02/09/2010

Islam et Occident, la Réconciliation ou la Confrontation?

Pas un jour ne passe désormais sans que l'on parle de l'islam au sein de la société occidentale. Les discours se radicalisent. En France, Marine le Pen tient un langage qui pourrait bien la mener au pouvoir. Nettement plus intelligente que son père, marchant droit dans ses bottes, franche avec les gens, respectueuse des idées et des gens, ne montrant pas de racisme à l'égard des gens venant d'autres cultures, elle sait mener sa barque.

Hors sa barque est nettement en faveur d'une France chrétienne, défendant des valeurs chrétiennes, repoussant les valeurs venues d'ailleurs, en particulier celles de l'islam qui, bien que découlant et englobant les valeurs chrétiennes, défend une culture religieuse beaucoup plus développée au sein même de l'activité sociétale, intransigeante avec la morale, et intégrée à la société civile ainsi qu'à sa loi. Mahomet ayant appelé lui-même à combattre la corruption, la débauche, le vol, l'infidélité, la prostitution, les drogues, l'alcool, par tous les moyens licites de la loi envoyé par Allah. Donc, on peut affirmer ici que Marine le Pen développe un discours pas si éloigné des valeurs fondamentales de l'islam. La différence se fait plus dans l'hystérie collective des foules et l'urticaire développé contre l'islam que dans les idées de fond entre une future dirigeante de France (je crois personnellement qu'elle va gagner son combat) et une Diam's qui a dédié une chanson à Marine le Pen. La peur d'être colonisé par une religion étrangère à ses habitudes fait partie aussi du voyage. Hors la chrétienté est incluse en islam et non fondue dans l'islam. Chacun et chacune à le droit de se rendre au culte qu'il désire. L'islam précise seulement que celle et celui qui désire une religion autre que l'islam sera dans l'au-delà parmi les perdants en insistant que Moïse a été envoyé pour le peuple juif et que Jésus a été envoyé pour rectifier certaines mauvaises pratiques juives sans en perturber les dogmes et le discours originel. De même pour Mahomet qui est le dernier Prophète venu rectifier l'erreur faite à propos de Jésus. Jésus non Fils de Dieu mais Prophète parmi les hommes. Ce qui bien sûr est inadmissible pour le Vatican et les Chrétiens qui ont conclu une fois pour toute que Jésus est Fils de Dieu.

Il faut donc se dire la vérité nue entre nous. Un monde islamisé ne peut admettre autant de permissivité que ce que nous accorde l'Occident. Et surtout, cette permissivité ne pourrait tout simplement pas s'exposer et s'exprimer au vu et au su de toute la société civile, d'où parfois la grande hypocrisie d'une partie de la population de souche musulmane qui cachent ses vices (consommation d'alcool et de porc, port d'habits ou de maillots de bain un peu trop libertins) à la famille et aux amis musulmans pour ne pas se faire critiquer ou par respect de la famille au sens large du terme.

Analysons donc ce qui heurte les musulmans en Occident et surtout pourquoi nous avons tous autant de difficultés à se faire comprendre réciproquement. Car de notre côté, en Occident, nous savons très bien ce qui nous heurte en terre d'islam: les interdits en tous genres, la burqa, le voile obligatoire, la peine de mort, la lapidation, la loi du talion qui consiste, entre autre, à couper la main des voleurs.

D'abord, la démocratie en terre d'islam à ses limites beaucoup plus rigides que chez nous, tout simplement par le fait que les dogmes de l'islam ne peuvent être contestés ni contestables par tout être humain, fût-il le plus croyant et le plus fidèle à la religion d'Allah tout en étant pour des mesures libérales en faveur des mécréants. Le jihad doit être exercé par le pratiquant, y compris dans la lutte contre les idées corruptrices des autres, les incroyants et adeptes d'autres religions. Les textes sacrés sont là pour nous éclairer, pas pour que nous les interprétions à notre façon. Première difficulté donc pour le savant et l'intellectuel qui voudrait tenter de moderniser l'islam. Des choses aussi simples que l'interdiction de consommer du porc et de l'alcool sont clairement dites, écrites, et définitives. Ne pas respecter cet ordre divin c'est commettre un péché qui sera comptabilisé au moment du Jugement Dernier. Pour un bon musulman, la vente d'alcool et la commercialisation du porc est donc clairement un appel à la corruption. Défi et délit grave vis-à-vis d'Allah si lui-même donne l'autorisation de vendre et de consommer de l'alcool et du porc.

Si j'ai pris cet exemple, c'est pour montrer que ce qui paraît tout naturel et admis pour nous, ne l'est pas du tout pour un musulman. Prenons l'exemple du haschich, voir de la cocaïne ou d'autres drogues consommées chez nous pour constater que chez nous la vente licite et la liberté de commerce de ces substances dangereuses heurtent passablement une catégorie de la population alors qu'elle serait admise par une autre partie de la population au nom d'un contrôle du commerce et de l'hygiène du toxicomane. Nous avons donc aussi nos produits qui heurtent la conscience, la moralité, ou la religion. Mais c'est la démocratie qui décide et la voie du vote en dernier recours. Ce n'est pas Dieu à travers les Evangiles qui nous renseignent sur ce sujet.

Hors Mahomet en a parlé. Et il est considéré par les croyants musulmans comme le dernier des prophètes qui est venu poser la dernière pierre à la maison en éclaircissant le chemin ultime à suivre pour être "Enfant soumis à Dieu" et non "Fils de Dieu", enfants devant soumission et acceptation des préceptes inscrits dans le Coran. Allah reconnaît par ailleurs tous ses prophètes y compris ceux des chrétiens et des juifs puisqu'ils font partie de son plan et qu'ils sont les autres piliers de la Maison que Dieu a mis dans le coeur et l'âme des hommes. Il n'y a donc pas rejet des religions autres que l'islam, il y a bien au contraire intégration. Alors pourquoi allons-nous du côté de la confrontation plutôt que vers un chemin de réconciliation?

Il faut peut-être tenter de prendre un exemple pêché au sein de la famille:

Si je suis un bon père ou une bonne mère de famille, je vais vouloir le meilleur pour mon enfant. Hors c'est quoi un bon père ou une bonne mère? Quelqu'un de très strict qui interdit tout à son enfant pour lui donner une bonne instruction? Quelqu'un de très permissif qui laisse faire n'importe quoi à son enfant visant le but de lui laisser son libre-arbitre, vivre ses expériences, fussent-elles mauvaises, et sa propre prise de décision? Ni l'un ni l'autre. Un bon père ou une bonne mère, c'est quelqu'un du juste milieu. Mais qu'est-ce alors que le juste milieu? Personne ne le sait vraiment. Dans une famille X le juste milieu sera plus libéral que dans une autre de type Y, plus conservatrice. Cela dépend du couple et des influences familiales comme sociales. Ce qui est sûr, c'est que la voie du juste milieu est celle qui mène à la sagesse, à la solidité et au renforcement des lieux familiaux et du couple, à l'équilibre de nos enfants plutôt qu'à la dissolution des liens fraternels ou amoureux, la discorde, et le divorce.

Par cet exemple, j'ai voulu exprimer que l'islam est la religion du juste milieu. Et que par le juste milieu, les pays, qu'ils soient occidentaux ou islamiques, asiatiques ou africains, doivent gouverner au mieux pour la santé et le bonheur de sa population, pour chasser le vice, la corruption, la débauche, de nos vies. Non pas par des lois d'airain, des interdits étouffants, une justice "barbare" repoussante qui poussent plutôt les gens à se révolter contre Dieu plutôt qu'à aimer Dieu. Donc ne pas être gouverné sous la contrainte mais sous la responsabilité de chacun et chacune. Donc obtenir une souveraineté populaire composée de personnes éduquées et cultivées, responsables et bienveillantes, solidaires et ouvertes à des solutions pragmatiques dont Dieu n'est pas absent mais pas omnipotent non plus. Si nous voulons faire de l'islam la belle et la grande religion globale prônée par ses disciples, nous devons veiller à la voix du juste milieu et à la réconciliation plutôt qu'à la confrontation entre nous. La perfection n'est pas terrestre. Ne demandons donc pas à Dieu d'établir sur Terre ce qu'il nous offrira au Paradis ou au contraire nous refusera en nous envoyant en Enfer. Demandons à Dieu sa Miséricordieux, son secours pour nos péchés, non pas sa complaisance mais sa sévérité (comme un bon père ou une bonne mère) et son aide pour obtenir endurance, recherche du chemin perfectible, force de caractère pour éviter vices, corruption et débauche. Réussir déjà cela c'est déjà être sur le droit chemin de l'Islam.

Si des lieux de débauches existes et mènent à la tentation; si de l'alcool et du porc se vendent à l'étalage; si nos filles s'habillent de manière trop légères; si la corruption règne; nous devons mettre en garde nos amis, nos proches, nos enfants, nos médias et nous mettre en marche contre tout cela tout en laissant à la loi sa souplesse démocratique et aux humains la liberté de s'autodéterminer. Par la persuasion et la parole aimante, nous arriverons à convaincre celles et ceux qui veulent sincèrement s'éloigner du mensonge et de la mauvaise vie. Pour les autres, Allah sera là au Jugement Dernier pour juger ce que nous, humains, n'avons pas le droit de juger. Personne n'a le droit de revêtir les attributs de Allah. Le chemin de l'islam est d'abord individuel avant d'être collectif. Personne ne peut contraindre un musulman à être un bon musulman, encore moins à forcer un non musulman à devenir musulman. L'islam est d'abord la religion de la liberté avant d'être celle de la soumission à Dieu. Allah a voulu laisser le libre arbitre aux êtres humains, donc leur liberté pleine et entière. Allah a juste affirmé de craindre son Jugement, de rendre un bien pour un bien, de suivre la route de la Conscience et de la Vérité plutôt que celle de la Perversion et du Mensonge. Les croyants de l'islam doivent savoir tenir compte de cela. Même si mettre le Tentateur sur le chemin de nos enfants et sur notre propre chemin est une épreuve des plus difficiles à subir dans la vie, cela n'est pas à nous d'interdire et de punir au nom d'Allah les gens qui ont un comportement malsain et débauché. C'est à la démocratie à devenir plus sage et plus responsable d'elle-même à travers ses citoyens et citoyennes qui la composent. Et c'est à la démocratie de comprendre que pour sa propre survie, elle a besoin de citoyens et citoyennes le moins possible corrompus, pas trop distraits par les plaisirs de la vie, disciplinés, fiers de servir un pays, une nation, un peuple plutôt qu'avoir à faire à des personnes qui ne croient plus en rien du tout, anarchiques, qui sèment troubles et désordres, qui se prostituent pour gagner le plus possible d'argent alors que l'Etat se désengage socialement et affectivement de ses concitoyens. Le néolibéralisme n'est pas une religion de Dieu. C'est une religion individualiste, égoïste, sado-masochiste, gaspilleuse d'énergie et de matières premières, insouciantes des conséquences à moyens et longs termes, perverse, pleine d'iniquité, rempli de débauches en tous genres (sexe, alcool, drogues).

