31/08/2010

Tous les matins du monde

Au réveil du chant d'une hirondelle, il y eut l'éveil d'un être humain, la naissance d'une vision prenant forme sur la rosée perlant d'une rose rouge engourdie par le froid matinale et la brume légère embaumant les parfums libérés par l'humus. Dans le ciel, je la voyais, elle l'hirondelle, s'envoler avec grâce dans les airs, s'élancer à l'aurore comme une jeune fille à peine libérée de ses chaînes après la venue de la rosée divine, s'élever haut dans les cieux avec la maturité et l'assurance d'un vol élaboré de longue date, le sens de la mesure retrouvée, et de la direction à prendre, absente à cette crainte de retomber lourdement au sol comme le corbeau couard et agitateur, imitateur de mensonges mais jamais migrateur de vérité. Aux premiers rayons du soleil, elle, l'hirondelle, était venue danser dans mon coeur pour préparer le long jeûne du jour.

Il y avait la clarté et l'azur; l'arc-en-ciel, un ciel annonciateur de pluie, et le futur d'une parole neuve, plus ancienne que le Déluge, plus moderne que tous les jugements trop hâtifs sur le Passage de ses rivières odorantes réservées à l'Amour. Comme une délicieuse nourriture à venir gorger les veines purifiées des gens à jeun depuis l'aube, l'eau coulait au goutte à goutte sur les pare-brises des voitures célestes. Les couleurs de l'arc, dessinées par miracle comme signature de la Paix définitive entre les hommes et les peuples, marquaient mon regard de toute sa splendeur  comme l'Arche du Renouveau, l'invitation au long voyage vers la Parole véridique. Le Ciel et la Terre créaient ensemble une chorégraphie parfaite et son visage prenait la forme parfaite d'une calligraphie.

Au réveil du chant de l'hirondelle, il y eut l'éveil. Et depuis ce matin, tous les matins du monde seront différents. Teintés de l'azur de la vérité, il seront accomplis de plus de véracité et d'authenticité, de plus de calme et d'abondance, de plus de fraternité et d'échanges. N'oublie jamais le chant de l'hirondelle soufflant à ton oreille ô toi, mon frère et ma soeur, si tu as le désir de revoir le printemps éternel et son envol à la vie, comme une Symphonie céleste revenant après la nuit froide des hivers spirituels, comme Mozart créant, de la main gauche, tenant la plume sacrificielle de l'hirondelle abandonnée à la fenêtre; de la main droite, recevant la musique divine, celle venant de Dieu, pour l'envol gracieux d'un requiem et le retour de tous les matins du monde.

30 août 2010

Commentaires

Magnifique texte et très belle chanson qui m'ont tiré quelques larmes et rempli le coeur de joie et d'espoir! J'en connais un qui va être extrêmement touché par ton texte! Je vais t'avouer un secret : je trouve très jolie la langue hébreux et lorsque j'étais adolescente, j'ai écouté pas mal de chansons d'amour de chanteurs juifs dont je ne comprenais qu'un seul mot : "A-ha-va". Que l'amour nous enveloppe et nous protège contre la haine qui corrompe les coeurs et qui peut mener l'humain à sa perte.

Excellente journée à toi ainsi qu'à tous ceux que tu aimes.

Écrit par : zakia | 31/08/2010

Vous me faites songer à me dire que le souffle que j' aime en l' écriture est ce que l' on peut lire du silence tout haut.

Écrit par : Cristal Gagnante | 31/08/2010

Bonjour Jean-Marie, je pense que tu as trouvé la paix intérieure. Maintenant, tout sera différent. Bonne continuation.

Écrit par : Haykel | 31/08/2010

Cher Pacha,

Voici le lien de Kad dont je t'ai parlé (sur le 11/09):

http://leblogdekad.blog.tdg.ch/archive/2010/07/11/vol-77-l-avion-du-pentagone.html

Écrit par : zakia | 31/08/2010

A Dieu si demain vous quittez le blog, je suis très très émue...
J ' anticipe...
Aimer un être invisible à cause de la distance, de mon côté cela fait plus de neuf ans, c'est plus que de l' Amour...
C ' est de la re - Création...
A partir d' aujourd'hui: Mardi 31 Août 2010.

Écrit par : Cristal Gagnante | 31/08/2010

Bonjour. Merci à tous de vos messages qui me vont droit au coeur. Un certain 11 septembre, un drame s'est déroulé dans le ciel américain. Un drame que personne ne pouvait imaginer, pas même les services secrets américains. Si, par haine, on peut accomplir un acte aussi abominable et bouleverser le monde, je pense alors que, par amour, on peut aussi produire des événements qui n'étaient pas du tout prévisibles et imaginables des intellectuels, des rationnels, des gens qui pensent que la géopolitique ne se résout qu'à coups de diplomatie et de politique. De simples citoyens anonymes comme les terroristes du 11 septembre peuvent aussi créer la surprise pour le Bien de l'humanité... Voilà. C'est cette utopie à laquelle j'adhère. Nous avons tous la possibilité de changer quelque chose à la destinée de l'homme. La prédestination de nos âmes peut nous pousser à accomplir des actes d'amour dont le résultat sera un nouveau monde plus juste et moins corrompu. Cela commence par soi-même... Bonne journée à tous.

Écrit par : pachakmac | 01/09/2010

Les commentaires sont fermés.