04/11/2010

Ordre divin et ordre humain

 

Soumission à Dieu ou liberté devant Dieu? Le grand débat religieux de notre époque devrait tourner autour de ce thème essentiel. L'essence de Dieu est telle de type autoritaire, voir despotique, ou libertaire? Quelle place est laissée au libre-arbitre dans le Coran? Dieu de pardon ou de punition?

L'Occident a contracté une allergie définitive face au monde musulman et sa vision unique de Dieu. Le Coran étant le Livre de la Révélation, le dernier texte sacré donnant les références exactes quant aux Volontés de Dieu, sa Loi, Ses règles naturelles et définitive pour l'Homme, la condamnation à l'enfer en cas de transgression et de perversion, de débauche ou de déviances dans les goûts sexuels (homosexualité, transexualité), toute cette apparente rigidité divine gêne l'Occident qui ne peut admettre que le Coran, le Livre de Dieu, rejette le droit à la rébellion des humains contre les Commandements de Dieu envoyés de manière aussi rigoureuse et menaçante, clairement et sans ambiguïté possible: les infidèles au Livre sont condamnés aux pires malheurs sur Terre et, plus tard au Ciel, et leur condamnation à l'Enfer est sans appel. Sauf en cas de conversion à l'Ordre de Dieu.

Ces menaces répétées tout au long du Livre fatiguent les âmes libérales. Dieu est-il alors un tyran Lui-même pervers qui nous aurait octroyé des libertés intellectuelles de vivre et de pensée tout en nous demandant de nous soumettre à Ses ordres? En réalité, il faut revenir aux racines de l'Humanité. Dieu crée l'homme et demande à ses anges de se prosterner devant sa plus accomplie des créatures vivantes. Tous acceptent, sauf Satan, qui de ce fait sera banni de Dieu jusqu'à la Fin des Temps. Satan, dès lors, dit à Dieu qu'il va tenter les Humains pour les faire tomber de leur Paradis et les entraîner dans des souffrances abominables, des malheurs incommensurables, et le chaos final grâce à ses séductions d'apparence très tentantes. Cela a commencé avec Adam et Eve pour continuer jusqu'à nos jours.

Si nous avons autant de peine à nous Soumettre à l'ordre originel de Dieu, c'est que Satan nous propose des libertés séditieuses et licencieuses fort tentantes qui semblent nous donner les pleins pouvoirs et le plein réservoir de satisfactions personnelles. Hors notre passage sur Terre est mortel du fait même du péché originel. Dieu nous met à l'épreuve. Il nous a envoyé Ses messagers pour rétablir son autorité, et ses commandements afin de nous éviter de devenir des méchants, des pervers, des libidineux se comportant pire que des animaux aux instincts primaires parce qu'animés d'intelligence cérébrale bien au-dessus de la moyenne du règne animal nous permettant d'acquérir des comportements nobles et civilisés. Car Dieu nous a inventé pour cela.

Cela semble raté. D'un côté, celles et ceux qui rejettent Dieu, n'ont pas de temps à perdre avec Lui et sa morale très droite et honnête. De l'autre, certains croyants musulmans se permettent de penser qu'ils peuvent se mettre à tuer tous les infidèles car c'est Dieu Lui-même qui offriraient aux combattant une place au Paradis pour qui combat et meurt pour Lui contre les infidèles. Le plan de Dieu est-il si foireux au point que les Humains vont s'autodétruire? Possible. Car Dieu dit aussi dans le Coran qu'il pourrait donner la Régence de la Terre à une autre créature que l'homme en cas de fiasco total de l'Homme. Satan va-t-il finalement réussir là ou Dieu exige de nous qu'il échoue.

En fait, c'est à nous, êtres humains, de trouver cette Sagesse, cette Voie du Milieu qui nous permet d'avancer dans Son Amour plutôt que dans les séductions de Satan. Le Coran est le plus beau Livre, le Livre qui nous dit que notre mission est d'abord de se comporter en humains aimant, attentif, respectueux de l'Autre, universel, multiracial, ayant l'âme tournée vers Dieu et non détournée par Satan.