Si beaucoup de personnes ont peur de l'Islam, qu'elles lisent attentivement le texte ci-dessus et qu'elles se réfèrent ensuite aux textes islamiques. Elles verront alors que l'islam, le vrai islam est une religion de liberté et de conscience. Pas une religion vieillotte qui veut se mêler de régenter la vie des gens. Les réformateurs de l'islam sont ceux qui ont pris conscience que les dogmes n'ont pas à être touchés mais que la façon de laisser les dogmes se propager dans la société a changé et s'est modernisée. On ne coupe plus une main, on punit de la prison. On ne lapide plus. On blâme et on plaint le mari ou la femme adultère en l'exhortant à devenir fidèle à la personne qu'il / elle a épousé par respect de l'amour, ou alors à divorcer pour ne pas continuer sur le chemin de la honte et de la perversion. On ne met plus en prison le marchand d'alcool. On fait attention à ce que nos jeunes n'en consomment pas abusivement et que les adultes restent maître de leur vie sans s'enivrer outre mesure. C'est l'islam de la responsabilité individuelle et collective. C'est l'islam qui rappelle aux dogmes à chaque fois que nous dépassons des limites inadmissibles. C'est l'islam que j'aime et que j'aimerais, pourquoi pas, pour l'Europe.

Je termine par une parenthèse. Que le colonel Kadhafi, et qu'Allah m'en soit le maître impartial, ne soit pas l'initiateur d'un islam moderne dévoyé,  lui qui a géré avec la loi d'airain et du talion l'affaire de nos otages et l'arrestation de son fils à Genève. Son honneur  personnel a été bafoué. Mais la Suisse entière, un peuple tranquille et non belliqueux, a été humiliée par l'arrestation d'otages innocents et des avantages accordés sous la contrainte à la Libye. La Suisse a rendu au centuple la courte peine d'arrestation infligée au couple Kadhafi. Si Hannibal et son épouse sont de sang royal, Allah dit bien que face à sa Justice nous sommes tous égaux. Il n'y avait donc pas de faveurs particulières à accorder à la famille Kadhafi si ce n'est à travers le commerce et la bonne diplomatie que nous entretenons avec la Libye. Nous avons fauté diplomatiquement sans fauter à la justice égalitaire qui doit régner entre les hommes en démocratie. Et le Colonel Kadhafi aurait dû comprendre cela de lui-même grâce à l'islam... « Que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injuste. Pratiquez l'équité: cela est plus proche de la piété » Al Maïda, 8

 

« Le meilleur jihad est la parole véridique auprès d'un dirigeant injuste »

Al Mustadrak, 4/551, hadith no 8543

 

Merci à toutes et à tous de laisser des messages polis, respectables, et plein de bon sens, en évacuant la mauvaise foi qui pourrait agir sur vous.

Je laisse le soin à Diam's de conclure en chanson afin que la France, bientôt, retrouve sérénité, honneur, grandeur, liberté, amour, fraternité entre tous les peuples qui la composent.

 

Ali pacha, 3 septembre 2010

 

15:40 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (37) |

Commentaires

Désolé PKM ce n'est pas toi qui a écrit cela.!!

Écrit par : 100blagues | 03/09/2010

Bonjour 100blagues. Tu serais étonné de bien des choses de ce monde, cher 100blagues. Rien n'est impossible à réaliser dans ta vie si tu crois au secours de Dieu. Ce n'est que le début... La suite, je la laisse à la grande sagesse et à l'amour de Dieu pour me guider sur le droit chemin.

Maintenant, je vais te donner à ta réflexion, ainsi qu'à toute personne intéressée, un texte qui n'est pas de moi. Il me paraît être un texte réformateur capital non seulement des Croyants qui pensent mal l'islam en lui octroyant des tyrannies autorisées qu'il ne connaît pas mais aussi des Croyants d'autres religions ou athées qui n'ont plus confiance en leurs dirigeants corrompus.

Voici un passage tiré de « Le message universel de l'islam, Abdul-Rahman AlSheda » sur le droit des administrés sur les dirigeants en islam. C'est un passage très important sur la qualité des dirigeants, sur leur devoir de transmission et de compassion envers les citoyens, les pécheurs, les libertins, les personnes faibles et manquant à leurs obligations morales ou civiles.

« Faire preuve de compassion envers les administrés et ne pas leur imposer plus qu'ils ne peuvent supporter ou ponctionner une part trop importante de leurs revenus. Le Prophète a dit: Ô Allah! Quiconque est chargé d'une responsabilité de ma communauté puis leur rend la tâche difficile, rends-lui la tâche difficile et celui qui est chargé d'une responsabilité de ma communauté et se montre indulgent envers eux, sois aussi indulgent envers lui. »

Voici une citation d'Oumar ibn Al Khattab qui indique la gravité de cette affaire en disant: « J'en jure par Allah,si un mulet trébuche en Irak, j'aurais peur qu'Allah m'interroge à son sujet et me demande pourquoi je n'ai pas arrangé sa route. »

Le dirigeant musulman doit être tel que l'a décrit Hassan Al Basry – qu'Allah lui accorde la miséricorde – dans le message qu'il envoya Oumar ibn Abdoul Aziz – qu'Allah lui accorde sa miséricorde – il y dit:

« Sache, Commandeur des Croyants, qu'Allah a fait du chef juste, le soutien de toute personne dépravée, le modérateur pondéré de tout injuste, le réformateur de tout corrompu, la force de tout faible, le justicier de chaque personne victime d'une injustice et le refuge des opprimés.

Et le chef juste, Commandeur des Croyants, est comme le berger compatissant et bienveillant envers ses chameaux qui leur choisit le meilleur pâturage, les protège des endroits périlleux, les défend contre les fauves et les préserve du préjudice du froid et de la chaleur.

Le chef juste, Commandeur des Croyants, est comme le père inquiet pour ses enfants; il se bat pour eux et les instruit lorsqu'ils grandissent, travaille pour eux de son vivant et épargne pour eux après sa mort.

Le chef juste, Commandeur des Croyants, est comme la mère tendre, bienveillante et aimable envers son enfant. Elle l'a péniblement porté et en a péniblement accouché et l'élève quant il est tout petit, reste éveillée quand il ne dort pas, se calme lorsqu'il se calme, l'allaite et le sèvre, est contente lorsqu'il est bien portant et s'afflige pour ses plaintes.

Le chef juste, Commandeur des Croyants, est comme le coeur dans l'organisme. L'organisme se porte bien si le coeur est bien portant et est corrompu s'il est corrompu.

Le chef juste, Commandeur des Croyants, est celui qui se place entre Allah et Ses serviteurs; il écoute la parole d'Allah et la leur fait écouter, regarde Allah et Le leur fait regarder, se soumet à Allah et les dirige. Aussi, ne sois pas, Commandeur des Croyants dans ce qu'Allah t'a donné, comme un esclave qui son maître à fait confiance et a demandé de garder sa richesse et sa famille, mais qui a dissipé la richesse et éparpillé sa famille; il a ainsi appauvri sa famille et dilapidé son argent.

Et sache, Commandeur des Croyants, qu'Allah a prescrit les peines pour dissuader les mauvaises choses et les turpitudes. Que dire si elles sont commises par celui qui en a la charge? Allah a fait du talion la préservation de la vie de Ses serviteurs, que dire s'ils sont tués par celui qui est sensé les venger?

Rappelle toi, Commandeur des Croyants, de la mort et ce qu'il y a après elle, du petit nombre de tes partisans auprès d'elle et de tes supporters contre elle et approvisionne-toi pour la grande terreur qu'il y a après elle.

Sache, Commandeur des Croyants, que tu as une demeure autre que celle où tu te trouves. Une demeure dans laquelle ton sommeil est plus long, où les bien-aimés t'abandonneront et te livreront seul à son abîme. Approvisionne-toi pour cette demeure de ce qui te tiendra compagnie, (Le jour où l'homme s'enfuira de son frère, de sa mère, de son père, de sa compagne et de ses enfants).Et souviens-toi, Commandeur des Croyants (lorsque ce qui est dans les tombes sera bouleversé, et que sera dévoilé ce qui est dans les poitrines) les secrets seront dévoilés et souviens-toi du livre (qui n'omet de mentionner ni péché véniel ni capital). Actuellement, Commandeur des Croyants, pendant que tu te trouves dans le répit avant le terme de ta vie et la rupture de l'espoir.

Ne juge pas, Commandeur des Croyants, parmi les serviteurs d'Allah avec la loi de l'époque antéislamique, et n'emprunte pas avec eux la voie des injustes, et ne donne pas le pouvoir aux arrogants sur les faibles car ils ne respectent, à l'égard d'un Croyant, ni parenté ni pacte conclu; sinon, tu partiras avec tes fardeaux et d'autres fardeaux en plus des tiens. Que ne t'abusent point ceux qui jouissent de ce qui comporte ton malheur, consomme les bonnes choses au détriment de tes bonnes choses dans ta vie future. Ne vois pas ta puissance aujourd'hui, mais ta puissance demain, quand tu seras attaché dans les cordes de la mort, quant tu te tiendras devant Allah, dans une assemblée d'Anges, de Prophètes, et de Messagers et que ( les visages s'humilieront devant Le Vivant, Celui qui subsiste par Lui-même « al-Qayyum »)

Commandeur des Croyants, en vérité, même si je ne parviens pas avec mon exhortation là où sont parvenus les doués d'intelligence avant moi, et que je n'ai pas fait suffisamment preuve de compassion et sincérité, considère mon message comme le remède généreux qu'un soigneur donne à son bien-aimé malade, espérant que cela lui apporte bonne santé. Que la paix soit sur vous, Commandeur des Croyants, ainsi que la miséricorde et les bénédictions d'Allah.

Voilà. J'espère que ce texte inspirera plus d'un et d'une. Le monde peut changer si nos dirigeants changent déjà leurs comportements humains. Bonne journée à toutes et à tous.

