25/03/2011

Kadhafi: le Chat Botté sur un toit brûlant

 

L'actualité mortuaire nous a annoncé le décès de Lis Taylor. La disparition d'une femme flamboyante qui ne s'en est jamais laissée conter par les hommes.

Elle s'en va avec le souvenir d'une femme maîtresse de ses passions, généreuse dans l'aide apportée aux victimes du sida. Aujourd'hui, son film culte, « La chatte sur un toit brûlant » nous fait penser aux liaisons dangereuses et finalement funestes entre l'Occident et Mouammar Kadhafi. Tantôt admiré, tantôt honni, le leader libyen, grand criminel devant l'Eternel, aura été l'exact opposé de Lis Taylor, cette femme amoureuse, impétueuse, volcanique...mais toujours respectueuse des êtres humains et de leurs failles.

Nous donnons deux extraits de ce film en hommage à cette femme, entre autre amie et protectrice de Michael Jackson qu'elle rejoint aujourd'hui dans l'au-delà.

Et nous avons envie de dédier, avec autorité et sans réserve, à Mouammar Kadhafi la phrase mythique du film.

 

Mouammar, de Tripoli: « Je suis comme un chat sur un toit brûlant »

 

Les rats de l'opéra libyen, à Benghazi: « Saute du toit, alors! »

Et avant de visionner ces deux extraits, ce nouvel épisode renversant et épouvantable du chantage permanent Kadafhien. Au sujet de l'indemnisation des victimes de Lockerbie, nous avons tous été informés que Kadhafi avait payé afin d'améliorer ses relations avec l'Occident. Hors voici ce que je viens de lire:

Kadhafi a fait payer la facture de Lockerbie à des entreprises américaines
Des collaborateurs de Mouammar Kadhafi ont ordonné en 2009 à des sociétés américaines de payer 1,5 milliard de dollars de compensations destinées aux victimes de l'attentat de Lockerbie, sous peine de voir leurs contrats avec Tripoli résiliés, rapporte le New York Times ce jeudi. Kadhafi et ses fils ont extorqué les multinationales, amassant des milliards de dollars. "La Libye est une kleptocratie où la famille Kadhafi et ses proches alliés ont des intérêts directs dans tout ce qui a un peu de valeur", révèle un télégramme diplomatique cité par le journal.

Voilà. La vérité sur le monde est parfois si peu ragoûtante, que même un ragoût de rats doit être moins difficile à avaler par les citoyennes et citoyens normalement et basiquement démocratiques.

Lire aussi "Mécano de Kadhafi" dans "Sud-Ouest". Et dire que ce personnage se prétend toujours non vénale, juste attaché à sa tente de bédouin. Ah le mensonge! Plus on le porte haut sur soi, plus le monde y croit. Gens de l'Islam, fuyez ce personnage satanique au plus vite.

 

08:56 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.