28/06/2010

Après la main de Dieu, le hors-jeu de Dieu

Argentine-Mexique. Diego Maradona est une diva...et un sorcier. Comme joueur, il pouvait négocier avec Dieu. Comme entraîneur aussi. Il l'a prouvé ce soir. Son équipe est en difficulté. Les Mexicains obtiennent deux énormes occasions de marquer. L'Argentine est fébrile et peine à imposer son jeu.

Sur le banc, les coachs adjoints de la Star tentent de donner des conseils au Gourou. Celui-ci écoute...mais en fait, il sait déjà. Des ondes maléfiques envoyées sur le gardien mexicain... et hop, il relâche le ballon devant qui? Devant le Messi... qui s'empresse d'une pichenette de lancer le ballon dans la direction du goal. De nouvelles ondes maléfiques sont adressées au trio arbitral...Tevez est hors-jeu de 3 mètres au moins. Il reprend de la tête. L'Albiceleste vient de recevoir son coup de main de Dieu.

Et ça ne suffit pas au génie de Dieu... Quelques minutes plus tard, le Mexique reçoit une caisse de tequila sur la tête grâce au cactus géant de son défonceur de service qui ne s'appelle pas Alphonse Brown mais bien Osario qui a dû oublier son rosaire à l'Eglise des Evangélistes de Las Vegas. Maradona l'a vu et demande à Marie la Sainte-Vierge de punir le fornicateur. Higuain, qui n'est pas un iguane en Guyane mais un Big Number One roulant sur l'autoroute du meilleur buteur de ce Mondial, couche le ballon dans les filets mexicains. C'est du barracuda, et c'est bon.

Et ça ne suffit toujours pas au génie de Dieu... Il faut un vrai but. Un but d'Argentin pour ne pas donner d'excuses aux Mexicains. C'est Tevez qui surgit et marque un des goals les plus faramineux de ce tournoi.

Mais Dieu est soudain frappé de compassion devant sa propre cruauté. Le Mexique ne mérite pas d'avaler son steak haché de travers en quittant ce Mondial sans avoir marqué devant l'Argentine. Maradona sort du banc, demande à ses joueurs de relâcher l'étreinte. Et hop! Javier Hernandez, le futur canonnier de Manchester United, place une mine qui fait exploser la défense des Argentins.

Dieu est généreux avec les petits. Il ne l'a dit à personne...Surtout pas aux journalistes...sauf à ce blog. Car entre grands enfants, on ne garde pas de secrets l'un pour l'autre.

Diego, devant toi et ton équipe se dresse l'Allemagne. Un os pour nous, les marrants qui avons envie qu'un entraîneur aussi bouffon que toi remporte la Coupe au nez et à la barbe de tous ces entraîneurs très sérieux. Car devant cette équipe germanique, il faudra faire bosser tes garçons autrement. L'Allemagne de cette année c'est à la fois ...l'Allemagne et le Brésil. A l'Argentine de cette année d'être à la fois... l'Argentine et l'Italie. Mais Napoli, tu connais bien le sujet... Je te fais confiance.

 

Bien à toi. Pacha.

 

P-S. Et comme tu es sorcier, je t'offre la sorcière pour cette nuit...en sacrifice pour ton prochain match à toi et ton équipe à réussir contre l'allemagne.

 

Les commentaires sont fermés.