28/02/2011

Kadhafi sera aussi d'avis que Tripoli doit être détruite

 

Souvenons-nous tous du sort de Carthage afin que Tripoli ne se transforme pas en carnage avec lâcher de tigres militaires et chimiques sur la population de cette ville.

Kadhafi et sa bande sont de gros gros jaloux remplis d'orgueil. Ils sont en train de perdre leurs bijoux de famille, dont Tripoli sera le dernier joyau en leur possession. Pour éviter leur délire qui imagine la Libye tombée en mains occidentales...ou d'Al Quaïda, ils seront prêt à faire disparaître le symbole de leur pouvoir absolu en l'emportant avec eux dans la tombe familiale.

Nous devons tous nous préparer au pire afin de défendre la population de cette ville pour qu'elle ne devienne jamais la ville martyre du monde arabe.

Agir en toute sécurité et en toute prudence. Absolument. Kadhafi et ses enfants sont fous. Ils n'hésiteront pas à faire mourir des dizaines de milliers de personnes laissant derrière eux le sentiment et la réalité d'un champ de dévastation et de ruines dans le coeur des survivants et de toutes les populations du monde. Au fait, comment s'appelle le fils de Kadhafi qui a empoisonné l'atmosphère suisse durant deux ans?

Un brin d'Histoire trouvé sur le site « Le Règne de Massinissa »

La situation en Afrique même n’était pas l’une des plus rassurantes. Lors de son voyage en – 152, le parti populaire ou démocrate régnait à Carthage en la personne du sufète Giscon, fils d'Amilcar. Non seulement il soulevait le peuple contre Massinissa, mais aussi contre Rome, et des tribuns populaires menaient grand tapage contre la tutrice détestée de la ville.

Port et arsenal de CarthageEn outre, si la flotte militaire de la cité punique avait été détruite, sa flotte marchande, elle,était plus prospère que jamais ; non seulement elle inondait de ses marchandises toute la Méditerranée orientale, mais elle exportait aussi ses idées subversives, et l'on retrouvait presque toujours sa trace dans les révoltes populaires qui secouaient à cette époque le monde méditerranéen.

(voir la suite sur le site précité)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"CEUX QUI NE M'AIMENT PAS

MERITENT DE MOURIR"

 

Muammar Kadhafi,

roi des rois autoproclamé d'Afrique

15:55 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.