Écrit par : pachakmac | 03/09/2010

Cher ami,

100Blagues ainsi que tant d'autres qu'on trouve aussi dans la communauté musulmane ignorent totalement le texte que tu viens de publier et ignorent pratiquement tout de l'Islam. A qui la faute? Aux musulmans! A tous les musulmans? A mon humble avis, c'est en premier lieu la responsabilité des savants=oulemas qui connaissent tout de l'Islam, et qui ont le devoir de guider les dirigeants et leur rappeler l'importance de leur rôle et leurs responsabilités vis à vis de leurs administrés ainsi que de leur Créateur. Depuis très longtemps, ces savants sont devenus des marionnettes dans les mains de dirigeants terriblement corrompus et sans foi ni loi. Et ceux qui voudraient ouvrir leur bouche pour les dénoncer, on les jettera en prison ou on s'en débarrassera de façons plus subtiles. Dans tout le monde musulman d'aujourd'hui, il n'y a pas un seul pays qui peut se targuer d'appliquer l'esprit de la morale islamique. Je ne parle pas de l'application du hadd, qui ne doit être appliqué que sous des conditions draconiènnes et seulement dans un pays fondamentalement islamique, un pays où ne devrait pas régner la pauvreté si les richesses étaient bien distribuées, un pays où les honnêtes gens n'épient pas leurs soeurs et leurs frères pour étaler ensuite leur vie privée dans le but de leur apporter préjudice! Prenant le cas de l'adultère, la loi de Dieu exige qu'il y ait quatre témoins oculaires qui surprennent le couple en plein acte de copulation, c'est à dire voir de ses propres yeux le sexe de l'homme dans le sexe de la femme (baisers et caresses ne comptent pas)! Et si un seul témoin hésite ou se rétracte, le couple ne sera pas poursuivi! Quel est ce couple complètement stupide qui ne chercherait pas à se cacher des yeux de tous pour faire cela? C'est dire que c'est pratiquement impossible de réunir toutes ces conditions pour appliquer non pas la lapidation, qui n'existe pas dans le Coran, mais la flagellation! Et cela prouve l'immense miséricorde du Seigneur qui a créé l'humain et connait ses faiblesses et tient à lui laisser les portes du repentir ouvertes.

Cette morale islamique c'est ce qui sort de texte que tu as choisi. Si les gens pouvait comprendre ce que Dieu veut de nous et qu'on est Ses serviteurs sur cette terre pour faire le bien : pour nous-mêmes, pour nos proches, pour la société et pour l'humanité, ils seraient les plus heureux. Mais la communauté musulmane est malade par sa course effrénée pour acquérir les biens éphémères de ce monde à tel point qu'elle en oublie qu'elle ne vivra pas éternellement. Que les biens et les richesses de ce monde resteront dans ce monde et ne l'accompagneront pas dans l'au-delà! Les seules choses qui vont nous accompagner, ce sont nos oeuvres qui vont nous être étaler sans l'omission du moindre acte de la taille d'un grain de poussière! On verra notre vie entière défiler devant nos yeux comme sur un grand écran, et nous ne pourrons nous cacher derrière l'oubli!

Que c'est triste que la plupart des gens ne connaissent de l'Islam que les monstruosités commises injustement en son nom! Je n'ose penser au châtiments qui nous attendent nous les musulmans, pour ne pas avoir pris soin du dernier des messages pour l'humanité! Nous avons rendu l'Islam détestable par nos comportements. Pour finir, je ne peux que supplier le Miséricordieux de nous faire miséricorde et de guider nos pas vers ce qu'Il lui plait afin qu'Il soit satisfait de nous.

A bientôt cher ami

Écrit par : zakia | 03/09/2010

J'ai oublié d'ajouter que nous avons lu hier soir ton billet, mon mari et moi, et comme il est assez riche, on voulait le relire chacun à part. C'est ce que je prévoit de faire aujourd'hui (en partie ce matin, et le reste à mon retour du travail). Et c'est ce que veut faire Josef aussi car il a plus de temps le week-end (Il a lu aussi les commentaires que tu as laissé sur son billet et y répondra aussi.)

A tout à l'heure donc!

Très bonne journée

Écrit par : zakia | 03/09/2010

Quel beau texte vous avez écrit!
Une belle analyse de la perception de l'Islam en occident. Et bravo pour votre analyse de la démocratie. Mais Je crains que votre belle franchise ne vous attire les foudres des blogueurs!
Si on appliquait ne serait-ce qu'une partie des préceptes de l'Islam, nous viverions plus heureux et dans une société beaucoup plus équitable que ce que l'on voit actuellement dans beaucoup de sociétés. Comme vous le dites si bien, nous sommes bien éloignés de la religion. Nous vivons une aire d'obscurantisme et d'ignorance. L'espoir réside dans l'instruction et le savoir. N'est-ce pas le premier précepte de l'Islam?
Le chemin de la vérité est difficile mais ô combien gratifiant!
Dieu dit: "ils veulent éteindre la lumière de Dieu avec leur bouche" C'est bien ce qu'on vit actuellement mais il faut malgré tout continuer à rechercher cette lumière.
Bien à vous.

Écrit par : Maryam | 03/09/2010

Pachakmac, si je comprends bien vous vous êtes converti à l'islam? Sans attendre votre réponse je pars de cette hypothèse, tant votre billet me semble explicite, ainsi que le précédent où je crois il était question du jeûne de la journée (ramadan).

La soumission de l'humain a toujours été le langage des dominants. Et si révélation il y a eu (si...), elle est singulièrement passée par les circonvolution de l'esprit humain pour en emprunter les thèmes favoris de l'époque. Ne pouvant honnêtement pas analyser l'humain sous l'angle de Dieu puisque nous ne connaissons pas Dieu, s'il existe, je puis en toute humilité analyser le concept de Dieu selon l'humain.

Un Dieu qui nous veut soumis à sa volonté est un bien mauvais exemple: il valide le mécanisme domination-soumission. De même le coran, comme la bible, valident l'enfer. Comme si Dieu avait voulu faire de nous ses marionnettes et avoir prévu de nous faire souffrir. Incompatible avec la liberté qu'il est supposé nous avoir laissée. Et ce dieu-là n'offre aucun intérêt. Nous n'avons pas besoin de lui pour être jugés et connaître l'enfer. Il n'est que la projection anthropomorphique des errances humaines.

L'Europe et l'occident n'ont pas besoin d'une nouvelle religion, n'ont pas besoin de l'islam. Pour les croyants le christianisme est une excellente religion, magnifique même à bien des égard. Je n'adhère à aucune religion mais j'en connais certains principes et valeurs. Je conteste l'idée que l'islam englobe et fasse aboutir le christianisme. Cette auto-proclammation est déjà une forme de désir hégémoniste, voire une déclaration de guerre.

Dans l'enseignement de Jésus il y a un constant appel à l'intelligence humaine. Les paraboles, ces métaphores souvent limpides, posent une balise morale et pédagogique, à chacun ensuite de faire travailler ses méninges pour adapter cette balise ou ce principe dans chaque situation de la vie. Il y a une mobilité, une flexibilité intéressantes. Le christianisme s'adresse à des adultes.

Dans le Coran tel qu'il est présenté, le livre pense à la place des humains. Quel est ce dieu loufoque qui nous aurait doté d'une intelligence dont l'usage serait condamnable?

Je refuse un livre qui ne peut être sujet à critique. Là on touche à la négation de l'humain.

Il y aurait certainement beaucoup à dire sur les non-musulmans selon l'islam. Votre présentation est très enjolivée.

Dans votre billet il y a une sorte de néo-moralisme assez à la mode. "Malsain, honte", et bien d'autres dont vous faites un usage immodéré sans les définir vraiment (faisant appel aux réflexes de culpabilité des lecteurs), sont des mots qui sentent bon la norme droite et unique imposée par des parents ou des chefs autoritaires. Cela comble les besoins affectifs du petit enfant qui cherche à plaire à ses parents, car la religion est souvent confondue avec l'affect.

Je peux comprendre que vous ayez besoin du Coran pour trouver des règles très fortes pour mettre de l'ordre dans votre vie. Il est difficile d'avancer sans tuteur. Mais pourquoi, à peine converti, faire déjà ce prosélytisme genre: islam religion pour l'Europe? Le prosélytisme est assez à la mode lui aussi sur quelques blogs. Mais nous n'en avons pas besoin. Faute de quoi il faudra repartir en croisade pour remettre la religion à sa place, celle de la sphère privée. Que les lois civiles puissent s'inspirer de certains préceptes religieux, dans la mesure où ceux-ci sont l'expression d'une éthique universelle, pourquoi pas. Mais que la religion devienne la loi de la société, y compris pour ceux qui pensent autrement, non merci. Vive la démocratie occidentale!

Il faut s'opposer fermement à ce prosélytisme - à moins que les pays musulmans n'autorisent le même prosélytisme chrétien et politique chez eux.

Le texte que vous citez en commentaire est intéressant. C'est un texte de sagesse, comme on peut en trouver dans presque toutes les religions. Pas besoin de se convertir à l'islam pour condamner l'arrogance des puissants à l'égard des plus faibles.

Bref, on a un blog religieux et prosélyte de plus sur la plate-forme TdG-24h.

Écrit par : hommelibre | 03/09/2010

Bonsoir John. J'ai très peu de temps ce soir pour vous écrire ce message. D'abord, le mensonge par omission n'étant pas un bon chemin à suivre, sauf éventuellement pour un fait de sagesse, la quiétude et la tranquillité d'une relation, je ne vais pas glisser comme chat sur braises sur votre demi-question du début. Oui. J'ai fait ma conversion en toute liberté et toute intelligence. Ensuite, je comprends que vous puissiez être choqué. Je n'empêche personne de réagir mal à cette conversion.

