trop grave ce que je lis ci-dessus. Ensuite DJ, je comprends bien que sur les navires on a pas dû accepter comme ça que les Israéliens descendent du ciel pour arraisonner les navires. Si les flics descendaient sur votre toit, je ne pense pas que vous seriez très pacifique avec eux. Oui. D'accord avec le fait que l'opération humanitaire était une opération kamikaze et politique sachant la détermination israélienne d'en découvre avec la flottille avait été médiatisée. Mais on ne peut pas demander à des gens qui défendent une cause juste de rester toujours assis dans leur salon en attendant que la situation s'améliore alors que le problème existe depuis plus de 60 ans! Et comme l'Amérique est devenu trop faible pour obliger Israël à mener une politique plus humaine et plus démocratique avec ses compatriotes ou voisins arabes, eh bien la société civile prend le relais. C'est noble de la part de tous ces gens qui ont pris un gros risque et non préparé un coup de pub pour leur ONG comme je l'ai entendu malheureusement sur les ondes radio. Attendons les résultats de l'enquête. Mais nous savons déjà que l'immense majorité des passagers sont des gens pacifistes qui n'avaient aucune envie de se battre, dont des femmes jeunes et moins jeunes. Le mot de la fin pour Scipion et après je garde le silence jusqu'à au moins demain fin après-midi. Si être viril c'est se foutre sur la gueule, je préfère être efféminé et vivre de culture et d'amour. A bon entendeur et en tout honneur, bonne soirée à tous. Que la nuit vous soit profitable et amicale si ce n'est amoureuse.

Écrit par : pachakmac | 31/05/2010

"Si être viril c'est se foutre sur la gueule..."

Non, c'est juste se défendre quand on est agressé. Parce que, autrement, les agresseurs s'enhardissent toujours davantage à chaque agression.

L'intervention d'aujourd'hui a pour avantage d'avoir marqué une limite, qu'il aurait peut-être fallu rappeler à beaucoup plus grands frais, si la réaction avait été renvoyée à une provocation ultérieure.

"Mais nous savons déjà que l'immense majorité des passagers sont des gens pacifistes qui n'avaient aucune envie de se battre, dont des femmes jeunes et moins jeunes."

Et bien la prochaine fois, ils resteront à la maison, en se souvenant que certains enjeux ne souffrent pas que des dilettantes s'en mêlent en croyant que la raison et le bon droit sont intégralement de leur côté : les gamineries sont déplacées sur les théâtres d'opération militaire.

Écrit par : Scipion | 31/05/2010

Scipion, vous n'êtes pas sage. Vous m'empêchez de garder le silence... Les dilettantes sont aussi des poètes... qui souffrent de voir le cynisme et les intérêts égoïstes l'emporter toujours sur le romantisme et les intérêts communs. C'est pourquoi les poètes existent. Pour donner l'autre version du monde... et jouer les idiots utiles qui se tiennent du côté des opprimés, de la veuve et de l'orphelin. Cela est peut-être démodé et inutile. Mais enfin, on peut toujours avoir envie de préférer voir des danseuses en tutu et en action sur le Lac des Cygnes plutôt que des gros basané ou malabars grossièrement éduqués jouant du bazooka et de la bombe atomique. C'est nettement plus gratifiant et engageant pour une relation amoureuse... quoique je sais bien qu'un tas de filles fantasmes sur les beaux militaires en uniforme. Ah l'être humain, un vaste projet de Dieu englué dans sa terre glaise et son pétrole... Sur ce, bonne nuit, mon cher Scipion.

