03/03/2011

Kadhafi: Black, Block, Buck

 

Un tyran qui ressemble à Hitler dans sa folie. Un tyran pour l'hégémonie Noire prête à bouffer du Blanc, un tyran pour la dominance mâle sur la femme, un tyran pour une opposition totale à une vision démocratique du monde. Un tyran qui a toujours su jouer sur les différentes composantes de la globalisation et de la psychologie humaine pour ne pas paraître autant monstrueux que ça.

En résumé, Mouammar Kadhafi c'est cela. Une Libye Black, Block, Buck avec sa cour d'épouses légitimes et illégitimes, son clan d'infaillibles, fidèles à la cause de la secte du dictateur, lui , Mouammar,comme maître et saigneur, le Livre Vert comme base idéologique, le peuple derrière, soumis à sa brutalité et sa puissance militaire quelles que soit ses souffrances, ses revendications, et cette légitimité remise en cause, cette destitution aujourd'hui exigée et proclamée tout aussi brutalement par la jeunesse devenue imperméable à la parole du tyran..

Kadhafi a connu une grossière erreur: il a délaissé les jeunes au lieu de les enrôler dans l'idéologie de son Livre Vert. Il a laissé Internet et les télévisions satellites et libres s'introduire dans les familles en provoquant la subvertion parmi la population. Il voyait son système parfait. Il usait de la corruption pour acheter le silence de ses proches. Il maintenait le rideau de fer sous ses tenues vestimentaires à la John Galliano. Reste la question du jour qui tuerait un bouc néolibéral: John Galliano aurait-il aimé être le couturier officiel de Mondouamour Gaddafi?

 

14:43 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.