Sur l'enfer et le Dieu Vengeur de l'homme mauvais, j'aimerais soulever les termes "soumission" et "punition" qui peuvent paraître effectivement négatifs aux yeux de l'homme quand on parle d'un Dieu d'Amour. Cher John, vous êtes un homme libre tout comme moi. Hors, vous savez très bien que la liberté de va pas sans responsabilité et jugement d'esprit. Si nous sommes pervers, qu'arrivent-ils en général? Notre amoureuse nous le reproche, voir nous quitte, à moins qu'elle se complaise dans la débauche en notre compagnie. Mais jusqu'à quand n'aura-t-elle pas honte de ses faits et gestes? Quels regards ses propres enfants porteront-ils sur elle (actrices de pornos, prostitution, partie de jambes en l'air avec d'autres hommes que le papa, etc.)? Si nous sommes voleurs, violeurs, ou tueurs, nous allons en prison et le regard de la société jette la honte sur nous et notre famille. Nous sommes alors exclus de la communauté. Nous ne retrouvons pas de travail à la sortie de prison, bien que la dette soit payée. Seules des personnes pleine de compassion nous laissent alors une seconde chance dans la vie. Vous avez compris où je veux en venir? Sans doute. Si l'homme est une juge pour l'homme. Si l'homme punit pour l'homme. Si l'homme se soumet à la volonté populaire de la loi commune, pourquoi Dieu n'aurait-il pas cette possibilité sur nous sans que nous passions pour ses marionnettes de service? Le juge qui nous juge n'est pas notre bouffon et nous ne sommes pas ses marionnettes. Dieu nous laisse le choix du libre arbitre. Dieu a un plan dont nous ne connaissons que le passage terrestre de nos vies. Pour après, c'est le plus grand des mystères. Tout ce qu'il a laissé aux êtres humains, ce sont des textes sacrés qui promettent le paradis pour celles et ceux qui avant de mourir auront su mener une vie sur le chemin du Bien plutôt que sur celui du Mal. Pour le reste, je suis comme vous. Je ne sais pas pourquoi nous devons subir l'épreuve terrestre pour obtenir le Paradis. Par contre, je sais que la vie mérite d'être vécue et qu'elle nous permet une immense liberté d'agir, d'aimer, d'échanger. Et si des gens choisissent la haine, tant pis pour eux. Je sais aussi la question qui sous-tend votre intervention: mais a-t-on besoin de Dieu pour faire le Bien autour de nous? Non. Pas nécessairement. Mais dans les textes sacrés, nous trouvons la Sagesse qui peut nous manquer quand nous croyons que nous faisons le Bien alors que nous faisons peut-être le Mal. Longtemps, j'ai pris le libertinage pour un bien et non pour un mal en imaginant que le plaisir optimum était pour la femme comme pour l'homme un bienfait magique octroyé à des corps qui savent s'éclater et prendre leur plaisir. Des corps épanouis, assouvis par le plus grand des plaisirs, ayant eu de prodigieux orgasmes semblaient pour moi nécessairement faire partie du plaisir que tout homme et toute femme désire accéder un jour dans sa vie. Hors cette manière de voir m'a amené au plus grand des désastres amoureux, à la jalousie, voir la haine absolue et le risque d'assassinat. J'ai vu dans les yeux d'une ex partenaire de vie dont j'étais très amoureux, et elle aussi, la haine tueuse. Et croyez-moi, quand vous voyez cela, vous vous dites que vous avez dû mal agir quelque part, que vous vous êtes plantés et crashé dans un arbre en état d'ivresse. Vous devenez tout simplement humble et vous perdez votre toute-puissance à croire que l'orgasme et la débauche à outrance sont le summum du bonheur pour la vie d'un couple. le summum du bonheur, c'est l'amour et le respect, la concertation et l'esprit. Le sexe vient après. Et tant mieux si en plus il y a l'orgasme et la plénitude sexuelle. Très bonne soirée à vous, John. Sachez que la liberté des êtres humains est essentielle à tout mon discours et que je ne saurais m'instituer en moralisateur de la nation. Par contre, je ne cesserai de mettre en garde mes proches et mes lecteurs contre trop de débauche et de corruption. C'est mon devoir d'homme de Dieu. La perfection n'est pas de ce monde mais nous sommes tous perfectibles et désireux de Bien. En tout cas pour les enfants qui se réclament de Dieu...

P-S. J'ai lu votre billet sur l'univers se créant de lui-même. On peut rester athée toute sa vie, ou le devenir à force de voir le malheur autour de soi. Une chose est certaine: la perfection de la création nous met face à un mystère absolu. Mahomet a dit que Dieu est en chaque atome. La parcelle qui compose nos corps est notre parcelle corporelle dont nous devons prendre le plus grand soin afin de lui éviter maladies, dégénérescences, et dépravation. Un coeur sain dans un corps sain mène à la sainteté. Et je parle de sainteté laïque, pas du tout monacale. D'ailleurs, c'est la voie de Mahomet, pas de distance définitive avec les bienfaits de ce monde. Le Coran préconise la religion au sein de la vie. Pas dans un couvent ou un ermitage. C'est une religion sage car elle empêche à l'homme de virer dans une perversion détestable et horrible dont on connaît une part avec l'interdiction faite aux prêtres de se marier. La pédophilie dans ce milieu vient de l'excès de zèle et de l'abstinence absolue. Mahomet refuse les excès en tous genres, y compris en ce qui concerne le jeûne. il interdit le jeûne total. Bon. c'est assez pour aujourd'hui. A bientôt, John.

Écrit par : pachakmac | 03/09/2010

100blagues alias homme pas libre du tout

Un des reproches récurant qu'on fait aux musulmans sur cette plateforme c'est celui de faire du prosélytisme!


J'ai envie de poser quelques questions bêtes :

- Que pensez-vous de ceux, très nombreux ( et dont vous faites assurément partie et qui sont plus de 8 blogs quand même!) qui insultent et incitent tous les jours à la haine des musulmans sur la TDG par exemple? Peut-être les trouvez-vous à votre goût car vous partagez leurs opinions? Pas de problèmes! Ils ont le droit de s'exprimer car on est en démocratie (enfin, je l'espère!)

- Et que doivent faire ceux qui subissent sans relâche cette haine incroyable? Se taire?! Ne rien dire?! Ne rien faire?! Et pourquoi?! Si leur religion est trainée dans la boue, ne doivent-ils pas la défendre? (même si tous les musulmans savent pertinemment qu'elle n'a nul besoin de cela puisque attractive par elle-même).
Devrons-nous subir ce lynchage sous prétexte qu'on vit dans des pays laïques gouvernés par des athées? Et la démocratie dans ce cas? Serait-elle réservée uniquement à eux? Elle est où la liberté d'expression?

- Cette plateforme serait-elle réservée uniquement à Hommelibre, Sami Aldeeb, le plébien, Souaille, et tous les autres? Il faudra que Mr. Mabut nous éclaire à ce sujet!

- Quant au prosélytisme, nous ne pouvons défendre notre religion sans apporter les preuves des deux sources : Coran et paroles prophétiques pour étayer nos propos! Et malgré cela, on nous traite de menteurs! A croire que vous ne lisez jamais ce qu'on écrit tellement vous êtes noyés dans la haine et les préjugés!

Nous ne forçons personne à nous lire ou à nous croire! Il peut faire le choix de le faire ou de le refuser. Les gens sont libres de nous zapper si on les dérange! Nous croyons en la liberté total de chaque individu. Nous ne mettons pas d'épée sous les gorges! Et si on vous dérange tellement, c'est que vous manquez cruellement de confiance en vous et en vos semblables! Chose d'ailleurs, qui dégouline des quelques billets que j'ai pu vous lire avant de cerner - assez rapidement, question d'intuition féminine peut-être? - votre personnalité perturbée par la haine des femmes, des musulmans, des étrangers, des noirs, de Dieu, etc... bref, de tout ce qui ne vous ressemble pas ou qui ne partage pas vos opinions, forcément les meilleures!

Et ne brandissez pas le christianisme auquel vous ne croyez ni vous ni vos amis. C'est juste une pirouette sournoise pour allumer le feu de la discorde entre nous et les vrais chrétiens pour lesquels on un grand respect. Eux essaient de respecter les paroles de Dieu ou de Jésus, paix sur lui. Si seulement vous étiez de vrais chrétiens! Si seulement vous méditiez les paroles de Dieu dans votre Bible ou celle de Jésus dans le NT! Si seulement! Vous ne seriez pas une personne aigrie et haineuse! Je vous plains du fond du coeur et je souhaite que Dieu illumine votre coeur malade!

Écrit par : zakia | 03/09/2010

100blagues alias homme pas libre du tout.

A Zakia, lisez mon commentaire, PKM avait un autre style d'écriture et cela m'a interpellé c'est tout.

vous pouvez insinuer ce qui vous semble bon, mais a lire vos commentaires cela ne m'incite guère a devenir musulman.

je vous souhaite une bonne journée quand même.

Écrit par : 100blagues | 03/09/2010

Cher Ali Pacha,

Pachakmac converti à l'Islam, en voilà une nouvelle ! Mes sincères félicitations ! Et je te souhaite beaucoup de courage: tout d'abord pour faire face au déferlement de commentaires acerbes qui ne manqueront pas d'accompagner tes prochains billets, mais surtout pour persévérer sur la voie ardue, celle de l'effort pour la satisfaction de Dieu, en délaissant la voie facile, celle de la satisfaction de nos penchants trop humains.

Il y aurait énormément de choses à dire à propos de ton billet très dense. Je me contenterai donc de quelques commentaires.

Je suis d'accord avec ta vision du rapport entre le musulman et Dieu: ce n'est pas une soumission absurde. L'acceptation des préceptes divins est un acte mûrement réfléchi. L'homme est libre de croire ou de ne pas croire, il est libre de faire le bien ou de ne pas le faire, il peut avoir une confiance totale en son Créateur comme il peut craindre de perdre les biens de ce bas-monde. En ce sens, l'Islam est une religion de liberté et de conscience.

En lisant ton billet, j'ai eu l'impression que tu aimerais que le monde entier soit musulman. Bien sûr, on peut souhaiter cela comme on souhaite le meilleur pour ceux que l'on aime. Mais si tous les êtres humains devaient aller au paradis, nous y serions déjà !

"Si Dieu l'avait voulu, Il aurait fait de vous une seule communauté. Mais Il veut vous éprouver avec ce qu'Il vous donne. Rivalisez donc dans les bonnes oeuvres ! C'est vers Dieu que se fera votre retour. Il vous informera alors sur vos divergences." (Coran 5.48)

"O hommes! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des clans, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d'entre vous auprès de Dieu est le plus pieux. Dieu est Omniscient et bien informé." (Coran 49.13)

Bien sûr, ce serait merveilleux si une majorité de Suisses ou d'Européens se convertissaient. Mais si les musulmans pouvaient influencer nos sociétés vers un peu plus de morale, un peu plus de justice sociale et d'amour du prochain, ce serait déjà beaucoup !

Je ne pense pas que l'Islam ait pour vocation d'intégrer les religions qui l'ont précédées. Certes, la base du message est la même. Mais l'Islam a été descendu pour corriger certains errements. Si les juifs étaient restés sur le chemin de la Vérité, Dieu n'aurait pas eu besoin d'envoyer notre prophète Jésus (que la Paix soit sur lui). Et si les chrétiens ne s'étaient pas égarés... Grâce à Dieu, les sources ont été préservées pour toujours ! La religion de Dieu est là, sous nos yeux, disponible pour qui veut connaître la Vérité.