Écrit par : pachakmac | 01/06/2010

Porter le deuil pour des êtres humains morts, et plus encore s'ils ont été tués, peut paraître un acte de charité et de dignité fondamental. Pourtant nous ne le faisons pas de manière indiscriminée: ainsi je ne pense pas que l'auteur de ce blog l'aura fait à l'occasion de la mort de Sadam Hussein, quelque horreur qu'il ait pu éprouver devant l'idée de la pendaison. Un sage à la compassion illimitée pour tout être humain ou non le ferait cependant, comme il s'abstiendrait certainement aussi de prendre parti pour un des adversaires de la guerre qui est à l'arrière-plan de ces événements, se contentant de les inclure tous dans sa compassion.
Nous sommes cependant dans un monde beaucoup moins idéal que celui que j'évoque par cette remarque, en particulier en l'occurrence, puisqu'il s'agissait, je me permets de le rappeler, de forcer un blocus militaire dans un des conflits les plus longs, les plus acharnés et les idéologiquement connotés du monde.
Que ceux qui ont pris la responsabilité de forcer ce blocus soient, en majorité probablement, animés des meilleures intentions et qu'ils représentent diverses organisations humanitaires ne change rien à cet état de fait. La croix rouge elle-même n'aurait pas agi de façon aussi imprudente et n'aurait probablement pas pris comme base organisationnelle un pays comme la Turquie, dont le gouvernement non seulement n'est pas un modèle d'application des droits de l'homme, mais peut de plus être légitimement être soupçonné de sympathie pour certains adversaires d'Israël.
Quels que soient donc les torts de ce pays, il ne fait aucun doute pour un observateur non prévenu que l'action menée par ceux qui se sont embarqués sur les bateaux qui ont tenté ce coup de force était risquée et qu'elle ne pouvait pas se prévaloir d'être une simple opération humanitaire, accomplie en toute innocence et sans autre motif que celui qui était invoqué. La présence d'avocats et de personnes reconnues pour leur activisme contre la politique israélienne le démontrent, comme le démontre avec encore plus clairement la réception à coups de barres de fer et d'autres armes plus ou moins improvisées des commandos héliportés israéliens, sur un seul des bateaux d'ailleurs, selon les témoignages que nous livrent la télévision.
On peut toujours arguer d'un droit à la légitime défense, mais en l'occurrence il était impensable que ces commandos allaient massacrer les occupants du bateau si ceux-ci s'étaient soumis aux contrôles et avaient obéi aux ordres qu'ils étaient chargés d'appliquer. Il était par contre évident que les commandos n'allaient pas se laisser massacrer, mais que les attaques dont il faisaient l'objet allaient déclancher une réaction qui risquait de faire des victimes dont certaines n'avaient pas pris part aux actions violentes.
Je ne pense par conséquent pas que la réaction des occupants du bateau dont il est question, de certains d'entre eux du moins, soit celle d'innocents travailleurs humanitaires ou de personnes imbues d'un idéal de paix et de justice dont ils cherchaient à démontrer l'application en prenant des risques raisonnables. Je ne veux pas m'étendre plus longtemps sur les aspects de la guerre asymétrique entre l'Etat d'Israël et ses ennemis, notamment le Hamas, ainsi que sur les tactiques dont peuvent user ceux-ci dans ce qu'ils voient comme de justes actes d'auto-défense et qui peuvent notamment comporter le sacrifice de civils innocents, dont des enfants à l'occasion, comme l'histoire l'a amplement démontré.
Je désire simplement démontrer que l'on peut et doit mettre en balance les torts d'Israël et ceux que les médias internationaux présentent aujourd'hui comme d'innocentes victimes. Si elles sont des victimes, elles le sont de manière que j'ose appeler consentante, Victimes par ailleurs non d'un parti ou de l'autre, comme les réactions émotionnelles des médias veulent nous le faire croire, mais d'un conflit militaire auquel ils ont pris le risque de se mêler, par pure bonté quelque peu naïve pour la majorité d'entre eux, par cyniques calculs stratégiques et politiques pour quelques-uns. Portons donc le deuil, si nous jugeons approprié de le faire, de toutes les victimes de tous les conflits, des civils et des militaires, sans oublier leurs parents et leurs amis.

Écrit par : Mère-Grand | 01/06/2010

Les commentaires sont fermés.