30/12/2010

Situation sentimentale d'un cheval de labour

 

Quand depuis des années et des années, tu es poursuivi par les dettes et le fisc, les poursuites et les faillites, tu restes cependant dans un monde commercial qui exige de toi la maîtrise de ton destin, d'honorer tous tes devoirs de père, de satisfaire à tes performances professionnelles. Un monde qui te raille en retour pour ta pauvreté longue durée, ton impossibilité chronique à rembourser tes dettes, un monde qui te fuit pour les mêmes raisons. Vingt années ont passé depuis ma chute commerciale dont je n'ai jamais pu me relever, et tu restes l'âme en peine dans la même panade en te demandant ce que tu as fait de ta vie pour rester toujours l'homme qui vit en marge de tout et de tous en travaillant plus que la moyenne, avec le minimum matériel en poche pour séduire ton amoureuse, une belle et noble femme, et le maximum sentimental dans le coeur pour l'aimer.

 

Car elle, folle,et sentimentale,

soif d'hommes et parfum d'Oréal.

 

En toi, Claudia Schiffer,

Dieu, l'Islam, et Lucifer,

ce désir non commercial,

de visiter ta surface virginale.

 

Car Vague d'O phénoménale,

mon étoile idéale,

toi folie orientale,

aurore mélo mélisse florale,

de notre amour métisse boréal.

 

Lumières occidentales,

intérieur érotico-show ventral,

Charnelle de Coco Chanel,

Poison de Christ chez Dior.

 

Muhammad et l'islam en trésor,

Ali ton brillant voleur d'or,

Madame, vous qui regardez sur le port,

regardez revenir votre marin mort.

 

Car elle, folle, et sentimentale,

vierge et reine d'idéal,

tu coures après l'amour,

dans le désert nuptial,

de tes rêves glamour.

 

Car elle, folle et sentimentale,

dans la soie de ton Ali glacial,

par ce bonheur animal,

et cet homme trop idéal,

qui saute sur un vol continental.

 

Car bombe sexy idéale,

folle d'amour platonique,

ton coeur photovoltaïque,

Vas et viens aromatiques,

séductions radios-atomiques.

 

Car vierge sentimentale,

folie phase terminale,

tu coures la métaphore physique

abandonnant notre corps érotique

pour notre amour mystique.

 

P.S. Des troubles en Tunisie, des terroristes d'origine tunisienne impliquées dans un attentat avorté contre un groupe de presse danois, un prédicateur de l'islam tunisien de Neuchâtel au langage criminogène. Pourquoi tout dans le même temps en une seule semaine? Que cache cette connexion de faits insolites et très inquiétants? Ce n'est pas un complot occidental. Seul le hasard...ou Dieu envoie Ses signes pour dire « ça suffit! » de tricher et de mentir à Mon Sujet en direction des extrémistes du Coran qui se servent du Livre pour fanatiser les foules. C'est mon sentiment le plus profond et le plus sincère... Si des terroristes contestent ce discours, qu'ils viennent me parler au lieu de me jeter la bombe.

 

 

MEILLEURS VOEUX DE BONHEUR ET DE SANTE EN 2011

A TOUTES MES LECTRICES ET LECTEURS,

FIDELES OU OCCASIONNELS.

 

PAIX, AMOUR, ET PROSPERITE

AUX FEMMES ET AUX HOMMES DE BONNE VOLONTE.

09:31 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (9)

29/12/2010

Saïf al Islam Kadhafi ou l'échec démocratique du monde

 

Cet homme avait tout pour plaire sous nos contrées. Sensible aux droits humains, aux valeurs de la démocratie, ouvert à la culture et aux arts (lui-même étant à ses heures artiste-peintre), play-boy participant comme son frère, Hannibal, aux soirées pipoles et de charité, tout en adoptant le style dandy plutôt que celui « gore » de son frère « voyou provocateur sorti du ghetto clanique de papa pour imposer sa vision méprisante des petites gens et des femmes », Saïf al Islam avait presque réussi à imposer à notre pays une image sympathique et fréquentable de la Libye.

