11/03/2011

Beng Beng, Benghazi, Allah et tsunami

 

« La Super-Puissance Kadhafi a décidé de mettre fin au conflit en usant de l'arme de la non-violence. Son peuple l'adore, se met à genoux devant lui, embrasse la terre en même temps que son portrait. A l'étranger, on se questionne beaucoup sur les risques d'une guerre nord-africaine contre ce cher Muammar trop gentil pour qu'on lui fasse du mal. Les armes occidentales se taisent. On laisse faire la non-violence du leader libyen, roi de la sagesse planétaire actuelle, héros super Rambo, et exemple de l'homme parfait de droiture virile pour notre jeunesse droguée aux petites pilules bleues d'Al-Qaïda qui se sont emparés de Benghazi. »

Nous aurons la Chine en Libye, entre amis dictateurs on va trouver de nouvelles alliances stratégiques. L'argent de Kadhafi? Aucun soucis, il trouvera. Les armes de Kadhafi? Aucun soucis, il trouvera. Sa mise sur la sellette internationale? Aucun soucis. Il survivra. Il a survécu à l'attentat de Lockerbie, à la volonté de l'éliminer par les Américains. Kadhafi allait pourtant tomber...il y a quinze jours en arrière. Mais c'est nous qui avons laissé tomber et mourir la liberté par peur des conséquences. L'Amérique avait osé intervenir en Europe pour casser Hitler, malgré l'empire soviétique à l'Est. Mais l'Amérique d'Obama a vécu l'air Bush et cette fois, la décadence est belle et bien programmée.

Si Benghasi perd, les démocraties n'ont simplement plus d'avenir. C'est le signe des Kadhafi qui ont toujours été farouchement opposés et haineux face à nos régimes qu'ils méprisent et prennent comme paillasson à leur pouvoir.

8,8 sur l'échelle de Richter. 8, 8 les positions des deux H, Heil Hitler. Alerte au tsunami ce matin. C'est au Japon. Ce n'est ni Hiroshima ni Nagazaki. Nous ne sommes plus en 1945. C'est un énorme tremblement naturel de la Terre en colère. Même la Terre sait parfois se fâcher avec les humains. Des vagues énormes ont débarqué sur les côtes. On ne connaît pas encore les conséquences horribles de ce désastre. Dieu s'est trompé d'endroit...ou alors son système de visée est défaillant, trop vieux, obsolète. Mais peut-être a-t-Il simplement demandé à la Terre de nous punir à distance en nous laissant encore une dernière chance, un ultime avertissement, devant nos responsabilités humaines face à Kadhafi et la corruption du monde? Inch'Allah.

Le glaive de l'islam, version Ali pacha

08:25 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.