04/02/2011

Le régime iranien a la volonté de compromettre la paix mondiale

 

Le Jour du Départ coïncide avec le réveil des autorités iraniennes et sa propagande fascisante de l'islamisme radical.

Nous étions anti-Bush et combattant féroce contre une Amérique néo-libérale conservatrice. Nous sommes tout aussi clairement et férocement contre le régime des Mollah tel que pratiqué en Iran.

Que toutes les forces démocratiques du monde se mobilisent en ce Jour du Départ pour soutenir une Egypte démocratique, un Maghreb démocratique, un monde arabe démocratique.

Nos vrais amis musulmans sont clairement démocrates, ouverts sur le monde, avec une volonté claire et farouche de laisser aux êtres humains de choisir en libre conscience leur vie et leur spiritualité individuelle et collective. Que ceux qui poussent au conflit, à la guerre des peuples, au pouvoir de l'idéologie sur l'idéal humaniste soient clairement dénoncer tel que je le fais ici. L'Humanité n'est pas la propriété de gens voulant obliger à penser comme eux, à vivre comme eux, à prier comme eux, à s'habiller comme eux.

Musulman libre je suis. Musulman libre je resterai quel qu'en soit le prix à payer pour cette liberté.

Où sont donc passer les femmes et les enfants aujourd'hui, jour de la Libération? Où sont donc les jeunes gens qui aspiraient à la démocratie sur la Place Tahrir?

J'ai un verbe tragique qui coule dans ma bouche en ce moment,  15heures Place Tahrir ce 4 février 2011. Un verbe qui remplace le beau nom « Libération ». Un mot qui fait pleurer tous les démocrates comme les imams pratiquant la conscience de la liberté humaine dans leurs prêches du Vendredi et de notre destin unique devant Dieu. Ce mot me noue la gorge. J'ai peur que la place Tahrir devienne la nuit prochaine la Place Trahir avec son cortège d'horreur sanguinaire. Trahison d'un islam qu'on a toujours voulu tolérant, ici en Occident, avec toutes les communautés d'intérêts et de pensée.

 

Peace and Love. Mon dernier slogan en ce jour d'angoisse où l'Iran des Mollah extrémistes attise le feu sur les flammes de la Révolution égyptienne, Honte au gouvernement iranien qui joue avec les vies de toute la population égyptienne et arabe au nom d'une idéologie et non à la Gloire de Dieu, Allah seul maître de la Justice divine. Chassons aussi les fascistes de "Dieu" du pouvoir usurpateur qu'ils ont volé au peuple. Dieu n'est pas fasciste, Muhammad, qu'Allah le bénisse, n'était pas fasciste. Il était libre et démocrate comme tous les vrais prophètes de Dieu.

 

15:40 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (2) |

Commentaires

L'Iran ne fait qu'appliquer la même politique de désinformation et de manipulation que les USA, quelques pays de l'UE et Israël ne l'oubliez jamais.

Si la Suisse avait eu ces vingt dernières années des services de propagande capable de prendre le contrepied des fabulations d'étrangers vivant hors nos murs nous n'aurions jamais souscrit à cette politique de repentance et de bénis oui oui qui nous caractérise aujourd’hui et charbonnier serait maître chez lui.

Écrit par : Werner Stauffacher | 04/02/2011

"Nous"? C'est qui? Nouséki? Nausée qui?

Écrit par : Trio-Octet infernal | 05/02/2011

Les commentaires sont fermés.