02/08/2010

Le 1er raout des Suisses

 

La pluie a épargné la population neuchâteloise agglutinée sur les bords du lac pour admirer les feux d'artifice offerts par la Ville.

Des gens heureux qui ont fêté au coeur d'un été qui n'arrête pas de nous réserver ses sautes d'humeur. Je n'avais pas envie d'écrire sur la commémoration de la naissance de notre nation helvétique. Mais j'avais envie d'imaginer une Suisse un peu moins terre à terre, un peu plus portée sur les grands élans spirituels et les évasions poétiques. Une image prise en gare de Delémont concentre ce désir d'une population qui regarde en direction du ciel, vers l'ouverture, vers les grands espaces. Une Suisse à la fois convaincue de sa force d'attraction, de ses charmes, de ses valeurs, et de sa fragilité à vouloir rester trop isolée dans le concert des nations du monde. Une Suisse comme une belle femme qui n'a pas peur d'être fidèle à ses convictions et ses principes. Une femme capable aussi de se distinguer des autres par sa foi en l'être humain et en sa capacité de renouvellement et d'imagination. Cela, malgré les guerres, les crimes, les viols, les massacres, la misère, les maladies, et les catastrophes humaines ou naturelle. Une femme qui grandit tout en sagesse et en sensualité.

Le 1er raout des Suisses? Une femme mondaine qui a l'oeil ouvert sur elle-même et sur les Autres.

 

 

Photos-0121.jpg

Conduire sa vie en roulant le regard concentré sur la route à suivre

et le ciel à explorer

en rêvant d'un grand raout et un concert harmonieux joué par les peuples de la Terre

 

 

11:58 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.