25/06/2010

L'imprévisible cylindrée Honda mange la Coupe Danemark

 

Jabulani est Japonais! Après un « keisuke » de grande classe dans les seize mètres réalisé par Honda qui a du apprendre à la roulette russe du CSKA Moscou comment jouer son joker, et deux coups-francs de rêve qui ont donné une trajectoire parfaite à la danseuse Jabulani, le Japon sort le Danemark du circuit!

Qui aurait misé sur le Japon? Pas grand monde. L'Empire du Soleil levant semble promis à un bel avenir. En tout cas leurs buts nous ont enchanté. La trajectoire de Jabulani semble sortir tout droit d'une manga niponne de son initiateur Suzuki, et on se demande si le dessin non abouti, l'estampe dérisoire, l'esquisse au gré de la fantaisie, la peinture au trait libre, n'était pas ce qu'attendait Jabulani pour s'auto-célébrer et offrir de la jubilation à cette Coupe du Monde qui avait tant de peine à montrer de très beaux buts.

Pour la Suisse, ni Pont ni Hitzfeld ne seront sur le terrain ce soir. Mais il faudra apprendre à lire de droite à gauche dans le jeu du Honduras pour ne pas endurer une défaite mortifiante et une élimination après avoir battu le favori, l'Espagne. Pour la Suisse, retour à la case départ, ou suite de la manga vers le plus beau des rêves? Ma question: Hakan Yakin est-il un peu Nippon et sait-il tirer de droite à gauche?

Au quel cas, nous le surnommerons alors Hakano Kimono Yakini. Répété avec moi: Hakanokimonoyakini.. En raccourci, Monokini. C'est nettement plu facile à prononcer et on verra nettement se dessiner deux ballons pour deux goals magnifiques...

 

 

La Suisse peut-elle s'offrir une moto Honduras?

 

 

Avec une prise de Jabulani par Bunjaku, ça pourrait aussi le faire...

Les commentaires sont fermés.