C'était sans compter les frasques de son frère et le bourbier diplomatique qui allait suivre. Depuis, la Libye retourne petit à petit dans son enfer antérieur après avoir vécu quelques temps au purgatoire de la communauté internationale. Entre le paradis fiscal helvétique et l'enfer pétrolier du dictateur de Tripoli, le courant ne passe plus. Un trou béant, une guerre des tranchées séparent désormais la Libye de la Suisse. Ce tableau en or noir et en or blanc fait craindre à nouveau l'odeur du sang et de la poudre.

Plus nos sociétés se radicalisent, moins les chances de survie de l'Humanité sont nombreuses au cours de ce siècle. Le XXIème siècle sera-t-il le dernier pour l'Histoire de l'Homme? Les voyants sont quasi tous au rouge. Pour les faire repasser au vert, il faudrait que l'Humain refasse confiance en Dieu et mette de côté son orgueil et sa vanité, ainsi que son esprit de puissance, de nuisance, et de destruction. Comme Dieu n'a plus la cote parmi nos valeurs actuelles et que même s' Il conserve la cote chez certains d'entre nous, en particulier en islam, c'est pour, la majorité du temps, mieux dévoyer Son message et se servir de Lui pour s'enrichir soi-même et asservir les humains un peu trop naïfs et ignorants sur les vrais habits de Lumière de Dieu, faux croyants nous plongeant dans le négativisme, le rejet, la provocation, la haine, et finalement le conflit armé.

Saïf al Islam Kadhafi est sans doute un homme providentiel, de bonne volonté, et animé de la parole véridique de Allah. Hélas, il est la victime sacrificielle de décisions supérieures négatives qui plongent notre monde dans des tourments de plus en plus grands.

Monsieur Muammar Kadhafi, salam alaykoum, le Coran nous enseigne de savoir se prosterner devant Dieu. Et si Dieu vous a offert un tel fils sachant construire des ponts avec l'Occident plutôt que détruire des avions et des villes, c'est qu'il attend de vous un sursaut d'humilité qui vous permettra de vous racheter devant Lui. Saurez-vous comprendre cette Force et cette Sagesse qui nous vient du Ciel avant qu'il ne soit trop tard et que le monde islamique ne devienne définitivement l'instrument global de Satan plutôt que la victoire de Dieu sur la corruption, le crime, la perversion, le reniement de Dieu et Ses prophètes?

 

Très belle journée à vous, Monsieur Kadhafi, sur ces sables si chauds et si doux qui font de la Libye un pays tellement fréquentable à travers son climat et sa végétation offerts par le Clément, le Miséricordieux, l'Omniscient, à vous et à votre population chaleureuse prête à oublier, grâce à Dieu, un épisode cruel de trop entre notre pays et le vôtre. La balle est dans votre camp. Ne l'utilisez pas comme arme assassine, à l'image d'un fascisme religieux qui pourrait être dicté par certains prédicateurs islamistes, mais comme ballon spirituel qui nous réconciliera avec vous et vos autorités. L'Amour de Dieu est plus Grand en tout. Allahou akbar.

Allah n'a pas fait descendre son Autorité sur l'Humanité pour que l'Humanité s'étripe à Son sujet. Allah a fait descendre son Autorité pour que nous sachions nous comporter de manière juste, droite, fidèle, et solidaire à Ses commandements. Si Allah voulait le meurtre, l'assassinat, et toutes les barbaries humaines organisées auxquelles nous assistons depuis des siècles et des siècles, l'Homme aurait fait exactement le contraire pour signifier à Allah qu'Il était le plus grand assassin de l'Histoire des hommes et il se serait rebellé contre Lui. Hors le bon croyant, celui qui croit en la Justice divine, au paradis, et à l'enfer, respecte le Coran au plus près de sa conscience en épargnant avec bonté et douceur dans la condamnation la vie des humains mécréants, en choyant au mieux la nature et toute la Création de Dieu. Car tout meurtre est interdit en religion et tout irrespect de la Création proscrit définitivement par la Loi divine. C'est à ce Coran-là que j'adhère. Toute autre interprétation m'est étrangère. Car Dieu est seul Juge de la vie et des hommes.