Dieu nous a non seulement enjoint de rendre le bien pour le bien, mais aussi le bien pour le mal. Ce n'est pas une particularité des chrétiens:

"Ceux qui recherchent avec patience la Face de leur Seigneur, qui s'acquittent de la prière, qui dépensent en secret ou en public une part des biens que Nous leur avons donnés, qui repoussent le mal par le bien, à ceux-là [est réservée] la bonne demeure finale." (Coran 13.22)

"La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse [la mauvaise action] par une meilleure, et celui avec qui tu étais en conflit deviendra un ami chaleureux !" (Coran 41.34)

Oui, c'est par la parole aimante que l'homme appelle au bien, mais aussi par la sagesse. Lorsqu'on découvre l'Islam, on est tellement heureux d'avoir trouvé ce trésor qu'on voudrait le partager avec le monde entier, mais tout le monde n'est pas prêt à le recevoir (c'est l'idée d'un prochain petit billet).

Que Dieu accompagne tes pas, loin du tumulte des jaloux !

Joseph

Écrit par : Joseph | 03/09/2010

100blagues

Je comte sur pacha pour me dire que je me suis trompée sur votre compte! Et si vous n'êtes pas homme pas libre, je vous ferai mes plates excuses! Quant à mes commentaires, je ne pense pas qu'ils soient si scandaleux au point de vous faire dégoûter de l'Islam! Sinon, il va falloir prouver à tous quels sont-ils. Je pense qu'il faudra chercher la cause de votre rejet et votre dégoût ailleurs.

Pour ce qui concerne l'Islam, il n'appartient ni à vous ni à moi de rendre les gens croyants. Un Seul détient les clés des coeurs!

Écrit par : zakia | 03/09/2010

DROLE DE REFUGE POUR VOUS PKM QUE DE VOUS VOIR FLIPPER ENCORE ET ENCORE A LA LECTURE D' ENTRE VOS LIGNES.
PLEURER UN BON COU(P) VOUS FERAIT LE PLUS GRAND BIEN...
VOTRE FEMME IDEALE DOIT SANS DOUTE ETRE VOTRE DIEU ET JE PENSE A VOTRE PAUVRE ESTOMAC QUI RISQUE UN ULCERE A LA TAILLE D'UNE POMME D'AMOUR !
OUILLOUILLOUILL...
INFIRMIEREMENT VOTRE !

Écrit par : Cristal Gagnante | 03/09/2010

Félicitations cher frère pour la conversion et bienvenue au monde de l'incompréhension. Je vous souhaite beaucoup de courage, vous en avez besoin.

Écrit par : tawba | 04/09/2010

bonjour à tous. merci de votre correction et de vos bons commentaires à tous. Cristal, je vous ai déjà dit de ne point vous inquiéter pour moi. Mon ulcère se porte bien, même de mieux en mieux, grâce à Dieu. Zakia, 100blagues est un chrétien qui a la Foi d'après ce que j'en lis chez Soeur Claire-Marie. Mais c'est à lui de te le dire de personne à personne. En tout cas, il ne m'a jamais fait de mal, et parfois bien fait rire. Merci de tout ton travail. Joseph, ta connaissance du Coran me sera très utile pour me guider quand je serai un peu "à côté" de certaines paroles prophétiques. je compte sur tous les musulmans et les femmes comme les hommes de bonne volonté, athées comme croyants de toutes religions, pour me contrer et critiquer mes textes. Tribus et clans peuplent la Terre. Il vaut mieux que cela soit pour la Paix et l'Amour entre nous que pour la Guerre et la Haine. Un nouveau billet arrive à propos de la Science et du revirement de Stephen Hawking, grand physicien devant l'Eternel qui vient d'avoir quelques paroles malheureuses immédiatement relayées par les médias. Je ne suis pas certains que Hawking ait absolument et textuellement déclaré que Dieu n'existe pas et que l'Univers s'est créé de lui-même. C'est une hypothèse qu'il a lancé comme chaque scientifique a le devoir de le faire pour aller sur le chemin de la Connaissance. Croire au Guide n'est pas possédé une Foi totalitaire et aveugle en Lui. Douter fait partie intégrante d'une Foi saine. Encore une fois, la sagesse de la voie du milieu. Mais lisez tous ce nouveau billet qui a vu le jour de nuit pendant que je dormais. Vous comprendrez mieux où je veux en venir.

Écrit par : pachakmac | 04/09/2010

Bon courage Pacha car vous allez en avoir besoin et attendez-vous à ce que certaines personnes malveillantes écrivent tout un billet sur vous, elles se sont déjà manifesté à moitié, mais elles ne lâcheront pas.
Restez vous-même, car vous êtes une personne simple et tolérante en plus d'être pacifiste.


Dieu soit avec vous

Écrit par : ami | 04/09/2010

Merci, ami. Dieu voit tout et sait tout.

Écrit par : pachakmac | 04/09/2010

VOUS NAVET PLUS RIEN A CRAINDRE, ACDC D'AVOIR ESSAYE D' ETRE LE PANSEMENT DE VOS PLAIES...
GARDEZ VOTRE AMITIE CHEZ LES BOBOS !

Écrit par : Cristal Gagnante | 04/09/2010

Hello Chef je vois que tu cherche... si tu le souhaite lis l'acte des apôtres chapitre 4 cela t'aideras certainement,

@ Cristal G.,puis-je vous demander d'être indulgente avec celui qui cherche..

a part de ça qu'est-ce qui mijote sur le piano PKM.

bonne journée a tous.

Écrit par : 100blagues | 04/09/2010

Oui !
@ 100blagues, l'indulgence est Bien mon plat préféré.
Là ! Là ! Je la sais...
Je l' adore à toutes les sauces PKMMM...
Alors...
Et puis moi, dans toute cette Bonne Nouvelle, qui découvrira un Jour ma recette ?

C' est gentil de votre part: votre attention...
Merci.

Allez! Cherche PKM, cherche !
My star - terre Genius - Genius made in PCM.
Oh, c' est vrai qu' j' suis vraie...
C Carinette ah...

Écrit par : Cristal Gagnante | 04/09/2010

Je viens de faire un exercice détestable qui fait perdre beaucoup de temps, mais vu que je ne voulais pas avoir sur la conscience le fait d'avoir soupçonné 100blagues d'être homme pas libre, j'ai voulu en avoir le coeur net. J'ai donc passé un moment à chercher les commentaires laissés par 100lagues. Je fait donc toutes mes excuses à ce canadien pour l'avoir pris pour quelqu'un d'autre!

Mais je suis quand même tombée sur ses commentaires (ci-dessous) qui m'ont éclairé sur son accusation : "...mais a lire vos commentaires cela ne m'incite guère a devenir musulman."

J'avoue avoir été surprise par cette accusation et je me suis dis de deux choses l'une :
ou ce homme me calomnie gratuitement, et dans ce cas il faut qu'il apporte des preuves que mes commentaires incitent à quelque chose d'abominable,

ou il est tellement aveuglé par ses préjugés qu'il interprète à sa façon mes commentaires.

Après avoir lu un échantillon non exhaustif de ses propres commentaires, j'en ai déduit que la deuxième hypothèse est la juste. Merci internet. Je n'aime pas être injustement accusée de ce que je ne suis pas. Vous êtes libre de penser ce que vous voulez mais vous n'avez pas le droit de pensez à ma place ni de me prêter des propos que je n'ai pas tenu! Bonne soirée quand même!

écrits par 100blagues

"Stupefait de lire que des andouilles pensent que l'islam n'est qu'une religion comme une autre.. que l'on peut faire des "accommodements raisonnables" ce n'est pas la peur de l'etranger, mais des conscequences a accorder quoi que ce soit a des gens qui pronent tout azimut la destruction d'un pays, ou le soutient a un comique tel kadaf le kamelhead, il faut vraiement etre de mauvaise foi !!!
Si votre fille choisi la religion des ramadans il est fort probable qu'elle devienne antisemiste... tres proche d'un personnage celebre dans les solutions finales.
si c'est cela que vous defendez ... grand bien vous fasse!
Hello PKM, angélique ton billet voire même utopique, il n'y aura jamais de paix aussi longtemps que l'islam ne se réforme...
Il n'y a pas si longtemps vous auriez aimer baffer le mari d'une femme arborant son sac de patate en guise du tailleur Christian Dior ou en tout cas l'envie ne vous manquait....mais voila que maintenant vous voulez lui construire un minaret.. quel genre de language soutenez vous ? l'islam est plus qu'une religion et je pense que vous etes bien place pour savoir cela, il serait plus profitable a l'avenir de nuancer des propos dignes d'un roman a l'eau de rose... ou alors votre haine de l'UDC vous aveugle ????
PS: Mr.Laufer ne vous en faites pas je ne peu voter pour votre parti favori etant au Canada, Bonne journee et au plaisir de vous lire.
Un grand merci a Mere,votre commentaire reflete parfaitement la situation en esperant que Mr.Laufer en tire une deduction eclairee et comprenne bien ou nous allons. en soutenant l'islamisation de la Suisse a outrance; ce n'est plus une emmigration que nous subissons mais bel et bien une invasion, si l'islam etait tellement bonne pourquoi c'est "visiteurs" ne reste-il pas chez eux,abandonnant tout leur biens et famille tel des refugies comme ils aiment a se presenter?????
La prudence qui a preserve ce pays,rassemblant des hommes et femmes de langues differentes et que nous appelons Suisse merite en tout cas notre respect preserver cela nous oblige a choisir plutot que subir!
pretendre que ce ne sont que des minarets et simplifier le probleme, par des voies detournees on impose une religion totalitaire irreversible,sans aucun dialogues possibles,
l'evolution humaine ne peu revenir dans son histoire passee, un cure ou un pasteur dicter la conduite, autre que religieuse serait inexorablement mit a l'index,ce n'est pas la peur de l'islam que simplement proteger nos valeurs et notre culturequi tout simplement sont totalement incompatible avec l'islam chaque musulman vous le dira."

Écrit par : zakia | 04/09/2010

Cristal Gagnante;

Un peu de retenue, vous discréditez les femmes avec votre comportement puéril.

Écrit par : çavapas | 05/09/2010

Je sais que j' ai un comportement puéril et alors...
Loin de toutes les femmes et hommes qui osent le cacher !
C' la m' inspire @çavapas...
Par toute la tenue que vous me créditez : le poids de la responsabilité d' La Femme sur mes épaules face à L' Homme, et à tout le monde d' ailleurs.
C' est un compliment que je vais porter à merveille au beau milieu de mon nombril.
Ici même et au présent de la vie qui m' accorde votre reconnaissance.
Vous réagissez, ça marche !
Cet inné que j' assume Moi...
C' est d' être dans la certitude de ZEUS : en pleine Maturi - nature !
Et, c' est plus fort que tout !
Si vous saviez...
Ha la la, sacré tout - tout d' femme... pour l' homme...
Hein ! Eh ! Les Enfants ? !

