07/02/2011

Une pyramide de 50 milliards de dollars qui s'écroule

 

On vit des temps modernes de plus en plus extraordinaires.

On vous explique: je spécule sur la faillite de mon propre peuple. J'empoche en retour des milliards. En face de moi, j'ai les présidents du monde entier, y compris ceux provenant du monde démocratique, qui s'inclinent devant ma toute-puissance. Je suis Pharaon au Pays des Momies mentales.

Mais oui. Rien que ça. Et dire que le peuple trime pour moins de deux dollars la journée de travail...quand il y a du travail. Là-bas, ce sont des esclaves modernes. Ici, nous sommes des semi-esclaves toujours en lutte pour garder la tête hors de l'eau et nos vacances de privilégiés en Egypte où ailleurs. Oui, car esclaves de ce système pourri nous sommes tous avec un endettement inimaginable et des suceurs de sang qui visent notre mort à tous. Banqueroute, poker et mat, mon Général Karaboum! Si on raflait tout l'argent actuel des mafias du monde, sûr, absolument sûr qu'il y aurait assez d'argent pour inventer un monde durable à l'échelle du globe.

50 milliards, c'est seulement la fortune personnelle de la famille nucléaire de Mister Karaboum. On ne parle pas de la parenté directe et de tous les autres membres du clan qui ont été arrosé par la main du Roi Soleil. Car si on additionne la totalité des richesses, c'est certainement un trésor plus fabuleux que tout ce que les égyptologues ont pu trouver dans les tombes de la globalité des pyramides de toutes les époques.

Le monde va-t-il vraiment changer et se tourner vers Dieu ou continuera-t-il sa folle et abjecte débauche d'accumulation des richesses pour quelques-uns, élus par la grâce des petits copains politiques et économiques qui savent comment spolier un Etat et réduire un peuple à la misère globale?

La lutte est très inégale. Le pouvoir possède la force politique, économique, et militaire. Le peuple, son coeur et sa foi en Dieu. Pour les athées, juste le coeur et les larmes pour pleurer.

 

21:23 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Malgré les cotes légèrement faibles au départ, le pari a valu le coup d'être joué, bravo à tous ceux qui se sont battu

Écrit par : comparateur cotes | 12/09/2011

Les commentaires sont fermés.