06/11/2010

Jugement, Conte, et Surmoi

 

Les accusateurs de l'islam, qui prétendent que cette religion invente des contes à dormir debout en prétendant parler au nom de Dieu, devraient s'intéresser aux paroles du Prophète à propos de notre coeur, centre de la conscience divine et de l'âme, de nos comportements en société qui découlent de l'état de "santé" de notre coeur. On ne parle pas ici de psychologie mais bien de notre relation spirituelle qui nous relie à l'Univers.

Muhammad, que Dieu lui accorde la Grâce et la Paix, a dit quelque chose qui devrait faire réfléchir toutes celles et tous ceux qui croient aux valeurs de l'islam et qui aurait pu constituer le 6ème pilier de l'islam:

« Voulez-vous que je vous indique ce qui est meilleur que le jeûne, la prière et l'aumône? Les gens présents lui ont dit: Certes, oui!: C'est d'endiguer l'inimitié et l'animosité, car laisser se propager l'inimitié constitue la haliqa (celle qui rase); je ne dis pas celle qui rase seulement les cheveux, mais celle qui rase la Foi » (Al- Tirmidhi).

La lutte contre la haliqa est une base essentielle au Croyant et à sa lutte contre Satan. C'est une base évidemment capitale pour conserver sa famille unie et ouverte sur le monde « car elle empêche le démon à allumer les feux de l'animosité dans les coeurs. Car les flammes qui brûlent le présent et l'avenir des hommes engloutissent leurs liens et leurs vertus ». (tiré de « l'éthique du musulman, Mohammad Al Ghazali, chapitre « un coeur sans haine », page 117).

Les terroristes musulmans sont trompés par Satan. En croyant servir Allah, ils emploient en fait leur surmoi pour se juger et juger ensuite les « adversaires » d'Allah dans la haine plutôt que de tenter le rapprochement et la concorde malgré les comportements de leurs adversaires qui paraissent déviants de l'orientation véridique donnée par le Coran et qui peuvent déplaire et perturbés fortement les Croyants sincères – Mais Satan n'est-il justement pas l'ange appelé à nous dévier du droit chemin? - Allah n'autorise le conflit guerrier qu'en cas de légitime défense. Tuer des innocents est une crime capital devant Dieu et le châtiment réservé aux criminels est sans appel: ce n'est pas le paradis et le jardin des délices qui attendent les meurtriers. C'est l'enfer et la Géhenne.

Dieu demande aux Croyants de lutter pour le Royaume avec les armes du coeur. Celles de la compassion, Je reprends un passage de « l'éthique du musulman », livre remarquable.

« Satan s'empare des coeurs, provoquant leur animosité et brisant leur protection, les hommes régressent vers un état de dureté et d'entêtement dans lequel ils rompent ce que Dieu a ordonné qu'il soit communiqué (au monde des humains, ndlr) et propagent la corruption sur terre.

Aussi, l'Islam a été vigilant face à l'apparition des symptômes de la cruauté en les traquant et en les soignant avant qu'ils s'aggravent et se transforment en une animosité déclarée (…) C'est pourquoi l'Islam a prescrit un certain nombre de principes qui protègent les musulmans des affres de la division et de la discorde et qui amarrent leurs coeurs aux attaches de la fidélité et de l'affection. Il a ainsi interdit de rompre avec les gens ainsi que de tourner le dos les uns aux autres de quelque façon que ce soit. Certes il t'arrive de recevoir une méchanceté, de t'en attrister, et d'en suffoquer au point de te résoudre à rompre avec son auteur. »

Cette façon de ne point rester « dans le dos de l'Autre » concerne la communauté des musulmans en entier. Mais pas seulement. On peut l'étendre à toute la communauté des humains. Car les péchés et la chute du côté des séductions de Satan ne sont pas l'apanage des Infidèles. Les Fidèles en sont tout autant atteints, et parfois même davantage que les Infidèles (voir les guerres fratricides, les viols, les tortures, les vols, que certains Fidèles pratiquent entre communautés et courants islamiques).

