13/08/2010

Ground Zero ne finit plus de brûler...

Il y a eu la polémique autour des pompiers et personnes s'occupant de l'évacuation des gravats, le désintérêt de l'Etat fédéral pour ces gens atteint de maladies chroniques suite à leurs efforts sur les lieux de l'attentat.

Il y a toujours la guerre afghane et celle d'Irak, dans la foulée, résultant directement de cet acte terroriste sur l'Amérique. Des centaines de milliers de victimes directement touchées à cause d'une brochette d'exaltés qui ont jeté des avions civils sur des cibles ultra-sensibles.

Il y a la montée du racisme et de l'anti-islamisme tout autour de la planète; des pays comme la France ou le Royaume-Unis et les Pays-Bas qui ont très mal à leur immigration noire, maghrébine, ou pakistanaise.

Il y a toujours la polémique autour de la reconstruction de ce centre commercial, les projets multiples avortés, les gros problèmes de sous, les requins de la finance, et les monuments à bâtir qui créent la controverse pour les commémorations du souvenir.

Il y a aussi cette fameuse théorie du complot sur les réalités officielles de l'attentat et la vérité sur les évènements ayant précédés, puis suivis l'attentat. Des éléments troublants n'ont jamais obtenus de réponses convaincantes. Cet attentat est nimbé d'un profond mystère sur la sécurité du territoire américain, territoire et ciel aérien sensés être les mieux défendus et protégés du monde, et la possibilité de connivences internes au système officiel avec les terroristes islamistes.

Il y a enfin ce projet de construction d'un centre culturel islamique avec une mosquée à proximité immédiate des bâtiments touchés par l'attentat du 11 septembre 2001.

Chaque événement qui touche de prêt ou de loin « Ground Zéro » fait caisse de résonance médiatique. Nous parlerons très longtemps encore de cet attentat hors du commun. Il faudrait tout de même espérer que « Ground Zéro » devienne le lieu saint d'un autre départ pour l'Humanité. Hors actuellement, il est plus le chaudron du diable qui engendre toutes sortes de polémiques malsaines autour du Pouvoir, de la Religion, de la Haine communautaire. New-York, ville du multiculturalisme est en train de perdre tous ses charmes démocratiques, tous ses atouts en la croyance d'une Civilisation ouverte, libre, responsable, cultivée, spirituelle, et mondiale. Dans un mois, 9 ans seront passés depuis ce drame. 9 années perdues pour l'Humanité. Nous n'avons pas avancé d'un pas. Au contraire, nous reculons sur le point de vue de la tolérance, de l'échange amical, de la liberté de culte, de la liberté tout court pour privilégier la Sécurité ou l'Ordre mondial selon une certaine classe de dirigeants au pouvoir.

« Ground Zéro » donne l'opportunité à tous les passe-droits et à des Gouvernements qui cherchent à contrôler les citoyens dans leur vie et leurs actes quotidiens. « Ground Zéro » renferment les gens sur leur propre culture d'origine. « Ground Zéro » représente les prémices chaotiques de notre propre anéantissement.

Pourrions-nous créer une Eglise planétaire qui parle de l'Amour de Dieu plutôt que de nous déchirer sur nos convictions personnelles pour savoir qui est le plus grand des Prophètes, qu'elle est la religion la meilleure, qui a ses bonnes raisons pour détruire l'humanité avec des bombes et des armées ou avec des groupuscules fanatiques terroristes?

Mon voeu en ce 13 août 2010 qui voit ma fille Priscilla fêter son 20ème aniversaire: que les peuples décident enfin de se solidariser en s'aidant mutuellement à grandir ensemble. Trop demandé? Tant pis. Je suis fan d'Amour et déteste la haine entre nous.

17:23 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (7) |

Commentaires

Un z'oyeux anniversaire à Priscilla !

Qu'elle vive ses 20 ans à fond en évitant les murs ;o)

Écrit par : Loredana | 13/08/2010

Très beau billet cher pacha, tu es un sacré idéaliste! C'est une utopie de croire que ce monde terrestre sera un jour un paradis. Par contre on peut se créer le sien avec ceux qu'on aime (en attendant le Vrai qui se mérite, celui-ci) sans oublier d'apporter un peu de joie aux déshérités de la planète. La croyante que je suis te dira que cette vie terrestre n'est qu'épreuves bonnes ou mauvaises afin d'apprendre la patience et surtout, ne jamais oublier de remercier le Créateur de cette terre et de nos personnes. Rien n'est laissé au hasard et chaque chose à sa raison d'être. Je me répètes sans cesse cela afin d'accepter certaines horreurs et de ne pas péter un plomb.

J'ai beaucoup aimé le commentaire que tu as laissé sur le billet de Mr. Mabut ainsi que ceux que tu as laissés chez nous. Ils sont toujours profonds. Merci beaucoup pour tes contributions.

Je te souhaite un très bon wee-end et mes souhaits de bonheur pour ta fille.

PS : tu avais posé des questions à propos du jeûne des enfants, et la réponse c'est que le jeûne n'est prescrit que pour toute personne pubère en bonne santé. Sont exempts de le faire : les personnes âgés malades, les malades, les voyageurs, les femmes enceintes et celles qui allaitent ainsi que les enfants.
Il y a des enfants (entre 10 et 13 ans, non encore pubères) qui tiennent à le faire ou qui sont encouragés par les autres : famille, entourage, copains, etc... Mon fils de bientôt 12ans, tient absolument à le faire en entier. On est très sceptiques mais on a accepté de le laisser, à condition qu'il mange bien et surtout qu'il boive beaucoup au petit déjeuner et le soir. Pour l'instant, il tient le coup et est très fière de lui. Il comprend mieux ce qu'est la faim et a encore plus envie d'aider les pauvres. Mon autre fils, celui qui a 10 ans, ne veut faire que quelques jours. Ils sont entièrement libres d'arrêter quand ils veulent. Cela doit rester un plaisir et non une souffrance. Et je peux te garantir que tous les parents sont attentifs à la santé de leur progénitures. On est pas des monstres. On mange quand même 2 fois en 24h, alors qu'il y a des gens qui ne trouvent même pas de quoi se sustenter une fois par jour!