Sur Terre, nous devons impérativement obéir à des lois humaines pour éviter les châtiments humains, des lois libérales qui parfois nous bousculent et nous jettent à la rue nous faisant perdre maison et dignité (voir le scandale des subprimes, par exemple). Pourquoi donc, si nous voulons atteindre le Ciel et le Paradis, ne devrions-nous pas obéir à Dieu pour éviter une vie d'enfer sur Terre et une autre vie d'enfer pour l'Eternité. La planète bleue va assez mal par notre faute; la société humaine va assez mal par notre faute. N'est-il pas temps de relire les Livres sacrés sous un autre oeil que l'oeil du mécréant obtus ou du croyant fou pour chercher de nouvelles sources d'inspiration divine?

Et si Jésus revenait parmi nous pour établir ce Paradis sur Terre comme promis de Dieu dans le Coran et dans la Bible, ne serait-ce pas le dernier moment d'y réfléchir pour nous chrétiens, juifs, ou musulmans...comme athées et adeptes d'autres religions?

 

 

Commentaires

Je viens de regarder les informations. Voyez ce qui vient de ce passer en Russie.

Un chef d'entreprise croyant orthodoxe, vient de licencier des femmes qui ce sont faite avortées.

Interdite pendant plusieurs années, dès que la religion chrétienne à un peu de liberté, c'est pour revenir à l'obscurantisme! Vous en pensez quoi?

Écrit par : NOËL pierre | 04/11/2010

Noël, effectivement, la religion aux prises avec l'idéologie pure fait commettre des aberrations et de l'inhumanité aux êtres humains. Je ne le nie pas. Tous les prétextes sont bons dès qu'il s'agit de menacer la liberté des êtres humains. La politique et l'économie comprennent très bien cela. "Tu fais ceci ou cela, sinon t'es viré ou on ne t'apporte plus notre soutien". L'être humain a des codes de conduite qui le poussent aux extrêmes dans les situations qui mettent en danger sa vie ou sa situation économiques, politiques, ou autres. En religion, il en va de même. On parle d'institution ici. Pas de croyance.

Il est évident que, dans les mouvements de l'Histoire, le rouleau compresseur de toute idéologie est beaucoup plus fort que la personnalité individuelle de chacun et chacune. Il n'empêche. Dieu sait ce qui se passe parmi nous. Cette consolation des "pauvres" et cette menace sur les "corrompus", bien qu'invisible et impuissante devant nos réalités quotidiennes, nous permet de consolider la confiance en notre capacité de révolte face à la bêtise et la corruption du monde. On peut se passer de Dieu. C'est vrai. Mais c'est tellement moins amer d'imaginer défendre un idéal qui sera un jour reconnu de Dieu Lui-même que d'imaginer cet idéal disparaître dans la nuit des temps avec notre utopie qui nous aura réduit à être mis sous pression, à subir la force, dominer par des êtres arrogants usant de leurs pouvoirs et de leurs influences pour écraser toute envie de changement du monde.

Certains choisissent la violence, sous le regard de Dieu ou selon leurs propres intérêts à défendre. D'autres choisissent la Voie du juste milieu pour permettre à la société d'éclore à l'aube d'un nouveau monde. Ce sont d'authentiques croyants qui choisissent cette voie difficile. Des deux, j'ai choisi mon camp très jeune déjà. Je ne dis pas que je suis dans la vérité. Je dis que je suis simplement dans ma vérité et dans ma sincérité.

Bonne après-midi à vous.

Écrit par : pachakmac | 04/11/2010

Il ne peut pas avoir un ordre divin puisque aucun dieu n'existe. Ils sont tous inventé
par l'homme.

Écrit par : Ivan Skyvol | 04/11/2010

Votre message est honnête, paisible et plein de conviction. Merci pour cet échange.

Bien à vous.

Écrit par : NOËL pierre | 04/11/2010

Les commentaires sont fermés.