Si l'Homme se croit plus Grand que Dieu, alors malheur à lui et à toute sa descendance.Si l'Homme ignore Dieu et se croit seul maître à bord, alors malheur à lui et à toute sa descendance. Entre Occident et Orient, ce sont deux ignorances qui s'affrontent et Satan qui s'amuse avec nous tous.

 

 

 

12:36 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (8)

28/12/2010

Les talons aiguilles de Madame la Présidente,

 

Une femme piétine des boules de Noël.

Scène de ménage devant le sapin avec Monsieur? Domination de la femme castratrice sur l'homme, image de l'émasculation du mâle? Refus de la croyance en Dieu? Ou au contraire, vouloir dire au monde que la frivolité putasse a envahi tout l'espace public et est en train de détruire le rêve et l'espoir d'un monde d'Amour exprimé par le divin enfant?

Madame la Présidente aime brouiller les pistes. Telle une évadée poursuivie par la meute qui cherche à lui nuire et à provoquer son élimination, Madame à casser quelques brindilles au sapin familial afin que ses poursuivants se perdent en conjecture.

Bien joué, Madame la Présidente. En bon Sioux, je vois que les cendres du différant avec la Libye sont encore toutes chaudes. Vous avez des choses à dire aux cow-boys et à tous les flingueurs qui en veulent à votre magistère et à votre manière de communiquer. En bon Sioux, je suis votre éclaireur resté en arrière pour mettre en demeure les troupes blochériennes égarées dans cette Forêt des Enigmes qui vont bientôt provoquer la faillite de la formule magique du consensus, datant de 1959 et de l'Etat fédéral moderne tel qu'il a été conçu et administré jusqu'ici.

Continuez à mettre votre intelligence au service de la politique. La Suisse s'enfonce dans les fourrés de la pensée la plus eurosceptique et la plus anti-étrangère. Et tandis que les nationalismes grondent partout, vous dites, à l'aube de 2011, aux maîtres manipulateurs de notre maison confédérale:

« Messieurs, Mesdames, cela suffit! Vous voulez mettre en péril notre demeure et réveillonner avec vos coeurs pétris d'égoïsme, de rancoeur, de dureté envers les faibles. Moi je vous laisse votre sapin vérolé, vos boules, votre libido et part réveillonner ailleurs vers un monde meilleur ».

Ou déjà les prémices d'un clash historique et la fin de la concordance avec la prise du pouvoir par l'UDC et le retrait obligé des socialistes du gouvernement ainsi qu'un repositionnement politique de nombreux et nombreuses parlementaires .

Comme carte de bons voeux, pour la nouvelle année c'est une carte prophétique fracassante et renversante.

2010 | Pour les uns, le message de la conseillère fédérale est incompréhensible, pour les autres, il révèle une femme dominatrice fâchée contre la gent masculine...

 

 

 

 

14:04 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9)

Une minute pour être un brave type ou une chic fille

 

Et s'il ne te restait qu'une seule minute à vivre pour acquérir tes ailes d'ange et de lumière? Et si maintenant, tu te disais qu'il était temps de choisir l'amour plutôt que la haine, la fidélité plutôt que l'infidélité, l'honnêteté plutôt que le mensonge, l'amitié plutôt que le rejet de celle ou celui qui te dérange par ses valeurs morales ou spirituelles?

Une minute pour se faire la paix, avant que la haine prenne le dessus et décide d'éliminer l'Autre, cet être humain qui ne pense pas comme toi ou moi, qui n'agit pas comme toi ou moi, qui n'aime pas comme toi ou moi. Chercher les plumes de l'ange pour ne plus faire la bête, cet animal maléfique qui nous tient compagnie à chaque instant de nos vies afin de nous faire tomber dans l'absurde, la violence, la folie, la destruction, la malédiction, la guerre, l'anéantissement de tout ce qui nous ressemble pas et qui est pourtant humain en chair, en sang et en os. Sauver notre âme, notre unique part d'immortalité, c'est la première de nos missions qui entraînent toutes nos autres missions terrestres vers le Bien plutôt que le Mal. Et pour les non-croyants, décider du Bien, c'est sans doute se référer à soi-même, à sa façon de croire que l'on agira en bien. et en toutes choses J'ai tenté cette expérience et je me suis planté. Je reconnais aujourd'hui que sans soumission à Dieu, je ne suis qu'un homme dont l'orgueil et la liberté ont profané des tabous sacrés demandés par Dieu. C'est pourquoi, je suis retourné vers Dieu et à la croyance en l'immortalité de notre âme.

