23/06/2010

Les Fennecs rêvent de se faire l'Amérique!

Alors que le rêve américain, sur le plan économique et linguistique, commence à prendre pieds au Maghreb, au grand dam de la France et de la Chine, la fièvre monte à Alger et partout dans le pays.

Et si l'Algérie était finalement la seule équipe africaine qualifiée en 1/8 ème de finale? Tout le monde l'a oublié y compris la presse et les journalistes. Nous sommes sans doute le seul média hors du Maghreb qui a vu en l'Algérie la surprise possible de ce Mondial.

La France ayant connu le destin que l'on sait, l'Algérie aura un double défi à relever: battre l'Amérique d'un côté, et faire beaucoup mieux que la France de l'autre, histoire de venger l'Histoire et une certaine arrogance, voir un racisme endémique, de la France envers son ancienne colonie et ses immigrés...

Nous souhaitons le meilleurs des résultats au team de Rabah Saabane, seul entraîneur africain qui entraîne une équipe africaine durant ce Mondial. A noter que le 3 mars dernier, Zinédine Zidane a été invité par le Président algérien Bouteflika afin de prendre les rênes de l'équipe nationale algérienne. Zizou a refusé l'offre en déclarant qu'il restait disponible pour conseiller cette équipe. Alors Zizou, sorcier zoulou occulte de cette équipe des Fennecs pour oublier sa déception d'une équipe de France lamentable et trop arrogante?

Il ne faudra cependant pas oublier la balle lors des dribbles et des passes en profondeur. Jaboulani est fantasque, imprévisible, Un peu à l'image de cette équipe d'Algérie. Attention à elle! Zizou est dans ses murs.

Dès aujourd'hui, nous tenterons de vous fournir une phrase très hot de ses grands bavards de vie en rose que sont nos amis tricolores...

La phrase du jour autour de l'équipe de France:

« La France a un vrai potentiel avec ce qui arrive derrière ». Raymond Domenec à la sortie du match contre l'Afrique du Sud.

On ne sait pas si Raymond Domenech avait Nicolas Anelka dans la tête en prononçant ces mots-là...

Et on ne sait pas si le traître des vestiaires sera suspendu à un croc de boucher cher au Président Sarkosy...

Je rajoute une 2ème petite phrase un peu plus politique, car le foot c'est aussi de la politique.

« J'ai vu ce que je voulais voir: de la générosité, du coeur, et de la solidarité » le même Domenech après le match contre l'Afrique du Sud perdu par la France. Grâce à la désinformation, à la malhonnêteté intellectuelle, à l'arrogance, on prend, ad vitam aeternam, les gens du peuple et des banlieues pour des cons. On crée un immense désastre, du désespoir, de la déprime, des licenciements, des baisses de salaires chez les petites mains, et après on dit qu'on risque de perdre les stars si on ne les paie pas grassement. On redistribue alors aux mêmes responsables de la catastrophe les hauts salaires et les bonus aux grandes têtes chercheuses et footballeuses de la planète qui ont fait des milliers de milliards de pertes parce qu'elles le valent vraiment bien...jusqu'à la prochaine catastrophe. C'est quand que le peuple aura le courage de casser le bling-bling philosophique à deux balles de ses voyous qui nous abusent du haut jusqu'en bas?

Oui, le foot c'est aussi de la politique comme le sexe c'est aussi de la politique. C'est comme ça. Sinon, pourquoi les Gouvernements de tous les pays s'intéresseraient tant à l'équipe nationale de football. « Nationale », vous avez bien lu, avec des drapeaux aux couleurs nationales.

Nous sommes tous transnationaux... avec une préférence nationale. Alors, ne laissons pas le foot hors du champ majeur d'un pays. Car se serait alors laisser au fascisme prendre le pouvoir à travers le football pour la cause d'une idéologie unique. celle de Domenech et de Sarkosy, par exemple. Il faut aussi parler banlieues et beaux quartiers quand la France gagne ou perd.

Une petite vidéo pour nos amis Algériens pour leur dernier match de groupe afin de leur donner l'esprit zoulou qui a battu la France...

 

Les commentaires sont fermés.