Écrit par : Cristal Gagnante | 05/09/2010

bon courage pour la suite

Écrit par : mouslima | 05/09/2010

Chère Cristal, un peu de calme et de sagesse...mais je sais que votre amour n'est pas sage alors méfiez-vous des mots qui donnent les maux. Vous êtes la plus ancienne et la plus fidèle de mes lectrices. Et je ne vous en veux en rien du tout... Sauf de trop bavarder. Faites un tout petit effort. merci.

Zakia - que le Miséricordieux te protège de ses bienfaits - je vois que tu cherches et que tu trouves...des éléments à charge contre 100blagues. C'est vrai qu'il est en demande de réformes de l'islam, a une certaine crainte de l'invasion musulmane, et que ses accusations sont parfois gratuites et infondées ou mal fondées. J'ai une très mauvaise nouvelle pour toi, 100blagues. La miss Fête des Vendanges 2010 de Neuchâtel, ville où j'ai vécu toute ma jeunesse, est Tunisienne d'origine et musulmane et ses deux dauphines sont aussi musulmanes... Comme si Dieu avait envoyé à la Suisse un message de la Beauté, pas de l'Obscénité. Mais ne mélangeons pas religion et intégration; politique et concours de miss, amour et sexe... Pourtant un signe a bel et bien été envoyé en cet automne 2010 car Dieu est partout et en tout...

100blagues. désormais, je régale des palais qui ont envie de simplicité et d'authenticité.Notre bistrot ne paie pas de mine, le personnel est tout ce qu'il y a de plus décontracté et sans chichi. Pourtant la clientèle est fidèle et apprécie le lieu et la nourriture... et que toutes celles et tous ceux qui craignent prosélytisme et bondieuserie de ma part, ne s'affolent pas. Dans ma vie, je sépare nettement laïcité et vie en communauté de mes interventions blogueuses et spirituelles. Bonne soirée à toutes et tous.

Écrit par : pachakmac | 05/09/2010

Bon ben tout vas trés bien dans le meilleur des mondes, l'islam m'inquiète pas les musulmans(es),...mais trés content de lire que ton bistrot te plait Ah si tout le monde ce sontentait de faire a manger on aurait un vrai paradis.
bon je te laisse je prépare un voyage au bahamas bye!

et bonnes salutations a Zakia.

Écrit par : 100blagues | 05/09/2010

Aux Bahamas! t'es veinard, 100blagues. J'ai envoyé un billet pour le blog collectif que tu liras peut-être à sa parution concernant le bonheur. L'extrémisme fait peur, pas la religion pour celles et ceux qui adoptent une attitude saine et sage par rapport à la réalité des situations humaines. On ne peut pas interpréter le Coran ni l'édulcorer. Cela n'empêche pas de faire un saut dans le XXIème siècle et de vivre en modernité et en démocratie. La Bien est de toutes les époques, comme le Mal. Mahomet a trouvé sur son chemin plein de gens qui ne croyaient pas à son message, qui le prenaient pour un fou et un possédé, qui l'insultaient et faisaient du mal à ses disciples. Minorités et majorités s'affrontent toujours dans le monde car la puissance des puissants et la faiblesse relative du petit nombre fait d'abord peur à celles et ceux qui ont peur de perdre des avantages terrestres devant une parole puissante et révolutionnaire. Dieu, son message, est Unique et Universel mais il se propage en langues multiples dans le coeur des hommes et des femmes de Bien. Bon voyage à toi.

Écrit par : pachakmac | 05/09/2010

Pour me virer qu' est - ce qu' il en faut pour me passer sur le corps...
Croc !
Et SPAM !
C' est la moindre des choses de votre part.
Merci.
Bonsoir.

Écrit par : Cristal Gagnante | 05/09/2010

Pachakmac, je reprends ce passage de votre commentaire:

"Longtemps, j'ai pris le libertinage pour un bien et non pour un mal en imaginant que le plaisir optimum était pour la femme comme pour l'homme un bienfait magique octroyé à des corps qui savent s'éclater et prendre leur plaisir. Des corps épanouis, assouvis par le plus grand des plaisirs, ayant eu de prodigieux orgasmes semblaient pour moi nécessairement faire partie du plaisir que tout homme et toute femme désire accéder un jour dans sa vie. Hors cette manière de voir m'a amené au plus grand des désastres amoureux, à la jalousie, voir la haine absolue et le risque d'assassinat. J'ai vu dans les yeux d'une ex partenaire de vie dont j'étais très amoureux, et elle aussi, la haine tueuse. "

Je comprends que vous êtes allé très loin dans un sens, si loin que vous repartez à toute vitesse en sens inverse: moralisateur, etc. Mais c'est votre problème que vous tentez de résoudre. Un retour de conscience affectif confondu avec la religion - à moins d'admettre que la religion est un fait affectif, ce que je ne peux envisager.

Nous avions déjà eu un échange sur le sujet de la liberté sexuelle que vous accordiez à vos compagnes, et je ne partageais pas votre point de vue, j'en ai même fait une critique argumentée. Et je sais que les personnes qui pensent ainsi sont en général en grand déficit d'acceptation de soi et d'affirmation de sa réalité (y compris une jalousie normale).

Cela dit, si vous êtes allé jusqu'à penser à l'assassinat à cause d'une jalousie si forte voire la haine absolue, peut-être est-ce plus d'un psy que d'une religion dont vous auriez besoin.

Votre conversion me fait penser à celle de Saint Paul sur son chemin de Damas: il est devenu du jour au lendemain le plus farouche prosélyte moralisateur de l'entourage de Jésus.

La question de la débauche est donc votre problème, pas forcément celui du monde entier. Vous tenter de vous laver de vos excès passés. La souffrance qu'ils ont induit en vous est aujourd'hui considérée comme la conséquence d'avoir mal agi. Mal agi: il n'y a pas eu d'intention de mal agir. Pour ma part je considère cela comme une erreur, pas comme le mal.

J'ai déjà vu ce qu'il y a de déni de soi et de manque d'humilité dans une conversion, l'humilité de se reconnaître sans se juger, sans en faire un plat. Car se juger soi-même est encore un acte d'orgueil. La conversion nous refait une image à peu de frais et les erreurs passées, au lieu d'être analysées dans les racines de notre comportement, passent aux pertes et profits. Il n'y a pas de résolution des mécanismes pour autant et ceux-ci risquent bien de se reproduire dans le nouveau contexte mental avec d'autre couleurs, mais le même fond.

C'est ce que je dis quand je prétend que ceux qui appellent la malédiction ne font que reproduire un comportement parental autoritaire, et tout sauf humble. Menacer, faire peur, maudire, c'est juger, c'est se prendre pour Dieu.

Dans la vraie religion telle que je la conçois il n'y a pas de jugement: seulement l'accueil, l'amour, la justice et la justesse intérieure. On retrouve cela en partie dans l'enseignement de Jésus.

Je vous cite à nouveau: "le summum du bonheur, c'est l'amour et le respect, la concertation et l'esprit". Nous sommes bien d'accord, moi agnostique et vous néo-converti. Les orgasmes cosmiques répétés avec 36'000 hommes ou femmes, ce n'est qu'anecdotique à côté de cela. Je n'ai pas besoin d'adhérer à une religion pour savoir cela. Vous avez mis du temps à le comprendre. J'espère pour vous que cela vous permettra de souffrir moins.


@ zakia: je ne suis pas 100blague. Je suis seulement hommelibre. Laissez donc de côté votre petite attaque inutile sur mon pseudo (homme pas libre), cela ne mène pas loin, c'est juste mesquin et irrespectueux puisque vous n'acceptez pas le nom ou pseudo que j'ai choisi. Je pourrais vous nommer Zak Ya, ce ne serait pas vous et ce serait de ma part une manière de vous déniez le droit de vous définir comme vous l'entendez. Et encore, ce ne serait pas dénigrant comme vous le faites avec moi.

Au sujet du christianisme, je connais bien, j'ai même suivi en son temps un atelier de théologie animé par des personne de grande qualité intellectuelle. Et si je n'adhère à aucune religion, cela ne m'empêche pas d'adhérer à des valeurs transmises par les religions et qui ont une valeur à mes yeux, ni s'être un peu mystique. Et je pense que celui qui veut creuser l'essence du christianisme dispose d'une belle religion d'amour. Je ne vois pas l'utilité d'aller chercher ailleurs. Cela me fait penser à tous ceux qui sont allé se convertir au bouddhisme, très belle philosophie, mais qui au-delà du changement de mots n'ont pas fondamentalement changé leur comportement. Il y a de la sagesse dans l'islam, dans le bouddhisme, dans le christianisme, dans les croyances des amérindiens, bref, aucune voie ne peut prétendre englober et être meilleure que les autres.

En ce qui concerne le prosélytisme, je lis les blogs. Alors se défendre des attaques ou des critiques est une chose. Mais on sent souvent, quand cela n'est pas dit explicitement dans certains commentaires, que l'islam est mieux que les autres religions. Ou quand l'islam est cité comme gouvernance des moindres faits et gestes du quotidien, je ne peux y souscrire. Je suis trop rebelle et je tiens trop à faire ma propre expérience pour accepter ce langage.

Vous parlez de haine. Peut-être y en a-t-il parfois sur certains blogs ou commentaires. Peut-être ont-ils même une raison d'en avoir. Pour ma part, je peux défendre des musulmans contre l'injustice comme des chrétiens, des athées, etc. Mais j'estime que les religions ne doivent pas échapper à la critique.

De plus, à lire certaines réponses que certains internautes musulmans font, je ne vois ni la tolérance ni l'amour. Vous-même, en détournant mon pseudo en "homm pas libre", vous ne faites preuve ni d'amour ni de tolérance.

Je suis très attentif aux différences entre les mots que l'on dit et les intentions qui sont parfois trahies dans des bouts de phrases. Parler d'amour et de tolérance ne mange pas de pain. "Amour et tolérance": moins de 10 secondes à écrire, 18 signes graphiques dont deux espaces. Mais les pratiquer réellement, du fond du coeur, c'est une autre affaire.

Écrit par : hommelibre | 06/09/2010

Pachakmac encore:

Par rapport à la notion de faute, liée à l'idée d'avoir mal agi que vous exprimez plus haut, voici comment je vois les choses.

Une faute est selon moi la conséquence d'une intention. Il y a intention de porter atteinte à autrui, de faire du mal, de discréditer. Quand la faute est porteuse d'une intention il y a "péché" au sens religieux du terme, soit acte délibéré contre la justice, l'intégrité, l'honnêteté, etc. Le péché suppose de passer par le pardon pour s'en nettoyer: se pardonner à soi-même, demander pardon à l'autre. Souvent le pardon est associé à la religion. Mais il peut en être détaché, avec la même efficacité réparatrice.