Je termine par ces paroles de l'Envoyé de Dieu – que Dieu lui accorde la Grâce et la Paix – : « Voulez-vous que je vous indique quels sont les pires d'entre vous? Les gens présents ont dit: « Oui, certes, si tu veux, ô Envoyé de Dieu! Il a dit: Les pires d'entre vous sont ceux qui s'installent en solitaires, flagellent leurs serviteurs et s'interdisent les secours. Voulez-vous que je vous indique qui sont pire encore? (…) Il a dit: Ceux qui n'acceptent ni trébuchement ni excuse et qui ne pardonnent pas un péché. Puis il a dit: Voulez-vous que je vous indique qui sont pires encore? (…) Ceux dont on attend aucun bien et dont on n'est pas rassuré de leur mal. (Al- Tabarânî)

On voit ici à quel point le comportement terroriste est haï en Islam qui ne rassurent absolument pas de leur mal. Et voici le coup de grâce porté à toutes celles et tous ceux qui jugent trop facilement et négativement la religion musulmane en mettant toujours en avant le fait terroriste: « Les comportements de haine sont propres aux gens les plus vils et les personnes dotées de grandeur d'âme s'en écartent scrupuleusement » ( L'éthique du musulman).

Ci-dessous deux belles chanson de non-musulmans dans les signes mais dont le coeur l'est par les paroles et sans doute par les actes aussi. Rappelons tout de même que le terme musulman, avant de signifier l'appartenance à une religion, signifie « soumis à Dieu », à Son amour et Sa compassion.

Ne sommes-nous pas tous capables de Soumission à Dieu, notre Créateur et Bienfaiteur?

 

 

 

 

Bande-moi bien la bouche

à chaque fois que tu me touches

par ton amour et tes touches.

 

De ton amour et tes cartouches

tu fais nobles mouches.

 

De leurs haines, je suis farouche

à tirer de leurs cruelles fourches

les terribles voleurs de souches

abattant les arbres manouches.

 

Retouche-moi mon corps de ta chaleur

Retouche-moi mon âme en mon coeur;

car tu me faits beau le portrait de l'amour

toi la tzigane qui vivait de la fidélité à l'amour

dans la liberté de tes multiples sentiments.

 

Fuire Satan,

c'est donner et rendre à Dieu notre amant.

Fuir l'enfer et ses nuées ardentes

c'est donner et rendre à Dieu notre amante.

 

Ali pacha

Commentaires

Excellent billet dont je te remercie chaleureusement! Je suis absolument horrifiée par les crimes des terroristes islamistes. Pour moi, ils ne peuvent être considérés comme des croyants. Ce n'est pas possible! Hier au TDJ du soir, on a vu les images d'un carnage commis par des assassins à la sortie de la prière du vendredi, d'une mosquée au Pakistan. Des images insupportables! Les premières victimes de cette barbarie mondialisée sont les musulmans! Ils souffrent dans leur chair et souffrent de voir leur religion insultée et trainées dans la boue par des détracteurs de toutes sortes, aussi bien de l'intérieur que de l'extérieure! Et les pires sont évidement les premiers! La communauté musulmane doit être vachement mauvaise pour qu'elle subisse de telles humiliations! Tant qu'elle ne change pas son comportement et continue de transgresser les lois de Dieu en commettant des injustices, elle s'enfoncera toujours plus dans l'obscurantisme! Elle n'a que ce qu'elle mérite! Dieu est Juste et ne lèse jamais personne!

Merci cher frère pour la peine que tu te donnes et j'espère que Dieu de récompensera de la plus belle des récompense, qu'Il te soutienne et te comble de Son amour! J'aurai bientôt un peu plus de temps pour aller sur le net. Je te souhaite un excellent week-end!

Bien à toi et salamou alaykoum.

Écrit par : zakia | 06/11/2010

A vous lire, nous suisses nous demandons comment vous supporter:

Accordez-vous aux suisses le droit d'être suisses en leur pays,
d'exercer la démocratie,

selon vous, émigrée accueillie en Suisse sous le nom de zakia ?

Écrit par : na...ya | 06/11/2010

na...ya, Zakia est Suissesse par mariage et aime par-dessus tout la démocratie, régime prescrit à travers les Révélations divines données à notre Prophète Muhammad. Dieu n'a jamais été pour la dictature des hommes. Même si ses Commandements sont imprescriptibles, ils laissent aux humains la liberté d'agir pour le bien ou pour le mal. Ils rappellent les humains à Lui pour qu'un jour, celles et ceux qui auront agi au mieux ( Il connaît mieux que quiconque nos faiblesses et nos rebellions) auront droit à Son Paradis. Croire en Dieu est une profession de Foi, pas une obligation dictatoriale donnée par un être humain, roi despotique, sur les sujets de son royaume. Bonne soirée.

Écrit par : pachakmac | 07/11/2010

Les commentaires sont fermés.