07/02/2011

Rania, Sonia, et Sally Zahran, héroïnes tahririennes

 

Elles sont encore des centaines à oser braver Pharaon et son pouvoir agonisant mais pas encore à l'état de mort clinique.

Des centaines à scander « Où sont les hommes libres, prêts à ouvrir leur coeur fermé pour offrir le pouvoir partagé avec les femmes? ».

Quand la solidarité casse, c'est le ressort de la démocratie qui casse. Peuple d'Egypte, n'abandonne ni les femmes ni les jeunes. Partout dans le monde, et même en Iran, l'opposition vous soutient. Le 14 février, jour des amoureux dans le monde entier, l'opposition iranienne compte organisée une manifestation monstre en soutien des Tahririens. Oui, le nouveau peuple libre du monde arabe porte le joli nom de Tahririen, Quand les Tahririennes atterrissent au milieu des jasmins, elles chantent toutes avec Patricia Kaas: OÙ SONT LES HOMMES?

Aujourd'hui, jour pour jour, il y a 40 ans, les hommes suisses donnaient le droit de vote aux femmes. Il était temps! 40 ans plus tard, ce sont les Egyptiens qui sont appelés à partager la place du pouvoir avec les femmes. Les islamiques qui protègent les valeurs essentielles du Coran et qui partagent également les droits humains et les droits à la démocratie sont conviés à soutenir toutes les forces d'opposition aux extrémismes et aux dictatures. Nul ne divisera le monde musulman sur des questions de croyance mais le monde musulman se divisera si les conservateurs obtus désireux de pratiquer les châtiments corporels ainsi que le non partage du pouvoir avec des forces laïques au nom d'un modèle exclusivement référencé sur la foi en islam sont décidés à mener la politique du pire et à semer la guerre mondiale entre les peuples au nom de Dieu. Un comble de l'arrogance des humains devant l'Eternel! Car telle sera la conclusion de notre monde si le conservatisme primaire des musulmans sectaires l'emportent sur l'ouverture à l'Autre, l'Occidental ou l'Asiatique qui ont d'autres valeurs à défendre que la charia prise dans son sens le plus stricte.

 

I MEDIA

Pour la Saint-Valentin, « I Média », le blog de l'actu immédiate qui met les coeurs sur les i au service de la libre expression des femmes et des hommes persécutés et assassinés à travers le monde pour leurs convictions.

 

Sally Magdy Zahran

 

Sally Zahran, battue à mort par les forces égyptiennes d'oppression du peuple

 

15:16 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.