Quand une "faute" n'est pas la conséquence d'une intention délibérée de porter atteinte ou de faire du mal, et qu'en plus on pensait sincèrement faire juste, c'est seulement une erreur. Une faute d'orthographe est une erreur. Une erreur n'est pas un péché et n'a pas besoin du pardon pour être corrigée. On présente ses excuses pour l'erreur. Exemple: si je me trompe sur l'intention d'une personne, je n'ai pas à lui demander pardon, mais seulement à présenter mes excuses. Vis-à-vis de soi-même il n'y a pas lieu de présenter ses excuses: il suffit de reconnaître une erreur, humblement, c'est-à-dire sans justification ni auto-flagellation. Une faute appelle à un jugement moral, pas une erreur.

Si donc vous avez souffert de vos choix d'une époque, choix que vous avez fait en pensant que c'était juste et bien (par exemple ne pas posséder l'autre donc lui laisser toute liberté) ce n'est pas un péché au sens où il n'y avait pas d'intention de faire du mal. Pour moi, vous n'aviez pas "mal agi": vous vous êtes peut-être trompé. Si c'est une erreur il n'y a pas lieu de vous juger en disant "mal agi". De plus vous avez rencontré la difficulté à vivre une telle philosophie, les contradictions entre une certaine idée de la liberté et les attaches qui produisent jalousie, peur de perdre, etc. Les gens qui ont tenté cela ont rencontré les mêmes difficultés. A part de rares, j'en ai connus, qui avaient entre eux respect et amour, et transparence, et ont pu pendant un temps tenter cette expérience. Peut-être se sont-ils bien rencontrés.

Cela pour dire que l'erreur n'est pas une faute, et que vous n'avez peut-être pas mal agi. C'est vous qui le savez. Mais je voulais préciser ces notions en regard de ces deux mots: "mal agi".

Écrit par : hommelibre | 06/09/2010

Se tromper, s'égarer sur des chemins de traverse qui ne mènent nul part, c'est le lot de tout humain normalement constitué, cher John. Quelque chose de très important: ce n'est pas moi qui ait eu l'envie d'assassinat, c'est mon ex compagne. Vous ne m'avez pas bien lu. J'ai vu dans ses yeux la haine mortelle et sa main qui portait le coupe-coupe... Elle me l'a avoué en son temps. Elle ne se contrôlait plus elle-même. Mais passons sur un drame psychologique vécu du passé pour revenir à la culpabilité et au péché. L'insouciance et les attirances vers des schémas de vie dit modernes, avant-gardistes, fun, et j'en passe et des meilleurs avec les slogans publicitaires (vous avez tout ça en marketing et en publicité dans les journaux et à la télévision) nous conduisent impérativement sur des chemins qui seront peuplés de ronces et d'épines. On peut s'éclater, boire de l'alcool, voir prendre des drogues, finir la nuit avec plusieurs partenaires sexuels et croire que c'est le top du top car c'est le signal lancé par certaines stars grassement payées et médiatisées. C'est une façon de vivre, de rage de vivre et d'expérimenter, je dirais... Hors, après l'insouciance, vient le temps de la réflexion, et après le temps de la réflexion, le temps des regrets pour certains, le temps du deuil à faire pour les autres. C'est un passage obligé de nos vies. Les égarements nous accompagnent. Je ne suis pas à l'abri des rechutes et j'en suis très conscient. Je ne vois pas la croyance en Dieu comme un mur protecteur contre les vices. je vois la croyance en Dieu comme un accomplissement sur le chemin de l'Amour et de la Bonté. Et c'est là que nous différons, John. Vous lisez les textes sacrés avec le sens des mots interprétés et organisés par des êtres humains. Je lis les textes sacrés avec les mots de Dieu qui ont une toute autre dimension que leurs définitions généralement admises dans nos dictionnaires. C'est inexplicable de façon rationnelle. Je ne peux vous en faire une démonstration convaincante et littérale. Ma lecture n'est pas rattachée à nos vies telles que nous les vivons sur Terre. Ma lecture est Autre. je n'ai qu'un seul qualificatif à lui rattacher: ma lecture est spirituelle. Plus loin, je ne peux rien vous dire. Un peu comme une poésie que vous comprenez d'une certaine façon et moi d'une autre. John, je vous le demande. Critiquez les religions et leurs adeptes; mais critiquez avec justesse et droiture. N'assassinez pas les gens avec vos prétentions. C'est tout ce que je vous demande. Bien à vous et excellente journée.

Écrit par : pachakmac | 06/09/2010

Ecoutez! Si je ne vous appelle pas hommelibre, c'est que je pense que vous ne l'êtes pas, car vous êtes prisonnier de vos préjugés. Je ne suis pas le seule à le penser, relisez tous les commentaires laissés chez vous. Je ne déforme pas votre vrai prénom mais juste votre pseudo. Quand j'avais moi-même le pseudo d'inside, un internaute s'amusait à le déformer en out side. Cela me faisait sourire et je n'en prenais pas ombrage! Par contre, je n'aime pas qu'on déforme mon prénom. Chacun ses susceptibilités!

Quant au christianisme, je ne vais certainement pas vous contredire sur l'essence de son message puisqu'en tant que musulmane, cela fait parti du crédo islamique que de croire en le message véridique de Jésus, paix et bénédiction de Dieu sur lui.

Le fait de croire que sa religion est la meilleure et la vraie n'est pas propre aux seuls musulmans. Les Juifs, les chrétiens, les bouddhistes, les bahais, ou tous les adhérents de n'importe quelle croyance, pensent aussi détenir la vérité, sinon a quoi bon y adhérer? Ce qui vous gêne avec les musulmans, c'est que, eux, ont "une religion barbare" et ont le culot de l'aimer et de le faire savoir. Ceci est votre problème et non le nôtre. Pour moi, toute personne est libre de crier sur le toit qu'elle détient la vérité (les athées aussi ne se gênent pas de le faire!) si cela peut lui faire plaisir, l'important c'est de ne pas imposer à l'autre ses croyances. C'est à celui qui n'est pas d'accord de démontrer le contraire (sans insultes, sans condescendance, sans mépris et sans dérision) avec des arguments solides et objectifs et une connaissance profonde du sujet.

Quant au prosélytisme (encore faut-il se mettre d'accord sur la définition exacte de ce mot!), chacun fait le sien (certains avec une fureur et une hargne sans commune mesure) : les anti-musulmans, les anti-femmes, les anti-étrangers, les pacifistes, les paris politiques, les chrétiens (catholiques et évangélistes), les pro-israéliens, les pro-américains, etc... Tous ces prosélytismes-là ne vous posent aucun problème apparemment?! Nous commençons à être habitués à ce "deux poids deux mesures".

Vous reprochez aux autres (c'est à dire nous) de faire des jugements comme si vous, vous n'en faites pas tout le temps dans vos billets. Et votre réaction au billet de Jean-Marie, n'est-ce pas un jugement sans appel sur son choix (comme si vous étiez son père)? Et non seulement vous l'avez jugé mais aussi condamné! Etonnement, on ne vous a pas vu laissé des commentaires sur ses autres billets! Je suis sûre que si un de vos proches, vous avouait qu'il s'est converti à l'Islam, votre sang ne ferait qu'un tour et vous mettriez toute votre énergie à l'en dissuader, au lieu de respecter son choix en tant qu'être humain libre!

On passe notre temps à juger, y compris vous (vos billets ne sont que des jugements!). La faculté de juger est indispensable pour faire des choix. Par contre ce qui est interdit en Islam, c'est de juger que telle ou telle personne est perdue ou que nous sommes mieux qu'elle! Le Paradis en Islam est un lieu de séjour éternel réservé à tous les fils d'Adam qui auront vécu dans la proximité de Dieu! Nous pouvons juger si tel ou tel comportement est sain ou pas ( prendre la drogue, l'alcool, la paresse, l'injustice, la méchanceté, la malhonnêteté, bref tout ce qui peut amener au bien ou au mal, et que tous les humains partagent) mais Seul Dieu à le pouvoir de juger si on est bon ou pas. Le fait de dire à quelqu'un qu'il a un comportement malhonnête avec nous, ce n'est pas faire un jugement. C'est faire comprendre à la personne qu'elle fait mal et blesse, afin de l'amener à cesser.

Écrit par : zakia | 06/09/2010

Bonjour Zakia. Le ton paternaliste de John est assez fréquent parmi la société humaine. Ne le juge pas trop mal. Nous avons tous nos torts et nos travers, nos défauts réguliers, nos richesses qui se transforment parfois en profession de foi irritante pour d'autres personnes qui n'ont pas nos croyances. Sache bien - qu'Allah me témoigne sa Bienveillance - que je cherche la concorde avec mes adversaires et que si ceux-ci préfèrent le prétexte du rejet et de la haine, je ne les suivrai pas sur ce chemin de malheur pour toute l'humanité. Depuis tout petit, j'ai toujours refusé de me laisser entraîner dans la violence. J'ai eu parfois des gestes et des paroles malheureuses à l'égard de personnes aimantes qui me blessaient trop profondément. Je l'ai toujours regretté. Et aujourd'hui j'espère avoir atteint un stade de maturité qui me permet de rester serein et maître de mes émotions négatives en toutes situations. Je te remercie de ton soutien. je vais persévérer dans ma Foi. On ne détourne pas du droit chemin un homme qui a déjà vécu une sorte d'enfer terrestre avant de réussir à surmonter le rejet, l'abandon, le mépris, le silence, de beaucoup de personnes qui savaient et qui n'ont pourtant jamais agi. Aujourd'hui, j'ai retrouvé la communauté, des amitiés, des relations, un grand amour, et le chemin de Dieu. Que demander de plus? Rien. Je dois travailler, travailler, travailler encore à plus de perfection dans ma vie, plus d'authenticité, plus d'amour - que Dieu le Miséricordieux me viennent en aide - Nos bouleversements intimes sont à la source de nos croyances. Ne pas se mêler des croyances qui ne nous conviennent pas mais accepter que d'autres vivent différemment avec d'autres cultes et d'autres coutumes tout en ayant le soin et le soucis de partager le sort de la communauté, bien précieux que nous partageons tous en commun. Nous sommes les gardiens de cette Terre, les bergers de nos enfants. L'entente entre les tribus et les clans est lente à se faire et très rapide à détruire. Il suffit d'un attentat, d'une escarmouche, d'un meurtre. Nous sommes tous très fragiles devant l'Amour de Dieu.

