26/05/2011

Un pied-à-terre, l'autre sur la lune pour DSK

 

On s'offre tous les luxes possibles et imaginables...à condition d'oublier sa condition de prévenu dans une affaire de viol. C'est ce que doit se dire Strauss-Kahn ce soir où la France d'en-bas regarde, mi-hagarde mi-sidérée, la France d'en-haut se pavaner dans les indignations les plus indécentes. Après Nicolas et son yacht, Dominique et sa cabane provisoire à 50'000 dollars par mois.. Pourvu qu'on en jette aux yeux de la France et du monde.

Le parrain a bien de la difficulté a caché ses richesses. Le parrain a bien de la peine a se faire passer pour socialiste. Le parrain n'a pas fini de s'amuser avec nous. Le parrain en sait beaucoup trop sur trop de monde. Le parrain ne va pas mourir tout seul. Le parrain a des armes cachées de destruction massive en stock pouvant viser les french peoples. Le parrain va s'en sortir d'une façon ou d'une autre. Car le parrain n'a pas oublié comment il est arrivé au sommet de la hiérarchie. Les femmes, encore les femmes, toujours les femmes. Mais d'abord ses liens avec un parti perdu, sans idée ni idéal, sans légitimité populaire malgré une base qui y croit. Croit en quoi? Liberté, justice, égalité, fraternité, solidarité. On se trouve à des années lumières de la rose rouge et le rosier ne produit plus que les épines d'une France qui souffre derrière les coups d'éclats de Nicolas Sarkozy qui, lui. brille au firmament d'une politique positive cachant ses manquements derrière une parade magistrale de grands principes humanitaires. Benghazi a été sauvée et Kadhafi va tomber. C'est cela la grande nouvelle pour l'Humanité en cette année 2011 alors que le dernier des trois plus grands criminels de Serbie vient tout juste de se faire arrêter..

Femme, femme, femme...

F M I nité

F M I nité

monte Lagarde

derrière la porte de la prison dorée de DSK

P.S. Lire aussi l'article important paru ce jour dans le journal "Le Monde" écrit par Cécile Alduy "Pour en finir avec le sexisme" qui revient en détail sur les dérapages gravissimes de l'intelligentsia française mâle...et hélas aussi féminine en marge de l'affaire Strauss-Kahn.

21:02 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.