31/10/2010

Ne pas confondre Mr Zahar avec Mlle Zahia Dehar

 

Mr Mahmoud al-Zahar, dirigeant palestinien du Hamas, n'y va pas avec le dos de la cuillère, ou d'une baleine, pour traiter les Occidentaux et leur mode de vie plutôt mécréant. Dans une interview accordée à Reuters, le chef islamique a dit que les hommes occidentaux traitent leurs partenaires féminines en animaux, pire que ça. La femme occidentale a un mari et des centaines de milliers de petits amis! Et les enfants ne sauraient pas en réalité qui est leur père...Quelle outrance!

Il faut s'alarmer de ces dérapages d'un des responsables du Hamas, sans insulter Dieu pour autant. Le différent entre communautés musulmanes intransigeantes et communautés frivoles et libertines occidentales s'agrandit encore. On dirait que se forme un puits sans fond, ou un gouffre béant entre Dieu, d'un côté, et Satan de l'Autre. Hors, la réalité et la vérité, c'est que nous autres Occidentaux nous retournons la position de leurs outrances verbales aux musulmanes excessifs. « Ils » sont le Diable. « Nous » sommes le Bon Dieu. Pourquoi ce manque de communion entre la vision occidentale, chrétienne, de la liberté divine et celle, musulmane, soumise à la volonté de Dieu? Pourquoi ne pas croire que Dieu est le même pour tous, que la fornication nous est fortement déconseillée ici comme là-bas au risque de nous perdre, que la fidélité a autant de valeur là-bas que chez nous, que Dieu vit dans nos coeurs à tous où s'échappe de nos corps et reste à distance de nous à chaque fois que nous agissons mal. Satan est de partout, agit sur tous les peuples, et la Bête invisible nous soumet à ses tentations diaboliques. De se comporter en singes agresseurs criminels, corrupteurs, ou fornicateurs, est possible et visible dans toutes les tribus de la Terre, musulmane, chrétienne, juive, ou d'ailleurs..

Dieu nous demande Noblesse, Fidélité, Honnêteté, Sagesse. Ensuite, nous les êtres humains devons faire avec Ses précieuses recommandations et autres commandements. Puis, nous nous débrouillons avec notre conscience et notre Foi, pour celles et ceux qui en ont encore une. Que Monsieur Mahmoud al-Zahar défende sa position avec moins d'outrance verbale s'il veut obtenir le respect des Occidentaux pour défendre la cause du peuple palestinien et celle de Dieu. Car les Occidentaux, même s'ils sont parfois libertins, ne sont pas les monstres vouant un culte intégral à Satan. Le cynisme est de tous les bords, de toutes les cultures. Et certains Occidentaux, libres dans leur tête et leur coeur, agissent parfois mieux que certains extrémistes religieux d'Orient soumis à la Volonté divine qui n'est de loin pas toujours respectée d'eux. Trouver la voie du juste milieu. Voilà ce qu'Allah exige de nous, musulmans et non-musulmans. Cela peut se faire avec l'aide de Dieu, et pour certains, sans le secours de Dieu. Car Dieu, dans Sa puissance, sonde tous les coeurs sincères et surveille les coeurs infidèles avant de les punir sur Terre puis au Ciel.

« Jonas avait lui aussi fait partie de Nos envoyés. Il s'était réfugié sur un vaisseau surchargé. On tira au sort et il fut parmi les rejetés à la mer où une baleine l'avala, car il avait encouru Notre colère; et sans ses prières, il serait resté dans le ventre de la baleine jusqu'au Jour dernier.

Nous le fîmes rejeter épuisé, sur une plage déserte et Nous fîmes pousser au-dessus de lui un plant de citrouille. Nous l'envoyâmes ensuite comme messager à une population de cent mille âmes ou plus encore, qui crurent en Dieu. Aussi leur avons-Nous permis de jouir de la vie, pour une période déterminée. »

Et si Mr Mahmoud al-Zahar pouvait être ce messager d'Allah rejeté sur sa bande de Gaza qui, grâce à son exemple et sa tolérance, donne confiance aux Palestiniens et aux Occidentaux quant à l'existence de Dieu plutôt qu'un homme irrité et arrogant qui se moque des comportements libertins des Occidentaux... Le respect acquis, sa place de leader incontestée parmi les siens et parmi ses ennemis, son peuple n'en aurait que plus de poids devant le cortège des nations réunies afin de réussir une paix reportée depuis trop longtemps déjà. La souffrance endurée de tout un peuple qui étouffe de sa condition sociale ne peut-elle pas être transformée en bonheur et joie de créer une communauté ouverte et accueillie par le monde entier dans ses nouvelles frontières enfin reconnues de tous? Inch'Allah!.

 

 

 

Commentaires

"Ne pas confondre Mr Zahar avec Mlle Zahia Dehar"

Enfin! Quel soulagement, cela faisait si longtemps que vous ne nous aviez plus parlé de la jeune Zahia!... Ou alors, j'ai raté plusieurs pages.

Signé: BK alias ...

Écrit par : Baptiste Kapp | 01/11/2010

Cher Baptiste, ne vous inquiétez pas. Ma boussole tente de ne pas perdre le nord de l'Humanité. Entre croyance et matérialisme outrancier, mon âme navigue droite dans les eaux troubles de notre époque. Je ne laisse tomber ni les filles de petites vertus ni les coupables. Car nous sommes tous coupables de quelques méfaits. Et seul Dieu sera juge. Quant à moi, je cherche l'humanité où je peux la trouver. Et parfois, elle est plus chez une fille de petite vertu que chez un grand prêtre ou imam. Le diable trouve des alliés partout et en tous lieux.

Bonne soirée à vous.

Écrit par : pachakmac | 01/11/2010

Les commentaires sont fermés.