 

 

13:20 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (2)

26/12/2010

Sous le sapin, Zahia Dehar en cadeau!

 

C'est Noël! Et la star qui fait parler d'elle en ce jour...c'est Zahia Dehar. Il y a des tsunami qui reviennent comme ça tous les 26 décembre. Comme pour signaler aux hommes, que Zeus aime se rappeler aux bons souvenirs des mécréants.

Evidemment, les hommes sans Foi, dans leur humour aussi gras que le foi d'une oie gavée au grain d'or, diront que sapin bien ordonné sapine la crèche de la lapine très désordonnée...mais pas si stupide que ça, au final. Au coeur de la netivité et du monde des boules de foot suspendues aux exigences de la Barbie en kit et en toc était née la divine enfant du marketing commercial. Elle a tout refusé au monde, même l'hommage crapuleux fait d'or et de myrrhe du roi encensé du porno. Depuis la chute en enfer de l'équipe de France, son image avait disparu des écrans médias. Quant à l'évangile de Saint-Marc Dorcel, qui lui promettait les lumières lucifériennes de la luxure:

Voici les propos avant Coupe du Monde de Saint Dorcel : « Elle est médiatisée à fond et en faveur de la Coupe du monde, on va sortir un prog sur le foot. On peut modifier et arranger pour qu’elle y participe. » Et de conclure ainsi: ça rentre à fond dans nos projets ».

Zahia lui a répondu poliment, telle une mécréante qui a perdu son bréviaire et sa bible porno: « J'ai perdu la foi en vos projets. Aller tous vous faire foutre ailleurs, bande de cochons pendus! ». Et maintenant, Zahia dépose des noms de domaine, par-ci, par-là. La planète Terre sera-t-elle touchée de plein fouet par l'astéroïde? La fin de notre monde sera-t-elle en définitive la fin de prendre les putes du bon dieu pour des connasses gonflables? Les teenagers réclameront-ils à leurs parents des sous-vêtements, parfums, vestes et jeans frappés au nom de l' ex-prostituée née au monde par le football charité et couchée sur la paille dans un café glauque de Paris par des stars très sûrs de leur porte-monnaie?

Quel sera alors le message de Zahia: « Je suis une pute, et je le veux bien » ou « Je suis une pute, et je le vois bien » ou « Je suis une pute, et je le vaux bien » ou encore « Je suis une pute et je vous le rend bien »? Une sorte d'armure fatale, de ceinture de chasteté, contre les cons machos qui se verraient alors, tel un boomerang, recevoir la monnaie de leurs pièces en pleine figure?

Zahia énerve le monde. Zahia prend les journalistes dans la moquette mais garde la sienne vierge d'intrusions intempestives. Car Zahia ne réagit pas comme une poupée mécanique aux injonctions du monde peopolisé. Zahia suit son chemin, sans rendre compte aux médias d'une imagerie glacée selon les codes biens établis par le business. Zahia fait bzzzzzzzz, Zahia s'amuse et emmerde le monde. La haine risque bien de s'enfler d'un cran le jour où Zahia fera un tabac commercial plutôt qu'elle ne fumera la pipe avinée des hommes qui n'attendaient finalement d'elle, après l'affaire Ribery et Cie, qu'une pouffe couchée bien sagement sur un couffin pour servir d'excitations passagères à des mâles dominateurs peu respectueux de cette enfant marocaine dont la feuille de vigne lui a été arrachée très jeune par un désir de vénalité adolescente.

Zahia, c'est o.k. Message reçu 5 sur 5. Divine enfant, jouez aux bois, raisonnez musette. En franchissant leur arrivée, les rois de la bicyclette courant dans le Grand Tour Mondial du Salon Rose auront compris que les capotes ne serviront plus jamais avec vous pour leur dopage institué.