03/04/2011

Quand le monde se passera très bien des lois

 

Trop d'injustice, trop de corruption, trop d'impôts, trop de personnages qui montrent que les comportements mafieux, hors-la-lois, ou dictatoriaux sont les comportements absolument tendances de notre temps.

 

La barbarie comme arme justificatrice à l'occupation du terrain, comme nécessité préalable au pouvoir conquis. En Côte-d'Ivoire, en Libye, des exemples flagrants de l'impuissance du droit international. Et c'est devenu très à la mode chez nos jeunes de défier les juges et les lois. En Italie, Berlusconi, un vieux papounet, y donne même l'exemple et y fait même son show contre les juges de son propre pays. La loi des petits et grands caïds détruisant la loi policée et démocratique devenue elle-même trop injuste pour la classe populaire et très avantageuse pour les grandes fortunes qui s'accumulent.

Nous avions commencé l'année dans l'euphorie de la révolution tunisienne, dans cet espoir un peu fou d'éradiquer en bonne partie la corruption des dictatures et trouver enfin un nouvel espoir dans ces démocraties toutes fraîches nées au nord de l'Afrique. Nous continuons par la contre-offensive du mal, je devrais écrire du mâle, qui jamais ne se résoudra à changer son style de parade et de prestance devant des femelles toujours aussi avides et primitives préférant se donner aux porteurs de récompenses matérielles, porteurs malsains de sida social et dévastateurs de biens communs, plutôt qu'aux gentils mâles porteurs de bonheur et d'équilibre familial comme social. La barbarie est à nos portes et Dieudonné, hélas, à sans doute de bonnes raisons matérielles de soutenir à la fois le ninja de Téhéran, Mouammar Kadhafi et Marine Le Pen. Sur le terrain, la force brutale fascine et devient toujours plus convaincante que la complexité intellectuelle d'un terreau culturel mis à mal par les populismes qui envahissent la sphère publique et médiatique.

Quand le tambour de Mouammar frappe c'est la barbarie et le talion qui sonnent à nos portes.

 

07:54 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (7) |

Commentaires

"Nous avions commencé l'année dans l'euphorie de la révolution tunisienne" VOUS oui...

Écrit par : Trio-Octet Infernal | 04/04/2011

"Quand le monde se passera très bien des lois". Lorsque nous serons conscients de la dignité de chacun.
J'ai entendu, hier, une autorité (féminine s'il vous plaît)dire, en réponse à la question d'une personne ouverte sur l'avenir: "JE suis la gardienne des lois!!!"
Son autorité et son immunité, dépendent de sa fonction.
claire-marie

Écrit par : cmj | 06/04/2011

@ cmj Anubis est bien le gardien des morts,cependant sans lois,c'est le chaos dans le désordre,on le voit avec les enfants rois qui humilient leurs géniteurs,la porte au laxisme est entrain de se refermer gentiment,et personne excepté peut-être des gens pratiquant l'ésotérisme ,s'est rendu compte qu'en fait depuis 2000,les trois zéros ouvraient la porte sur un avenir fantasmé et qu'au fil du temps ,les années se remplissant à nouveau,quoiqu'on dise ,quoiqu'on fasse,la porte entrouverte pour l'humanité afin de tester si les humains étaient capables de se débrouiller seuls sans loi comme vous dites se refermera jusqu'en l'an 3000,c'était le test du cosmos afin de vérifier l'intelligence humaine,apparemment c'est plutot raté,on a jamais vu autant de haine,jalousie et conflits et ce même au sein des familles,alors courage pour ceux qui vivront encore en 3000!

Écrit par : caramel | 06/04/2011

Je pense que les lois fondamentales sont au centre de notre nature.
Regardons ses yeux, peu importe combien elle en a, du moment qu' elle nous apelle à l' autorité de nos sens.

Écrit par : Cristal Gagnante | 06/04/2011

"appelle"

Écrit par : Cristal Gagnante | 06/04/2011

La naïveté serait - elle au service de notre bonheur ?
Et notre nombril, le vecteur de nos richesses originelles ?
J' ai le sentiment que même si je me trompe la conscience est le but de notre renaissance.

Écrit par : Cristal Gagnante | 06/04/2011

"Je pense que les lois fondamentales sont au centre de notre nature." Mais oui, Christal Gagnante et c'est notre conscience qui nous permet d'y voir un peu plus clair. Les "lois" devraient servir à l'harmonie entre nous.
claire marie

Écrit par : cmj | 07/04/2011

Les commentaires sont fermés.