Bonne journée à toi, chère Zakia.

Écrit par : pachakmac | 06/09/2010

Zakia, je vous demande simplement de respecter mon pseudo. Mais vous êtes libre de le faire ou non. Ce que vous pensez ne me concerne pas. Bien des internautes apprécient ma liberté de ton, de thèmes, d'arguments, d'autres pas, c'est ainsi. Pas besoin de prendre appui sur quelques autres pour renforcer votre point de vue.

Sur les religions, c'est très dérangeant que chaque adepte pense que sa religion est la meilleure. Pas de doute, de futures guerres de religions sont encore à venir à cause de cela. Dans le domaine politique et autre, il est en effet fréquent de voir que chacun pense avoir raison et détenir la vérité. Cela me dérange moins dans la mesure où les choses publiques peuvent être critiquées ou argumentées. La religion est une croyance et une révélation. Partant de là il n'y a plus d'argument rationnel et de débat serein: tout est filtré par la "langue de bois" religieuse. Je pense aussi que la religion est un système de pensée fermé, non renouvelable, et je pense que ce système de pensée est à l'origine des régimes politiques ou théocratique de domination et des totalitarismes.

Sur la question des jugements, il y a différents types de jugements. Vous en faites sur moi en me déclarant prisonnier de mes préjugés, soit en commettant une intrusion dans mon intimité psychique, je n'en ai pas fait sur vous.

Je ne pense pas avoir condamné Pachakmac - en quoi l'aurais-je condamné, et de quel droit? Je le critique, comme lui aussi m'a déjà critiqué par le passé. Nous ne placions alors pas Dieu dans chaque paragraphe, la discussion était ouverte, et nous exprimions nos désaccords avec conviction. Je l'ai fait sous certains de ses billets, par exemple à propos de Zahia, il l'a fait sous certains de mes billets. Vous vous trompez donc en affirmant de manière tendancieuse que je ne commente PKM que depuis sa conversion.

J'ai par ailleurs soutenu des musulmans sur mon blog, contre des injustices, ou pour saluer leur humanité. Je tiens parfois des critiques mais je ne pratique pas l'exclusion. Vous pouvez faire la victime, mais quand vous m'attaquez vous n'êtes pas victime.

Une dernière chose: à force d'entendre traiter les occidentaux du pire, de Grand Satan, entre autres, dans la presse, sur les blogs, de voir des imams prêcher contre nos valeurs, notre culture, nos pays, cela parfois dans nos villes, il devient de plus en plus difficile d'entendre parler sereinement de l'islam. Les oreilles finissent sérieusement par chauffer.

Comme je l'ai écrit sur le billet de ce jour de PKM je ne viendrai plus commenter faute de dialogue authentique. Ne plus vraiment parler de soi mais tout enrober dans une théorie religieuse, ce n'est juste pas ma tasse de thé.

Écrit par : hommelibre | 06/09/2010

John, je n'emballe rien du tout dans une idéologie religieuse! Certes, le Coran a ses dogmes. Certes Mahomet est le Prophète ultime. A partir de là, commence l'ouverture sur l'Horizon. Prenons une image...céleste. Vous qui aimez aussi la nature et les étoiles, la finitude de notre monde, l'Univers. Nous vivons dans un cadre très hermétique dont nous ne connaissons pas tous les mystères. Hors cet Univers évolue avec nous. Il bouge. il est vivant. Des étoiles naissent; d'autres meurent. Des nouvelles plantes et animaux font leurs apparitions alors que d'autres disparaissent. Hors notre cadre est régi par ses lois immuables et notre système solaire immuable qui nous permet de connaître la vie sur notre planète...puis de mourir un jour à cette vie. Vous vous trouvez prisonnier de ce système? Etouffez-vous sous la dictature de la loi des corps célestes? Je ne le pense pas. vous respirez l'air pur (de moins en moins, hélas), vous humez la liberté de votre corps et de votre esprit; vous vagabondez dans la nature à la recherche de nouvelles sciences qui vous apporteront une réponse convaincante à vos interrogations. Eh bien, je fais de même avec Dieu et l'Islam. N'y voyez aucune effronterie par rapport à ma Croyance ou malice qui me ferait dire une chose et penser une autre. Non. Dieu est une Certitude dans mon système logique de penser et de vivre. Il m'accompagne dans la vie. Seulement, je le questionne aussi. J'essaye de sortir le dogme de ma croyance des réalités quotidiennes de nos vies. Les applications de la loi divine évoluent avec le temps. Un jour, les hommes avaient des hommes de loi qui étaient les sages de la tribu qui disaient la loi. Aujourd'hui, la loi humaine à des avocats, des juges, qui condamnent selon des textes démocratiquement créés et appliqués. La Loi divine, elle, se perpétue en dehors du système organisationnel de la société civile. C'est pourquoi je suis capable de soutenir en même temps les droits de l'Homme et de croire à la révélation du Coran. Vous en voulez à la religion parce qu'elle serait une menace pour la liberté de l'homme et ses droits humains. Au contraire, le Coran comme la bible recèlent des richesses inouïes pour nous guider dans la vie et à prendre de bonnes décisions dans les moments critiques de nos existences. Pourquoi diable y voir la dictature et la violence? A cause des humains qui soulèvent le Coran comme une arme de haine et de violence? Mais ça c'est du bourrage de crâne pour des gens que l'on tente de manipuler et de mener sur les sentiers de la guerre. Cela ne me concerne pas. je n'ai pas cette lecture là du Coran. bien au contraire. Je lis le Coran comme je vais à un rendez-vous amoureux avec l'élue de mon coeur. Voilà. Je crois que c'est simplement dit. Maintenant je quitte le blog car j'ai d'importantes choses à faire. John, je ne vois pas Dieu comme un obstacle entre vous et moi. Je vois Dieu comme un dialogue qui s'ouvre sur l'humanité du monde, sur l'amour de nos coeurs, sur la liberté qui pointe à l'horizon pour tous les opprimés, les esclaves qui souffrent et subissent des injustices.

Écrit par : pachakmac | 06/09/2010

Hommelibre

"La religion est une croyance et une révélation. Partant de là il n'y a plus d'argument rationnel et de débat serein: tout est filtré par la "langue de bois" religieuse. Je pense aussi que la religion est un système de pensée fermé, non renouvelable, et je pense que ce système de pensée est à l'origine des régimes politiques ou théocratique de domination et des totalitarismes."

Mon cher, c'est pour ce genre d'arguments basés uniquement sur des suppositions que je me permet de vous dire que vous avez des préjugés, non fondés d'ailleurs! Je vous juge sur ce que vous dites tout comme vous le faites me concernant.

Je vais vous faire un seul conseil : instruisez-vous sur l'Islam et ne vous contentez pas de le juger à travers le comportement de certains de ses adeptes, y compris moi. Il ne me viendrai pas à l'esprit de juger le message de Jésus, paix sur lui, à travers le comportement des "chrétiens" que je vois autour de moi! Les êtres humains sont imparfaits et le message de Dieu est parfait. Croyez-moi, vous n'avez absolument rien à perdre en vous instruisant sur l'Islam! Vous aurez en Jean-Marie, si vous ne le rejetez pas, un très bon interlocuteur qui vous éclairera sur beaucoup de choses. Il est de votre culture et il est extrêmement honnête.

Que Dieu, en ces derniers jours du mois sacré de Ramadhan vous guide vers Lui et ouvre vos yeux et votre coeur! Au moins pour ne plus mettre l'Islam et les musulmans dans le même sac! Et je vous prie de ne voir en cette prière qu'un sentiment bienveillant à votre égard même si, je l'avoue, j'ai été parfois assez dure avec vous! Je ne suis qu'un être humain et croyez-moi, je ne suis pas toujours fière de ce que je fais ou dis! Que Dieu nous pardonne nos égarements!

Bonne journée à vous

Écrit par : zakia | 06/09/2010

Cher pachakmac; c'est toujours un plaisir de vous lire. J'apprécie chez vous votre simplicité et humilité. De peur de me redire, vous êtes une personne très ouverte et pleine d'amour pour les autres. J'aimerais avoir votre patience et compassion.

Bonne chance dans vote nouvelle vie.

Écrit par : Fatima | 06/09/2010

Bonjour les Soeurs Courage et Abnégation - que le Très-Haut instruise nos âmes - Vous faites bien de poser les points sur le I d'Islam là où il faut le poser. Plus je lis, plus je m'instruis et comprend combien le message d'Allah par l'intermédiaire du Prophète a été dévoyé par des autorités religieuses (le pire c'est que par principe, l'Islam n'autorise pas d'autorité religieuse mais admet seulement l'instruction de ses Fidèles comme autorité suprême, mais ça il faudra le dire et le redire à tout non musulman qui ne connaît pas encore les vrais principes de la Foi en Allah), donc autorités avides d'asseoir leur pouvoir sur des populations naïves et pas assez instruites pour bien comprendre leurs droits et leurs devoirs vis-à-vis de leur propre religion et de leurs autorités supérieures. C'est un peu comme quand l'Eglise catholique pratiquait les Indulgences pour le pardon des péchés ou le bûcher pour les personnes déclarées sorcières qui dérangeaient et perturbaient l'ordre établi par le clergé en magouille permanente avec les rois et nobles au pouvoir. Je vais faire un billet sur cette dame iranienne en m'appuyant sur le Coran et la vie du Prophète pour montrer que s'il était là, il ne demanderait certainement ni la lapidation ni la mort pour cette femme qui a commis une grave faute en assassinant son mari et...moins grave mais douloureux pour un couple, en commettant l'adultère. L'Iran a sans doute autorité sur cette citoyenne. Mais pourquoi le Gouvernement de ce pays veut-il être si dur avec ses concitoyennes et soeurs en religion? Là existe le problème des Gouvernements peu sûr d'eux et de leur régime qui ont peur de perdre leur pouvoir en agissant plus honnêtement avec justice équilibrée pour leur peuple. En fait, cette femme est à la fois un bouc émissaire du régime iranien et un symbole instrumentalisé par l'Occident. C'est terrible d'être prise en otage et au piège des politiques d'Etats. Pour cette femme qui a fauté grave - que Dieu lui accorde sa Miséricorde - elle risque bien d'être punie injustement par la justice des hommes. Une victime de plus de l'inconséquence de nous les humains qui n'arrivons que trop rarement à mettre en accord notre Foi avec notre Justice humaine. Que le pouvoir iranien réfléchisse bien avant d'ordonner sa sentence. Nous ne pouvons que prier pour toutes les victimes dont le procès tournent en procès d'Etat. Bonne journée à vous deux.

Écrit par : pachakmac | 07/09/2010

Les commentaires sont fermés.