18/05/2011

DSK et BHL, un couple de tristes machos complices

 

Il fallait bien que cela arrive. BHL, Bernard-Henry Lévy, approuve la nouvelle ligne de défense de DSK. Après avoir joué la ligne VAGIN NO et nié tout acte sexuel commis contre l'intégrité corporelle d'Ophélia (restons à son 1er premier prénom connu afin de donner une dimension littéraire à cette histoire), les défenseurs de Strauss-Kahn, ses avocats en première ligne de feu, sont ressortis des tranchées et contre-attaquent le pouvoir judiciaire américain en déclarant que la relation sexuelle était consentie par les deux parties (un peu comme si la France, renversant la responsabilité de l'assaillant sur le lit sanglant des tranchées, avait accepté l'agression allemande de son territoire en 1914 en partageant la responsabilité de l'attaque et en révisant, de fait, la réalité de l'Histoire). C'est pratique les avocats qui aident à mentir bien...

Mais le pire est à venir. Et BHL, grandeur philosophique devant l'Eternel a commis cette phrase impérissable devant l'Histoire de l'Humanité:

« Après tout, la femme de chambre est entrée seule dans la chambre. Elle endosse donc une part de responsabilité ».

Profondeur philosophique et métaphore de la domination masculine « la femme de chambre est entrée seule dans la chambre. Après tout, elle porte une part de responsabilité dans cette agression ». Chaque femme qui entrera désormais seule dans la maison ou dans la chambre d'un mec sera désormais considérée comme proie fatale du mâle! La France en ressort grandie du haut de sa Tour Eiffel. Et moi qui croyait que le « symbole phallique » des minarets faisaient peur aux Français comme aux Suisses et que l'on craignait tous que les musulmans nous conduisent à la soumission des femmes occidentales! Bien vu, le chantre des Droits de l'Homme qui s'est rendu à Benghazi pour sauver la liberté libyenne née de la Révolution de Jasmin tunisienne!

Mesdames, n'ouvrez plus jamais votre porte au facteur, au plombier, à l'agent d'assurance, aux témoins de Jéhova...sinon vous porterez le poids de la responsabilité et de la culpabilité partagée en cas d'agression et de viol commis par l'un ou l'autre de ses corps de métier très exposés à pénétrer dans les maisons où vivent des femmes esseulées!

Typiquement française, cette réaction de BHL. Et dans de sales draps glauques la France politique et morale de Sarkozy. Vivement la naissance du bébé de Carla et Nicolas pour mettre un peu de lumière et de baume sur la beauté virginale de la relation amoureuse. Ils ont vraiment choisi le bon moment, ces deux tourtereaux, pour sauver la France du naufrage. Si j'étais Carla, je dirais que le petit môme devra porter le prénom de Tristan ou la petite gaille celui de Yseult. Histoire de dire la tristesse de notre époque et de l'aventure DSK...avec l'espoir d'un renouveau romantique naissant sur les cendres de ce conte réel horrifique...

 

Mon visage dans tes prunelles,
Et le tien dans les miennes , Eternelles;
Deux coeurs purs et sincères,
Dans ces visages paisibles se mirent.
Ou trouver deux hémisphères plus enclins au bonheur,
Que jamais ne sépare la pale ligne de l'équateur?
Seul ce qui souffre d'un déséquilibre est voué à périr.
Si jamais nos deux amours pareils en tout point ,
S'égalent en importance et ne font qu'un;
Aucun d'eux ne serait se ternir,
Ni ne saurait mourir...

 

Un des plus grands exploits de Tristan, c'est d'avoir tué en combat singulier le Morholt, un monstre irlandais redoutable qui dévorait les petites filles. Il trancha la langue empoisonnée du monstre mais se fit assommer d'un coup de queue du monstre pas encore tout à fait mort. Il fut découvert par des paysans qui l'amenèrent au château d'Yseult, la belle Blonde qui en tomba amoureuse. Cela ne fit pas l'affaire du Sénéchal du palais qui réclamait la main d'Yseult depuis longtemps.

Voici quelques mots qui rétabliront à eux seuls une part de la vérité de ce qui s'est réellement passé comme drame, mots simples, sobres, sans commentaire, prononcés par la direction du Sofitel au personnel de l'Hôtel grande classe:

« Ne lui demander ni de parler ni de raconter. Prenez-la simplement dans les bras » en parlant d'Ophélia, jeune maman de 32 ans, agressée sexuellement par un des hommes démocrates et dinosaures les plus puissants au monde.

