16/01/2011

Tunisie: Les robinets du pétrole se tarissent

 

Les gouvernements voisins de la Tunisie prennent peur. Le processus démocratique est entravé en Tunisie par toutes sortes de puissantes forces obscures, ennemies de la démocratie dans cette partie du globe, qui défendent leurs territoires et leurs patrimoines acquis sur le dos des populations.

La Révolution de Jasmin pose un vrai problème à tous les régimes d'Afrique du Nord, y compris à Israël. Certaines nouvelles arrivant de Tunisie annoncent une pénurie d'essence, des bus immobilisés qui ne relient plus les régions entre elles, des stations de transport brûlées. Le colonel Khadafi monnaye-t-il au prix fort le pétrole qui circule dans les pipe-lines entre la Libye et la Tunisie? L'Algérie fait-elle de même? Ces deux Etats exigent-ils carrément de l'armée tunisienne de changer de camp et de revenir favorable au régime de Ben Ali pour fournir à nouveau la Tunisie, pays sans or noir, en pétrole? L'Arabie Saoudite, elle-même, fait-elle aussi pression sur le gouvernement provisoire mise en place dans la désorganisation à Tunis?

A l'heure où nous vous écrivons, la Tunisie est entourée de crabes, de requins, de dinosaures, de douteux personnages au passé criminel et mafieux, puissants, ayant de nombreux leviers entre leurs mains pour étouffer la rue tunisienne. Quant aux rats du clan Ben Ali, ils tentent de prendre la fuite par le centre et le sud désertés par l'armée qui a dû rejoindre Tunis et les grandes villes du nord. Un neveu de la grande famille, cherchant à joindre la Libye par le centre, aurait été arrêté dans le désert avec 43 millions de dinnars dans la voiture (environ 30 millions de francs suisses). Une nouvelle offerte par le téléphone arabe et confirmée pour ce qui est de l'arrestation mais pas de la somme d'argent. A prendre donc au conditionnel.

L' Occident doit venir au secours de la Révolution de Jasmin. Elle n'a pas le droit de faire machine arrière en recommençant à soutenir les dictatures contre le peuple.

20:19 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (2) |

Commentaires

Excellent billet mon ami Jean-Marie. Prions pour une Tunisie libre et démocratique.
Bien à toi

Écrit par : Haykel | 17/01/2011

Ah bon ! Ha ! C' la me fait une laide jambe à mon Robinet ça !=).


PS: Oh Oui... Je sais... Je sais...

Rrroh !

C' est du sérieux ! Je sais !

Alors...

Plombier !

Rendez - vous, s' il vous plaît !

Écrit par : Cristal Gagnante | 17/01/2011

Les commentaires sont fermés.