24/06/2010

C'était la dernière minute du Nouveau Monde...

C'était la dernière minute du Nouveau Monde...quand l'Amérique a marqué un but qui les qualifie en huitième de finale. C'est Hollywood qui peut célébrer ses héros...qui à notre avis pourraient bien créer une énorme sensation lors de cette Coupe du Monde.

Nous sommes déçus pour les Fennecs. L'équipe d'Algérie, qui s'est bien comportée sur le terrain en ressortant la tête haute de cette Coupe du Monde, au contraire de la France, a été trahi par un de ses joueurs en la personne de Rafik Saïfi qui a mis une baffe, dans la zone interview, à une journaliste algérienne qui l'a lui a d'ailleurs rendue. Pourquoi cette giffle? Probablement parce que la journaliste reprochait à l'attaque algérienne sa stérilité offensive qui a coûté une qualification a une équipe très bien organisée. L'attaquant des Fennecs aura sans doute des ennuis. La journaliste va porter plainte auprès des instances de la FIFA.

Par ailleurs, l'Amérique obtient une qualification in extremis mais méritée. Malgré une Algérie vaillante, il eut été dommage qu'une des deux équipes n'obtienne pas un ticket de huitième de finaliste malgré des Slovènes suspendus déjà au résultat final et crucifiés dans les dernières secondes de la partie à suspens Etats-Unis-Algérie.

Un choc entre l'Allemagne et l'Angleterre aura lieu au stade des 1/8ème de finale. Si les plus grandes équipes européennes s'affrontent déjà maintenant, que restera-t-il en demie et en finale pour notre Continent?

Quant à la Suisse, elle poursuit sereinement sa préparation pour affronter le Honduras. Frei semble partant alors que Nkufo sera peut-être sur la touche pour ce match où on attend aussi l'entrée possible en 2ème période de Hakan Yakin. Il faudra au moins obtenir la différence de deux goals avec le Honduras pour être certains de passer. Frei et Yakin, tous deux spécialistes de coup-francs pourraient peut-être nous marquer ces deux buts magiques qu'ils nous faut pour continuer dans la compétition...

Aujourd'hui, place à un certain Brésil – Portugal de tous les dangers pour... les Brésiliens. Quant à l'Italie, elle risque elle aussi de faire comme le Coq français. Ce Mondial n'est pas normal. Tous les favoris, à l'exception notoire de l'Argentine, passe un premier tour très pénible sur le plan des performances. Tant mieux pour le football!

 

Les commentaires sont fermés.