 

10:25 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (8) |

Commentaires

Bernard-Henri Lévy, un de ces phares profonds du peuple que chérissait François Mitterrand...

Écrit par : Rémi | 18/05/2011

Petite remarque : je trouve la vidéo d'un chouia goût trop violent pour notre époque.
Au vrai je retiens les scènes Hot : c'est plus fort que le temps.

Écrit par : Cristal Gagnante | 18/05/2011

Sinon un simple coup de main droite virile sur le côté droit d'une taille délicieuse et c'est une femme dans la poche.

Écrit par : Cristal Gagnante | 18/05/2011

Et oui, la vie est belle au sort de la simplicité! J'en connais un qui s'y connaît! Il m'a! Pourquoi vouloir penser trop loin de soi? Par peur de ses actes?
Une belle jeune fille à son beau jeune homme.

Écrit par : Cristal Gagnante | 18/05/2011

Keep it up excellent post avec quelques bonnes informations, je pense que je vais partager avec mes louboutins amis grace au partage de poste si gentil merci beaucoup, c'est un très bel article et c'est celle que je suis à la recherche info sympa son utilité et son importance est énorme la fa?on dont vous couvert toutes les informations de base nécessaires est vraiment impressionnant bon travail continuer. Je reviendrai vous voir merci, je dois dire que je vous félicite pour ce blog. I, ??ve vraiment apprécié ici, je vous Sandales Christian Louboutin remercie sincèrement de plus, attendons avec impatience votre nouvelle pose Escarpins Louboutin noirs très privé 120 bouts ouverts il est mon grand plaisir de visiter votre blog et de profiter de votre excellent post ici, j'aime beaucoup vos messages, je peux sentir que vous avez payé beaucoup sur eux, comme tous les sens et sont très utiles.

Écrit par : louboutin chaussures | 19/05/2011

Appréciez de votre temps, merci pour le partage J'ai toujours suivi votre blog, j'ai appris quelques louboutin soldes petites choses à partir de votre blog, tiens à remercier yo-vous, j'espère que vous avez un jour heureux post-Nice, j'ai aimé la fa?on dont il est mis méthodiquement. Il convient de mon apprentissage, merci de donner une telle poste utile J'aime le style de votre écriture au poste et vous donner un petit conseil vous peut contenir quelque chose dans l'homme, christian louboutin chaussures qui aideront votre post plus coloré, mais merci pour le post en personnel, je dois dire que votre poste est assez belle, vous pouvez apporter de nouvelles idées il fera de votre post plus mieux. post-Nice, il est très facile à comprendre, tout comme les étudiants regarde les livres de classe, il me donne un sentiment standard et massiness, ils sont utiles pour moi, merci pour le partage votre site contient de l'information un fort impact Escarpins Louboutin noirs très privé en cuir verni bouts ouvertsvisuel et la couleur, la langue est courte et il est facile pour tout savoir a un diffuse rapidement, l aiment ce style, merci pour l'excellent travail excellent travail, votre poste est très professionnel et amical, je suis venu visiter, il mérite notre apprentissage, peut-être la prochaine fois que je peux écrire comme ?

Écrit par : manolo blahnik chaussures | 19/05/2011

La richesse, le pouvoir ça n'est jamais assez pour un homme qui a atteint les sommets. Pour faire la balance il leur faut la bassesse.....et beaucoup y plongent, en Suisse, comme ailleurs, et se servent des femmes pour cela!
Edouard Stern en a payé de sa vie, d'autres encore devront payer LA FACTURE
avant de quitter ce monde.....au moins la seule vraie justice sera la maladie, la dégradation, le vieillissement, l'abandon, et plus encore; le temps de se refaire le film de sa vie, avant de trépasser!
Le procès permanent pour la victime c'est la longueur et souvent elle ne sera jamais, vraiment, reconnue. Sauf si elle passe à l'acte irrémédiable pour se débarrasser de son bourreau!

Écrit par : B.Cécil | 19/05/2011

Le sado-maso, c'est très connu et à la mode dans le milieu des célébrités et des hommes de pouvoir. Comme si la nécessité de soumettre jusqu'à la plus pure beauté à sa propre salissure afin de goûter au supplice et au délice suprême de la liberté sadienne. Sade, l'écrivain le plus en vue de notre temps depuis au moins 30 ans. C'est un peu triste et d'une banalité affligeante ce milieu carcéral et froid du sexe à tout prix sans amour... Justine en sait quelque chose...

Écrit par : pachakmac | 19/05/2011

Les commentaires sont fermés.