Au fait, rien de vaut sa propre expérience!

Bien à toi.

Écrit par : zakia | 14/08/2010

Très beau billet cher pacha, tu es un sacré idéaliste! C'est une utopie de croire que ce monde terrestre sera un jour un paradis. Par contre on peut se créer le sien avec ceux qu'on aime (en attendant le Vrai qui se mérite, celui-ci) sans oublier d'apporter un peu de joie aux déshérités de la planète. La croyante que je suis te dira que cette vie terrestre n'est qu'épreuves bonnes ou mauvaises afin d'apprendre la patience et surtout, ne jamais oublier de remercier le Créateur de cette terre et de nos personnes. Rien n'est laissé au hasard et chaque chose à sa raison d'être. Je me répètes sans cesse cela afin d'accepter certaines horreurs et de ne pas péter un plomb.

J'ai beaucoup aimé le commentaire que tu as laissé sur le billet de Mr. Mabut ainsi que ceux que tu as laissés chez nous. Ils sont toujours profonds. Merci beaucoup pour tes contributions.

Je te souhaite un très bon wee-end et mes souhaits de bonheur pour ta fille.

PS : tu avais posé des questions à propos du jeûne des enfants, et la réponse c'est que le jeûne n'est prescrit que pour toute personne pubère en bonne santé. Sont exempts de le faire : les personnes âgés malades, les malades, les voyageurs, les femmes enceintes et celles qui allaitent ainsi que les enfants.
Il y a des enfants (entre 10 et 13 ans, non encore pubères) qui tiennent à le faire ou qui sont encouragés par les autres : famille, entourage, copains, etc... Mon fils de bientôt 12ans, tient absolument à le faire en entier. On est très sceptiques mais on a accepté de le laisser, à condition qu'il mange bien et surtout qu'il boive beaucoup au petit déjeuner et le soir. Pour l'instant, il tient le coup et est très fière de lui. Il comprend mieux ce qu'est la faim et a encore plus envie d'aider les pauvres. Mon autre fils, celui qui a 10 ans, ne veut faire que quelques jours. Ils sont entièrement libres d'arrêter quand ils veulent. Cela doit rester un plaisir et non une souffrance. Et je peux te garantir que tous les parents sont attentifs à la santé de leur progénitures. On est pas des monstres. On mange quand même 2 fois en 24h, alors qu'il y a des gens qui ne trouvent même pas de quoi se sustenter une fois par jour!

Au fait, rien de vaut sa propre expérience!

Bien à toi.

Écrit par : zakia | 14/08/2010

Désolée pour ce message paru deux fois! J'ai oublié de dire que les menstrues et lochies font exempter les femmes des obligations religieuses tels que la prière et le jeûne. Pour tous, sauf les malades chroniques, il est obligatoire de rattraper les jours non jeûnés n'importe quel jour de l'année.

Voilà, j'espère avoir répondu à tes questions!

A +

Écrit par : zakia | 14/08/2010

Merci Loredana. Je lui dirai à cette chère Priscilla:). Quant à toi, ma chère Zakia, je te dis merci pour la même raison et aussi pour ton commentaire détaillé m'informant des personnes abstenues de suivre Ramadan. C'est très humain et respectueux de la personne. J'aime ta réponse. Quant au Paradis... Ah le paradis! je l'ai entre-aperçu grâce aux femmes qui m'ont aimé. Et je crois que cette fois, je vais le vivre vraiment avec Imen, mon amour de Tunisie. Je la sens très mature et très femme jusqu'au bout des ongles. Elle a beaucoup de patience, beaucoup d'amour, d'une exigence mesurée et dirigée vers les vrais actes de vie et non sur les bêtises ordinaires qui peuplent et obstruent notre modernité. C'est Elle mon grand amour. C'est Elle qui va m'apporter bonheur et prospérité. C'est elle qui sera le coeur de notre foyer. Je le sens, je le sais. Elle fait aussi ramadan avec beaucoup de plaisir et de joie.

Pour tes fils, je les félicite de suivre cette discipline du ramadan avec respect de leur corps. Dis-leur que je les encourage et que je me réjouis de les revoir. Ils sont très sympathiques tous les deux. Pour l'idéal, je dirais que sans le Mal, le Bien n'existerait pas. C'est en ayant la conscience des possibilités infinies du Mal que l'on réalise ce que le Bien peut apporter comme bienfaits et liberté à notre humanité. L'épreuve du Mal fait partie de notre apprentissage. Ce qui est difficile, c'est parfois de mesurer le Bien. Dans certains choix de vie, on pense faire parfois le Bien et on se rend compte après coup que c'était peut-être plus Mal que Bien pour les Autres. Cette mesure est un long apprentissage qui dure toute la vie. Nous sommes des êtres perfectibles, jamais parfaits. Très bon week-end à toute ta famille.

Écrit par : pachakmac | 14/08/2010

Merci Pacha pour l'article.
Un grand merci aussi à notre Zakia, car elle nous montre à quel point le jeune aide/éduque nos enfants à "tenir le coup" volontairement, dans ce monde qui dépend de la surconsommation!

Écrit par : Mohammed F. | 14/08/2010

COR. le jeûne aide/...

Écrit par : Mohammed F. | 14/08/2010

Les commentaires sont fermés.